AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sail with me into the dark (treassa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 20:35



treassa adler
NOM : adler. ∞ PRÉNOM(S) : treassa. ∞ ÂGE : dix-sept ans. ∞ STATUT DU SANG : sang-mêlé ∞ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 3 avril, dans les environs de Londres. ∞ STATUT AMOUREUX : célibataire. ∞ NIVEAU D’ÉTUDES : dernière année. ∞ BAGUETTE : bois ébène, ventricule de dragon, vingt-huit centimètres, peu flexible, excellente pour la métamorphose. ∞ PATRONUS : écureuil. ∞ ÉPOUVANTARD : un train arrivant à toute vitesse. ∞ GROUPE : hogwarts is our home. ∞ CRÉDITS : shailenewoodleydaily sur tumblr
07/09 BUSES | RAVENCLAW

L'AVIS DE VOTRE PERSONNAGE SUR LE RETOUR DE VOLDEMORT : Inévitable. Dès les premiers murmures, le coeur de Treassa s'était serré. Elle était consciente que ce genre de rumeurs n'apparaissaient pas pour rien, et au fil du temps, son intuition s'était renforcé, jusqu'au jour où elle reçut le coup en plein visage. Trop tôt, trop soudain, trop violent. Albus Dumbledore avait prononcé les mots d'une voix calme, mais ils avaient sonnés comme une alarme cinglante dans son esprit. Un long frisson avait parcouru l'échine de la jeune Serdaigle, à l'époque. Jamais elle n'oublierait. Elle n'avait pas secoué la tête en déni, non, elle avait plutôt relâché le souffle qu'elle tenait depuis des années. Le moment était venu. Maintenant, plus personne n'était réellement en sécurité. Les années suivantes s'étaient déroulées relativement bien, mieux qu'elle aurait pu penser, mais à présent... L'enfer sur terre. Treassa vit maintenant ce qu'elle avait toujours redouté. Vivre sur le bord du gouffre, avec le souffle constamment coupé par l'inquiétude et la peur. Une bataille constante contre un ennemi qu'elle ne peut pas combattre par elle-même. La théorie ne suffit plus. La guerre est là, et Tressa n'attend que sa fin.

CE QUE PENSE TON PERSONNAGE DE L'ORDRE DU PHÉNIX ET DE SES MEMBRES : Ils sont ses héros. L'Ordre du Phénix et l'Armée de Dumbledore sont les seules chose qui savent garder l'espoir en vie chez Treassa.  Elle est consciente que sans eux, toute trace de lumière auraient disparu. Elle se battra donc toujours pour qu'ils soient là pour rester, et pour seulement grandir et devenir plus fort. Elle respecte l'Ordre, les admire, et les encouragera toujours, et elle n'a pas peur de le scander, même dans le visage de tous ceux qui les persécutent. Elle espère, au fond d'elle, pouvoir les joindre un jour, même si elle est consciente de tout le chemin qu'elle a à parcourir. Voilà pourquoi elle se senti si redevable envers l'Armée de Dumbledore, où elle peut s'entraîner librement, sans avoir sa tante rôdant autour d'elle.

TON PERSONNAGE FACE A LA SITUATION ACTUELLE : En ce moment, Treassa est étudiante à Poudlard en dernière année. Elle tente bien de poursuivre ses cours normalement malgré tout afin d'obtenir son diplôme et pouvoir se rendre utile. Elle fait partie de l'Armée de Dumbledore depuis sa cinquième année et s'entraîne chaque jour pour améliorer ses sortilèges. Sa famille, pour sa part, est séparée entre les deux camps. Sa mère est portée disparue, son père a les mains liées, sa tante a rejoint les Mangemorts, bref, Treassa se tient en terrain dangereux. Elle devrait être prudente, mais sa nature franche lui attire des ennuis. Elle espère seulement que les conflits se régleront bientôt, elle tente de garder l'espoir, même si c'est un jeu difficile.

ENDURE & SURVIVE



Le coup de grâce. Treassa ne put s’empêcher de fermer les yeux. Non, non, non, non, ne cessait-elle de répéter dans sa tête, non, non, non, ce n’est pas possible. Et pourtant, ça l’était. Elle se sentait comme si on lui avait glissé quelques roches dans les poches et qu’on l’avait poussé dans le Lac Noir. Ce n’est pas possible. Les mots d’Albus Dumbledore ne voulaient passer dans sa gorge. Elle avait envie de les vomir, de les chasser, de les rayer avec de l’encre qu’on ne pourrait jamais effacer. Le nouveau et soudain poids sur ses épaules lui fit baisser la tête. Ses cheveux tombèrent autour de son visage en un voile rassurant, comme si elle pouvait se cacher du monde. Elle était seule, soudainement. Les autres n’avaient plus d’importance. Dumbledore continuait à parler, de coeurs battant à l’unisson et de mémoire, mais Treassa ne voulait plus rien entendre. Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour. Ça rendait toute autre chose insignifiante. Que va-t’il tous nous arriver, à présent ? Elle pensait à la foule qui l’entourait, tous ces étudiants, jeunes, moins jeunes, qui allait devoir affronter les épreuves qui arriveraient, inévitablement. Treassa avait tout lu sur la première guerre. Si une telle chose devait se produire à nouveau, la moitié d’entre eux perdraient leurs proches. Le quart périrait. Les autres seraient en fuites. Et certains sombrerait dans la magie noire. Treassa ne pouvait y croire, et pourtant elle le savait. Je l’ai toujours su. Dès qu’elle avait entendu parler de l’apparition de la Marque des Ténèbres à la Coupe du Monde, elle avait senti des picotements sur sa peau. Son intuition lui disait tout. Prépares-toi. Était-ce le moment, à présent ? Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour. Il a tué Cedric Diggory. De sang froid. Treassa secoua la tête. Elle connaissait à peine Diggory, mais elle savait ce qu’il fallait : il ne le méritait pas. Et Harry, le pauvre Harry. Elle sentit toute sa tête se vider de son sang. Que va-t’il nous arriver, à présent ? Puis Treassa sentit quelque chose sur sa peau. Un toucher étranger, mais une présence familière. Elle observa la main qui venait de se déposer sur la sienne un instant. Puis elle leva finalement les yeux. Elle regarda Rearden, indécise sur la manière de réagir. Mais elle ne pouvait le nier. Rassurant. C’était ce que le garçon lui inspirait soudainement, même si elle ne le connaissait pas si bien. Comme un sortilège de protection. Et soudainement, elle n’était plus tout aussi seule. Elle lui sourit doucement, pour qu’il comprenne sa gratitude. Elle mêla leurs doigts avidement, comme pour s’assurer qu’il ne partirait pas. Elle pensa à ses parents. Si doux, si aimants, si innocents. Ils allaient souffrir de la guerre, eux aussi. Sa mère était une Née-Moldue. Elle était içi, à Poudlard. Son père pourrait-il la protéger en cas de besoin ? Elle pensa à sa famille, déchirée entre les deux camps. Elle ne les connaissaient pas tous très bien, mais elle savait que certains se rangeraient du côté de Vous-Savez-Qui. Sa tante, Astrid, l’avait déjà fait.

Déchirures, larmes, dilemmes, combats, sacrifices, pertes, il y en auraient des tonnes. Treassa le voyait déjà. Alors elle ferma les yeux, pris une grande inspiration, et décida de ne pas se laisser abattre. Elle releva la tête, fit voler le voile de ses cheveux de devant ses yeux, et rouvrit les yeux.


Elle observa Hermione Granger avec des yeux ronds. « Je sais que tu as un peu de mal avec tes sortilèges. Ce serait idéal pour toi. Tu n’auras jamais l’occasion de t’entraîner comme il se doit avec Ombrage. » Treassa aurait facilement pu prendre les paroles de la Gryffondor comme une insulte, mais ce fut pas le cas. Elle était extrêmementn consciente de la difficulté qu’elle avait pour la pratique de sortilèges. Elle a raison. Ce serait idéal pour elle. Cela l’inquiétait un peu, de transgresser les règles, mais si Hermione pouvait le faire, elle aussi. Treassa se doutait bien que la Gryffondor était sérieuse. Ce n’était pas juste une idée, lancée en l’air. Elle va vraiment le faire. Treassa passa une main dans sa longue chevelure et jeta un coup d’oeil par-dessus l’étagère de livres pour s’assurer que Madame Pince n’était pas dans les parages. « Tu n’as pas besoin de me donner de réponse officielle pour l’instant, ne t’inquiètes pas. Mais s’il-te-plaît, viens faire un tour à la réunion. » Treassa reporta son regard sur Hermione, qui l’observait doucement, un mince sourire aux lèvres. La Serdaigle acquiesca lentement. « Je veux bien. Comment je m’y rends ? » Hermione lui expliqua le chemin pour se rendre à la Tête de Sanglier et Treassa la laissa repartir avant de soupirer bruyamment. Un cours de DCFM. Un vrai. Elle devait admettre que l’idée l’emballait. Elle était incapable de produire de bons sortilèges de défense ou d’attaque, alors ça pourrait probablement l’aider. Et avec tout ce qui approchait, rien ne pourrait être plus utile. Elle tenta de reporter son attention sur son cahier de notes, mais l’écriture se brouillait alors que son esprit voguait ailleurs. Elle imaginait un groupe d’étudiants, pratiquant leurs sortilèges, menés par nul autre qu’Harry Potter. Treassa avait entendu qu’il savait créer un Patronus. Cela fit dresser les cheveux sur sa nuque. Et si j’y arrivais, moi aussi ? Elle avait un choix à faire, à présent. Rester en silence, et continuer comme elle était. Ou prendre les choses en main, et courrir le risque.

Cinq jours plus tard, elle signait son nom sur une liasse de parchemin, au dessus du quel il était inscrit : « Armée de Dumbledore ». Elle regarda fièrement le groupe autour d'elle. Elle sourit à Rearden. Oui, ils allaient se battre.


« Treassa ! Treassa, lève toi, ma chérie. » La jeune fille ouvrit un oeil ensommeillée sur sa mère, qui l’observait tranquillement. Treassa nota la fatigue, la peur, et l’amour dans son regard. Elle fronça des sourcils et se redressa lentement. « Qu’est-ce qui se passe ? » Sa mère lui caressa affectueusement les cheveux. « Lève-toi et descends, tu veux bien ? Le petit déjeûner est servi. » Treassa acquiesca, et attendit que sa mère ait quitté la pièce pour soupirer. C’était bien la première fois depuis son retour de Poudlard qu’elle venait la réveiller elle-même. D’habitude, elle laissait la jeune fille dormir et attendait qu’elle se lève d’elle-même. Treassa se doutait que quelque chose se passait. Depuis la mort de Dumbledore, quelques semaines à peine, tout allait de travers dans le monde magique. La guerre était là, à leurs portes, si elle n’était pas déjà commencée. La Serdaigle se leva avec un grognement, enfila une paire de pantoufles et se dirigea vers l’escalier qui menait en bas. Elle tendit l’oreille, entendant ses parents parler frénétiquement mais doucement. Piquée par la curiosité, elle descendit à l’étage inférieur et entra dans la cuisine. Ses parents arrêtèrent sèchement leur conversation et se tournèrent vers elle. « Qu’est-ce qui se passe ? » demanda-t’elle d’une voix légèrement rauque. Elle se racla la gorge, et attendit leur réponse. Ils restèrent silencieux. « Donne lui le journal, chérie » dit finalement son père d’une voix fatiguée. Treassa fronça des sourcils, commençant à s’inquiéter. Sa mère lui tendit le journal d’une main tremblante. La première page du journal lui coupa le souffle. Le Ministre de la Magie assassiné. Le Ministère était tombée. Sans doute cet article serait-il le dernier parlant objectivement des événements récents. Si le Ministère était tombé, bientôt, le reste le serait aussi, et... Poudlard. Treassa leva la tête pour observer ses parents, qui gardaient les yeux baissés. « Est-ce que Robert va bien ? » L’ami de son père travaillait au Ministère. Il haussa des épaules. « Je n’ai pas eu de ses nouvelles. » Treassa soupira avec nervosité. Tout allait de mal en pis. Elle avait peur, pour sa famille, pour ses amis, pour tout ce qu’elle aimait. Si Poudlard tombait, tout serait différent. Il n’y aurait plus d’endroit sûr. Plus un seul. Elle aurait dû s’en douter. La mort de Dumbledore était la pire chose qui pouvait arriver à cet école. La jeune fille déposa la journal sur la table. « Tu veux manger quelque chose ? » demanda sa mère, s’approchant pour l’embrasser sur le front. Treassa secoua la tête. « Non merci, je n’ai pas faim. » Elle ferma les yeux. Elle ne voulait pas pleurer devant ses parents. Elle ne pouvait tout simplement pas admettre qu’il n’y avait plus d’espoir. Il y en avait, quelque part, sûrement, probablement, peut-être. Il y avait Harry, et l’AD, oui, et peut-être que l’Ordre du Phénix renaîterait de ses cendres, sait-on jamais ? Peut-être que Poudlard n’allait pas tomber. McGonagall, Flitwick, ils allaient se battre pour leur école. Sont-ils assez forts, cependant ? Elle entendit son père se racler la gorge. « Ta mère et moi avons discuté. Nous insistons pour te continue tes études à Poudlard » déclara-t’il d’une voix sobre. Treassa leva vivement la tête vers lui, les yeux piquants de larmes. «Quoi ?» Il pinça des lèvres. «C’est l’endroit le plus sûr. Même si le château tombe entre leurs mains. Si on s’enfuie, nous n’avons pas de chance de survivre.» «Si tu tiens bien là-bas, il ne te feront aucun mal. Tu vivras.» Treassa se mordit la lèvre jusqu’au sang. «Et vous ?» demanda-t’elle d’une voix brisée par les sanglots. «Comment allez-vous faire ?» Ils gardèrent le silence pendant quelques instants. «Nous allons rester discrets. Il n’y a rien d’autre à faire.» Les questions se bousculaient dans sa tête. Maman, ton statut de Née-Moldu ? Tante Astrid ? Papa, ton emploi au Ministère ? Qui va être directeur ? Qu’est-ce qui va arriver à Poudlard ? Que va-t’il tous nous arriver ?

Il n’y avait pas de réponses. Treassa devait suivre son chemin, et rien d’autre.


Maman, portée disparue ? Treassa secoua la tête. Les mots écrits d’une main nerveuse sur le parchemin semblaient iréels. La jeune fille sentit son coeur tomber dans sa poitrine. Évidemment, qu’avec son statut de Née-Moldue, sa mère allait avoir des ennuis. Ces derniers étaient traqués comme des insectes par le Ministère et les Rafleurs. Son père travaillant au Ministère, la recherche n’avait pas dû être difficile. Elle s’était enfuie. C’était la meilleure solution, mais Treassa sentait son coeur se serrer d’inquiétude. Était-elle seule ? Où était-elle ? Était-elle en sureté ? Et si elle était découverte, qu’allait-il faire ? Les opportunités lui firent monter les larmes aux yeux. Non, elle ne devait pas penser à cela. Son père la prévenait que ses lettres allaient cesser. Il fallait éviter à tout prix d’attirer l’attention sur lui. Un faux pas et ce serait terminé. Il se ferait interroger, et... Treassa soupira bruyamment, retombant dans son siège de la salle commune. Elle était déserte à cette heure tardive. Elle frotta son épaule toujours douloureuse en retenant un grognement. Carrow n’y étais pas allé de main morte avec elle. Elle avait simplement dit son opinion tout haut. Jamais elle n’accepterait de pratiquer ses sortilèges sur des élèves plus jeunes. Jamais. C’est ce qu’elle lui avait dit. Il faudra me passer sur le corps. Évidemment, sa réticence avait étrangement fait plaisir au professeur, qui s’amusa par la suite à pratiquer ses propres Doloris sur elle. Treassa avait percuté le mur avec violence. Son épaule lui élancait depuis trois jours, et son echymose sur le genou était toujours aussi sensible. La jeune fille se recroqvilla sur le fauteuil. Il faut que ça cesse. L’AD ne suffisait plus à lutter contre la tyrannie tombée sur cette école. Treassa se leva et quitta la salle commune. Elle savait que c’était dangereux de se promener en dehors du couvre-feu, mais elle avait besoin de prendre l’air, et elle connaissait quelques endroits tranquilles. Elle monta silencieusement dans la Tour d’Astronomie et prit place sur la rembarde, inspirant l’air glacial du soir, acceuillant avec joie la sensation de liberté qui en émanait. C’était si tranquille, si paisible, pour une fois, juste quelques minutes, juste quelques heures, peut-être pourrait-elle se sentir en paix. « Sortir à cette heure-ci est interdit, tu le sais, Treassa. » La Serdaigle se tourna vivement vers la voix qui venait de derrière. Le sang se glaça dans ses veines lorsqu’elle reconnut sa tante Astrid, qui lui souriait, ses yeux sombres brillant à la lumière de la lune. Treassa avait eu quelques cours avec elle, et sa tante n’hésita pas à la persécuter devant tout le monde. Passant commentaires après insultes, elle était apparemment extrêmement découragée par sa nièce. Voilà pourquoi la jeune fille ne répondit pas. Qu’allait-elle faire ? Lui donner une retenue ? La jeter en bas de la Tour ? « Que fais-tu là ? » lui demanda sa tante en s’approchant. Treassa la suivi du regard. « J’avais besoin d’air. » Astrid eut un sourire mesquin. « J’imagine que tu as su pour ta Sang-de-Bourbe de mère ? » Treassa serra les dents avec colère. Astrid pris un faux air choqué. « Oh, pardon, ce n’est pas très gentil. C’est une femme adorablement... » Treassa l’observa chercher le bon mot. Mais elle secoua la tête. « Peu importe. Il faut que nous parlions, chère nièce. » La Serdaigle n’ouvrit pas la bouche. Qu’est-ce qu’elle veux ? « J’ai eu vent de tes piètres performances en matière de sortilèges. Tu veux me dire pourquoi tu te bornes à être si médiocre ? » Sa voix était presque colérique, honteuse. Comme si elle se souciait vraiment du bien que Treassa n’était pas douée. Cette dernière haussa des épaules. « Je ne suis pas très douée, voilà tout. Ça a toujours été le cas. » Astrid plissa des lèvres d’un air agacé. « Il faut remédier à ça, alors, n’est-ce pas ? Une vraie Adler doit pouvoir se battre comme il se doit. » Tressa l’observa d’un air choqué. Une ‘vraie’ Adler ? « Je vais devoir te donner quelques leçons. Nous commençons demain. Içi. Après le dîner. Et ne sois pas en retard. » La voix d’Astrid était sans appel. Treassa voulu protester, mais sa tante l’interrompit. « Et retourne dans ton dortoir avant que quelqu’un ne vienne te pousser en bas. » Il y avait un soupçon d’amusement dans sa voix, mais Treassa n’était pas d’humeur à rire. Elle continua a fusiller sa tante du regard alors qu’elle quittait la Tour d’Astronomie. Des leçons ? Treassa secoua la tête. Voilà alors la source du problème de sa tante. Elle tenait à sa famille, malgré tout, et voulait l’entraîner de son côté. Elle veut m’entraîner afin que j’y prenne goût et que je rejoigne les Mangemorts. Treassa voulu rire. Comme si ça allait se passer comme ça. Elle n’avait pas d’autre choix que d’assister à ces leçons. Redoutant la colère de sa tante et ce qu’elle pourrait faire si elle ne se présentait pas, Treassa eut un soupir. Ça serait pénible, sans nul doute.

Astrid voulait que Treassa prouve qu’elle était une Adler. Elle allait le prouver, mais pas de la manière dont Astrid le voulait. Jamais elle ne m’aura.


Une étincelle. Un peu d’espoir, içi et là. Au travers de la noirceur, Treassa la surveillait comme une mère couvant ses oeufs. C’était tout ce qui lui restait. Un peu d’espoir, içi et là. Elle gardait le sourire malgé tout. Elle tentait d’être optimiste. Lorsque sa tante fusait des insultes sur elle, elle levait la tête bien haute et la laissait faire. Lorsqu’elle tombait après un sortilège manqué, elle se relevait et réessayait. Lorsqu’on lui lançait un Doloris en punition et qu’elle voulait crier de douleur, elle serrait la machoîre ou les lèvres jusqu’au sang. Un peu d’espoir, içi et là. Par chance qu’il y en avait. Treassa restait forte pour elle-même, et pour les autres. Pour tous ses amis de l’AD, pour Rearden, pour ses parents, pour tous ceux qui en avaient besoin. Elle se levait chaque matin la tête haute, gardant en tête qu’un jour, oui certainement qu’un jour, cette étincelle, cet espoir, cette lumière gagnerait sur la noirceur. Que le feu monterait si haut qu’il brûlerait tout le mal laissé derrière par les ténèbres. Treassa serrait les poings lorsqu’on l’insultait, lorsqu’on la battait, lorsqu’on essayait la plaquer au sol et qu’elle ne soit plus en mesure de se relever.

Un peu d’espoir, içi et là, c’est tout ce dont elle avait besoin pour rester où elle était. Pour continuer à se battre. Pour sourire à ceux qui voulaient le rayer de son visage. Pour continuer à se battre. Pour continuer. Sans jamais s’arrêter.


TON PSEUDO PRÉNOM : marianne, mais appelez moi mari plz (: ∞ PERSONNAGE : magnifique scénario de la magnifique et michante astrid. ∞ PAYS : ô canada ∞ COMMENT AS-TU CONNU PI : sur les top sites. ∞ TON AVIS SUR PI : ça faisait longtemps que j'avais envie d'un forum HP, et celui-ci m'a tout de suite plu, plein de fans de GOT et il est superbement construit. ∞ UN DERNIER MOT : je suis ennuyante je trouve rien éè ∞ CÉLÉBRITÉ PRISE :  shailene woodley



Dernière édition par Treassa Adler le Sam 3 Aoû - 22:06, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ❖ we are the champions
≡ ton pseudo : MARY-W. +marie.
≡ hiboux envoyés : 3452
≡ date d'arrivée : 17/01/2013
≡ tes points : 85 points.
≡ ta disponibilité rp : uc.
≡ ton avatar : john boyega.
≡ tes crédits : @shiya (avatar), tumblr (gifs), uc (quotes).

≡ âge du perso : vingt ans.
≡ amoureusement : célibataire, c'est pas comme s'il avait que ça à faire.
≡ son emploi : il est animateur radio pour la gazette du sorcier, section quidditch. il est actuellement en charge de "potterveille" la radio pirate de l'ordre du phénix.
≡ statut de sang : c'est un sorcier de sang-mêlé, qui a toujours été fier de l'être, et n'a jamais prétendu de rien.
≡ sa maison : les lions de gryffondor, évidemment, les grands vainqueurs des matchs de quidditch !
≡ sa baguette : bois de sorbier, avec pour cœur un crin de licorne, spécialisée en charme et d'une longueur approximative de vingt-huit cm.
≡ son patronus : un renard.
≡ son amortencia : uc.
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 20:42

MA PROF PARTICULIÈRE :héé: :red: :coeur: :puppy: :please: 
BIENVENUUUUUUE, raaaah Shailene, jolem :spm: :bluepuppy: 

Bonne chance pour ta fiche (a) si tu as des questions, n'hésite pas :bg: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 20:44

MA NIECE :héhé::héé::red:I love you (oui je suis l'oncle surprise qui n'était pas dans le scénario, c'est les soldes :arrow: Il faut que j'envoie l'arbre généalogique à jour pour que tu puisses situer Cinaed dans la famille :arrow: ) Il faudra qu'on se trouve un super lien quand tu seras validée :coeur:
Bon courage pour ta fiche et bienvenue sur PI I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 20:47

Bienvenue, bonne chance pour ta fiche :coeur: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 20:50

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :puppy:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 20:51

@rearden : MON ÉLÈVE ADORÉ :puppy: :calin: 
Toi aussi t'es pas mal, je peux pas le nier :héé: 

@cinaed : Mais... J'AI UN ONCLE ?! :potté: :potté: :potté: 
PLEIN DE CALINS !!!!!! 
Norman Reedus en plus, quelle famille de la bombe :red: 
Moi aussi j'ai très hâte qu'on se créé un lien d'enfer :puppy: 

& Merci beaucoup à vous tous, ça fait chaud au coeur d'être si bien accueillie ! :angel: 
( Tatiana :puppy: )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 20:54

welcoooooooooooooooome
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 20:59

Billie :puppy: 
Merci beaucoup I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 21:09

Ma nièce adorée :héé: 
Bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche :puppy: 
Comme je l'ai dis dans le scénar, merci de tenter le personnage et si tu as des questions, n'hésite pas à me harceler :puppy: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 21:29

Merci tantichou, j'espère faire honneur au personnage :puppy: :red: 
Et oui, c'est promis :coeur: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 21:43

Bienvenue Mari :calin: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 23:15

Bienvenue sur PI I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 23:36

Bienvenue à toi !!! :tong: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 23:41

Merci à vous trois :potté: :lolove: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 23:44

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Jeu 1 Aoû - 23:57

Très bon choix de scénario :héé: Bienvenue parmi nous & bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Ven 2 Aoû - 0:23

Y'a que du beau monde içi, mon dieu :red: 

Merci à vous I love you I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Ven 2 Aoû - 0:28

nièce de ma cousine :héé: :red:
bienvenue sur pi et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Ven 2 Aoû - 1:07

Woah j'ai plein de famille içi :red: 
Merci beaucoup belle jeune dame I love you I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Ven 2 Aoû - 9:42

UNE NOUVELLE AMIE A POUDLARD :red: mouhahahaha :rigole: 
dans l'armée de dumbledore, en plus, si je ne me trompe pas :calin: 
BIENVENUE PARMI NOUS :bril: et puis shailene (a)
Bon courage pour ta fiche, et j'espère que tu te plairas ici :bluepuppy: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Ven 2 Aoû - 17:18

UNE AMIGA !! I love you 
Et oui, fière membre de l'AD :puppy: 
Il nous faudra un lien jolie jeune dame :bg:
(avec la belle holland en plus :please: )

Mici beaucoup :calin: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Ven 2 Aoû - 19:18

Bienvenue, bon courage pour ta fiche I love you  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Ven 2 Aoû - 19:37

:red: :red: :red: :red: :red: :red: :red: :red: :red: 
KITTY KIT I love you I love you I love you 
(Désolé j'ai un problème avec ce gars tellement je l'adore :arrow: )

Merci beaucoup :bg: :puppy: 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ❖ we are the champions
≡ ton pseudo : sweet poison.
≡ hiboux envoyés : 14042
≡ date d'arrivée : 04/04/2012
≡ tes points : 125 points.
≡ ta disponibilité rp : free.
≡ ton avatar : aidan turner.
≡ tes crédits : jukebox joints (avatar).

≡ âge du perso : 30 ans.
≡ amoureusement : veuf d'un premier mariage, déjà fiancé de nouveau.
≡ son emploi : rafleur.
≡ statut de sang : sang-pur.
≡ sa maison : poufsouffle.
≡ niveau d'études : études terminées avec 11 buses et 10 aspics.
≡ sa baguette : bois de chataîgné, vingt-sept centimètres, crin de licorne.
≡ son patronus : il est incapable de créer un patronus suite au décès de son épouse, mais avant c'était un corbeau.
≡ son amortencia : l'odeur de la prairie, celle si familière des sucreries de chez honeydukes ainsi qu'une teinte de chocolat.
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Sam 3 Aoû - 23:51

J'attends l'avis d'Astrid pour te valider :angel: 

_________________
uc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   Dim 4 Aoû - 5:38

Bien sûr, merci I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: sail with me into the dark (treassa)   

Revenir en haut Aller en bas
 

sail with me into the dark (treassa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: Deuxième saison :: fiches
-
Sauter vers: