AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bon endroit au mauvais moment • Severus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Bon endroit au mauvais moment • Severus   Dim 4 Aoû - 19:34

Severus Rogue Zoey Moore

Bon endroit au mauvais moment


Depuis une dizaine de minutes, tu faisais semblant de lire ton manuel de sortilèges. Tu étais installée sur un canapé dans ta salle commune, le dit canapé faisait face au passage pour sortir ou entrer de la salle. Tu regardais dans cette direction parce que tu voulais quitter la pièce. Tu pourrais très bien partir tout de suite, mais tu ne voulais pas arriver en avance ; surtout que tu marchais assez vite. Tu ne savais pas ce que ça ferait à la salle sur demande. Tu tournas une page de ton manuel, continuant de faire semblant de lire. Lire pour de vrai serait sûrement mieux, mais tu n'étais pas assez concentrée pour. Tu te décidas finalement à te lever, tu te dirigeas vers la chambre que tu partageais avec d'autres filles de ton année, tu pris ton sac vérifiant qu'il y avait parchemins, plumes, encre et ce que tu avais de besoin comme si tu allais travailler à la bibliothèque. Tu rajoutas ton manuel de sortilèges, alors que tu avais fait tes travaux la veille, et tu sortis ensuite de ta salle commune. Tu montas ensuite les escaliers, tu franchis les couloirs, faisant attention à qui tu croisais et si à tu n'étais pas suivis. Bien que tu ne savais pas trop comment le savoir si tel était le cas. Essayer de regarder ne faisait pas de tort. Tu essayais d'être subtile, bien que tu n'avais jamais été très douée dans ça, et de faire comme si tu te rendais vraiment à la bibliothèque et non pas ailleurs. Tu avais dépassé l'étage de la bibliothèque, tu espérais qu'on ne te poses pas de questions.

Tu faisais autant attention à ce que tu faisais parce que tu te rendais à une réunion de l'AD. Ça ne faisait pas très longtemps que tu en faisais partie. Tu avais rejoint l'AD après avoir été sondé voir ce que tu en pensais et après une demande. Tu avais accepté. Tu y pensais depuis quelque temps, tu ne savais juste pas trop comment faire pour en faire parti. Tu ne savais pas non plus si tu pouvais en faire partie à cause de ta maison. Bien que ça faisait cinq ans que n'importe qui pouvait très bien voir que tu allais voir tout le monde. De toute façon, c'était à présent réglé, tu étais bien contente d'en faire partie. Tu savais que c'était dangereux et ô combien imprudente, mais tu n'étais pas restée à Poudlard pour rien. Tu n'avais jamais été du genre prudente et tu étais restée pour essayer d'aider comme tu pouvais. Tu allais pouvoir le faire. Tu avais assisté à une réunion jusqu'ici. C'était à la deuxième que tu te rendais. Tu avais hâte. Tu aimais bien être avec toutes ses autres étudiants de l'école qui avaient à cœur la même cause que toi. Tu ne savais pas trop si tu allais faire une différence, mais tu étais bien contente d'y participer. Bien que tu te serais passée de toute cette guerre qui ne servait à rien. Puisqu'on ne pouvait pas l'effacer d'un coup de baguette magique, tu participais donc dans le camp que tu voulais. Tu jouais un double-jeu, tu n'aimais pas non plus ne pas parler à d'autres élèves pour faire comme si tu étais fière de Celui-dont-on-ne-prononçait-pas-le-nom, mais pour rester à Poudlard, tu n'avais pas trop le choix. Tu t'étais un peu reprise avec la réunion de l'AD à laquelle tu avais participé. C'était déjà ça.

Tu étais rendue au sixième étage, tout c'était bien passé jusque-là. Tant mieux. Comme la dernière fois. Tu n'en demandais pas plus. Que ça se passe bien. Un peu de positif dans cette époque bien sombre. Malheureusement, c'était trop demandé. Tu ne le savais pas encore. Si au sixième tout se passa très bien, ce n'était pas le cas au septième. Tu n'étais pas encore arrivée devant la salle sur demande. Tu venais juste de finir de grimper l'escalier et d'arriver sur l'étage. Une voix venant de dire 'Miss Moore se fit entendre, tu te retournas, ne pouvant pas l'ignorer. Après tout, la voix de ce quelqu'un appartenait à celui qui avait été le directeur de ta maison et qui était maintenant le directeur de Poudlard. Tu la connaissais donc très bien. Tu n'aimais pas vraiment cette nomination. Tu n'aimais pas grand-chose en ce moment. Ce qui ne t'empêchas pas de faire un sourire poli à l'homme, attendant de savoir ce qu'il te voulait. ▬ Oui monsieur ? demandas-tu, de ta voix la plus polie, après t'être retournée. Tu espérais qu'il te parle de tes résultats scolaires, qui avaient des hauts et des bas, des BUSES, ou tu ne savais pas quoi d'autres.  Rien de très important. En même temps, pourquoi le directeur de Poudlard te parlerait de quelque chose de pas du tout important ? Il avait sûrement autre chose à faire. Tu ne pouvais pas savoir. Tu ne pouvais qu'attendre, tu étais capable de le faire parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bon endroit au mauvais moment • Severus   Ven 16 Aoû - 9:56

Les élèves se sentaient parfois obligés, en quelque sorte, de désobéir au règlement. Comme les jumeaux Weasley ou encore Harry Potter si l'on parlait de cette époque. Car, si l'on parlait de l'époque de Severus, il y avait bien le duo Sirius/James. Toutefois, depuis que le Seigneur des Ténèbres avait investi dans l'école par la terreur, et que des mangemorts étaient désormais professeurs, l'ardeur des élèves s'était quelque peu calmée. Tout était sombre et morose dans l'enceinte du château.
Cela ne plaisait pas tant que cela à Severus, qui préférait désormais l'époque révolue de Albus directeur. Même si lui était un homme morne et très peu souriant, en même temps il n'y avait pas de quoi sourire, il sentait la chaleur du bonheur qui vivait entre les murs. Il s'était mis à l'apprécier à sa juste valeur et elle lui donnait du baume au cœur. Pour autant, Severus n'était pas plus heureux qu'avant. Il n'arrivait pas à se définir heureux. Il n'y était jamais parvenu depuis la mort de Lily. Il se sentait encore responsable. Et très certainement qu'il le penserait encore longtemps, malgré tout.

Alors, même s'il n'aimait pas plus l'ambiance qui régnait à présent dans le château, Severus devait jouer son rôle jusqu'au bout. Il devait se comporter en mangemort fidèle et obéissant, même s'il avait du mal, à présent. Mais, par loyauté et amour envers la mère de Harry Potter, foutu Potter, Severus devait le faire. Jusqu'au bout. Et par loyauté envers Albus, peut être. Après tout, c'était grâce à lui qu'il en était là aujourd'hui.
Pour faire bonne figure, et éviter de se prendre toutes les remarques de haine et de rancune des autres mangemorts jaloux de sa position, Severus restait enfermé dans son bureau. Il discutait avec le portrait de Albus, ou réfléchissait. Mais, le soir, ou parfois dans la journée, Severus aimait sortir de là. Respirer un peu. Alors il se trainait dans les couloirs, la cape si longue que l'on pouvait presque croire qu'il glissait tel un fantôme sur le sol. Il attrapait parfois un élève en train de faire quelque chose d'interdit. Et, sachant ce qui s'était déjà passé quand il n'était pas intervenu, Severus se chargeait lui même des punitions. Au moins, elle n'était pas cruelle et violente, juste parce que les mangemorts nommés professeurs étaient des sanguinaires. N'avaient-ils que de la pierre à la place du cœur ? Quoique beaucoup pensaient que Severus était comme eux, à cause de la mort de Albus. Pourtant, ce n'était pas un acte de cruauté, dont Albus n'était pas au courant. Après tout, c'était lui qui avait programmé tout cela. Mais les sorciers le sauront en temps voulu. Encore un peu.

Severus marchait à pas de loup dans les couloirs des étages élevés. A cette heure-ci, il n'y avait normalement pas d'élève. Alors, il fut bien surpris de voir une élève de sa maison se promenait. Elle ne l'avait pas vu alors il l'appela. L'élève se retourna et lui répondit. Ses yeux trahissaient ce qu'elle pensait. Et, la question lui brulant les lèvres, Severus pensa au don qu'il s'était forgé. Si elle ne répondait pas la stricte vérité, il pouvait pénétrer son esprit et y lire la vérité. Maintenant, le Seigneur des Ténèbres n'était pas au courant du don d'occlumencie et de legilimencie que Severus possédait. Et il ne devait pas l'apprendre. Sous aucun prétexte. Alors, il était un peu bloqué. Du véritaserum à la place ? Pourquoi pas. Au moins, il serait tranquille pour sa couverture. " Pourrais-je savoir, ce que vous faites ici ? " Sa voix trainait et il parlait lentement, comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bon endroit au mauvais moment • Severus   Lun 19 Aoû - 1:25

Il fallait qu'il demande une direction. Ouais, c'était stupide, mais tu ne voulais juste pas qu'il demande ce que tu faisais dans le coin. Parce que tu étais coincée. Tu pouvais toujours inventer quelque chose, c'est vrai. Il y avait toujours cette possibilité. Tu pouvais le faire. Il fallait juste espérer qu'il te croit. Parfois tu arrivais à très bien mentir, parfois non. Ça dépendait. C'était assez aléatoire. Au moins tu ne te sauvais pas en courant. De toute façon, en un tour de baguette magique, c'était réglé. Tu tombais. Tu ne te rendrais pas très loin et ça faisait très coupable de ta part. Tu restais donc, attendant de savoir ce que te voulais Severus Rogue. Qu'est-ce que tu faisais ici. Oh zut, il n'était pas perdu. ▬ Je me rends à la tour d'astronomie. fut ce que tu répondis au directeur. Tu avais dit la première chose qui t'étais venue en tête. Cela allait passer ou non. C'était pour ça que tu étais dans ce couloir. Pour quelles autres raisons voyons tu pourrais être dans ce coin. Tu ne savais pas du tout. Tu ne te rendais pas à la salle sur demande voyons. Tu ne connaissais même pas cet endroit. Tu ne pouvais donc pas du tout y aller. Grâce à Merlin, tu étais du bon côté pour te diriger vers la tour d'astronomie. Sinon, tu ne savais pas trop ce que tu aurais pu dire. ''Je me balade ?'' Pourquoi pas. Cela aurait peut-être fonctionné. M'enfin, tu verrais ben si l'excuse de la tour allait marcher ou non. Bon, il allait sûrement te demander pourquoi tu y allais. Après tout, tu n'avais pas de cours. Pourquoi irais-tu à la tour alors ? C'était tout simple en fait. ▬ J'ai envie de monter les escaliers. rajoutas-tu, quelques secondes plus tard. Drôle d'envie que tu avais là. Enfin, tout dépendant. Pour toi c'était presque habituel.

Ce n'était pas la première fois que tu faisais. Aussi bizarre cette envie pouvait paraître. Surtout quand tu n'avais pas assez bougé durant la journée. Tu faisais ce que tu pouvais en cours, mais il y avait des limites aux jeux de jambes qu'on pouvait faire sous un bureau. Surtout quand l'élève d'à côté lui disait d'arrêter de bouger et que les professeurs lui disaient de se calmer. Tu le faisais, tant bien que mal. Tu avais encore plus hâte que le cours finisse. Si tu étais un tant soit peu douée avec un balais, tu aurais sûrement rejoint l'équipe de Quidditch. Mais les balais ne t'aimaient pas. Peut-être parce que tu avais fait du ballet. Ils t'en voulaient. Tu pensais peut-être un peu trop là. Bref, tu aimes bien bouger, tu l'avais toujours fait. Tu es toujours partante pour bouger, peu importe la raison. Tu espérais que ton ancien professeur de potions s'en souvienne ou en aille entendu parler. Surtout que, ce n'était pas vraiment un mensonge. C'était quelque chose que tu aurais très bien pu faire. Que tu avais déjà fait. Que tu ferais peut-être après. C'était une assez bonne idée. Aller voir les étoiles un peu. Mais tu n'avais rien contre le froid. Juste les escaliers alors. Tu allais monter et puis redescendre. Tout simplement. Tu continues de sourire de poliment au directeur, espérant qu'il te laisse tranquille après ça. Tu pourrais peut-être rajouter que tu pouvais retourner dans la salle commune à la place ou s'il n'avait pas besoin de quelque chose venant de sa part, sauf que tu trouvais que c'était peut-être un peu trop. Tu pensais que d'avoir rajouté que tu te rendais à la tour soit trop en faire. Une mèche de tes cheveux glissa sur ton visage et tu la ramenas en arrière de ton oreille, attendant la suite. Tu espérais qu'il soit trop occupé en tant que directeur pour s'occuper de toi bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bon endroit au mauvais moment • Severus   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bon endroit au mauvais moment • Severus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» medias liés mais enrigistrés dans un mauvais endroit
» Le mauvais coin
» En ce moment chez leclerc: Le trio Cam
» Doux moment...
» Ma tite collection (pour le moment les vernis, maj bientot) Edit : réf
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: Deuxième saison :: Deuxième saison 2 :: sujets abandonnés
-
Sauter vers: