AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (2.1) i'm waking up to ash and dust (clive)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: (2.1) i'm waking up to ash and dust (clive)   Lun 22 Avr - 15:20

I'M WAKING UP TO ASH AND DUST
clive et monroe.
La nouvelle résonnait dans ta tête, inlassablement, occultant toute autre pensée rationnelle. Un élève était mort, mort à cause de son sang. On l'avait tué, de sang-froid, on l’avait enfin achevé à coup de torture. Un gamin. Un enfant, dont le seul crime avait été de naître de deux parents moldus. C'était écœurant, pour sûr, mais ce n'était pas pour ça que la nouvelle m'inquiétait réellement. Ce n'était pas pour ça que, dès qu'on nous avait prévenues sur le terrain de quidditch, j'avais accouru dans le château. C'était pour elle, pour Beitris. Si on commençait à s'en prendre aux enfants, le personnel n'était plus à l’abri. Elle n'était plus à l’abri. Je sillonnai en long et en large les couloirs, dans l’espoir de l'apercevoir, me dirigeant vers l'infirmerie où elle se trouvait sûrement. Du moins je l'espérais. Qu'allait-elle faire maintenant ? Ou plutôt qu'allait-on faire, puisque l'idée de la laisser partir en fuite seule, sans défense était totalement proscrite. Tris ne tiendrait pas vingt minutes dans la forêt, poursuivie par une horde de rafleurs. Il fallait que je la protège. D'un pas pressé, je tâchai d'atteindre l'escalier pour monter au deuxième, où se trouvait la petite infirmerie. Autour de moi, les élèves semblaient perdus, discutaient vivement par petits groupes, sûrement de ce pauvre gamin. En tant que prof, j'aurais sûrement dû aller leur parler où quelque chose dans le genre ; mais il était inutile de se le cacher, j'étais loin d'être pédagogue. Et sur le moment, une seule chose importait vraiment : la retrouver avant qu'on la retrouve, et l'aider à s'échapper. Je tentais de cacher mon affolement, mais sans cesse l'idée de Tris devant le magenmagot, tremblante, revenait me hanter, m'empêchant de me calmer. Sortant de mes pensées, j’aperçus néanmoins Clive au bout du couloir. Enfin un visage rassurant. Je me précipitais vers le professeur arithmancie et sans plus de politesse, pour lui demandait la seule chose qui me semblait importante sur le moment. « Holmes ! » lâchai-je dans un souffle, l'air plus inquiet que j'aurais voulu paraître. « Est-ce que tu as vu Beitris, l'infirmière? Il faut que je la trouve Clive, je peux pas la laisser seule. »
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'm waking up to ash and dust (clive)   Lun 22 Avr - 19:00


“ i'm waking up to ash and dust ”
Birds come flying from the underground
If you could see it then you'd understand.
Cinaed and Clive
--------------------------------------------
Bien des gens commençaient à paniquer dans les couloirs de Poudlard. Un enfant né-moldu était mort entre ces murs, dans ce château où bien des gens avaient envoyés leurs enfants en leur assurant qu’ils y seraient en sécurité. C’était de la folie. A la minute à Dumbledore était mort, la chute de Poudlard avait été à prévoir. Clive l’avait su et s’il était revenu au château malgré son appartenance à l’ordre du phénix, c’était dans le seul but d’aider ces élèves. Il l’avait fait, dans la mesure du possible. Il avait cessé de compter le nombre de fois qu’il était intervenu pour empêcher les mangemorts de s’en prendre aux élèves, le nombre de sortilèges qu’il avait encaissés à leur place. Parce que c’était ce qu’il faisait, encaisser à la place des gamins, parce que c’était mieux ainsi. Il n’était qu’un fou sans doute. Mais il pensait ça juste. Il voulait les protéger et pourtant un élève était mort et il n’avait rien fait pour empêcher ça. Il ne savait même pas où diable il avait pu se trouver au moment où ce gamin avait été tué, mais de toute évidence, il n’avait pas été au bon endroit. La prochaine fois, il ferait quelque chose, parce que c’était de son devoir. Plus aucun élève ne connaitrait un tel destin entre les murs du château. Il se l’était silencieusement promis, il serait là pour les défendre. Il faudrait qu’il aille voir Cedrella pour lui parler de ça. Pour l’heure, il essayait de rassurer les élèves, faisait de son mieux pour paraitre crédible, là où, lui aussi avait peur finalement. Ils tuaient les élèves nés-moldus à partir de maintenant, ainsi, ils n’auraient aucune pitié pour le membre de l’ordre qu’il était. Son nom crié au détour d’un couloir attira son attention. Le sorcier releva la tête vers son interlocuteur, le reconnaissait bien vite. Cinaed. Il ne pu que remarquer son inquiétude, palpable à des kilomètres à la ronde et particulièrement peu habituelle venant de lui. « Désolé, non, je ne l’ai pas vue. » Il fronça légèrement les sourcils, curieux de savoir pourquoi il s’intéressait tout particulièrement au sort de Beitris. « Je peux t’aider à chercher si tu veux. » Elle devait bien être quelque part. Malgré la tension qui régnait dans le château, il y avait peu de chance pour qu’elle soit partie. Pas comme ça au beau milieu de la journée. Bizarrement, en voyant le sorcier dans cet état il ne pouvait s’empêcher de se souvenir de l’inquiétude que lui-même avait ressentie quand Cedrella avait disparue de Pré-Au-Lard. « Beitris hein ? » Il n’avait jamais été doué pour les sous entendu pourtant il laissa s’afficher un léger sourire sur ses lèvres, qui en disait long sur l’idée qui venait de germer dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'm waking up to ash and dust (clive)   Mar 23 Avr - 17:34

I'M WAKING UP TO ASH AND DUST
clive et monroe.
La panique ne m'avait pas quitté, mais pourtant, le visage familier de Clive m'apaisait quelque peu. C'était l'un de mes rares amis dans l'enceinte de Poudlard, et au-delà, aussi je savais que je pouvais compter sur lui. Malgré tout, lorsqu'il déclara ne pas l'avoir vu, mon estomac se serra un peu plus. Et s'il était trop tard ? Si on l'avait déjà démasqué, si on avait décidé de l'arrêter ? Je ne me le pardonnerais jamais, après tout, j'avais promis de la protéger. Le professeur m'offrit cependant de m'aider à la trouver. J’acquiesçais en esquissant un sourire peu convaincant. « C'est gentil. Elle devrait être à l'infirmerie normalement. » lâchai-je en reprenant mon chemin vers le deuxième étage. Clive sur mes pas, je tâchai de paraître détaché, mais l'inquiétude était trop grande. Je m’appliquais généralement à ne pas laisser paraître mes sentiments, et mes sentiments envers Tris n'étaient pas une exception. N’étant moi-même pas réellement conscient de ce que je ressentais pour elle, mon attitude devait être encore plus étrange pour Clive. Il n'était certes pas un expert en relations, comme j'avais pu m'en apercevoir au cours des dernières années, malgré tout mon état actuel ne devait pas être difficile à interpréter. Nous marchâmes en silence quelque secondes jusqu'à ce que Clive se décide à le briser. « Beitris hein ? » Un sourire infime s'étala sur mon visage. Oui Beitris. Aussi étrange que ça puisse paraître, c'était la vérité. Je ne m'étais jamais réellement inquiété pour quelqu'un, ou du moins pas autant que je m'inquiétais pour l’infirmière à ce moment même. « Eh, tais-toi, pas de commentaire. C'est une vieille amie, c'est tout. » lâchai-je maladroitement. Je n'étais même pas sûr de pouvoir la qualifier de vieille amie, puisque nous n'avions jamais réellement été amis à l'époque, mais peu importait. « Et toi ? Tu ne devrais pas être en train de protéger Cedrella ou quelque chose dans le genre ? Je te préviens, je la reprends pas chez moi, son premier séjour m'a largement suffit. » ajoutais-je pour détourner la conversation. Pourtant, alors que nous approchions des escaliers, une idée me vint à l'esprit. Je n'avais pas réellement envie de discuter de Tris, mais j'avais besoin de m'en assurer. Et je savais pertinemment que je pouvais faire confiance à Clive. « Dis-moi Holmes. Si une vieille amie comme Beitris était en fait une … une tu sais quoi, disons. L'Ordre pourrait l'aider, pas vrai ? » Car après tout, je n'avais aucune idée de ce que je ferais une fois que je l'aurais trouvé. La sortir d'ici, oui, l'emmener chez moi, d'accord. Mais après ? Elle ne pourrait pas rester cloîtrer dans mon appartement miteux jusqu'à la fin de cette guerre. Je ne pourrais pas la sauver seul, j'allais avoir besoin d'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'm waking up to ash and dust (clive)   Mer 24 Avr - 0:37


“ i'm waking up to ash and dust ”
Birds come flying from the underground
If you could see it then you'd understand.
Cinaed and Clive
--------------------------------------------
Clive avait bien-sûr proposé son aide à Cinaed. Ils étaient amis après tout. De plus, Beitris était également l’une de ses collègues, si elle était en danger, il se devait de s’inquiéter aussi, tout comme il s’inquiétait déjà pour les élèves, pour Cedrella, pour lui-même. Ce meurtre avait littéralement retourné tout Poudlard et c’était bien normal, il était inacceptable qu’un élève ait pu trouver la mort ici. Longtemps et bêtement Clive s’était dit que Rogue empêcherait que ça n’arrive, qu’il n’était pas assez fou pour laisser des enfants mourir. Mais il n’avait rien fait, ça tombait sous le sens, après tout, il avait lui-même assassiné Dumbledore. Cinaed lui signala qu’elle devrait être à l’infirmerie, alors, c’est ensemble que les deux sorciers se dirigeaient vers le deuxième étage du château. Il ne put s’empêcher de rire suite à la remarque de son collègue. C’est une vieille amie. Il l’a connaissait celle là. C’était le terme qui avait longtemps désigné Cedrella après tout. « Je ne suis pas convaincu, mais bon. » Il haussa les épaules. Ça n’avait rien de convaincant après tout. Clive était désormais bien placé pour le savoir. « Il faut que j’aille la voir. Je suis sûr qu’elle n’a pas été si difficile à vivre que ça quand tu t’es occupé d’elle. » Cedrella n’était pas une fille insupportable, elle avait son caractère, un caractère bien trempé qui pouvait facilement énerver, il le savait, il en avait été victime plus d’une fois, mais c’était aussi l’une des choses qui la rendait exceptionnelle à ses yeux. « Bien-sûr que l’ordre pourrait l’aider. » Il jeta un coup d’œil derrière lui pour s’assurer qu’il n’y avait personne autour d’eux, avant de se rapprocher de Cinaed afin de murmurer. « On a un camp, en écosse. Plutôt bien protégé, je connais du monde là bas. Je peux t’aider à l’y emmener. » Il n’ajouta rien de plus, s’il devait donner les coordonnées précises du camp, ça ne serait certainement pas au beau milieu des couloirs de Poudlard, après tout, tout le monde était d’accord, surtout à Poudlard, pour dire que les murs ont des oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'm waking up to ash and dust (clive)   Mer 1 Mai - 22:32

I'M WAKING UP TO ASH AND DUST
clive et monroe.
Étrangement, l'infirmerie semblait bien plus loin que d'habitude. Ce chemin je l'avais pris mille fois, prenant grand soin d'arriver un peu avant la fin de son service, l'accompagnant chez elle ou dans la salle commune. Mais pourtant, jamais le trajet n'avait jamais semblé si long. Clive haussa les épaules, peu convaincu de ma réponse. J'avais été certes très peu persuasif, mais en réalité qu'aurais-je pu lui dire d'autre ? Je ne savais pas moi-même ce qu'elle pouvait représenter à mes yeux, alors l'expliquer à Clive ? C'était mission impossible. Pourtant, il avait bien dû sentir qu'elle était importante pour moi, on ne se met pas dans un tel état pour une simple connaissance. Cedrella, pas si difficile … C'était une vite dit ; entre son caractère et le mien, le ton était souvent monté entre nous. Pourtant, elle avait été là quand j'en avais eu besoin, et j'avais bien été obligé d'en faire autant. Et puis, aussi étrange que ça pouvait paraître, j'avais appris à aimer ce petit bout de femme qui me rappelait étrangement ma sœur cadette. « Ouai, pas difficile, c'est discutable … » lâchai-je l'air amusé en toisant mon collègue. Je fus soulagé quand Clive me rassura à propos de l'Ordre. Son appartenance à ce camp n'était plus réellement un secret, et le contraire aurait été étonnant. Sa dévotion pour la défense des nés-moldus était impressionnante, il n'y avait qu'à le voir avec les enfants du château. Aussi, c'était l'une des personnes à qui je faisais le plus confiance entre ses murs, j'étais heureux de pouvoir compter sur lui ; je savais qu'il ne me laisserait pas tomber. L'idée d'un camp de réfugié était plutôt tentante, après tout, je pouvais très bien laisser Tris là-bas et venir la voir régulièrement pour m'assurer qu'elle allait bien. Ça semblait être un bon compromis. Pourtant une question me taraudait. « Et est-ce que c'est réellement sur ? » lâchai-je, inquiet. S’il lui arrivait quelque chose alors que j'étais absent, menant ma vie tranquille à Poudlard, jamais je ne pourrais me le pardonner. Je lançai à mon tour un regard autour de moi, avant de continuer. « Dès que je mets la main dessus, je l'amène chez moi quelque jours, le temps que l'histoire se tasse. Et ensuite … » Je baissai les yeux, alors que nous commencions à gravir les marches vers le second étage. « Après, je veux bien de ton aide, oui. » soufflai-je presque à contrecœur. « Mais si je la laisse là-bas, je veux être sûr qu'elle sera en sécurité. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'm waking up to ash and dust (clive)   Jeu 2 Mai - 0:05


“ i'm waking up to ash and dust ”
Birds come flying from the underground
If you could see it then you'd understand.
Cinaed and Clive
--------------------------------------------
Clive était sans doute la dernière personne qui pouvait prétendre donner des conseils de couple, voir l’amour là où d’autre ne le voyait pas. Certes, il était fiancé et l’idée en elle-même lui paraissait des plus étranges. Au fond, il n’y connaissait rien en amour, il se contentait d’improviser en espérant que les choses iraient bien. Avec Cedrella, ça n’avait pas toujours été le cas, il s’était planté, souvent, beaucoup, mais aujourd’hui, ça allait mieux, si on oubliait cette maudite guerre qui les menaçait tous les deux. Il y avait quand même quelque chose que Clive avait appris grâce à sa relation avec Cedrella, c’était que certaines amitiés allaient bien au delà de l’amitié, d’autant plus quand au moins l’un des deux amis nie en bloque les potentiels sentiments. C’est ce qui s’était passé entre Cedrella et lui et à regarder Cinaed, il avait une drôle d’impression de déjà vu. Quoi que Cinaed ait toujours plus d’allure que lui, ce qui en soi n’avait rien de compliqué. Il sourit à la réplique de son ami. « Je suppose que c’est le moment où je suis censé te dire de faire attention à ce que tu dis sur ma fi… copine. » Fiancée aurait été le premier mot qu’il aurait voulu dire. C’était celui qu’il se répétait dans sa tête depuis un long moment déjà. Mais il n’était pas sûr d’avoir envie de parler de ses fiançailles improvisées, quelques temps plus tôt. Ce n’était ni le moment, ni l’endroit pour ça. Parler de l’ordre et de ses camps, c’était plus facile. Il haussa les épaules à la question du sorcier. « Sûr. Je n’en sais rien. Je crois que personne n’est en sécurité nulle part. Disons qu’il est sûr jusqu’à ce que les mangemorts le trouvent. » Il laissa échapper un soupire. C’était vrai partout ça malheureusement. La différence du camp, c’était qu’au moins, il y avait des membres de l’ordre pour veiller sur les sorciers les plus en difficultés, des aurors expérimentés, ainsi, même en camp d’attaque, certains assuraient la défense des autres. « Je comprend. Je t’aiderai. Mais je ne peux pas te promettre qu’elle sera en parfaite sécurité là bas. Sans doute plus que dehors seule, mais la sécurité n’existe plus vraiment. » Ou du moins elle était vague. Trop vague. C’était les conséquences de la guerre. On avait beau se croire en sécurité quelque part un jour et le lendemain, on pouvait trouver la mort. C’était ce qui était arrivé à ce gamin de douze ans, mort dans le château.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'm waking up to ash and dust (clive)   Mar 21 Mai - 19:43

I'M WAKING UP TO ASH AND DUST
clive et monroe.
La remarque de Clive me fit sourire. Si je n'avais jamais été doué avec les relations, Clive ne valait pas mieux. Aussi, je m'amusais souvent de son comportement envers sa petite amie. « Tu sais que je l'aime bien, va. » lâchai-je, l'ombre d'un sourire s'esquissant sur mon visage. Si j'aurais adoré embêter le professeur plus longtemps sur sa relation, chose à laquelle je prenais un malin plaisir habituellement, je n'y arrivais pourtant pas, obnubilé par l'idée de finalement la trouver. Ma question était tout à fait légitime après tout ; l'idée de la laissée aux mains d'inconnus me terrifiait à vrai dire, et c'était à contrecœur que j'allais la laissé partir là-bas. Et si la réponse de Clive ne me rassura en rien, c'était pourtant la vérité. Avec la guerre qui faisait rage, elle n'était en sécurité nulle part. La garder chez moi était l'idée la plus tentante, car j'avais la certitude que je serais capable de la défendre. Mais si un mangemort faisait le lien entre elle et moi ? Mes allés et venues à l'infirmerie dernièrement n'avait pas dû passer inaperçues, et je soupçonnais déjà quelques personnes. Alors qu'elles étaient les autres options ? L'accompagner et fuir dans la forêt, survivre dans les bois en priant de ne pas nous faire repérer ? C'était bien trop dangereux, et je doutais fortement que Tris arrive à rester ainsi dans la nature, la peur au ventre constante pendant longtemps. Aussi, le camp semblait la meilleure des solutions ; la plus sure en tout cas, qui présentait certes des dangers mais moindres que les deux autres possibilités. Là-bas au moins, elle serait protégée même en mon absence, elle était presque sûre de pouvoir compter sur quelqu'un. J’acquiesçai à ce que rajouta Clive. La sécurité était belle et bien envolée, impossible à assurer. Il avait raison, comme bien souvent. « C'est vrai. Mais en tout cas, merci Clive. Vraiment. » me contentais-je de dire, un remerciement honnête, sincère. Je détestais demander des services, préférant me débrouiller seul en temps normal. Mais là, avec Beitris, tout ça me dépassait ; c'était bon d'avoir quelqu'un sur qui compter. Arrivé à l'imposant escalier en pierre, je commençai à gravir les marches vers le deuxième étage, direction l’infirmerie. « Si il lui arrivait quelque chose, je ne pourrais pas me le pardonner. Prendre soin des autres, c'est loin d'être mon fort, tu sais. Comment tu fais pour t'occuper de tous ces gens, toi et les autres ? J'ai du mal à imaginer ... » soufflai-je après quelques secondes de silence. La sécurité de Tris me rendait malade, aussi je m'imaginais mal devoir prendre soin d'un camp entier de réfugié. J'avais beau voir les membres de l'Ordre comme des fous dans cette guerre, je ne pouvais m'empêcher de penser que dans le fond, c'étaient réellement eux les plus courageux dans tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'm waking up to ash and dust (clive)   Ven 24 Mai - 16:55


“ i'm waking up to ash and dust ”
Birds come flying from the underground
If you could see it then you'd understand.
Cinaed and Clive
--------------------------------------------
Clive était bien placé pour comprendre l’inquiétude de Cinaed. Il l’avait ressenti pour Cedrella quand elle avait disparu de Pré-Au-Lard. Il continuait de la ressentir à chaque instant alors qu’il était là, dans le château et qu’elle, elle était toujours dans le petit village. Quelqu’un pourrait facilement lui remettre la main dessus, Lancelot le pouvait. Pourtant, bien souvent il essayait d’oublier ses inquiétudes, persuadé que Cedrella n’aurait pas de mal à échapper à un sorcier comme Lancelot. Il valait bien moins que ce qu’il prétendait et puis elle lui avait déjà échappé une fois. Il préférait éviter de trop penser à ce qui pourrait arriver et se focaliser d’avantage sur les faits concrets. Pour l’instant, Cedrella allait bien et il irait s’assurer que c’était toujours le cas, dans quelques heures. Juste le temps que la pagaille se calme un peu. « Tout va bien alors. Je me vois assez mal te cogner parce que tu aurais dit du mal d’elle. » Il lui adressa un sourire. Clive se voyait très mal cogner quelqu’un, s’il maitrisait assez bien le duel à la baguette, il doutait d’être très efficace uniquement avec ses poings. De plus il devait bien l’admettre, la carrure de Cinaed était plus imposante que la sienne. Il continuait de le suivre dans les couloirs du château, à la recherche de l’infirmière, lui emboitant rapidement le pas. « Y a pas de quoi. » Il ne faisait pas grand-chose selon lui. Il ne pouvait assurer que Beitris soit vraiment en sécurité. Elle ne le serait nulle part, ni ici ni dans un camp. Mais le fait été qu’elle le serait toujours plus entourée de membres de l’ordre qu’au milieu d’un château grouillant de mangemorts. « Je comprends. » Il laissa échapper un léger soupire en pensant à Cedrella, s’il devait lui arriver encore quelque chose, il ne savait pas comment il réagirait, sans doute bien différemment de la fois dernière. La question du sorcier le fit hausser les épaules. « Je suis pas doué non plus au final. Ils ont déjà eu Cedrella et j’ai été incapable de la retrouver. Ici, je me contente de m’interposer pour éviter que les mangemorts ne s’en prenne aux élèves. Mais de toute évidence, personne n’a réussi à sauver la vie du petit Mclay. » Il avait beau vouloir protéger les élèves, il fallait bien avouer que la mort de ce gamin prouvait qu’au final il ne servait pas à grand-chose. Ni lui, ni les autres membres de l’ordre, alors il n’était finalement pas bien doué non plus pour aider les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'm waking up to ash and dust (clive)   Mer 3 Juil - 19:31

I'M WAKING UP TO ASH AND DUST
clive et monroe.
Plus je m'approchais de la petite infirmerie, plus je commençai à m'inquiéter. Si elle n'était pas là ? Si on l'avait déjà découverte, et transportée à l'extérieur du château ? Elle n'allait probablement pas échapper au tribunal, et très certainement à Azkahban. Peut-être même pire, pour cette infirmière sang de bourbe qui soignait toujours sous le toit de Poudlard, alors que le reste de l'établissement avait été nettoyé. Je n'osais même pas imaginer le sort qu'on allait lui réserver si l'histoire arrivait jusqu'aux oreilles du Seigneur des Ténèbres. En me confiant à mon collègue, je me rendis compte à quel point j'avais été détaché de tout depuis quelques années. Je n'avais jamais réellement été noyé sous les responsabilités envers les autres, mais il y a dix ans de cela, c'était tout de même une autre chose. Aussi j'avais perdu la main, et peinais avec seulement une seule personne à s'occuper, m'inquiétant plus que raison. C'était peut être ridicule, mais c'était vrai. Aussi quand je regardais Clive se tenir pour défendre les élèves de l'école, je ne pouvais m'empêcher de me demander s'il n'y avait pas un secret là dessous, une sorte de combine à apprendre pour tenir et ne pas sombrer dans l'excès. Mais je doutais malheureusement qu'une telle chose existe, surtout en vue de la réponse du professeur. Pourtant, je ne pouvais m'empêcher de m'opposer à ce venait de de Clive, persuadé qu'il était bien plus doué qu'il ne le laissait entendre. Certes, Cedrella et le gamin n'était pas le meilleur, pourtant le reste du temps il brillait dans le domaine. Se battant corps et âme, donnant son maximum pour aider. Je n'étais pas comme, et ne le serait sûrement jamais, mais je ne pouvais m'empêcher de le respecter pour ça. Ça et tout ce qu'il faisait en parallèle. « Ouai, tu peux parler. Tu t'en sors bien mieux que moi en tout cas. Et puis Mclay, tu pouvais pas savoir. Personne aurait pu. » lâchai-je doucement tout en m’engouffrant dans le couloir de l'infirmerie. « Tu sais Clive, sans toi, Poudlard serait beaucoup moins sympa pour tous ces gamins. Ça prouve bien que tu es doué. » Je relevai le regard, le gratifiai d'un sourire, infime mimique qui disparut bien vite, laissant de nouveau place à l'angoisse. C'est le cœur serré que je pénétrai dans l'infirmerie. D'un coup d’œil furtif, je balayai la pièce dans l'espoir d'y trouver la brune. Rien. Personne. « Merde ! » soufflai-je en partant au petit trot, vérifiant au fond de la salle si elle ne s'y était réfugié. Mais encore une fois, personne. « Merde, merde, merde ! » lâchai-je un peu plus fort. Mon cœur s'emballa. C'était trop tard. Ils l'avaient attrapé. Je lançai un regard affolé à mon collègue, jurant en silence. Il fallait que je la retrouve avant qu'elle quitte l'établissement, avant qu'ils ne l'emmènent ailleurs. Il fallait que je l'aide. « Merci encore Holmes, je te tiens au courant. » soufflai-je, l'esprit ailleurs. Sans un regard de plus pour Clive, je quittai l'infirmerie au pas de course, prêt à parcourir le château pour mettre la main sur Beitris.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (2.1) i'm waking up to ash and dust (clive)   

Revenir en haut Aller en bas
 

(2.1) i'm waking up to ash and dust (clive)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (M) BILL SKARSGARD ≈ waking up to ash and dust
» (M/LIBRE) BILL SKARSGARD ≈ waking up to ash and dust.
» Swatch Barry M
» Poudre vanillée (Vanilla Puff Dusting Powder)
» Figs et jeux en vrac
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: Deuxième saison :: Deuxième saison 2 :: sujets terminés
-
Sauter vers: