AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 not giving up, just giving in (charles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: not giving up, just giving in (charles)   Sam 10 Aoû - 1:52

“ hold me in your arms and never let me go
La guerre faisait rage et malgré tous leurs efforts, elle n'était pas prête de se terminer de sitôt. Yara faisait parti de ces sorciers, de ceux qui rêvaient d'un avenir meilleur et qui faisaient en sorte que cela se produise. Engagée dans l'ordre de phénix depuis quelques temps maintenant, elle était restée dans l'ombre beaucoup trop longtemps. Enfermée dans un bureau du ministère, elle faisait son travail, tout en observant les moindres faits et gestes de ses collègues. Elle ne savait pas réellement où donner de la tête, mais toute information était bonne à prendre, et ce qu'elle aurait appris pendant ce temps lui servirait bien à quelque chose bientôt. La guerre avait fait de nombreuses victimes. Beaucoup trop à son goût. Alors qu'elle avait dû en subir les conséquences avant même qu'elle ne soit réellement déclarée au décès de sa mère, Yara comprit rapidement que ce n'était pas anodin. Bien trop préoccupée par son désir de vengeance et cette haine grandissante de jour en jour, elle avait oublié un détail important. Elle n'était pas seule dans ce cas-là, sûrement pas. Des sorciers avaient subi de lourdes pertes également, et si elle voulait que cela ne cesse, il fallait qu'elle change de comportement. Désormais en fuite, elle n'avait plus le droit à l'erreur. C'était tout ou rien. Pas de juste milieu.  Les membres de l'ordre tout comme elle en avaient fait malheureusement les frais. D'autres noms vinrent s'ajouter à cette longue liste, celui de Lyse ou encore de Charlie. Deux personnes qu'elle ne connaissait pas réellement, mais qui étaient dans l'ordre bien avant elle. Rien que pour cela, elles méritaient son respect. Ses pertes lui rappelaient sans cesse que la vie était éphémère. Quelques secondes suffisaient à changer le cours de l'histoire. Même si elle pensait s'en être rendue compte bien avant, elle n'avait jamais réellement accordé d'attention à ce détail. Elle avait plutôt tendance à foncer dans le tas tête baissée et ne mesurer les conséquences de ses actes que par la suite. Des erreurs, elle en avait faites comme tout le monde. Certaines étaient irrécupérables tandis que pour d'autres, il n'était pas encore trop tard. Ou du moins, elle l'espérait. Trois ans en arrière, elle prit une grande décision. Sûrement l'une des plus difficiles qu'elle avait eu à prendre. Le quitter lui. Laisser derrière elle tous les bons moments passés en sa présence. Se forcer à ne plus y penser, quitte à oublier, même si elle n'en aurait jamais été capable. Charles faisait parti de son quotidien depuis longtemps maintenant. Ils avaient appris à se connaître, à s'attacher puis à s'aimer. Encore aujourd'hui, malgré cette distance, elle gardait en mémoire tous ces merveilleux souvenirs. Souvenirs qui l'incitèrent finalement à se modérer. A relâcher la pression et agir différemment. Parce qu'il lui manquait. Enormément même. Et qu'elle l'aimait encore pour maintenir cette distance. Après leur rupture, Yara s'était volontairement éloignée de Charles, ne voulant pas le mêler à ses histoires de famille. De son côté, elle était persuadée que la mort de sa mère n'était pas dû au hasard. Malgré tout ce que l'on pouvait dire, il y avait quelqu'un derrière tout cela. Pas qu'une personne, mais deux : son oncle ainsi que son cousin. Son oncle n'avait jamais vraiment accepté l'idée que sa sœur ait souillé le sang des Addler. Alors il avait finalement fait en sorte de faire comprendre ce désaccord. La jeune Ansdell avait donc décidé de mettre de côté la guerre le temps de quelques heures, se préparant à rendre visite à son ancien amant. Veillant tout de même à rester prudente, elle savait très bien que les rues de Londres grouillaient de mangemorts et de rafleurs, et celle-ci ne désirait pas tomber entre leurs mains. Elle attendit alors la tombée de la nuit, moment de la journée où elle pourrait passer inaperçue, ou presque. Vêtue d'une longue cape noire, elle arpentait les rues du chemin de traverse, à l'écoute du moindre bruit et une main empoignant fermement sa baguette, prête à contrer une éventuelle attaque. Encapuchonnée, elle restait cependant la tête haute et avait le pas léger. Une allure trop rapide attirerait sûrement plus l'attention que si elle essayait de prendre ses aises. La chance semblait être de son côté, puisque personne ne vint l'interpeller durant son voyage. Court certes, puisqu'elle avait transplané à quelques mètre seulement de l'appartement de Charles, mais le risque n'était pas à ignorer. Ils avaient réussi à faire tomber des sorciers avec une telle facilité que Yara se préparait à tout.

Enfin arrivée à destination, elle resta quelques secondes immobile, le regard perdu dans le vide. Hésitante, elle ne savait même pas comment ce dernier allait l'accueillir. Il n'avait peut-être pas envie de la voir. Sûrement pas d'ailleurs. Charles avait respecté les choix de Yara, et n'avait pas insisté lorsque celle-ci prit la décision de rompre. Elle avait pourtant essayé de reprendre contact avec lui quelques temps après afin de s'assurer qu'il aille bien, mais aussi pour discuter un petit peu, mais il n'avait jamais pris la peine de lui répondre. Leur relation ne se résumait plus qu'à des rencontres hasardeuses, des petits regards discrets et quelques paroles avant de s'éloigner de nouveau. Charles avait sûrement raison d'agir ainsi, c'était bien moins douloureux. Mais elle n'arrivait pas à tirer un trait sur lui, sur leur passé commun. C'était impossible. Elle espérait tout simplement qu'il accepte de la recevoir, pour quelques minutes par exemple. La jeune femme ne voulait qu'une seule chose, le voir de nouveau sourire. Non pas un sourire forcé ou gêné, mais quelque chose de sincère. Un sourire qui lui montrerait que lui aussi ne l'avait pas oublié. Parce qu'elle avait terriblement besoin de lui. Charles était la seule personne qui réussissait à l'apaiser. Il la comprenait et Yara avait toujours été étonnée par cette patience dont il pouvait faire preuve avec elle. Poussant la porte de l'appartement, elle prit soin de monter les escaliers sans faire de bruit. Non pas par sécurité, mais plus soucieuse de ne pas déranger ses résidents. Charles Burgess-Holmes. Affiché près de sa porte, un sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme lorsque ses yeux lurent la gravure. Elle vint ensuite porter trois coups contre la porte en bois, attendant sagement son arrivée. Il était encore temps de rebrousser chemin, éviter cette rencontre, mais l'envie de rester et de le revoir était bien plus important. « Charles. » Lorsque la silhouette imposante de ce dernier apparut, elle se rendit compte qu'elle ne savait pas réellement quoi lui dire. Elle ne savait pas de quelle manière justifier sa présence ici, juste sur son palier, sans risquer de dire n'importe quoi. D'un raclement de gorge, elle reprit. « Excuse-moi de te déranger. Est-ce que je peux entrer ? » La voix légèrement tremblante, il n'était pas bien difficile de comprendre que Yara était mal à l'aise. Elle avait toujours été très forte et sûre d'elle, alors elle se sentait bien ridicule à présent. Comment lui expliquer qu'elle avait simplement besoin de le voir ? Cette guerre détruisait tout sur son passage, et elle ne savait même pas si elle serait en mesure de le revoir. Les mauvaises nouvelles s'enchaînent en ce moment. Face à lui, elle arrivait difficilement à discerner les émotions de Charles. Etait-il heureux, ou bien agacé de sa visite ? Elle n'en savait absolument rien. Des tas de sentiments s’entremêlaient dans ses pensées, la rendant alors incapable de monter un jugement valable. Et elle n'aimait pas du tout cela. Une chose est sûre, il semblait surpris.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

not giving up, just giving in (charles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Thanks Giving
» Demande à Charles CHEVALIER - AD Rouen - x Anvéville & Cliponville
» Charles Théophile FERET
» Charles Frémine
» Lintot - Message à Charles Chevallier
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: Deuxième saison :: sujets abandonnés
-
Sauter vers: