AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 disarmed. (adonis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBER ❖ mischief managed
≡ ton pseudo : croco (noémie).
≡ hiboux envoyés : 120
≡ date d'arrivée : 06/01/2016
≡ tes points : 60 points.
≡ ta disponibilité rp : 1/3 pris.
≡ ton avatar : sarah bolger.
≡ tes crédits : tearsflight.

≡ âge du perso : seize ans.
≡ amoureusement : célibataire.
≡ statut de sang : sang pur.
≡ sa maison : gryffondor.
≡ niveau d'études : sixième année.
≡ son patronus : incorporel.
MessageSujet: disarmed. (adonis)   Dim 10 Jan - 22:33

Un frisson parcourt l’échine d’Athénaïs alors qu’elle se trouve soumise à la morsure du froid. Les installations du nouvel arsenal de sonorisation du stade, nécessitent sa présence. Enfin, c’est ce qu’on lui a dit. Ils ont besoin de la commentatrice des matchs pour tester l'efficacité du sortilège permettant de diffuser sa voix dans le stade. Il y a quelques temps, en plein match, le sortilège avait complètement cessé de fonctionner, la plongeant dans le silence le plus complet. Il faut donc lancer un nouveau sortilège pour que sa voix à elle, puisse bien porter dans tout le stade. Aussi a-t-elle été obligée de se présenter, accompagnant plusieurs sorciers qu’elle n’a jamais vu jusque lors, jusqu’au terrain de quidditch. Le trajet se fait dans le silence le plus complet et seuls quelques gémissements de protestation, sortent d’entre les lèvres serrées de la jeune fille Rowle, alors qu’elle s’enfonce toujours plus profondément dans la neige fraiche. Elle qui avait prévu de passer son samedi confortablement installée près de la cheminée et c’est un plan qui a été avorté à la dernière minute. Il fallait absolument que les essais se déroulent pendant l’entrainement des gryffondor afin qu’Athénaïs ne soit pas dans la possibilité d’espionner les tactiques des autres maisons, qu’elle pourrait aisément décrire à ses camarades rouge et or. En règle générale, la jeune femme ne rechigne jamais à aller voir un entrainement de son équipe, mais lorsqu’il fait froid, tout est différent. Au moins, il y aura Adonis. Et elle a cessé d’être invisible à ses yeux en début d’année, aussi est-ce sûrement une chance pour elle de lui parler vraiment cette fois. Quoi qu’il ne la mérite sans doute pas, à ainsi la considérer comme inexistante. Peut-être est-ce à force de rester avec ce James Chatterton qu’il a fini par mal tourner. Le capitaine de l’équipe de quidditch de gryffondor est connu par tous les sangs purs de Poudlard pour être la personne la plus jalouse de gryffondor, surtout depuis que monsieur l’élu est parti. Dommage pour le Kepingski qu’il se soit laissé entrainer là-dedans, il avait du potentiel. « C’est juste là, dans les gradins de droite, deuxième escalier, à droite. Je te laisse passer la première. » finit par dire l’un des sorciers venus vérifier les installations du terrain de quidditch, alors qu’ils arrivent enfin à proximité des gradins. Athénaïs cligne plusieurs fois des paupières, comme pour se sortir de ses pensées, alors qu’elle regarde le terrain sans comprendre durant quelques instants. Juste le temps de se remettre de ses émotions et de se replonger dans le monde réel. Ce monde où les sangs purs ont enfin repris une place leur revenant de droit. Alors que le sorcier est sur le point de répéter, la Rowle le coupe, agacée. « Je sais très bien où c’est, merci bien. » Elle s’empresse alors de monter la première. Hors de questions de laisser à cette horde de moins que rien, le privilège de grimper les premiers dans les gradins. Elle ne va pas se faire escorter par des personnes dont le sang est clairement moins pur que le sien. Dès qu’elle arrive en haut des gradins, le vent glacial ne tarde pas à lui fouetter le visage, l’obligeant à rabattre le capuchon de sa cape de sorcier au-dessus de sa tête. Elle avance alors près de l'endroit qui a été désigné pour l'accueillir à chaque match, restant tout de même à bonne distance, le temps que les sorciers qui l'accompagnent finissent de positionner le microphone et de lancer le sortilège. En attendant, elle se contente de grelotter de froid, tentant de prendre sur elle pour ne pas tourner les talons et simplement regagner sa salle commune avant que tout cela ne soit terminé. Malheureusement, tout cela est un mal nécessaire. Il serait peu confortable de commenter un match tout en restant concentrée sur un sortilège d’amplification, pour que tout le monde puisse l’entendre. Et puis, rester ainsi avec sa baguette collée contre son visage pendant plusieurs heures, ne la tente pas plus que cela. La dernière personne qu’elle a vu utiliser un tel sortilège, s’est retrouvée morte au pied de la tour d’astronomie. Elle reste cependant loin de ces sorciers impurs, plongeant ses mains dans la poche de sa robe alors qu’elle se tourne vers le terrain de quidditch où l’équipe de sa maison est en train de s’activer à s’entrainer, sous les ordres de James Chatterton. Athénaïs ne parvient pas à comprendre comment le professeur Rogue a bien pu placer un simple sang-mêlé à la tête d’une équipe de quidditch. C’est clairement contre nature. Elle pince les lèvres alors qu’elle observe les rouge et or faire leurs acrobaties dans le ciel. Un jour, elle aimerait être aussi douée sur un balai. Malheureusement, pour l’instant, tout cela est bien mal parti. Aussi se contente-t-elle de faire ce qu’elle sait faire de mieux : commenter ce qu’elle voit, dans sa tête. Ce n’est que lorsque l’équipe se pose finalement au sol, marquant la fin de l’entrainement, que l’on appelle la jeune brune, pour lui témoigner que l’on a besoin d’elle. Si c’était pour attendre aussi longtemps, on aurait bien pu lui demander de venir un peu plus tard. Elle ne tient vraiment pas à passer la semaine à venir avec un rhume. Elle aurait peut-être dû se couvrir un peu mieux. Mais on ne lui en avait pas laissé le temps. Sa présence était requise de suite. Sûrement parce qu’elle enjolivait les gradins, allez savoir. Elle s’approche alors pour se saisir du microphone, ne commençant à dire quelque chose, que lorsque l’équipe de sa maison a finalement disparu dans les vestiaires. Se tournant vers le stade, elle tente de s’imaginer de nombreux joueurs disputant un match. Et sans qu’elle sache pourquoi, c’est le premier match de l’année qui lui revient en tête, celui opposant gryffondor à serpentard. « Alors que le poursuiveur de gryffondor reprend de l’altitude, les batteurs de serpentard envoient un cognard dans sa direction ! Mais le poursuiveur l’évite avec brio, dans une manœuvre magnifique effectuée à l’aide d’un mouvement de balai parfait ! Et voilà qu’Adonis Kepingski… » Elle se tait alors que son regard se pose sur le dit poursuiveur positionné sur le terrain, le regard vrillé sur elle. Elle ne l’a même pas vu sortir des vestiaires. Baissant la tête en direction des sorciers qu’elle l’accompagne, elle ne peut pas s’empêcher de laisser une expression horrifiée prendre possession de ses traits quelques instants, avant de laisser tomber le microphone pour s’éloigner précipitamment. Elle espère qu’il n’a pas reconnu son visage. Et de toute façon, ce microphone fonctionne parfaitement bien, elle est venue pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

disarmed. (adonis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le parler normand du bessin
» Le parler Normand du Bessin. Université de Caen.
» You brought a fire to a world so cold [Adonis & Gwayne]
» Bon anniversaire Adonis
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
HOGWARTS AND SURROUNDINGS
 :: Hogwarts :: out of the castle :: the quidditch pitch
-
Sauter vers: