AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 elspeth ≡ gold dust.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBER ❖ mischief managed
≡ ton pseudo : ≈ hallows (marianne).
≡ hiboux envoyés : 85
≡ date d'arrivée : 08/01/2016
≡ tes points : 0 points.
≡ ta disponibilité rp : ≈ disponible (elspeth).
≡ ton avatar : ≈ michiel huisman.
≡ tes crédits : ≈ alaska (avatar), cookie (gif de profil).

≡ âge du perso : ≈ trente-deux ans.
≡ amoureusement : ≈ célibataire, il comptait bien vivre sa vie seul... maintenant il n'en est plus aussi sûr.
≡ son emploi : ≈ serveur au chaudron baveur depuis des années.
≡ statut de sang : ≈ cracmol, un aberration, une honte, une tache sur le nom de sa famille.
≡ sa maison : ≈ il n'a jamais fréquenté poudlard, même qu'il n'a jamais vu le château de ses propres yeux.
≡ niveau d'études : ≈ il est allé à l'école dans le monde moldu, mais a tout quitté à ses dix-sept ans.
MessageSujet: elspeth ≡ gold dust.   Lun 1 Fév - 18:03

all I know, when the nights grow cold and it's all gone to rust, we can turn it into gold dust. far from home, with these aching bones, are you just out of love? we can turn it into gold dust

gold dust
Le Chaudron Baveur était tranquille en ce mercredi soir. Étrangement tranquille. Les mercredis soir n’avaient jamais été les plus achalandés, mais la taverne était encore plus vide qu’à son habitude. Il n’y avait qu’un vieil homme au bar – et quelques personnes à une table, jouant à un jeu de cartes. C’était si silencieux que Tom avait décidé de faire jouer un peu de musique, ce qui n’était pas très fréquent pour lui. Huxley avait donc allumé la radio sorcière, qui jouait doucement à travers la pièce. Étant donné qu’il n’avait pas grand monde à servir – à part remplir le verre de Bierraubeurre du vieil homme environ à chaque demi-heure – Huxley s’était mis en tête de faire un peu de ménage, et il passait nonchalament un linge mouillé sur le comptoir du bar, tentant vainement de faire disparaître une tâche présente depuis son arrivée au Chaudron Baveur voilà une éternité. Mais cette tâche devait bien être du sang de dragon ou du pustule de Mandragore, parce que rien ne la faisait disparaître malgré ses effors. Soupirant doucement, Huxley alla rincer le linge, remplissa le verre du vieil homme, et s’accouda au bar, laissant son regard flotter dans le feu qui brûlait dans l’immense foyer à quelques mètres de là. Huxley était loin de détester ce genre de soirée – il aimait la tranquilité. Il aimait ne pas avoir constamment quelqu’un lui demandant quelque chose, ou entendre les conversations ridicules de certains clients. Non, il aimait bien le silence et la solitude, c’était juste comme ça qu’il était. Il n’avait pas toujours été comme ça, cependant – pas du tout. Huxley se souvenait d’une époque où il adorait être entouré de gens, et leur raconter des histoires, et jouer avec eux. Il aimait partir à l’aventure avec ses frères et sa soeur, il aimait rire aux éclats, où il était un petit garçon dynamique et bruyant. Une époque lointaine, ça c’était certain. Tout avait changé aujourd’hui – absolument tout. Mais Huxley ne détestait pas ce changement, il était bien comme ça. Il était même très bien. Et alors, qu’il n’était pas un sorcier ? Il n’était pas une mauvaise personne pour autant. Et alors, qu’il était un lycan ? Il n’était pas un monstre pour autant. C’était l’homme dans la cabane qui lui avait enseigné ça. Eddie, l’étrange Eddie. Il lui avait tout appris, il l’avait façonné, il l’avait créé. Et Huxley lui en était reconnaissant – car sans lui, il serait sans doute mort dans ces bois, ou perdu à jamais. Il aurait passé sa vie dans la douleur, vivant dans le passé, dans les ‘et si’, et jamais il n’aurait été le moindrement heureux. Pas que Huxley était parfaitement heureux à présent, mais il était bien. Juste bien. Il ne voulait rien de plus et il ne voulait rien de moins. Il avait récemment retrouvé son frère, l’aîné de la famille – un cadeau inattendu, qu’Huxley avait au départ redouté. Mais il avait rapidement réalisé que Sileas était plus comme lui que tous les autres, et qu’il pourrait trouver en lui un véritable allié, un ami. Huxley avait laissé le passé derrière quand il avait quitté la forêt, il avait laissé derrière les regrets et la honte, et toute la haine qu’il avait ressenti à l’égard de sa famille. Il aurait pu la traîner longtemps, cette haine, mais il avait décidé de s’en débarasser – car elle n’aurait été qu’un fardeau pour lui, l’enfonçant un peu plus dans la terre à chaque jour qui passait. Laisser tout ça derrière, et s’autoriser à être libre – voilà la plus belle chose qu’il s’était autorisé à faire.

La porte de la taverne s’ouvrit, et Huxley sursauta légèrement, car le bruit l’avait tiré de sa rêverie. Il avait neigé un peu aujourd’hui, et avec l’ouverture de la porte vint une brise de l’extérieur, une brise froide qui le fit légèrement frissonner. Pendant un instant il fut aveuglé par la blancheur de la neige dehors, malgré le ciel noir, et il observa la personne qui venait d’entrer. Un petit sourire déchira ses lèvres malgré lui – ça, c’était un visage agréable à voir. Huxley n’était jamais particulièrement content de voir qui que ce soit – après tout, il n’avait pas vraiment d’amis – mais il était toujours content de voir Elspeth. Elle franchit la taverne, et Huxley l’observa tranquillement, sans insistence, son petit sourire toujours accroché au visage. Elle paraissait frigorifiée, ses cheveux retombant sur son visage. “Hey” dit-il simplement, en un grognement, attendant qu’elle ne s’installe à son banc habituel au bar. “Comme d’habitude?” Il posa la question, mais il était déjà en train de préparer la boisson – une Bierraubeurre, tout ce qu’il y avait de plus banal pour les sorciers. Mais ça n’avait rien de banal pour Elspeth, Huxley le savait bien. Il avait été carrément stupéfait d’apprendre qu’elle était une moldue – après tout, c’était loin d’arriver tous les jours. Mais une fois la surprise passée, Huxley avait immédiatement commencé à apprécier la jeune femme, qui découvrait ce nouveau monde avait tellement de curiosité, toujours avide d’en savoir plus, et son sourire éclatant révélant son émerveillement. Huxley aimait beaucoup sa compagnie – bien qu’il n’était pas particulièrement un homme loquace, il aimait discuter avec elle, et répondre à ses éternelles questions. Il avait quelque chose chez elle, quelque chose de pur, qui venait chercher quelque chose chez lui. Lui qui n’avait jamais eu droit à la magie, il se disait qu’elle était peut-être la seule personne qui pourrait comprendre. Car même après toutes ces années, Huxley avait toujours un genre de goût amer dans la gorge quand il se rappelait qu’il n’était pas un sorcier, et qu’il n’en serait jamais un. Il y a des choses dont on ne se remets tout simplement pas, après tout. “Tiens” dit-il à Elspeth, posant la boisson sur le comptoir. “J’t’ai mis un p’tit queq’chose de plus, t’as l’air frigorifée.” Ce n’état pas grand chose – quelques gouttes de Whisky Pur Feu. Huxley s’accouda au comptoir en face de la jeune femme, l’observant doucement – elle avait de si jolis yeux. “Alors, quoi d’neuf ?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

elspeth ≡ gold dust.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» blue, gold and silver glitterbug
» pigment old gold
» Reportage photo : sac GOLD LÄSSIG
» quinny buzz gold 2008
» Comparaison entre Vanilla et White Gold
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
LONDON BRIDGE IS FALLING DOWN
 :: london city :: Shaftesbury Avenue :: the leaky cauldron
-
Sauter vers: