AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ☆ (cara & rhaegar) ~ over and over it calls to your soul.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ADMIN ❖ we are the champions
≡ ton pseudo : sweet poison.
≡ hiboux envoyés : 5700
≡ date d'arrivée : 15/01/2013
≡ tes points : 50 points.
≡ ta disponibilité rp : free 1/3 (elladora + abraham).
≡ ton avatar : richard madden.
≡ tes crédits : rose red (avatar).

≡ âge du perso : vingt-cinq ans.
≡ amoureusement : célibataire.
≡ son emploi : soigneur de dragon à gringotts.
≡ statut de sang : sang-pur.
≡ sa maison : gryffondor.
≡ niveau d'études : études terminées avec six buses et six aspics.
≡ sa baguette : sa baguette magique est en bois d'ébène. Elle mesure 22,5 cm et contient un poil de licorne.
≡ son patronus : un ours.
≡ son amortencia : ....
MessageSujet: ☆ (cara & rhaegar) ~ over and over it calls to your soul.   Mer 17 Sep - 14:47

over and over it calls to your soul


Convoqué dans une salle du département des mystères, Raeghar s'était rapidement rendu là où on l'avait demandé, employé sérieux du ministère de la magie, pas question de louper cette convocation des plus mystérieuse. Il s'est avéré que le jeune homme n'était pas là par hasard mais pour un entretien secret visant à déterminé si tous les membres du ministère de la magie étaient bel et bien fidèles au seigneur des ténèbres, des entretiens qui devaient demeurés secrets pour l'effet de surprise et suite auquel, on lançait un sortilège d'amnésie sur les membres interrogés. Raeghar dans sa salle du département des mystères, se demandait donc ce qu'il faisait là. Question méritant de s’attarder un peu au sein du département des mystères.

Il n'était pas seul et c'est un bruit sourd qui l'avait attiré vers un couloir des plus étranges, malheureusement, la porte s'était refermée derrière lui. C'est là qu'était déjà Cara, curiosité, simple perte dans l'immense département regorgeant de mystère, elle n'aurait certainement pas dû être là. Surprise par l'apparition d'une chose ayant l'air d'un fantôme malfaisant, prise d'un sursaut à cause du cri strident de cette chose,elle avait fait tomber les dossiers qu'elle était chargé de rapporter jusqu'au bureau de la directrice du département. C'était ce bruit qui avait attiré Raeghar jusqu'à ce couloir semblant mener à un labyrinthe, ce bruit qui les avait condamnés à se retrouver coincer ensemble dans un univers froid, presque glacé, sombre et particulièrement malveillant.

QUELQUES PRÉCISIONS
★ vous êtes coincés au département des mystères, dans un endroit totalement inconnu,la porte derrière vous est verrouillée, il va falloir vous entraider pour sortir et vous enfoncer dans le labyrinthe.
★ vous pouvez faire place à votre imagination pour décrire les lieux, en gardant à l'idée que c'est très sombres, le labyrinthes est fait d’épais murs aussi noir que le sol, ce n'est pas rassurant du tout, évidemment, il y a une sortie à la fin et vous pouvez demander à avoir des rebondissement au cours de votre rp, apparition, énigme et compagnie en me mpottant, si vous voulez plus de surprise, sinon, libre à vous d'inventer des situations ou de choisir de faire une traversée tranquille.
★ l'ordre de passage est le suivant : Cara qui est censée être là avant, puis Raegar.
★ si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à m'envoyer un petit mp (a).


_________________

lalalala citation ici.
des paroles par là. — titre de la chanson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ☆ (cara & rhaegar) ~ over and over it calls to your soul.   Dim 19 Oct - 22:26

Trop de questions sans réponses. Cara pouvait rester autant de temps qu'elle le souhaitait dans sa neutralité, elle devait à son tour faire un choix. Dans le fond, elle savait bien quel camp rejoindre. Elle le savait depuis bien longtemps même. Mais la peur l'empêchait de faire plus. Parce que son fiancé était mort à cause de cette guerre. Mais également à cause de son engagement dans l'ordre. Elle ne soutenait en aucun cas le régime de Voldemort. Au contraire même. Elle devait cependant faire preuve d'intelligence et ne pas répéter les erreurs de son ancien amant. D'autant plus que ces derniers mois, les doutes concernant la fidélité de la Burgess ne cessaient d'augmenter. Elle pouvait compter sur son nom, sa famille pour s'en sortir mais cette situation ne durerait pas éternellement. Désormais affectée en tant que larbin de service au département de la justice magique, il lui arrivait parfois de passer d'un département à l'autre au gré de l'envie de ses supérieurs. Elle devait donc faire parvenir quelques dossiers à la directrice du département des mystères, le plus tôt étant le mieux. Très bien, toute excuse était bonne à prendre pour s'éloigner des bureaux de la justice magique. Les pensées ailleurs, elle se remémorait quelques instants de sa vie au rythme de sa marche. Elle essayait de chasser ces images de son esprit mais elles ne cessaient de revenir. Comme toujours, la blonde pensait à Evan. Il lui arrivait d'imaginer qu'elle aurait été leur vie s'il n'y avait pas eu cette guerre. S'il n'y avait pas eu ce fichu Voldemort ou encore la suprématie du sang. Cara ne cessait de vivre dans le passé. Elle avait parfois l'impression qu'Evan le retrouverait dans leur appartement, qu'il avait trouvé un moyen d'échapper aux exécutions publiques. Ce jour-là, elle ne l'avait pas quitté des yeux. L'envie de les détourner avait été si forte qu'elle eut du mal à tenir le choc. Mais elle ne pouvait pas se permettre ce genre d'émotions, pas devant la foule. D'autant plus qu'elle ne voulait pas le laisser seul, l'abandonner. Elle aurait aimé faire plus, tellement plus. Le département des mystères était assez sombre. Elle n'y avait mis les pieds que deux ou trois fois mais il y régnait toujours ce froid glacial qu'elle n'avait pas pu oublier. Elle entendit quelques pas. La boule au ventre, sans vraiment savoir pourquoi elle ressentait cette peur puisqu'elle avait une bonne raison d'être ici, elle s'empressa de se diriger vers la direction opposée. Elle repéra une porte légèrement entrouverte. Empoignant sa baguette d'une main, elle la fit lourdement claquer afin d'attirer l'attention de cette personne. Quelques pas rapides plus loin, elle laissa échapper un long soupir de soulagement, se sentant déjà plus en sécurité. Elle passe son bras autour de sa pile de dossier avant de reprendre la route vers le bureau de la directrice. Plus elle avançait et plus les lieux devenaient sombres. Elle levait les yeux vers le haut, mais le plafond ne semblait ne jamais se terminer. Elle cherchait désormais son chemin dans des couloirs de plus en plus étroits, ayant plus des allures de labyrinthe. Retournant sur ses pas, elle cherchait la porte par laquelle elle était entrée quelques minutes plus tôt. A en croire le bruit qu'elle avait entendu dans le couloir voisin, ce sorcier en question ne tarderait pas à lui tomber dessus. Ou alors, avec un peu de chance, il serait reparti vaquer à ses occupations. L'atmosphère devint alors plus glaciale. Elle sentit son corps entier se refroidir. Puis elle entendit un cri. Un cri strident, horrible, comme s'il venait des entrailles de la Terre. Prise d'un sursaut, elle lâcha les dossiers qui tombèrent bruyamment au sol. La seconde d'après, elle était de nouveau au ministère de la magie, la température ambiante s'étant légèrement réchauffée. Quelque peu soulagée d'être revenue au point de départ, sa joie fut de courte durée. La porte qu'elle avait cru voir quelques dizaines de minutes avant n'était plus là. Pourtant, elle aurait juré être dans le même couloir. Elle passa une main dans les cheveux puis décida de ramasser ses dossiers. De nouveaux pas se firent entendre. Cette fois-ci, elle décida de rester calme. Son esprit lui jouait visiblement des tours et elle ne devait pas se laisser submerger. Alors elle attendit, espérant que l'on se détourne d'elle. Elle attrapa fermement sa baguette dès qu'elle vit une ombre se dessiner au sol. Elle n'avait pas d'autre choix que de se lancer à sa rencontre. Fuir ou se cacher de nouveau n'attirerait que des soupçons. « Qui est là ? » demanda-t-elle d'une voix forte et contrôlée. La baguette pointée devant elle, elle formula le sortilège de Lumos en attendant une réponse qui ne venait pas. « Je répète, qui est là ? » Elle s'efforçait de contrôler sa respiration. Par chance, la pénombre des lieux empêchait la personne fac à elle de voir l'expression légèrement horrifiée de son visage. Qui pouvait bien être là ? Le sorcier fit un nouveau pas vers elle. Elle pouvait désormais voir le visage de ce dernier. « Rhaegar ? Que-que fais-tu là ? » Légèrement confuse, elle ne s'attendait pas à voir son cousin dans les parages. Encore moins celui-ci. Leur relation n'avait jamais été des plus positives. En fait, elle était quasi inexistante. Ils n'avaient visiblement pas assez confiance l'un en l'autre pour se dire quoi que ce soit. Alors ce qu'il allait advenir de cette conversation, elle n'en savait absolument rien. « Tu ne devrais pas être ici, je me trompe ? » Elle non plus, d'ailleurs. Le bureau de la directrice devait être à l'autre bout. Mais elle avait laissé son esprit divaguer et ainsi la perdre dans les dédales des couloirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ☆ (cara & rhaegar) ~ over and over it calls to your soul.   Mer 22 Oct - 13:06

Convocation mystérieuse. Que faisais-je en ces lieux ? Je n'avais pas la moindre idée de la raison pour laquelle ont m'avait fait appeler et pourtant, c'est d'un pas rapide que je m'étais rendu au département des mystère. Confiant, je l'étais. A quoi bon douter ? Ne faisais-je pas parti de l'élite du ministère, de ceux en qui ont pouvait avoir confiance ? Bien entendu. Ainsi, je n'avais de raisons de douter quant-à cette convocation qui pourtant demeurait si suspecte. Et à mesure que mes pas me menaient vers l'endroit indiqué, je ne pouvais empêcher mon faciès de prendre un air circonspect. Inconnu. Cet endroit m'était inconnu. Et pourtant, voilà bien des années à présent que je parcourais les couloirs de ces lieux. Toutefois, le département des mystères portait dignement son nom, puisqu'il regorgeait d'endroits dans lesquels sûrement très peu de personnes avaient mis les pieds. Et je ne pouvais me vanter de faire parti de cette minorité. De toute manière, à quoi cela m'aurait-il été utile ? Ma place au haut conseil ne nécessitait pas de connaître les dédales de couloirs dans lesquels je m'aventurais en cet instant. Et sûrement cette affirmation aurait-elle dû être cause de soucis, sûrement aurais-je dû me méfier d'une convocation dans un endroit au sein duquel je n'aurais dû me trouver, n'avais besoin de me trouver. Et pourtant, alors qu'un bruit sourd raisonnait à mes oreilles, c'est toujours au même rythme que j'avançais, toujours le même faciès dénué d'expression que j'arborais. Toutefois, nul doute que ma droiture n'allait me laisser continuer aisément mon chemin. Ou plutôt, nul doute que cette dernière me laisserait continuer sans vérifier que tout allait bien. Pourtant, seulement quelques mètres me séparaient à présent de cette salle dans laquelle ont m'attendait. Et je me surprenais à douter, ou plutôt à hésiter. Hésiter entre suivre à la lettre les ordres qui m'avaient été dictés, ou dériver sans être certain de l'utilité d'un tel comportement. Etais-je réellement préoccupé par la bonne tenue de ces lieux ? Pas le moins du monde et pourtant, les rumeurs des dernières infiltrations d'ennemis au ministère me poussaient à rebrousser chemin, à bifurquer vers l'endroit d'où provenait ce bruit. Impensable de laisser, à nouveau, passer pareil abus. Impensable de laisser des traîtres, aussi innocents soient-ils parcourir ces lieux. Sûrement aurais-je simplement dû envoyer un larbin vérifier la sécurité de l'endroit, mais le temps que celui-ci arrive jusqu'à moi, cela n'aurait plus aucune utilité. Alors je me dévouais, étonnamment. Oui, j'avançais vers ce bruit qui sûrement n'étais rien, mais qui cependant m'inspirait méfiance.

Et alors que je passais finalement une porte, m'infiltrant dans un endroit si sombre qu'il m'était difficile de distinguer ne serait-ce que la démarcation entre le sol et les contours des murs de pierres bruts. J'entendais alors une voix qui se voulait forte, qui se répétait et pourtant, je ne répondais pas, me contentant d'avancer dans la pénombre, faisant confiance à mon instinct pour me guider en ces lieux inconnus. Sûrement aurais-je pu m'aider d'un sortilège, créer une lumière artificielle, mais je ne voulais prendre le risque de faire fuir un quelconque ennemi, ou suspect. Toutefois, c'était sans compter sur cette voix qui maintenant prononçait mon nom, cette voix que je finissais par associer à un visage connu. Un visage dont les contours m'étaient familiés malgré la pénombre. « Cara. » Laissais-je alors échapper, d'une voix détachée, dénuée de surprise. Comment l'être de toute façon ? Celle qui était et demeurait ma cousine avait le don de faire planer autour d'elle un mystère constant dont je me méfiais. Et la voir en ces lieux ne faisait qu'empirer mes impressions quant-à sa personne. J'occultais totalement l'ambiance environnante pour me concentrer sur le visage de ma cadette, ce visage si doux qui n'avait toujours été que façade pour tant de secrets chacun plus honteux que le précédent. « Qu'étais-tu diable en train de faire pour provoquer pareil vacarme ? » Lançais-je alors, non pas sans un quelconque signe d'animosité dans la voix. Il était étonnant de la voir ici, car quand bien même n'avais-je moi-même pas ma place en ces lieux comme elle avait cru bon de le souligner, nul doute qu'elle y était moins encore la bienvenue que moi. Elle, l'ancienne employée devenu larbin, celle à qui personne ne pouvait prêter confiance. Pourquoi l'envoyer en pareil endroit ? Nul doute que derrière cette présence, bon nombre de mystères étaient présents. Des mystères dont elle seule avait le secret. Et desquels sûrement rien de bon n'écoulerait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ☆ (cara & rhaegar) ~ over and over it calls to your soul.   

Revenir en haut Aller en bas
 

☆ (cara & rhaegar) ~ over and over it calls to your soul.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La Suisse Normande classée site naturel
» eheh!!
» Blue - Limited Vampire ver. Cara (Dark Night) #1
» (Rhaegar) Darkness is coming.
» traduction chanson Lucio Dalla / mi chiamo tonino e abito qui vicino .......
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: troisième saison :: sujet abandonnés
-
Sauter vers: