AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (doraleen, rp rapide), i feel a fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ADMIN ❖ we are the champions
≡ ton pseudo : MARY-W. +marie.
≡ hiboux envoyés : 3452
≡ date d'arrivée : 17/01/2013
≡ tes points : 85 points.
≡ ta disponibilité rp : uc.
≡ ton avatar : john boyega.
≡ tes crédits : @shiya (avatar), tumblr (gifs), uc (quotes).

≡ âge du perso : vingt ans.
≡ amoureusement : célibataire, c'est pas comme s'il avait que ça à faire.
≡ son emploi : il est animateur radio pour la gazette du sorcier, section quidditch. il est actuellement en charge de "potterveille" la radio pirate de l'ordre du phénix.
≡ statut de sang : c'est un sorcier de sang-mêlé, qui a toujours été fier de l'être, et n'a jamais prétendu de rien.
≡ sa maison : les lions de gryffondor, évidemment, les grands vainqueurs des matchs de quidditch !
≡ sa baguette : bois de sorbier, avec pour cœur un crin de licorne, spécialisée en charme et d'une longueur approximative de vingt-huit cm.
≡ son patronus : un renard.
≡ son amortencia : uc.
MessageSujet: (doraleen, rp rapide), i feel a fire    Mer 29 Oct - 22:09



we walk like we're pretty much blind
— DORALEEN MORIARTY & REARDEN STARK —
I may be loose, I'm not a cannon, I can be quiet saying my name. There are the weights, where is the balance ? Maybe everyone's to blame. My heart and my mind have been with me always, but not long enough to keep them in line. I know that my mind has both good and bad days, but my heart wins every time. I feel a fire, I see a flame set me a light, bring me desire, bottled up tight. Like caging the ocean, dousing the sun, download the sky, bring me emotion, bottled up tight.

S’exiler avait semblé préférable à Rearden. S’il repassait de temps en temps dans le coeur de Londres, il s’arrangeait pour ne jamais y rester très longtemps et disparaître bien vite une fois ses tâches accomplies. Au moins, pouvait-il croire ne pas risquer de croiser un autre spectre à son existence, et risquer alors de changer plus encore le monde qui était le sien. Autrefois, dans les murs sécurisants de Poudlard, loin de ce nouveau monde qui s’était érigé à partir des cendres du précédent. Tout avait été différent, à cette époque. Sa famille, ses amis. Lui-même ; depuis son passage au Département des Mystères, Rearden ne contrôlait plus aucune de ses émotions, elles semblaient toutes flotter hors de lui et se déverser sur n’importe quelle cible comme un torrent impétueux : pas plus tard que hier, il s’était retrouvé à manquer de mettre le feu à son petit appartement en location, trop énervé avait-il était pour contrôler la magie qui coulait dans ses veines. Ce n’était pas faute d’avoir été seul, et d’avoir au possible, évité les conflits : les faits étaient là, inlassablement, les pensées du jeune homme se raccrochaient à tout ce qui était sorti de sa vie en un clignement d’oeil. Son amitié avec Sara, qui s’était éteinte en une fraction de seconde tandis que la jeune femme le dénonçait comme traitre au Ministère de la Magie, et laissait la police magique l’embarquer dans le Département des Mystères pour y subir des traitements insoutenables. Son amitié avec Eyron, qu’il avait récemment découvert comme étant un Exécuteur, soit disant asservi à son père pour sauver sa petite amie - pourtant, Rearden n’avait plus vu Serah faire partie des dossiers de prisonniers d’Azkaban depuis un certain temps : Eyron avait-il menti alors ? Incapable de faire le tri dans ses songes, force était de constater que Rearden ne savait plus à quoi ou qui se fier. Si ce n’est peut-être, Serah elle-même ; après tout, elle était une née-moldue, alors même si elle l’avait voulu, personne ne l’aurait jamais acceptée comme alliée au Nouveau Régime.

Serah, et Doraleen. Mais avec elle, c’était compliqué. Doraleen avait été la première à subir le courroux incontrôlable de Rearden ; elle avait voulu l’aider, et tout ce qu’il avait fait, c’était lui cracher sa haine et sa colère, la trahison qui était née au fond de ses entrailles en apprenant que la jeune sorcière était en vie et qu’elle le lui avait caché. Pourtant, en d’autres circonstances, il aurait été tout à fait capable de comprendre pourquoi elle l’avait fait, et ce que la survie forçait les gens à faire. Il avait manqué de peu de tuer Doraleen, au fur et à mesure qu’il avait perdu les pédales et depuis, il préférait largement ne plus graviter dans son monde à elle : Doraleen se portait mieux sans lui. Et lui, il se portait mieux sans tous les autres dans sa vie. C’était ce qu’il avait pensé : pourtant, même à Liverpool, les membres de la police magique l’avaient retrouvé - il ne savait même pas comment, ni pourquoi. Après tout, n’avaient-ils pas assez fait ? Le ramèneraient-ils au Ministère pour lui laver une nouvelle fois le cerveau, aggraver encore sa condition ? De toutes ses volontés, le sorcier ne voulait pas le découvrir, alors voilà que, sentant leur présence dans son sillage, Rearden avait accéléré le pas au milieu de la foule se massant dans les rues de la ville. Liverpool vivait dans la même frénésie que Londres, et le sorcier avait eu la bêtise de croire que s’il disparaissait de la capitale, on lui foutrait la paix. Il tourna à l’angle d’une rue, pour se retrouver plongé dans la semi pénombre d’une ruelle mal éclairée ; peu de gens se trouvaient là, et Rearden ne fut qu’à peine surpris de voir qu’à l’autre bout de celle-ci, d’autres types l’attendaient : par Merlin, avait-on envoyé toute une horde de sorciers à ses trousses ? Lui qui était à peine capable de faire de la magie dignement ces derniers temps. Il aurait pu en ricaner, si un sentiment d’urgence ne le prenait pas aux tripes. Dans un volte-face, il disparut dans une ruelle, très vite suivi par ses poursuivants, il accéléra encore, tirant sa baguette de sa poche pour la serrer étroitement dans ses doigts. Un premier sortilège sifflant par-dessus son épaule le fit courir, et il manqua de les semer en prenant un nouveau tournant ; il percuta cependant quelqu’un dans le procédé, manquant de tomber à la renverse. Un éclat roux, un léger cri de surprise, Rearden reconnut Doraleen ; l’air ahuri, surpris de la trouver ici, le jeune homme la dévisagea longuement, trop longtemps. « Doraleen ?! Qu’est-ce... ? Comment tu m’as trouvé ? » Il avait parlé d’un air précipité, inquiet à l’idée de la trouver ici ; en proie aux sorciers qui l’avaient pris en chasse, mais pas seulement. Il se releva, allait ouvrir à nouveau la bouche, mais une fracture dans le mur juste à côté de lui le rappela à l’ordre - ils ne pouvaient pas rester là à papoter. « On bouge, cours ! » Lui ordonna-t-il sans autre forme de procès qu’un sortilège envoyé au hasard par-dessus son épaule : il profita de la diversion pour attraper le poignet de la jeune femme, et se mettre à courir avec elle à travers les réseaux de rues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ❖ we are the champions
≡ ton pseudo : sweet poison (anaïs).
≡ hiboux envoyés : 1895
≡ date d'arrivée : 14/10/2013
≡ tes points : 135 points.
≡ ta disponibilité rp : disponibles 2/3.
≡ ton avatar : david tennant
≡ tes crédits : tearsflight (avatar).

≡ âge du perso : quarante-cinq ans.
≡ amoureusement : séparé de son épouse depuis longtemps.
≡ son emploi : directeur du département de justice magique.
≡ statut de sang : sang-mêlé
≡ sa maison : serdaigle.
≡ niveau d'études : études terminées avec huit buses, huits aspics.
≡ sa baguette : merisier, 23,5 cm, ventricule de coeur de dragon.
≡ son patronus : il est incapable de créer un tel sortilège.
≡ son amortencia : plus grand chose à présent, l'amour n'étant probablement plus pour lui.
MessageSujet: Re: (doraleen, rp rapide), i feel a fire    Mar 4 Nov - 17:28

Just hold me 'till it ends.
REARDEN STARK & DORALEEN MORIARTY

Say when and I'll come, hang my coat at your door. You can touch me all you want with one eye on the clock. I hold you here in my mind, Where I am coming undone With fleeting emotions a landslide is born and the pieces will tumble through cracks in your floor. Silence is stating intentions Louder than anything we've ever mentioned. All that was promised has already fled Just hold me 'till it ends. ~ end all.
Il fallait qu’elle retrouve Rearden, tel était l’objectif que Doraleen s’était fixé depuis quelques temps maintenant. Elle ne pouvait laisser les choses telles quelles. Elle avait retrouvé Rearden et elle ne pouvait pas le laisser filer comme ça, pas après tout ce qui avait pu se passer entre eux. Rearden avait besoin d’aide, la jeune femme en était persuadée. Il y avait quelque chose qui n’allait pas, elle ne savait pas ce qui lui était arrivé mais elle savait qu’il n’avait pas vraiment été lui-même la dernière fois qu’elle l’avait vu. Il avait essayé de la tuer et elle savait très bien qu’il n’aurait jamais essayé de la tuer s’il avait été lui-même. Rearden était quelqu’un de bien, elle en restait persuadée et rien au monde ne pourrait la faire changer d’avis là-dessus. Elle avait vu le mal plus d’une fois quand elle avait été en fuite, elle avait affronté la mort plusieurs fois, subit de nombreuses torture, alors elle savait que Rearden n’était pas de ceux qui pouvaient tuer sans raison. Elle le connaissait bien et elle n’avait pas l’intention de l’abandonner. Quoi qu’il puisse lui en couter, elle voulait le retrouver et elle voulait l’aider. Maintenant, il était en fuite, comme elle l’avait été pendant un long moment, c’était un monde qu’elle connaissait mieux que lui, alors le retrouver n’avait pas été si difficile que ça. Elle savait ce qu’elle devait demander et à qui le demander, ainsi elle avait vite retrouvé sa piste. Elle avait d’abord retrouvé des rafleurs qu’elle avait suivit jusqu’à le retrouver lui. Les rafleurs, elle s’en fichait complètement, leur filer entre les pattes était devenue sa spécialité.

Elle s’était retrouvée en face de lui, si bien que pendant un court instant elle avait même oublié les rafleurs qui étaient sur la piste du jeune homme et dont elle s’était pourtant servie pour le retrouver. Elle n’eut pas le temps de répondre à sa question qu’ils furent obligés de courir pour éviter les rafleurs, une partie d’elle ne pu s’empêcher de penser que c’était comme au bon vieux temps. Elle en avait connu des moments comme celui là aux côtés de Dwight quand ils avaient encore été tous les deux. Courir pour éviter aux rafleurs, elle avait carrément l’habitude. «  Par ici ! » L’arrêtant dans sa course elle se précipita vers un vieux bâtiment probablement désert ou simplement envahit par les squatteurs. D’un coup de baguette rapide, elle ouvrit la porte pour la refermer derrière elle. Trainant Rearden par la main, elle commença à monter les vieilles marches grinçantes du bâtiment. Elle s’arrêta au bout d’un moment, quand elle considéra qu’ils avaient gagné assez de temps sur les rafleurs. «  Ils vont nous trouver si on reste ici. Il faut transplaner avant qu’ils n’arrivent » Attrapant la main du jeune homme, elle transplana avec lui, se retrouvant alors dans les rues enneigées d’une petite ville moldue, un coin de campagne. «  Ils fréquentent plus les grandes villes que les villes perdues en pleine campagnes. » L’Angleterre était un grand territoire et les villes perdues en pleine campagne étaient souvent oubliées par les rafleurs. Ça ne voulait pas dire qu’il était impossible de les trouver dans le coin, mais ça voulait au moins dire que les risques étaient moins nombreux. «  Viens. » Sans rien attendre, elle le tira par la main en direction d’une vieille grange abandonnée.

_________________

lalalala citation ici.
des paroles par là. — titre de la chanson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(doraleen, rp rapide), i feel a fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» escorteur rapide hoch
» Technique de dépotage à l'alcool : Facile, rapide et efficace
» Gateau à la noix de coco super méga rapide !
» noeud rapide ?
» Feuilletés apero très rapide et très simple mais extra!!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: troisième saison :: sujet abandonnés
-
Sauter vers: