AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 16:32


eilidh m. docharty

to die would be an awfully big adventure.




NOM : docharty.

PRÉNOM(S) : eilidh moira.

ÂGE : 28 ans.

STATUT DU SANG : née-moldu.

DATE DE NAISSANCE : 17 janvier 1970.

LIEU DE NAISSANCE :  Londres, Angleterre.

STATUT AMOUREUX :  célibataire.

EMPLOI : anciennement chercheuse en remède magique, aujourd'hui en fuite.

GROUPE : running up that hill.

CÉLÉBRITÉ : billie piper :bave: 


WELCOME TO OLLIVANDERS ✲ Ollivander en a vendu des baguettes, pendant tout l'exercice de son métier au Chemin de Traverse. Mais nulle autre ne ressemble à celle de Eilidh qu'elle a obtenu à l'âge de 11 ans : faite d'un bois d'if, mesurant 26,75 centimètres, celle-ci est spécialisée en sortilèges et sa magie tirée d'une plume de phénix, elle peut avoir la réputation d'être d'une grande souplesse. Sans nul doute aucun, prenez garde au sorcier puissant qu'est devenue Eilidh avec sa baguette entre les mains.

TA MAISON A POUDLARD ✲   RAVENCLAW
10 BUSES ✲ 9 ASPICS


→ 001. LORD VOLDEMORT EST DE RETOUR, L'AVIS DE TON PERSONNAGE : Le retour de Voldemort était pour moi la pire chose qui aurait pu arriver. L’année où il a été « détruit » a été l’année de mon entrée à Poudlard et je n’ose pas imaginer ce qu’il aurait pu se produire si j’avais été un tout petit peu plus âgée, si je m’étais retrouvée à l’école de sorcellerie à l’époque où il gagnait en puissance. En tant que née-moldu, je suis sans même le vouloir une des cibles privilégiées des mangemorts. Son retour m’a obligé à prendre la fuite, à abandonner tout ce que j’avais. A cause de lui, aujourd’hui, je n’ai plus aucune nouvelle d’aucun de mes amis, et redoute sans arrêt de voir leurs noms s’ajouter à la liste de ses victimes. J’espère que nous arriverons à le vaincre, parce qu’un tel être ne peut pas rester à la tête du monde magique.

→ 002. L'ORDRE DU PHÉNIX, L'AVIS DE TON PERSONNAGE : J’admire énormément l’Ordre du Phénix, leur courage, leurs actions. Sans eux, j’aurai perdu tout espoir de voir Voldemort un jour vaincu et éliminé. Mais tant qu’il y a des gens pour se battre, tant qu’il y a des gens prêts à mourir pour une grande cause, pour l’égalité et la paix, il y a de l’espoir. Avec Finnian, on s’était promis de les rejoindre, et même si je ne sais pas où il est à présent, même s’il est possible que je l’ai perdu à tout jamais, je ne perds pas de vue cet objectif. Ne serait-ce que pour lui, je suis prête à me battre jusqu’au bout pour ce qui est juste, et pour cela, je me dois de rentrer dans l’Ordre.

→ 003. TON PERSONNAGE FACE A LA SITUATION ACTUELLE : Quand Voldemort est revenu au pouvoir, j’ai dû prendre la fuite avec Finnian, un de mes amis les plus proches, rencontré alors que je sortais tout juste de Poudlard. Il n’avait qu’une idée en tête, me protéger des mangemorts, raison pour laquelle nous avons disparu de la surface de la Terre du jour au lendemain. Depuis ce jour, il m’a aidé à me cacher de ceux qui me veulent morte. Ensemble, nous avions pris la décision de rejoindre l’Ordre du Phénix. Mais il y a quelque temps, sans m’expliquer pourquoi, il m’a laissé seule dans une veille baraque abandonnée, me promettant de revenir très vite. Il n’a pas donné signe de vie depuis, et je suis horriblement inquiète.



CARAPHERNELIA ✲ PRÉNOM : billie. ✲ PERSONNAGE : scénario de Cibrán-Yaexen T. Oswald ✲ PAYS : france. ✲ OU AS-TU TROUVÉ LE FORUM : bazzart :panda:✲ TON AVIS SUR PI : j'adore votre forum je le trouve magnifique et le contexte est cool :puppy:✲ UN DERNIER MOT : j'espère me plaire ici :tong: 



Dernière édition par Eilidh M. Docharty le Mer 24 Juil - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 16:34


I've been having this dream that we can fly, so darling, close your eyes.


« Où est-elle ? Où est ma fille ? » Le jeune homme – 27 ans depuis quelque semaines, un regard bleu comme l’azur, confus et perdu, des cheveux blonds qui partent dans tous les sens et une barbe vieille de trois jours – avait le regard des jeunes parents débordés par leur rôle, un air à la fois paniqué et épuisé, désespéré. Peter Docharty avait l’air de ceux qui ont déjà perdu trop, et ne peuvent rien perdre de plus, qui mourraient si quoi que ce soit arrivait à leur petite fille. «  Ne vous inquiétez pas, Monsieur Docharty. Elle va bien. Elle vous attend avec sa maîtresse, dans la cafétéria. » La directrice de l’école le scruta du regard derrière ses lunettes, impassible, alors que le soulagement détendit les traits de son visage. D’un geste, elle l’invita à s’assoir. Il s’exécuta immédiatement,  en se mordant nerveusement la lèvre. « Monsieur Docharty, un incident est survenu aujourd’hui. Un incident pour le moins… inexplicable. » Elle pinça les lèvres, l’air fortement agacé. Elle n’aimait pas qu’on perturbe l’ordre de sa petite école. « Votre fille a eu une altercation avec une autre élève au cours de la journée. Une altercation qui aurait été sans importance si l’autre petite fille ne s’était pas retrouvée cinq minutes plus tard sans… sans aucuns cheveux sur la tête, criant à qui veut l’entendre qu’Eilidh était responsable. » Le jeune père pâlit étrangement. « C’est impossible. » La directrice se raidit, profondément agacée. « Bien sûr que c’est impossible » affirma-t-elle, comme pour se convaincre elle-même. « Néanmoins, c’est arrivé. Et je ne peux pas permettre de telles choses dans mon école, Monsieur Docharty. Quoi que votre fille ait fait… » Peter la coupa sans attendre. « Madama Stinson, excusez mon interruption mais… s’il vous plait, quoi que vous fassiez, ne la renvoyez pas. Il faut que vous compreniez… depuis la mort de sa mère, il y a deux ans, ça a été très dur. Je fais de mon mieux mais ce n’est pas toujours facile… c’est une petite fille adorable, je vous le promets… laissez-moi juste lui parler… » La directrice eut un petit pincement au cœur, mais secoua la tête. « Je suis désolée, Monsieur Docharty. Les autres enfants sont effrayés, les parents ont déjà commencé à se plaindre. Si votre fille reste, ce sera un véritable enfer pour elle. Croyez-moi, c’est bien mieux ainsi. Je suis navrée. » Elle l’était réellement. Comme la plupart des gens du quartier, elle connaissait l’histoire des Docharty, cette famille qui avait tout pour être heureuse, mais qu’un incendie avait détruite, causant la mort de la jeune mère, laissant Peter seul avec sa fille, ravagé de chagrin. Aujourd’hui encore, l’ancienne maison n’était qu’une ruine de cendres, et Eilidh, sept ans à peine, se réveillait souvent la nuit, en pleur, criant le nom de sa mère.

**
Eilidh sortit de la salle de cours et tourna rapidement dans l’un des couloirs du troisième étage, perdue dans ses pensées, avant de s’arrêter brusquement, bloquée par une foule d’étudiants qui semblaient tous observer une scène se déroulant au milieu du couloir. Avec un soupire agacé, la jeune préfète de Serdaigle entreprit de traverser, jouant des coudes. Se faufilant entre deux élèves de deuxième année, elle se retrouva bientôt face à une scène qui fit bouillir son sang de rage. Au centre d’un cercle parfait, espace laissé par la foule d’élèves, deux étudiants que la jeune femme ne connaissait que trop bien torturaient un garçon de première année, utilisant divers sortilèges pour le faire trébucher, lui faire perdre son pantalon, ou encore faire s’envoler ses livres quand le pauvre élève tentait de les ramasser. Eilidh serra des poings, et fit un pas hors du cercle d’élève, le regard décidé. « Joshua, Margaret ! Arrêtez ça immédiatement ! » La foule, qui jusque-là criait des encouragements aux deux imbéciles avec qui elle était forcée de partager certaines classes, se fit parfaitement silencieuse, alors que le garçon aux cheveux noirs corbeaux et sa partenaire, plus blonde encore qu’Eilidh, se tournaient vers elle, un sourire mauvais collé sur leurs visages haineux. « Un problème, Docharty ? » demanda-t-il d’un air moqueur, comme s’il l’invitait à le provoquer. La jeune femme, habituée à présent à son comportement, resta parfaitement impassible. « C’est toi mon problème, Joshua. Tu n’as que ça à faire, t’attaquer à des gosses ? T’es faible et pathétique au point de te mesurer  à des premières années qui savent à peine tenir une baguette ? Tu vas me dire, au bout de cinq ans, tu ne sais pas faire grand-chose de plus qu’eux, mais avoue que c’est quand même désolant. » La jolie blonde vit sur le champ que son commentaire avait fait mouche, et sentit une vague de satisfaction la traverser. Néanmoins, elle garda un visage en apparence vide de toute émotion. « Tu préférerais que je me mesure à toi, c’est ça ? » s’exclama-t-il, se rapprochant dangereusement d’elle. Margaret se contenta de ricaner, mais ne s’approcha pas d’un pouce. Eilidh lui sourit dédaigneusement. « Allons, Joshua, ne te fais pas plus stupide que tu ne l’es vraiment. Je n’ai pas de temps à perdre avec des sorciers de pacotille. » Il durcit sa mâchoire, et son regard sembla s’enflammer, empli de haine à l’était pur. « Espèce de sale Sang-de-Bourbe… Tu ne mérites même pas d’être ici… » Un murmure parcouru l’assemblée, et bien que le commentaire était comme un couteau la poignardant des dizaines de fois dans l’estomac, Eilidh dissimula la douleur sous un masque de froidure. « Je le mérite bien plus que toi, en tout cas. La pureté de ton sang ne fait pas de toi un grand sorcier, imbécile. » Elle lui avait craché ce dernier mot à la figure, laissant sans le vouloir la haine prendre le dessus. Elle était peut-être une née-moldu, sans mère et dont le père ne comprenait rien à la magie, qui s’était peu à peu éloigné d’elle à cause de cela, une jeune femme qui même au bout de cinq ans, avait encore du mal à comprendre ce monde, mais elle était aussi une élève brillante qui, si elle n’était pas parfaite dans tous les domaines (elle craignait n’obtenir qu’un passable à ses buses en vol et métamorphose, malgré tous ses efforts), excellait particulièrement en potion, sortilèges, botanique ou encore études des runes et détestait être jugée non pas pour ses talents avec une baguette magique à la main, mais pour ses origines. Et si elle avait trouvé comme une seconde famille dans sa maison de Serdaigle, trop de gens encore jugeait les étudiants comme elle, les nés-moldu, qu’importent leurs résultats. « Fais attention, Docharty. Tu pourrais regretter ces mots dans le futur. » Eilidh ouvrit la bouche pour répliquer, mais au même moment, un professeur surgit du couloir, dispersant rapidement les élèves. Elle dû donc se contenter de faire un compte-rendu de l’accident, et de regarder les deux fauteurs de troubles être punis par une simple retenue.

**
« Oooooooh, mais ça ne serait pas Finnian là-bas, qui marche droit vers nous ? » s’écria Mary, battant exagérément des cils, alors qu’elle et Eilidh quittaient ensemble la cafétéria de l’hôpital Ste Mangouste, où la première travaillait comme guérisseuse et la seconde comme chercheuse en remède magique. Cette dernière écarquilla les yeux, surprise. « Qu’est-ce qu’il fait là ? On n’était pas censés se voir avant ce week-end, je ne comprends pas… » Son amie lui fit un clin d’œil. « Il ne pouvait pas se passer de toi, obviously. » Eilidh leva les yeux au ciel, mais ne put s’empêcher de sourire. « Arrête de raconter n’importe quoi. » La guérisseuse prit un air faussement outré. « Mais je suis parfaitement sérieuse, darling ! Crois-moi, ce garçon est fou de toi ! » La blonde secoua la tête de droite à gauche, dissimulant le pincement au cœur que lui procurait ce commentaire. Elle aurait tellement aimé que ce soit  le cas. Mais c’était tout simplement impossible. Et elle ne pouvait pas se permettre d’espérer quelque chose de différent. « Bien sûr que non » affirma-t-elle d’un ton ferme. « Ce n’est pas comme ça entre nous. On est amis depuis des siècles » ajouta-t-elle, souhaitant secrètement que ça ne soit pas le cas. Mary lui lança un regard en biais. Rien à faire. Ces deux-là étaient complètement bouchés. « Si tu le dis. En tout cas, puisque tu n’en veux pas, ne viens pas pleurer quand je te l’aurais piqué ! Un morceau pareil ! »  s’exclama-t-elle en prétendant se pourlécher les babines. Eilidh laissa un petit rire lui échapper, amusée par le comportement de son amie. « Oh, shut up » se contenta-t-elle de répondre, alors que l’auror arrivait à leur hauteur. Il salua Mary d’un rapide signe de tête, avant de se tourner sans perdre une seconde vers la jeune femme. « Il faut que je te parle, Eili. Maintenant » dit-il d’un ton ferme. Sans laisser le temps aux deux jeunes femmes de réagir, il attrapa Eilidh par le bras, l’entrainant à sa suite, sans aucune explication. « Finnian ! Mais qu’est-ce qui te prend ? » Elle ne reçut aucune réponse. Il ne s’arrêta de marcher qu’une fois hors de l’hôpital, loin des regards curieux. La jeune femme ouvrit la bouche pour lui demander des explications sur son comportement, mais l’air grave qu’il affichait l’arrêta nette. « Il faut qu’on parte, Eilidh. Il faut qu’on disparaisse. » Elle écarquilla des yeux, estomaquée. « Comment ? Ça ne va pas bien de dire des choses pareilles ? Bon sang, explique-moi au moins ce qu’il se passe ! » Il ferma les yeux un instant, comme s’il essayait de se calmer – c’était probablement le cas – puis les rouvrit, plongeant ses yeux chocolatés dans ceux de son amie. Ils brillaient d’un étrange éclat… plus que de l’inquiétude, c’était de la peur. « Tu-sais-qui a pris le pouvoir. Ne me demande pas comment je le sais, je le sais, c’est tout. Tu n’es plus en sécurité dans le monde magique, Eilidh. Il faut que tu disparaisses, et je suis prêt à t’aider. » Le temps sembla s’arrêter, alors que la nouvelle la frappait de plein fouet. Il était de retour. Le sorcier dont tout le monde parlait sans cesse, qui avait disparu avant qu’elle ait ne serait-ce qu’entendu parler du monde magique, et qui n’était en somme qu’une sorte de légende terrifiante pour elle. Celui qui tuait les gens comme elle. Qui les torturait. Qui les haïssait. Sale Sang-de-Bourbe… voleuse de baguette… répugnante... « Eilidh ? Tu m’entends ? Il faut qu’on y aille ! » Elle sursauta, sortie brusquement de ses pensées par un Finnian plus qu’anxieux. Encore sous le choc, elle se contenta de hocher silencieusement la tête, le regard dans le vague. Sans perdre un instant, il la prit par la main et ils transplanèrent.

**
La maison était froide et humide. Déserte. De tous les endroits où elle avait été ces derniers mois, Eilidh sentait que celui-ci serait l’un de ceux qu’elle haïrait le plus. Particulièrement car elle allait rester ici seule pendant une période indéterminée. « Dis-moi encore une fois pourquoi tu t’en vas, Finn ? » demanda-t-elle, dissimulant mal son inquiétude, et surtout, sa colère. Elle lui en voulait pour ne pas la laisser venir avec lui parce que c’était « trop risqué ». Elle pouvait prendre soin d’elle-même, merci bien. Elle se débrouillait très bien avec une baguette, et elle n’avait plus douze ans, bordel. « Juste… des affaires à réglées. Que je n’ai pas eu le temps de régler avant. Je serais vite de retour, je te le promets. » Elle serra des poings, se tournant brusquement vers lui. Il était adossé à la porte, et la fixait du regard, de ce regard tendre qu’il avait toujours eu pour elle, un regard teinté aujourd’hui d’une inquiétude constante et de lourds secrets qu’il ne voulait pas lui dire. Mais elle ne faisait pas attention à la tendresse dans ce regard. Elle ne voyait que les secrets, et ce que ça impliquait pour elle. « Parce que tu crois que je n’avais pas d’affaires à régler, moi, avant que tu viennes me chercher pour m’arracher à ma vie ? » Immédiatement après qu’elle ait prononcé ces mots, elle sentit la culpabilité lui mordre le cœur. Elle n’aurait jamais dû dire ça. Il avait tout abandonné pour elle, alors que de par son statut, il n’était même pas en danger. Il lui avait sauvé la vie en la prévenant si tôt. Il avait été là pour elle pendant des mois. Elle serait sans doute morte depuis longtemps sans lui. Et réagir de cette façon n’était vraiment pas la bonne manière de le remercier. « Je suis désolée, je… » Il lui sourit doucement. « Ne sois pas désolée. Je comprends, ne t’inquiète pas. Je reviendrais, c’est promis. » Elle sentit une boule se former dans sa gorge, et se donna une claque mentalement. Elle devait se montrer forte. Elle n’était pas une gamine pleurnicheuse. Non. « T’as intérêt. » Elle aurait voulu que ça sonne comme une menace, mais ça sonnait bien plus comme une prière. Elle sentit quelque chose de chaud lui rouler sur la joue. Non non non non, ne pleure pas, espèce d’idiote, ne pleure pas ! Rien à faire. Elle tenta de dissimuler sa joue humide, mais c’était trop tard : Finnian l’avait vu. Il s’approcha d’elle et lui prit doucement les mains, la regardant droit dans les yeux. Elle baissa la tête. « Désolée… c’est stupide. » Il serra ses mains un peu plus fort, et elle releva la tête vers lui. Il lui souriait, et elle ne put s’empêcher de lui sourire en retour. « Ça va aller, Eilidh. Tu es l’une de mes meilleures amies, et j’ai juré de te protéger. Je reviendrais. En attendant, tu restes ici. » La jeune femme tenta de protester à nouveau, mais il la connaissait bien, et savait ce qu’elle s’apprêtait à faire. « Non, je ne te laisserai pas venir. Ça ne vaut pas la peine. Ça pourrait te mettre inutilement en danger, et je ne veux pas que ça arrive. Tu comprends ? » Elle se mordit la lèvre. « Je ne veux pas te laisser y aller seul. » Si elle restait avec lui, elle pourrait l’aider en cas de problèmes. « Ça ira. » Il tourna le regard vers l’extérieur, et lui lâcha les mains, lui faisant comprendre qu’il devait s’en aller. Avec un soupire, elle s’éloigna d’un pas, le regardant s’éloigner vers la porte. Avant qu’il ait pu la franchir néanmoins, elle l’arrêta. « Finn, attends ! » Il se tourna vers elle, le regard interrogateur. Elle hésita un instant. « Je… bonne chance. » Il en aurait besoin.




Dernière édition par Eilidh M. Docharty le Mer 24 Juil - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 17:21

BIENVENUE ! :red:
Il nous faudra un lien :héé:
Bon courage pour ta fiche :arcciel:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBER ❖ mischief managed
≡ ton pseudo : April Rain (Emma)
≡ hiboux envoyés : 5305
≡ date d'arrivée : 03/08/2012
≡ tes points : 340 points.
≡ ta disponibilité rp : 1/3 rp dispo.
≡ ton avatar : Holland Roden
≡ tes crédits : faith (avatar), acidbrain (codes sign), tumblr (gifs)

≡ âge du perso : 23 ans
≡ amoureusement : Célibataire, en proie à certains sentiments naissant qu'elle essaye de refouler.
≡ son emploi : Elle est couturière dans une petite boutique qui ne paye pas de mine. Un travail très éloigné de ses ambitions premières, dont elle n'a aucun souvenir.
≡ statut de sang : Sang-mêlé, rien de transcendant ni de particulièrement honteux.
≡ sa maison : Ancienne Poufsouffle, ce que personne ne parvenait à comprendre quand elle était encore à Poudlard.
≡ sa baguette : Bois d'aubépine, ventricule de dragon, parfaite pour les sortilèges.
≡ son patronus : Elle n'en possède pas, ses anciennes ambitions étouffant toute possibilité de créer un tel sortilège.
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 17:32

Bienvenuuuuue :panda:
Han Roooose :puppy: Et puis le scénar de Cibran, ça claque :héé:

_________________
Too much love will kill you
Just as sure as none at all. It'll drain the power that's in you, make you plead and scream and crawl, and the pain will make you crazy, you're the victim of your crime. Too much love will kill you every time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 17:44

YEAH MA BILLIE :red: :puppy: :coeur: :red: :love: 
BIENVENUUUUUUUUE :spm: I love you bonne chance pour ta fiche (a) si tu as des questions, n'hésite pas un p'tit mp et tout ira bien :héé:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 18:02

Bienvenue parmi nous ! Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 18:03

@ Sohan : merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii :mimi: avec plaisir :red: 
@ Morgana : cutie Karen :puppy: (AVEC DES CHEVEUX ! :arrow:) merci I love you
@ Cibran : j'ai cru que tu parlais de moi j'ai eu un bug :arrow:(oui parce que billie c'est mon prénom aussi ENFIN BREF :out: ) merci et oui je n'hésiterais pas :puppy:
@ Lincoln : thaaaaaaaaaaanks :potté: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 18:08

(Parle pas des cheveux de Karen, je suis encore choquée :arrow:What a Face)

BIENVENUE :coeur: Trop bon choix de scénario, d'avatar, de tout, franchement :fall: Garde moi un lien :héé: Courage pour cette fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 18:11

Bienvenue petite Eili ! :puppy: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 18:26

@ Cinaed : (m'en parles pas What a Face) merciiiiiiiiiiiiiiiiii, et bien sûr ! I love you 
@ Timothy : Benedict :red: :red: merci :panda: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 18:29

BILLIE :please: 
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche :puppy: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 18:46

Maaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaatt :puppy: :puppy: merciiiiii I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 19:26

Bienvenue sur le forum I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBER ❖ mischief managed
≡ ton pseudo : April Rain (Emma)
≡ hiboux envoyés : 5305
≡ date d'arrivée : 03/08/2012
≡ tes points : 340 points.
≡ ta disponibilité rp : 1/3 rp dispo.
≡ ton avatar : Holland Roden
≡ tes crédits : faith (avatar), acidbrain (codes sign), tumblr (gifs)

≡ âge du perso : 23 ans
≡ amoureusement : Célibataire, en proie à certains sentiments naissant qu'elle essaye de refouler.
≡ son emploi : Elle est couturière dans une petite boutique qui ne paye pas de mine. Un travail très éloigné de ses ambitions premières, dont elle n'a aucun souvenir.
≡ statut de sang : Sang-mêlé, rien de transcendant ni de particulièrement honteux.
≡ sa maison : Ancienne Poufsouffle, ce que personne ne parvenait à comprendre quand elle était encore à Poudlard.
≡ sa baguette : Bois d'aubépine, ventricule de dragon, parfaite pour les sortilèges.
≡ son patronus : Elle n'en possède pas, ses anciennes ambitions étouffant toute possibilité de créer un tel sortilège.
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 20:13

Oh bah oui, Karen avec des cheveux, si je commence à prendre des avatars d'elle chauve autant que je fasse suicider ma pauvre Morgana tout de suite :potté: :mdr: C'est terrible, ces si magnifiques cheveux ! :cry3: 

_________________
Too much love will kill you
Just as sure as none at all. It'll drain the power that's in you, make you plead and scream and crawl, and the pain will make you crazy, you're the victim of your crime. Too much love will kill you every time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 21:14

@ Juliet : merciiiiiiiiiiiiii :yay: 
@ Morgana : aww :puppy: t'inquiète pas ça repoussera, encore plus roux qu'avant ! :mdr: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   Mer 24 Juil - 23:59

ta fiche est validée


- hurray, te voilà lancé dans le grand bain
C'EST QUE TU ES MOTIVÉ DIS DONC ! Alors en cadeau, tu as le droit à un sourire de Snape (ou pas hein, :mdr:). Délire passé, je t'ajoute à ton petit groupe, de ton côté, pense à faire toutes les démarches nécessaires à ton arrivée sur le forum et il y en a, à faire :
Pour aider à la bonne marche des répartitions et du forum tout simplement, n'oublie pas non plus de recenser la maison et le rang de sang de ton personnage : ça peut toujours aider, et si tu as soudainement alzheimer, tu pourras toujours revenir dans ce sujet pour voir où se situe ton personnage. Petit bonus du hors jeu, tu auras bien entendu la possibilité de créer un scénario pour ton personnage, sans oublier de recenser l'avatar de celui-ci également (a). Pense aussi a remplir ton profil, au moins la partie concernant le personnage histoire que les autres membres puissent savoir son âge, sa maison et compagnie rapidement (a) Ceci dit, le remplir en intégralité, c'est encore mieux Rolling Eyes

Dans le monde de la magie, si ton personnage est un adulte, pense à recenser son emploi ainsi que sa place dans l'ordre du phénix s'il en a une. Ensuite si ton personnage est un élève érudit ou un adulte, pense à recenser son patronus ou sa capacité spéciale (facultative). A Poudlard, ton personnage a la possibilité de faire partie de l'armée de Dumbledore ou des préfets ou de l'équipe de quidditch de sa maison, à toi de voir (a). Qu'il soit élève ou sorcier accompli, si ton personnage a toute une famille, n'hésite pas à poster dans l'annuaire des familles afin que celle-ci soit affichée comme ouverte à de nouveaux visages.

Outre cela, n'oublie pas que tu peux également faire gagner des points à ton actuelle ou ancienne maison et gagner des cartes chocogrenouilles, essentielles à l'avenir du jeu, grâce à ton activité. Donc n'hésite pas à te lancer de le rp, nous rejoindre dans le flood, voter sur les topsites et de laisser un petit mot ici :coeur:


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)   

Revenir en haut Aller en bas
 

it's like a long drag taken before the smoke hits the white sky (eilidh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Chasseur de mines M619 Vinh-Long
» Recherche des Verre Long Drink F913
» 50 ans après le tournage du Jour le plus long
» moi aussi cycle très long....
» Long trajet en voiture à 7 mois et demi de grossesse
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: Deuxième saison :: fiches
-
Sauter vers: