AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce jour est arrivé ! (Eileen & Edme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Ce jour est arrivé ! (Eileen & Edme)   Dim 14 Juil - 14:32


Ce jour est arrivé !

 
EILEEN & EDME
 

24 Décembre 1990

Le silence... le silence c’est cette chose qu’Eileen McAdams ignore ; parfois cela amuse Edme Wedderburn qui disons le aime bien ouvrir aussi sa bouche mais parfois ça « l’ennuie » disons le de cette façon pour être polie… car ce jour-là elle ne l’a pas été quand la pétillante rousse l'a réveillé. Eileen avait fait sortir de son profond sommeil Edme alors que celle-ci été plutôt difficile à éjecter du lit. Elles avaient fait leurs sacs la veille du coup n’avaient plus eu qu’a enfiler leurs fringues en vitesse avant de s’éclipser de la pièce sur la pointe des pieds. Quittant ensuite la salle commune, marchant à tâtons dans les couloirs du château.
 
Edme sentait en elle cette excitation, cette euphorie qu’on appelait l’aventure. Elle en avait rêvé dès son plus jeune âge et à présent c’était le jour J, en plus de ça elle était avec Eileen et ça c’était un peu le cadeau bonus, la cerise sur le gâteau ! Eileen et elle étaient devenues inséparables depuis leur première rencontre. Edme avait finit le visage rougeaud à cause d'une portière; Eileen se fendant la poire devant ce spectacle : oui leur rencontre avait été épique tout comme ce qu’elles s’apprêtaient à faire maintenant en cette nuit du 24 Décembre 1990 date mythique qui allait rester gravé dans les mœurs. Edme jeta un coup d’œil à sa camarade avec qui elle allait vivre une expérience unique, hors du communs et ne pu se retenir d’éclater de rire.
 
« C’est quoi ça Eileen que t’a sur la tête ?! »
 
Elle saisissa de sa main gauche la paire de lunette d’aviateur qu’Eileen avait surement prit pour faire sa maligne. Parce qu’elle adorait faire la maligne Eileen avec son tatouage éclair et ses cheveux roux flamboyant, toujours à se faire remarquer lorsqu’elle entrait dans une pièce mais Edme aimait aussi ça chez elle. Ses lunettes là, c’était pas là première fois qu’elle les mettait mais Edme pensait pas qu’elle les auraient pendant tout le voyage. Elle n’avait même pas remarqué jusque là qu’elle les avait sur sa jolie chevelure rousse, trop occupée à surveiller les alentours. Eileen avec ses lunettes d’aviateur : le voyage serait encore  plus épique que prévu ! Edme se calma un peu, son rire d’hyène baissant un peu de volume, elle ne put s’empêcher de rajouter :

« Alors ça pour faire ta débile t’es toujours la première ! »
 
Elles descendirent plusieurs étages, surveillant tout les recoins histoire de pas se faire choper par Rusard. Mais bon restait un problème : les tableaux ; la lumière qui émanait de la baguette d’Edme et Eileen les avaient réveillé. Ainsi plusieurs tableaux poussèrent des lamentations à cause de la lumière blanche des baguettes ce qui agaça profondément Edme. Elle leurs fit signe de la fermer un bon coup et aussi sec un des tableaux lui répondit qu’elles n’avaient rien à faire à cette heure tardive hors du lit. Edme mit sa main sur la bouche d’Eileen par réflexe pour pas qu’elle balance dans un acte de rébellion que « de toute façon elles se tiraient de cet école pour plus entendre des vieux cons comme eux ». Puis elle rétorqua dans un murmure pour ne pas réveiller plus de tableaux qu’elles ne l’avaient déjà fait.
 
« Mon amie ne se sent vraiment pas très bien, elle a des cauchemars horribles et a vomit plusieurs fois de suite cette nuit alors je vais l’emmener à l’infirmerie vous comprenez ? Navrez de vous avoir réveillé. »
 
Le vieux rabougris du tableau ainsi que ses congénères émirent un faible « Ah » compréhensif et se rendormirent aussitôt. Edme enleva sa main de la bouche d’Eileen lorsqu’elles s’éloignèrent et s’excusa à voix basse :

« Désolé Eileen mais bon j’avais peur que tu balance une connerie et si jamais on fait une erreur ce soir c’est au trou ! »
 
Elle accéléra la pas vérifiant toujours que personne ne les avaient vu, elles allaient bientôt se rapprocher du hall comme le disait maître Yoda dans un film moldu éteindre ses baguettes il fallait.
 
« …Enfin tu vois ce que je veux dire et c’est pas ici avec ce Fucking règlement que des belles gosses comme nous vont s’épanouir ? Nous notre place elle est dehors ! Et bien sur dans des pubs à chanter des chansons paillardes aussi. Ce soir on part à la rencontre de la nature aussi vierge que nous, ce soir on va le plumer cet abrutit de Rusard et son règlement il peut se le fout’ dans ses chicos pourries. »
 
Elle s’arrêta regardant sa meilleure amie, fière de s’enfuir avec elle et lui fit signe d’éteindre sa baguette. Elles s’étaient préparés à cette partie là : celle qu’elles allaient devoir faire dans le noir sous peine d’être vu parce que le grand hall c’était une partie super méga surveillée qu’elles allaient devoir traverser. Mais la partie préférée de leur plan d’évasion, pour Edme c’était la forêt interdite ! Parce que pour deux résistantes au règlement un truc avec interdit dedans elles avaient forcément envies d’y aller.
 
 
 


 


Dernière édition par Edme Wedderburn le Ven 19 Juil - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ce jour est arrivé ! (Eileen & Edme)   Ven 19 Juil - 15:25

Excitation de folie quand on sait que le sac est prêt. Depuis un quart d'heure maintenant, Eileen répétait cette phrase à voix haute, quitte à embêter et agacer sa camarade de toujours, Edme. Elles allaient vivre la plus grande aventure de leurs vies, à savoir : s'échapper de Poudlard pour vivre la vraie vie. Eileen n'avait jamais été bonne élève et son seule et unique rêve était de quitter l'école. A tout jamais. En ce soir de 24 décembre, elle se prenait un peu pour Buzz L’Éclair, le célèbre jouet moldu. Elle pensait fermement qu'elle allait sauver le monde – parce que son monde se résumait à sa propre vie. « C’est quoi ça Eileen que t’a sur la tête ?! » Eileen se retourna, les yeux grands ouverts vers son amie. Elle ressemblait un peu à une malade mentale – ce qu'elle était à moitié. Elle faisait presque peur. Edme arracha les lunettes d'aviateur que Eileen portait comme un diadème sur ses cheveux roux. « Touche pas à ça, la blondasse. » s'écria la petite rousse en reprenant les lunettes rapidement et avec une légère violence dans le geste. On ne touchait pas aux affaires de Eileen McAdams. Même quand on s'appelait Edme. Déterminée, Eileen plaça les lunettes d'aviateur devant ses yeux. « Ce sont des lunettes que j'ai moi-même ensorcelé » Eileen était fière d'elle même, et pourtant, tout le monde savait qu'en général, lorsqu'elle disait avoir ensorcelé quelque chose, ça avait forcément foiré. « Elles vont me protéger contre tous les insectes qui voudraient venir me manger les yeux. » ajouta t-elle, encore plus fière de sa petite personne. Elle détestait les insectes et était persuadée que les insectes s’immisçaient partout pour dévorer son corps. Edme, de son côté, riait comme une débile mentale, mais Eileen était habituée à entendre ce rire du hyène. « Alors ça pour faire ta débile t’es toujours la première ! » Comme toujours, son amie ne croyait pas en ses compétences de sorcière. Mais si vous voulez mon avis, Edme n'avait pas tord. Eileen roula des yeux vers le haut, l'air blasée. Son amie n'avait-elle peur de rien ? Qui avait l'air la plus débile des deux ? C'était Edme, sans aucun doute. Pourquoi ? Elle était blonde. Tout le monde savait que les blondes avaient un cerveau plus petit que d'ordinaire, mais Eileen se gardait bien de lui faire la réflexion.

Elles parcoururent ensemble les couloirs du château, Edme menant les opérations et Eileen suivant comme un petit chien. Lorsque cette dernière se rendit compte qu'elles allaient passer devant les tableaux, Eileen se mit à sautiller. « Hen Edme, on va passer devant les vieux cons, chouette chouette chouette ! Tu sais j'ai pleins de choses à leur dire » et voilà qu'elle gambadait de plus belle. Mais les tableaux n'étaient pas aussi enthousiasmes que la petite rousse, et alors que celle ci s'apprêtait à leur expliquer qu'elle vivait une grande aventure, une main se posa sur sa bouche. « Mon amie ne se sent vraiment pas très bien, elle a des cauchemars horribles et a vomit plusieurs fois de suite cette nuit alors je vais l’emmener à l’infirmerie vous comprenez ? Navrez de vous avoir réveillé. » Eileen faisait des grands yeux et essayait tant bien que mal de faire comprendre aux tableaux que la blonde mentait, mais elle n'y parvint pas. Eileen avait les sourcils froncés. Devait-elle mordre la main de son ami pour enfin dévoiler la vérité ? Edme était quand même une alliée, et ce même malgré la couleur de ses cheveux. Du coup, Eileen se laissa faire et toutes deux s'éloignèrent des vieux tableaux. « Désolé Eileen mais bon j’avais peur que tu balance une connerie et si jamais on fait une erreur ce soir c’est au trou ! » Eileen fit la moue, grimaça horriblement, puis tira la langue à son ami, le regard en feu, de la même couleur de ses cheveux roux. « Non mais c'est bon j'avais compris, hein. C'est toi le cerveau de l'affaire, et moi je suis la femme à tout faire ! » Elle aurait aimé être les deux à la fois, mais sa dénomination lui plaisait aussi, et elle releva le menton, en vrai conquérante. Ce soir, elles sauvaient leurs vies et leurs cerveaux encore non pervertis. « …Enfin tu vois ce que je veux dire et c’est pas ici avec ce Fucking règlement que des belles gosses comme nous vont s’épanouir ? Nous notre place elle est dehors ! Et bien sur dans des pubs à chanter des chansons paillardes aussi. Ce soir on part à la rencontre de la nature aussi vierge que nous, ce soir on va le plumer cet abrutit de Rusard et son règlement il peut se le fout’ dans ses chicos pourries. » Eileen avait écouté son amie, l'air rêveur. Elle lui avait déjà fait son speech sur son lit, en la réveillant, alors Eileen acquiesça et dit : « C'est que tu causes bien, la blonde ! Mais dans ton beau discours là, tu l'a foutu ou le père Noël ? Pourquoi t'as pas parlé de lui, hein ?!!!!» Mais Edme ne répondit pas. En fait, elle se contenta d'éteindre sa baguette. Eileen avait mis du temps à comprendre que la seconde partie du plan allait commencer. Elle se lécha les lèvres, en vraie aventurière qui veut se faire passer pour une sauvageonne. A son tour, elle voulut éteindre sa baguette. Elle fit de grands gestes dans le vide, mais sa baguette ne s'éteignit pas. « Éteins-toi ! » dit-elle sur le ton de celle qui lance un sort terrifiant. Mais rien. Elle soupira. Elle était persuadée qu'elle avait une mauvaise baguette. Après tout, ce ne pouvait pas être elle, le problème. Ce sort était élémentaire. D'ailleurs, il n'était même pas répertorié comme étant un sort. Finalement, Eileen fut obligée de demander de l'aide à sa meilleure amie : « Hey Edme, comment t'as fais pour éteindre ta baguette ? » … Eileen était irrécupérable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ce jour est arrivé ! (Eileen & Edme)   Ven 19 Juil - 18:07


Eileen était en galère, comme elle l’était souvent lorsqu’il s’agissait de magie. C’était d’ailleurs un comble pour une sorcière ! Edme la regarda, attendant qu’elle éteigne enfin sa baguette. Elle leva les yeux au ciel lorsqu’elle  l’entendit dire « Eteins-toi ! » à sa baguette. Elle faisait des gestes incompréhensibles dans le vide,persuadée que ça pourrait marcher. Edme se prit la tête dans les mains se demandant combien de temps leurs restait-il avant qu’elles ne se fassent repérer. Eileen toujours dans une violente confrontation avec sa baguette magique ne tarda pas à demander de l’aide à son amie. « Hey Edme, comment t'as fais pour éteindre ta baguette ? », Edme se tourna vers elle « Tu as juste à faire une sorte de forme  de vague comme ceci… » Elle mima le geste avec sa baguette, «… et à prononcer le mot Nox, et normalement c’est bon. ». Il fallait juste qu’elles traversent ce maudit hall, le truc c’est que Poudlard c’était grand et Edme n’était plus très sur de l’endroit se trouvait le passage de la sorcière Borgne. En fait elle n’arrivait pas du tout à s’en rappeler et c’était potentiellement problématique. Elles continuèrent à marcher à tâtons sur le sol du grand hall qu’elles parcoururent sans grande difficultés, sauf une fois Edme avait oublié la présence d’une des dalle qui ressortait légèrement par rapport aux autres, elle avait du alors s’agripper à Eileen en lui adressant un « heureusement que tu es là mon amour » dans un roucoulement. Toutes les deux aimaient bien se moquer des couples un peu cul-cul le dragée de Poudlard. Bref elles avaient réussies cette épreuve là et tout ça dans le noir pour ne pas se faire repérer. Edme réfléchit un instant : deuxième ou troisième étage cette maudite statue ?  Cette statue était un passage secret qui allaient leurs permettre de s’échapper pour arriver dans le village de Pré-au-lard. En fait, elles avaient découvert ce passage complètement par hasard grâce à Eileen alors que celle-ci avait essayé de faire des graffitis avec un des sort qu’elle avait inventé, histoire de comme elle l’avait dit ce jour là « la rendre moins moche cette pauvre fille ! ». C’était donc une incroyable découverte faite lors de leur quatrième année qui allait leurs permettre de pouvoir accomplir leur destin. Deuxième ou troisième étage alors ? Edme tenta au hasard le troisième étage, son intuition lui confirmant que c’était surement celui là. Elles continuèrent alors leur route à travers les escaliers et les couloirs. Arrivée au troisième étage, Edme sursauta lorsqu’elle entendit derrière Eileen un miaulement. Elle se calma ne voyant rien qui les suivaient.

« Eileen si tu trouve ça marrant d’imiter la chatte de Rusard tant mieux pour toi mais arrête de me foutre les foies s’il te plaît. »


Deux grands yeux se distinguèrent dans l’obscurité, deux grands yeux qui les observaient. Edme les aperçut alors et donna un coup de coude à Eileen. Les yeux se rapprochèrent d’elles, ils étaient très près du sol, ces yeux là tout les élèves les connaissaient et en particulier les élèves qui enfreignaient souvent le règlement de l’école. « Saleté de chat » murmura Edme. Et en effet Mistaigne alias l’animal de compagnie de Rusard alias la sale bête ou tout les élèves rêvaient de cogner dedans se trouvait devant elles, son regard félin désireux d’appeler son maître. Elle miaula assez fort pour que quelqu’un l’entende. Edme eu un sursaut de panique : ça y est elle appelait son vieux, il fallait qu’ Eileen et elle se cassent au plus vite. Elle attrapa Eileen par le bras et l’entraîna au bout du couloir ou se trouvait et Edme en éprouva un grand soulagement : la sorcière borgne. En vitesse elle pointa sa baguette devant la statue et murmura « Dissendium ». La sorcière se mit à glisser, dégageant ainsi un espace suffisamment grand pour qu’elles y passent toutes les deux, toujours tenant le poignet de son amie pour ne pas la perdre, Edme s’engouffra dans le passage. Elles glissèrent toutes les deux sur une sorte de long toboggan en pierre. Edme se mit alors à hurler comme une furie : « Bordel on devraient emprunter ce passage plus souvent, YOUHOUUUUUUUUUU ! » Elle leva les bras, heureuse d’avoir échapper à Rusard, heureuse de s’éloigner de ce couloir avec sa meilleure amie à ses côtés, heureuse de partir à l’aventure pour de bon.

 
 


 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ce jour est arrivé ! (Eileen & Edme)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce jour est arrivé ! (Eileen & Edme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Rouen - Jour de marché par PISSARO
» Rions un peu avec humour du jour.
» 1 blague par jour du Père Noël ^^
» 6eme jour de protéines pures et je n'ai pas le livre
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: Deuxième saison :: Deuxième saison 2 :: sujets abandonnés
-
Sauter vers: