AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Sam 15 Juin - 18:39




>Divine & Lorenzo Հ + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...


La pluie tombait depuis quelques heures à présent, c'était le moment, les heures défilaient, mais le jeune sorcier n'avait pas réussi à fermer l’œil de la nuit. Il n'avait pour une fois ramené personne faisant partit de la gente féminine dans son lit, bien trop préoccupé par autre chose. En effet, depuis quelques temps, il n'arrêtait pas de se disputer avec Divine, la personne en qui il avait une confiance absolue. La relation entre les deux jeunes gens devenait de plus en plus difficile, sans savoir réellement la raison. C'était vraiment étrange, en plus de cela, le fait que Lorenzo ressente de plus en plus de sentiments forts pour la jeune femme n'arrangeait absolument pas les choses. Bien entendu, il ne lui disait rien et continuait de faire comme si de rien n'était, cependant il était très troublé, mais n'osait rien dire a celle qui était devenu sa confidente. Le jeune sorcier avait bien entendu peur de se prendre un râteau et de devoir assumer, car au fond les deux personnes n'étaient pas bien différentes. Soupirant légèrement, il se leva de son lit et s'habilla, encore un peu troublé et énervé de toujours devoir se battre avec Divine, cela devenait pesant pour lui, encore plus depuis qu'il ressentait quelque chose pour elle. D'après lui ce n'était pas réciproque et elle ne devait ressentir pour lui que de l'amitié, mais sans le savoir, il se trompait peut être.

Très vite, il essaya d'oublier tout cela et prit ses livres pour se rendre en cours, suivit par son groupe d'amis, composé d'autant de filles que de garçons. Arrivant devant la première salle de classe, il entra et se posa à une table, essayant d'oublier les soucis qu'il pouvait avoir pour se concentrer uniquement sur ses études. Pour être franc, c'était assez difficile de se concentrer, il pensait sans cesse aux disputes incessantes qu'il avait avec Divine depuis quelques temps et cela le travaillait beaucoup. Après tout, depuis la veille, il l'évitait le maximum et ne lui adressait pas vraiment la parole ce qui était également réciproque de la part de la jeune femme. Cependant, au fond de lui, il avait réellement envie d'aller vers elle, de comprendre ce qui se passait entre eux et pourquoi ils se disputaient sans cesse. Lorenzo savait pourquoi il haussait souvent le ton et pouvait vraiment se mettre en colère, car il ne supportait pas de la voir avec un autre, même si elle ne faisait rien de mal. Ce qu'il n'arrivait pas à comprendre, c'était la réaction qu'avait Divine, elle faisait comme si elle était jalouse, mais pour le jeune sorcier, cela cachait autre chose, une fille comme elle ne pouvait pas être amoureuse de quelqu'un comme lui, même s'ils avaient tout deux la même réputation de briseurs de cœurs. Il arriva tout de même à se concentrer durant la fin du cours, mais c'était vraiment très dur pour lui, même s'il ne le montrait pas, il n'était pas du genre à montrer ses sentiments.

Durant toute la journée, il faisait comme si tout allait bien et essayait de paraitre comme d'habitude aux yeux des autres, ce qui n'était au fond pas du tout le cas. Heureusement pour lui qu'il savait cacher ses émotions à merveille, il ne voulait absolument pas ennuyer ses amis pour l'histoire qu'il avait avec Divine. La fin des cours arriva enfin pour le jeune sorcier, un moment très important pour Lorenzo qui pouvait enfin souffler et essayer de s'amuser avec ses amis et de ne plus penser à autre chose. Il s'engagea donc dans un couloir,suivit de plusieurs amis, avant de se faire interpeller par une très belle jeune femme, il fallait être franc et Lorenzo trouvait vraiment que son interlocutrice était charmante. Il se mit donc à parler avec elle, entouré de ses amis, tout en regardant autour de lui, s'il arrivait à voir si Divine allait arriver dans sa direction ou non. Il se laissa embrasser dans le cou, lui rendant presque immédiatement ce baiser, avant de parler à ses amis et de se laisser aller, laissant à certains moments des rires sortir de sa bouche. Cela faisait du bien de penser à autre chose, mais au fond de lui, il pensait beaucoup à Divine et voulait vraiment mettre les choses au clair. Pour être franc, il espérait qu'elle vienne vers lui et qu'ils puissent discuter pour une fois sans se disputer. Ne pas lui parler pendant un jour, c'était vraiment dur pour lui, elle lui manquait, mais il était dans un sens bien trop fier pour l'avouer.

Au fil des minutes, il se rapprochait de la jeune femme, essayant cependant, de mettre quelques distances, pour la deuxième fois, il n'avait pas vraiment envie de s'amuser avec cette fille, bien qu'elle était ravissante, elle n'était rien comparée à Divine, en tout cas c'est ce qu'il pensait, il avait des sentiments pour la jeune femme, mais se refusait à se l'avouer. Tout ce qu'il voulait c'était de mettre les choses au clair avec elle, pour savoir ce qui se passait vraiment entre eux et connaître la raison de leur disputes incessantes. Toujours en laissant la jeune femme l'embrasser sur la joue et dans le cou au fil de la discussion avec ses amis, il scrutait discrètement le couloir, espérant voir apparaître celle pour qui son cœur commence à battre de plus en plus fort et cela pour la première fois de son existence.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Lun 17 Juin - 15:06



 
Lorenzo & Divine
Entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas.

Lorsque la jeune femme ouvrit les yeux, il faisait encore sombre dans le dortoir. Le soleil ne c'était pas encore levé et cette dernière n'avait pas vraiment dormi de la nuit ou très peu Elle se souvenait de vague rêve qu'elle avait fait cette nuit, tous se ressemblaient. Elle voyait sans cesse ses parents mourir et ensuite elle tombait encore et encore dans un gouffre sans fond. Mais cette nuit là, elle fit un rêve différent, un rêve qui reflétait les événements des derniers jours. Elle était avec Lorenzo, un jeune serpentard qui comme elle était préfet, c'est comme ça qu'il s'était rencontré d'ailleurs à la première réunion des préfets. Depuis se jour là, il se donnait rendez-vous pour leur ronde et de fil en aiguille ils étaient devenu proche, si proche qu'ils se confiaient l'un à l'autre. Elle lui avait parlait de ses craintes pour ses parents qui par peur était devenu des mangemorts et qu'elle craignait pour leur vie. Mais depuis quelques semaines leurs relations avaient changé et c'était ce que le rêve avait raconté. Dans son rêve, il n'arrêtait pas de se disputer, la jeune rouge et or était sans cesse en colère contre lui, car il sortait avec différentes filles, il en avait une nouvelle tout les jours ou presque. Bien sûr elle savait qui il était mais ces derniers temps c'était différent pour elle. Chaque fois qu'elle le voyait avec l'une d'entre elle, une terrible colère et une jalousie maladive s'emparai d'elle. Elle détester le voir avec toutes ces pimbêches qui lui tournait autour. Pourquoi ? Parce qu'elle ressentait quelque chose de nouveau pour lui, quelque chose qu'elle s'était interdit de ressentir, car le climat et la situation n'y était pas propice. Elle avait un sentiment très fort pour lui, un sentiment qu'elle avait déjà ressentit avant pour d'autre, mais là il était beaucoup plus fort et cela lui faisait peur. Elle était amoureuse de lui. Cette confirmation lui est venu lorsqu'elle avait vu Lorenzo entrain de bécoter une autre fille et que le soir même ils en avaient discutés, enfin il lui en avait parlé et Antanasia c'était alors mit dans une rage folle, allant presque jusqu'à l'insulter. En effet, Divine n'est pas du genre calme lorsqu'il s'agit de s'énerver. Elle est très colérique et lunatique, Elle peut passer du rire aux larmes, de la joie à la tristesse ou même du calme à la tempête en deux secondes, il suffit de dire les mots qu'il faut et elle part au quart de tour.
 
Le jour commençait de pointer le bout de son nez, elle décida donc de prendre la salle de bain en premier afin de se préparer pour les cours de la journée. Elle allait devoir prendre son courage à deux mains, car elle vit qu'elle avait  plusieurs cours en commun avec lui aujourd'hui.  Elle se fit alors aussi belle que possible, ses cheveux bruns ondulaient naturellement chose qu'elle aimait particulièrement chez elle. Elle coiffa doucement pour ne pas casser ses boucles, les laissant alors onduler sur ses épaules. Elle ne sait pas combien de temps elle était resté dans la salle de bain, mais une chose était sûr cela devait sûrement faire un mot car des coups sur la porte la firent revenir à la réalité. Elle se maquilla légèrement, un rouge à lèvre rose et un peu de fard à paupière et elle avait fini. Elle sorti de la salle de bain croisant des regards agacés par le fait qu'elle avait était trop longtemps dans la salle de bain. Elle attrapa ses affaires de cours et parti en direction de celui-ci.  Heureusement pour elle, le premier n'était pas en commun avec les serpentads. Sa journée fût plutôt calme jusqu'à ses derniers cours lorsqu'elle fût avec Lorenzo. Elle avait jeté un regard sur lui, un regard mauvais lorsqu'elle vit une autre fille se mettre à côté de lui. Elle s'installa alors dans le fond de la classe, le professeur en fût alors étonné et la retenue à la fin du cours pour savoir ce qui n'allait pas. D'habitude elle était toujours au premier rang, mais pas cette fois-ci. Elle expliqua alors au professeur que tout allait bien et qu'elle souhaitait simplement laisser la chance aux autres de participer plus activement aux cours.
 
Elle sortie alors de la salle de classe afin de rejoindre ses amis qui l'attendait près de la porte. Elle souri alors à ses amis, mais son sourire s'effaça lorsqu'elle vit Lorenzo en compagnie d'une fille, celle-ci était d'ailleurs entrain de le tripoter et de l'embrasser dans le cou. Le visage de la jeune femme se transforma alors, il devint sombre et agressif. La voyant ainsi ses amis lui demandèrent ce qui ce passait, elle revint alors à elle et dit qu'il n'y avait rien, elle avait juste vu quelque chose qui la mettait hors d'elle. L'une de ses amis remarque qu'elle avait eu cette réaction lorsqu'elle avait vu Lorenzo. Elle n'ouvrit pas la bouche à propos de ça. Alors que divine et ses amis allaient en direction de Lorenzo pour se rendre dehors, un jeune homme très mignon surpris alors Divine devant Lorenzo et cette dernière en se retournant eu un grand sourire, c'était son petit-ami. Oui car malgré ses sentiments pour Lorenzo, elle voulait qu'il connaisse la douleur de voir ou celui ou celle qu'on aime avec quelqu'un d'autre que soit. Le gryffondor  qui venait de la rejoindre l'embrassa alors passionnément sur la bouche, Divine ouvrit alors un œil en direction de Lorenzo pour voir sa réaction.  Elle aurait put faire un scandale devant tout le monde et lui hurler dessus, mais ce n'était pas du tout le genre de la jeune femme. Elle arrêta d'embrasser son petit ami et fit signe aux autres de partir sans elle, elle inventa une excuse.
 
Partez sans moi, je dois finir un devoir à la bibliothèque !
 
Elle dit assez fort pour que le gris et argent l'entende, ça sonnait comme un message pour lui, elle souhaitait qu'il la rejoigne afin de lui parler. Elle salua ses amis et le gryffondor qui lui servait de petit ami et lorsqu'elle se retourna et elle chercha du regard Lorenzo, mais tout ce qu'elle vit c'était une fille qui lui embrassait le cou. Elle espérait tout de même qu'il avait entendu. Bien sur elle n'irait pas à la bibliothèque, elle attendrait dans un endroit calme du couloir, elle attendrait jusqu'ç ce qu'il arrive.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


Dernière édition par Divine A. Dragomir le Lun 17 Juin - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Lun 17 Juin - 20:01




>Divine & Lorenzo Հ + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...


Toujours contre le mur, près d'une salle de classe, le jeune sorcier était en compagnie de ses amis et avec une charmante jeune femme qui continuait de l'embrasser dans le cou, attendant forcément quelque chose de la part de Lorenzo. Depuis quelques temps, il avait obtenu une certaine réputation au sein de l'école de sorcellerie et il le savait pertinemment. Au fond de lui, il espérait vraiment voir pour qui son cœur bat, une jeune rouge et or du nom de Divine. Ils s'étaient très vite rapprochés vu qu'ils étaient tout deux préfets de leur maison respective. Il était maintenant sortit de cours depuis quelques minutes, il regardait en direction d'une salle de classe pour voir si Divine venait de cet endroit ou non. Malheureusement tout ne se passa pas comme il l'avait prévu et il n'allait surement pas être de bonne humeur et calme pour pouvoir lui parler. En effet, quand le jeune sorcier vît la jeune femme, il l'observa pendant quelques instants, un sourire au coin des lèvres, malgré le fait qu'ils se disputaient tout le temps. Quand elle embrassa passionnément un autre élève qui était aussi dans la maison rouge et or, son sourire disparu très vite et son côté très impulsif remonta très vite. Depuis toujours il était d'un naturel très impulsif et pouvait venir très facilement aux mains, même s'il se contrôlait mieux qu'avant, il avait à ce moment précis une très bonne excuse pour laisser éclater sa rage.

La situation devenait vraiment critique, heureusement que les amis du jeune sorciers savaient tout sur les sentiments qu'il éprouvait pour la jeune femme, depuis très peu de temps et essayaient de calmer à bonne distance tout de même Lorenzo. Son regard était vide, il avait juste envie de laisser éclater toute sa haine et sa colère contre l'individu qui avait osé faire une chose comme ça à celle qu'il aime. Quand il croisa le regard de Divine, il avait un regard très froid et sombre, cela voulait tout dire et ce n'était pas du tout bon signe. Cette soirée allait surement se montrer beaucoup plus mouvementée qu'il l'aurait cru auparavant. Sans plus attendre, il se décolla du mur et marcha d'un pas rapide vers l'individu qui se retourna quand Lorenzo approcha. Malgré les tentatives pour calmer le jeune Serpentard, ces amis n'arrivaient visiblement pas à le calmer et cela ne présageait rien de bon. Pour être franc, Lorenzo n'avait jamais aimé quelqu'un à ce point avant, c'était quelque chose d'incomparable et en voyant ce baiser, c'était comme si une partie de lui se brisait. Le jeune sorcier prit son interlocuteur par la gorge et le plaqua contre le mur avec une certaine force, il y avait beaucoup de monde autour, dont les autres amis de Divine, rien ne semblait arrêter Lorenzo. Cependant, au bout de quelques instants, il lâcha l'élève et avant de partir, lui dit ces quelques mots, d'un ton menaçant, mais toutefois à voix basse :

+ Je te préviens, je te vois une nouvelle fois l'embrasser et je te tue de mes propres mains, j'espère que tu as bien compris...

Il y avait vraiment de la haine dans ses yeux, mais au fond il souffrait beaucoup d'avoir vu cela et en voulait aussi à Divine. Il ne comprenait pas encore ce que cela pouvait faire à la jeune femme, après tout il pensait pas du tout qu'elle puisse éprouver quoi que ce soit pour lui. Surtout qu'elle venait d'embrasser un autre et ne semblait pas l'avoir fait avec une quelconque difficulté, enfin c'est ce que lui pensait, cela ne reflétait pas vraiment la réalité. Malgré tout, il avait envie de retrouver la jeune femme et de parler avec elle, mais il lui en voulait beaucoup de le faire souffrir à ce point, il ne se mettait pas encore à la place de la jeune femme, alors il ne comprenait pas qu'il lui faisait subir la même chose au quotidien. Toujours là pour lui, ses amis étaient là pour l'épauler dans les moments difficiles et lui aussi avait toujours été là pour eux. Il pouvait même leur confier sa propre vie, il avait une telle confiance en eux que cela pouvait dépasser les espérances. De nos jours, on peut de moins en moins voir  des liens aussi forts que cela, mais pourtant ils existent encore.

Toujours un peu secoué par ce qu'il avait vu, il ne se préoccupait même plus de la fille qui n'arrêtait pas de l'embrasser dans le cou et voulait juste se reposer un peu, il n'avait pas le cœur à s'amuser avec ses amis et à passer une soirée en charmante compagnie. C'est comme si une partie du jeune sorcier c'était littéralement brisée, quand il avait vu ce baiser. Quand il tourna pour s'engager dans le couloir suivant et prendre les escaliers, il vît Divine contre le mur et lui adressa un regard froid. Il remarqua aussi une amie à elle qui l'avait surement prévenue du comportement de Lorenzo vis-à-vis de l'autre élève, celui qu'elle avait embrassée. Pour être franc, il se moquait complètement des reproches qu'elle pouvait faire et du fait qu'elle n'allait bien sûr pas être ravie que son petit ami, d'après ce que pensait le jeune sorcier, se soit fait en quelque sorte agressé, mais il n'avait pas peur de Divine et ce n'était pas le moment qu'elle le provoque. Sans aucun mot, surveillé de près par ses amis pour ne pas qu'il fasse n'importe quoi, il commençait d'un pas lent à descendre les marches d'escaliers, ne se retournant même pas. Il se demandait si la jeune femme allait l'arrêter ou non. Vu ce qu'il s'était passé, il en doutait, elle n'était surement pas restée près du couloir juste pour lui, bien sûr il avait tort et allait peut-être le découvrir...


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Lun 17 Juin - 20:40



Lorenzo & Divine
Entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas.

Elle était là, adossée contre le mur. Qu'est ce qui lui prenait ce n'était pas dans son habitude de faire ce genre de chose. Elle n'était pas du genre manipulatrice d'habitude, mais là il le fallait, elle devait le faire réagir et quelque soit la réaction elle en assumerait les conséquences. Elle n'arrêtait pas de réfléchir, qu'est ce qu'elle allait lui dire ? Et surtout comment lui avouer, lui dire ce qu'elle ressentait au plus profond d'elle-même. Après tout elle n'avait fait qu'embrasser ce garçon et en plus à contre cœur, elle ne l'aimait pas, elle n'aimait pas ce rouge et or, celui qu'elle aimait c'était un vert et argent au teint mate et la peau douce comme la soie, enfin ça elle n'en savait rien, mais elle l'imaginait bien. Elle s'imaginait sans arrêt dans ses bras à lui chuchoter des mots doux, mais quand elle le voyait en compagnie d'une autre, elle avait envie de tuer, de tuer celle qui l'accompagner. Elle soupira longuement cherchant ses mots et construisant son discours dans sa tête. Mais quelqu'un vint interrompre ses pensées, ce n'était vraiment pas le moment.

Divine ! Divine ! Tu ne vas jamais le croire !
Écoute, ce n'est pas le moment !

Alors qu'elle discutait avec son amie, elle vit alors Lorenzo arrivait, il avait eu son message, enfin ce qu'elle crût jusqu'à ce qu'elle voit son regard sombre et froid. Pourquoi un tel regard, qu'avait elle fait ? Il ne s'arrêta même pas pour lui parlait il continua son chemin comme si il ne l'avait pas vu. Une déchirure l'envahi, il l'avait complètement ignoré. Elle senti quelque chose en elle se briser comme si on lui serré le coeur jusqu'à ce qu'il se brise. Elle voulut lui courir après mais son amie la plaque contre le mur avec violence, si bien qu'elle se cogna la tête contre le mur de pierre et tout en frottant l'arrière de son crâne elle lui dit d'un ton douloureux.

Mais ça va pas tu es folle!
Divine, tu vas m'écouter maintenant ! C'est à propos de ton cher Lorenzo ! Il a faillit tuer ton petit ami tout à l'heure, il lui a dit que si il t'embrasser encore, il le tuerait !
Quoi ?! Mais comment est- ce possible ? Moi qui pensais que... Fit-elle complètement perdu.
Et bien tu pensais mal, pourquoi crois tu qu'il a eu cette réaction ? Seul un amoureux jaloux peut l'avoir.

Non ce n'était pas possible, il ne pouvait pas l'aimer, comment aurait elle put passer à côté de ça. Comment elle n'aurait pas put le voir ? Elle devait mettre les choses au clair et tout de suite. Elle laissa alors son amie en plan devant le mur et elle se mit à courir, courir aussi vite qu'elle put pour pouvoir le rattraper. Il aurait donc fallut qu'une amie lui dise, pour qu'enfin on lui ouvre les yeux. En y repensant c'était tout à fait logique depuis quelque temps il n'arrêtait pas de se disputer des que l'un parler d'une ou d'un petit ami éventuel. Tout s'expliquer, mais pourquoi ne lui a-t-il rien dit ? Malheureusement, cette question se retourner également pour la jeune rouge et or, pourquoi ne lui avait elle pas dit ? Tout simplement parce qu'elle avait peur, peur de ne pas pouvoir assumer ce qui allait peut être ce passait entre eux, peur de partir au bout d'un mois comme avec les autres, peur de perdre alors son amitié. Elle courra encore et encore jusqu'à ce qu'elle l'aperçoive enfin en bas des escaliers. elle hurla son nom avec tout l'air qui lui restait dans les poumons.

LORENZO ! ATTEND !

Il n'y avait pas de haine dans cet appel seulement un certain désespoir mêlé de révélation. Elle continua de dévaler les escaliers, et lorsque celui-ci se retourna à l'appel de son nom elle accéléra le pas, mais chose qu'elle n'aurait pas du faire puisqu'à quelques mètres de l'arrivée, elle s'emmêla les pieds et trébucha au niveau du garçon. Par réflexe elle s'agrippa à lui et ils tombèrent ensemble au sol. Pendant une fraction de seconde, le cercle intime de Divine fût brisé puisque leur lèvre n'était qu'à quelques centimètres l'une de l'autre, elle pouvait sentir le souffle du jeune homme contre sa peau. Elle pût même sentir son parfum, ce parfum qu'elle avait senti lorsqu'elle avait mis son nez au dessus de l'Amortencia, une odeur de sucre caramélisé avec une pointe épicé le tout mêlé à une odeur de parchemin neuf. Elle cligna des yeux et réalisa qu'il valait mieux qu'elle se relève. Ce qu'elle fût plutôt rapidement, elle était troublé par cette soudaine proximité, elle remit ses cheveux détaché le derrière ses oreilles puis elle bafouilla légèrement.

euh...Dé...désolé, je... je ne t'ai  pas fais mal.

Qu'elle question idiote, bien sur que si elle lui avait fais mal, mais peut-être pas à cet instant. Elle lui avait fait mal quand l'autre garçon l'avait embrassé, sinon il n'aurait pas eu cette réaction. En ce qui la concerné, elle était un peu perdu, elle ressentait de l'amour, mais aussi de la colère, elle était en colère car il avait agressé ce garçon, elle était hors d'elle  car il n'était pas venu lui dire plus tôt et elle le détestait d'avoir continué de voir ces filles, ces espèce de dévergondé qui lui courrait après. Mais lui aussi devait sûrement la détester pour ce qu'elle lui faisait subir. Mais ce qu'il ne savait pas c'était qu'elle faisait ça pour le faire souffrir comme il l'a faisait souffrir, mais lui ignorait qu'elle l'aimait de toute son âme. Elle tendit la main vers lui, tout en lui souriant, c'était un sourire doux et tendre.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Lun 17 Juin - 21:19




>Divine & Lorenzo Հ + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...


Quand il croisa le regard de la jeune femme qu'il aimait plus que tout, il aurait voulu lui sourire et lui avouer toute la vérité et surtout le fait qu'il était amoureux d'elle et qu'il ne voulait qu'elle, mais après ce qui s'était passé il y a quelques minutes, tout avait changé. Certes, le jeune sorcier éprouvait toujours ce sentiment unique que l'on ressent que très rarement dans une vie, mais il était comme brisé par ce qu'il avait vu, il était tout simplement perdu. Pour lui, elle ne l'aimait pas et il devait se faire une raison, mais ce qui est certain, c'est qu'il allait avoir beaucoup de mal à encaisser le choc et à faire comme si rien ne c'était passé. Dans tous les cas, il ne voulait pas parler à Divine pour le moment, il se sentait un peu trahi et surtout blessé par la jeune rouge et or. Très perturbé par ce qu'il venait de se passer, il était tout de même entouré de ses amis qui ne voulaient pas le laisser seul, étant quelqu'un de très impulsif, il pouvait vraiment se mettre hors de lui. C'est pour cela que ses amis les plus proches étaient auprès de lui, ils ne pouvaient pas et ne voulaient surtout pas le laisser seul dans cette épreuve. Malgré le fait qu'il ne disait pas grand-chose et ne révélait que très rarement ce qu'il ressentait, ces amis voyaient bien qu'il était tombé amoureux de Divine, cela sautait aux yeux. Toujours en train de voir si elle était avec un autre homme, de devenir jaloux et impulsif quand il la voyait en train de rigoler avec quelqu'un. Cependant, ils ne voulaient rien dire, tout simplement pour ne pas lui faire encore plus de mal, il souffrait déjà assez comme cela. Pour la première fois, il savait ce que cela faisait de souffrir, car avant, il ne s'attachait jamais aux filles qu'il collectionnait, il passait juste une nuit avec elle et après il l'oubliait. Cependant, Divine c'était totalement différent et c'est pour cela qu'il souffrait autant.

Continuant à descendre les escaliers, il regardait en face de lui, le regard vide. Il était vraiment méconnaissable et cela attristait vraiment ces amis qui ne savaient pas quoi faire pour le faire redevenir comme avant. D'un geste de main, il demanda à tous ses amis de partir, il avait besoin d'être seul. Le jeune sorcier était à la fois en colère et triste que cela se soit passé comme cela, mais il s'y attendait, Divine ne l'aimait pas et cette fois-ci ces doutes étaient devenus réalité. Lorenzo se mit à serrer les dents et frappa contre le mur, tout en descendant ensuite les escaliers. Il sentait la colère monter en lui, mais il faisait tout pour se contrôler ce qui était vraiment pas évident. La situation était très compliquée et pour être franc Lorenzo ne savait pas quoi faire et ce qu'il allait bien faire ce soir, peu lui importait à vrai dire. Il voulait être seul pour réfléchir à certaines choses, c'est tout ce qu'il voulait dans l'immédiat, il n'avait pas besoin d'autre chose. Quand il arriva enfin en bas des escaliers et contre toute attente, il entendit une voix familière qui l'appelait, surprit, il se retourna juste et fixa la jeune femme, qui n'était autre que Divine. A ce moment précis, le jeune sorcier avait juste envie de l'envoyer balader et de l'ignorer totalement, mais quand elle se rapprocha de lui, elle s'emmêla les pinceaux et tomba sur lui.

Le jeune sorcier qui n'avait rien pu faire pour éviter cela, se retrouva très rapidement à terre, sans vraiment comprendre au départ ce qui lui arrivait et vît la jeune femme au-dessus de lui. Heureusement, elle se leva rapidement, car Lorenzo ne savait pas comment réagir et restait très froid et distant avec elle. Quand elle lui tendit la main, il ignora son geste et se leva de ses propres moyens, après tout il n'avait aucune raison d'être gentil avec elle, après ce qui s'était passé. Malgré cela, elle se mit à lui sourire, mais Lorenzo resta tout de même distant et recula un peu, ne lui rendant absolument pas son sourire, il était vraiment blessé et énervé. Cependant, au fond de lui quand il était au sol, il avait vraiment envie de l'embrasser et de lui dire tout ce qu'il avait sur le coeur, mais c'était trop dur pour lui et il ne savait pas vraiment comment lui avouer. Les récents événements n'avaient rien arrangés et le jeune Serpentard en était conscient. Divine s'excusa ensuite, ce qui surprit un peu le jeune homme, elle devait être énervée de ce qu'il venait de faire, mais cela ne semblait pas être le cas, mais c'était surement une impression, il restait tout de même vigilant. Il resta immobile, avant de lever les yeux vers la jeune femme, en lui adressant ces quelques mots :

+ Non... c'est bon je n'ai rien... Tu t'inquiètes pour moi maintenant c'est nouveau ? Bref... à par ça tu veux quoi, je crois qu'on a plus rien à ce dire...

Il ne savait plus quoi penser, mais malgré le fait qu'il était blessé au plus haut niveau, il l'aimait encore plus que tout et il se rendait compte. Il ne pouvait pas passer une journée sans la voir, il avait juste du mal à avouer tout ce qu'il ressentait pour elle. Divine c'était vraiment la fille qu'il recherchait depuis un moment, il savait que c'était une briseuse de cœur comme lui et il en était témoin. Il ne savait pas encore qu'il la faisait aussi souffrir et qu'il lui avait brisé le cœur plus d'une fois, il ne s'en rendait pas encore compte, mais cela n'allait plus vraiment tarder. Tout en la fixant, il se posa contre le mur en face des escaliers et de la jeune femme, attendant une quelconque réponse de sa part.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Mar 18 Juin - 12:04



Lorenzo & Divine
Entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas.

Elle continuait de lui sourire, même si lui ne souriait pas. Elle avait un avantage sur lui, elle savait qu'il l'aimait et c'était pour ça qu'elle souriait c'était un sourire heureux malgré tout ce qui lui arrivait. L'annonce de cette nouvelle lui redonnait de la joie de vivre. Il se montrait froid et distant car il était blessé ce qui était normal, après tout elle avait eu la même réaction pendant plusieurs semaines.  Lorsqu'il dit que c'était nouveau qu'elle s'inquiétait pour lui, la jeune femme eu un pincement au cœur, non ce n'était pas nouveau. a ce moment là, elle voulut lui hurler dessus pour lui dire qu'elle s'était toujours inquiété pour lui. Comment pouvait-il croire qu'elle se fichait de ce qui pouvait lui arriver, elle l'aimait plus que tout. Elle eu envie de pleurer, d'ailleurs elle ne pût retenir une larme, car un goût salé lui parvint sur les lèvres. Elle essuya celle-ci d'un geste rapide de la main. Elle pleurer car elle était triste et en colère qu'il puisse pensait cela d'elle. Après tout ce qu'ils avaient partagé comment pouvait-il penser cela ? Puis par la suite, il lui posa la question, pourquoi elle était là, qu'est-ce qu'elle lui voulait, ce qu'elle voulait c'était l'embrasser, mais après ce qui venait de ce passer mieux ne valait pas faire cela tout de suite.  Elle fit quelque pas pour se rapprocher de lui, sa main était toujours tendue dans direction. Ainsi, elle devait avoir l'air stupide avec sa main tendu dans le vide, mais elle se fichait de ce que les autres pouvaient dire en la voyant ainsi. Elle avançait lentement tout en parlant du ton le plus calme possible.

Lorenzo...Je me suis toujours inquiétée pour toi, depuis qu'on est ami. elle fit une courte pause et avança de nouveau. C'est vrai depuis qu'elle l'avait rencontré, depuis qu'ils avaient sympathisé, elle s'inquiété, comme elle l'avait fait pour ses autres amis. Sauf que Lorenzo n'était pas n'importe qu'elle ami. Ce que je veux ? J'aimerais que l'on parle. En fait Lorenzo, je sais tout. Je sais ce que tu ressens.

C'est bon, elle l'avait dit, mais allait il comprendre ce que cela signifiait ? Elle n'avait pas dit qu'elle aussi ressentait tout cela. Mais peut-être l'aurait il comprit ? Pourquoi fallait-il que divine complique toujours les choses, pourquoi ne lui disait elle pas directement ? Elle avait peur et si en fait tout cela n'était qu'une illusion qu'elle sa faisait, peut-être avait il eu cette réaction simplement parce qu'il voulait protéger son ami et non pas parce qu'il était amoureux. Il ne répondait pas, pourquoi il m'était autant de temps. Elle venait de se ridiculiser. Elle scrutait son visage en vue d'une réaction, mais rien de palpable n'en sortait. Brodel !!! Mais réagis dis quelques chose Lorenzo ! La colère et la déception de ne voir aucune réponse surgir envahi la jeune femme.  Elle senti la chaleur lui monter aux joues et si il ne parlait pas bientôt, elle allait s'énerver dans l'optique d'avoir une réponse.  Pour calmer tout cela, elle prit une grande respiration et expira afin d'être au plus calme. Elle s'avança près de lui, elle se trouvait plus qu'à quelques centimètre. Sa main qui était tendue effleura le bras du jeune homme, après ce contact bref, la jeune femme replaça son bras le long de son corps.

Tu sais quand ce garçon m'a embrassé...J'imaginais que c'était toi à la place, car lui je ne l'aime pas alors que toi si. Voilà elle avait parlé, elle l'avait dit, il fallait bien qu'elle brise ce silence. Si il ne l'aimait pas, si il lui disait que lui ne ressentait rien pour elle, elle allait s'effondrer, mais pas de la manière dont vous pensez, elle allait s'énerver, lui hurler dessus, le frappait dans son désespoir.


FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Mar 18 Juin - 19:21




>Divine & Lorenzo Հ + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...


La situation était vraiment difficile et pour être franc, le jeune sorcier ne savait pas comment réagir. Il était blessé, mais il aimait Divine, il n'avait jamais ressentit ce sentiment aussi fort auparavant, il ne savait plus quoi faire, il était perdu et personne ne pouvait l'aider. Lorenzo ne voulait absolument pas faire du mal à la jeune femme, mais il remarqua très vite, qu'une larme coula le long de la joue de Divine. Elle avait été très rapide pour l'enlever, mais il était resté attentif, il la fixait alors il avait vu cette larme et comme il n'était pas quelqu'un d'insensible, il eu un véritable pincement au cœur. Quand elle prit la parole pour lui dire qu'elle s'était toujours inquiété pour lui, il ne croyait pas trop à cela, mais au fond de lui, il savait que la larme qu'elle avait versée n'était pas de la comédie et qu'elle souffrait de quelque chose et il commençait progressivement à comprendre son comportement et ce qu'elle ressentait elle aussi à son égard. Cela lui faisait peur, mais il devait l'écouter, le jeune sorcier devait rester près d'elle pour l'entendre dire ce qu'il voulait, enfin il l'espérait. Depuis le début, elle éprouvait surement quelque chose pour lui et il ne voyait rien, il pensait qu'elle s'amusait avec lui, alors que ce n'était pas le cas, il comprenait pourquoi elle avait tout simplement pleurée un cours instant. Il se sentait vraiment idiot de ne pas avoir comprit avant, mais il ne pensait tout simplement pas qu'une fille comme Divine pouvait ressentir des sentiments pour lui, il pensait qu'elle méritait mieux.

Toujours attentif à ce qu'il disait, il ne pouvait s'empêcher de paraître froid, ne montrant aucune de ses émotions, il se montrait tout simplement froid avec elle, même si en réalité, il voulait juste la prendre contre lui et l'embrasser. La situation était compliquée et il pensait que faire une chose pareille serait totalement déplacée, c'est pour cela qu'il ne fît rien et resta devant elle, les bras croisés. Cependant, quand elle lui avoua qu'elle savait tout sur ce qu'il ressentait, un étrange sentiment se fit ressentir. Il s'était souvenu que quelques minutes auparavant, une amie à Divine était allée lui raconter ce qui s'était passé avec son soi disant petit ami et donc en conclusion, elle avait enfin comprit les sentiments qu'il pouvait avoir envers elle. Troublé par ce qu'il venait d'entendre, il n'osait plus vraiment affronter son regard, car il savait qu'il allait perdre tous ses moyens et qu'il allait en conséquence, venir l'embrasser et lui prouver qu'il était amoureux d'elle. Cependant, il avait été blessé par ce qu'il avait vu et l'en voulait en ce moment, il ne pouvait donc pas se permettre de lui prouver son amour pour elle, Divine l'avait vraiment brisé quand elle avait embrassé l'autre élève.

Il voulait vraiment prendre la parole et dire quelque chose, mais rien ne sortait, il n'arrivait visiblement pas à lui dire tout ce qu'il avait sur le cœur. C'est alors qu'elle toucha son bras un court instant, ce qui lui donna en un instant des frissons dans tout le corps, il ne savait plus quoi penser. Heureusement, il arrivait toujours à se ressaisir et après les paroles de la jeune femme, qui lui prouvait une bonne fois pour toute qu'elle l'aimait, il prit son courage à deux mains et prit donc la parole, ouvrant son cœur à la jeune rouge et or :

+ Tu... Mais... Je pensais vraiment que tu n'en avais rien à faire de moi, que tu voulais juste jouer, je me suis trompé sur toute la ligne. Quand je t'ai vu avec l'autre garçon, j'ai perdu la tête et je ne pouvais plus me contrôler, mon côté impulsif était ressortit très vite. J'avais envie d'être à la place de l'autre élève, car moi aussi je t'aime Divine.

Après ces quelques paroles, il n'était plus du tout froid et distant, il se rapprocha de la jeune femme et posa une main sur sa joue avant de déposer un baiser sur ses lèvres, savourant ce moment. Il ne savait pas qu'elle serait la réaction de la jeune femme, même s'il savait maintenant qu'elle ressentait le même sentiment que lui. Il s'écarta ensuite un petit peu, la laissant un peu respirer, attendant sa réaction, un léger sourire en coin. Il était au fond très heureux d'avoir accompli ce geste et il ne le regrettait aucunement.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Mar 18 Juin - 19:55



Lorenzo & Divine
Entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas.

L'attente était insoutenable. La réaction du jeune homme était de plus en plus longue à venir, et elle sentait le chagrin monter en elle. Que ce passait-il donc dans la tête du garçon pour qu'il soit si long à lui répondre. Il n'avait qu'à dire une seule chose, faire un seul geste et tout serait réglé. Depuis tout ce temps, il a fallut que l'une de ses amies viennent lui dire ce qui ce passait pour qu'enfin la jeune femme voit ce qui ce passe devant ses yeux depuis maintenant plus de deux mois. Elle ferma les yeux un instant un soupir léger sorti de sa bouche. Elle les rouvrit et vit que Lorenzo allait parler, enfin. Les mots qu'il lança furent comme un coup de poignard dans son cœur, comme avait il put croire qu'elle jouait avec lui, comment avait il put croire un seul instant qu'elle n'en avait rien à faire de lui alors que son cœur battait pour lui et uniquement pour lui. Elle s'approcha doucement de lui, elle attrapa l'une de ses mains.

Lorenzo, j'ai fais tout ça pour que tu ressentes la douleur que j'ai ressenti chaque fois qu'une autre fille te touchait ou t'embrassait. Parce que j'avais mal car je t'aime. J'ai vraiment était stupide de ne pas l'avoir vu avant. Nous aurions put éviter tant de dispute. Fit elle en baissant les yeux au sols honteuse de ce qui c'était produit depuis ses dernières semaines. Elle releva de nouveau son visage qui cette fois fût souriant et lui dit dans un murmure. Je t'aime tellement.

Puis, il posa une main sur la joue de la jeune rouge et or, sa peau était tellement douce, comme elle l'avait imaginé dans ses rêves où elle se voyait dans ses bras protéger de tout où elle se sentait tellement bien oubliant chacun de ses problèmes, oubliant qu'ils sont en temps de guerre et que tissait de tel lien peuvent être un danger pour l'un comme pour l'autre. Pour la première fois de sa courte existence, elle s'abandonna dans les mains d'un garçon. Elle le laissa s'approchait délicatement, et lorsque les lèvres du jeune homme touchèrent les siennes, ce fût comme une explosion à l'intérieur de la jeune femme, son cœur ce mit à battre plus fort, ces joues devinrent roses et elle même prit le visage du jeune homme entre ses doigts fins. Elle l'embrassa plus fort, elle attendait ce moment depuis longtemps et jusqu'à aujourd'hui cela ce passait uniquement en rêve. Divine eu l'impression que l'étreinte n'avait duré que quelques secondes car le jeune homme se retira, pour pouvoir reprendre son souffle, elle en profita pour faire de même. Elle leva ses yeux dorés vers le jeune homme. Il lui souriait, elle fit de même, un sourire espiègle et totalement heureux se dessina sur son visage.

J'ai attendu ce moment depuis si longtemps. Pourquoi n'ais-tu pas venu plus tôt ? Fit elle avec un ton excité mais aussi étonné. Elle prit les mains du jeune garçon dans les siennes tout en se disant que la raison pour laquelle il n'était pas venu lui dire plutôt était sûrement la même que la sienne, avec peut être quelque chose en plus pour elle. Elle aimait Lorenzo plus que tout et ne souhaitait perdre son amitié au profit d'une relation amoureuse qui aurait put se terminer en échec, mais elle était tellement heureuse à cet instant présent d'être avec lui de lui avoir dit qu'elle l'aimait, de l'avoir embrassé. A ce moment là, rien n'aurait put gâcher le bonheur qu'elle ressentait, enfin si il y aurait peut-être eu quelque chose, quelque chose qui concerne ses parents. A cette pensée son visage changea d'expression, une teinte de tristesse s'invita dans ses yeux.


FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Mar 18 Juin - 20:29




>Divine & Lorenzo Հ + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...


Le calme était revenu entre les deux jeunes sorciers, Lorenzo avait dit ce qu'il ressentait au plus profond de son être et il se sentait vraiment mieux. Comme s'il était libéré d'un fardeau qu'il traînait depuis quelques temps, il était surtout heureux de voir qu'elle l'aimait aussi. Il venait de l'embrasser sans vraiment la prévenir, un baiser surprise en quelque sorte que Divine semblait vraiment apprécié. Il comprit suite aux paroles de la jeune femme qu'elle avait fait tout ça pour le rendre jaloux, pour lui montrer qu'elle souffrait chaque fois qu'il était avec une fille, il ne s'en était jamais vraiment rendu compte, mais a présent, il avait honte de lui avoir fait subir une chose pareille. Cependant, c'était le passé et il voulait juste profiter du moment présent, ne sachant pas vraiment ce que voulait faire Divine. Il l'aimait c'était certain, mais il espérait vraiment qu'ils se mettent ensemble, mais même après ce qui s'était passé, il doutait vraiment de la tournure qu'allait prendre les choses. Lorenzo savait pertinemment que dans son cœur, la jeune rouge et or ne voulait surement pas détruire cette amitié et cela le faisait quand même souffrir un peu, c'était vraiment inévitable. Le jeune sorcier essayait de faire comme si de rien n'était et continuait donc à lui sourire, répondant ensuite aux paroles de celle qu'il aimait plus que tout :

+ Je m'excuse pour tout le mal que je t'ai fais vraiment, je suis tellement désolé, je ne le referais plus... Je t'aime aussi Divine, tu ne peux pas savoir à quel point. Je voulais juste savoir ce que tu comptais faire, enfin tu vois... Ce qu'on allait devenir tous les deux et si on allait débuter une relation...

Il était à vrai dire un peu gêné de lui demander cela et pendant un moment, il n'osait pas vraiment la regarder dans les yeux. Bien évidemment, Lorenzo avait peur de la réponse de la jeune femme et pensait tout de suite au pire, car il connaissait Divine et elle allait surement vouloir conserver leur lien de confident, même si les sentiments étaient là et qu'ils s'aimaient tous les deux. Après ce n'était qu'une théorie, mais il avait des doutes quand à la réponse de Divine et attendait donc de voir sa réaction. Il se mit ensuite à sourire lorsqu'elle lui demanda pourquoi il n'était pas venu plus tôt. C'est vrai qu'il aurait pu tout lui avouer dès le départ, mais il avait sa fierté et ne voulait surtout pas souffrir en voyant que cela n'était pas réciproque, c'était donc tout à fait compréhensible. Quand elle mit ses mains dans celles du jeune sorcier, celui-ci sentit une étrange chaleur, ce qui bien sûr le fît une nouvelle fois sourire, il était bien avec elle et ne pensait à rien d'autre qu'à cette charmante jeune femme, il était vraiment amoureux d'elle et cela pouvait se lire dans ses yeux.

Tout allait bien, le temps c'était comme arrêté autour des deux jeunes gens, il profitait donc de la présence de Divine et se sentait bien comme il ne l'avait jamais été auparavant. Cependant, il remarqua très vite que le visage de la jeune femme devint tout à coup triste et il se mit à ses côtés, relevant sa tête d'un geste délicat, l'obligeant en quelque sorte à le regarder, car elle semblait fuir son regard :

+ Divine ? Tu ne te sens pas bien ? Tu sais que tu peux tout me dire, cela nous concerne ? Tu sais qu'il faut tout me dire, je ne supporte pas de te voir comme ça et je ne partirais pas tant que tu ne me diras pas ce qui se passe.

Il restait devant elle, les bras croisés attendant une quelconque réponse de sa part. Au bout d'un moment, il la prit contre lui et caressa ses cheveux, pour lui montrer qu'il était là pour elle et qu'elle pouvait lui faire confiance. Après tout ils n'étaient pas devenus au départ confidents pour rien, même si depuis quelques temps, les sentiments étaient devenus beaucoup plus forts et importants. Il la fixait droit dans les yeux, tout en espérant une réponse. Il voulait donc savoir si une relation allait naître entre eux et surtout savoir ce qui se passait pour que Divine se mette d'un coup dans un état de tristesse, cela faisait mal au jeune sorcier de la voir comme cela. Après tout il voulait qu'elle soit heureuse, c'était vraiment tout ce qui comptait pour lui.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Mar 18 Juin - 21:55



Lorenzo & Divine
Entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas.

La plupart des relations commençaient par de la souffrance et comme toutes les relations celle ci débutait de la même façon. La seule chose que divine ne voulait pas c'était que cette dernière ce termine ainsi en souffrance. C'est pourquoi, elle ferait tout ce qu'elle peu, tout ce qui est en son pouvoir pour que cette relation dure le plus longtemps possible. Elle aurait put se dire éternellement, mais elle n'est pas une de ces stupides petites idiotes qui croient que le premier amour véritable durera toute sa vie. Certes, elle souhaitait que cela dure longtemps, mais quand il quitterait l'école, il ne reverrait peut être pas chacun ira sûrement de son côté, il y a même une échéance encore plus courte, celle de la guerre. Si sa trouve, elle perdra son cher Lorenzo durant celle-ci, ou lui la perdrait. Elle savourait ce moment avec son nouveau petit ami, elle pensa un très cour instant à l'autre gryffondor, elle se dit qu'elle n'aurait sûrement pas besoin de rompre avec lui vu ce qui c'était passé avec Lorenzo. La réaction de ce dernier l'avait sûrement refroidi pour avoir une quelconque envie de continuer avec la jeune femme. Divine avait tellement appréciait le fait d'avoir un confident et elle espérait que ce nouveau stade dans leur relation n'allait pas compromettre cela. Certes ils avaient tout les deux des caractères forts mais comme on dit l'amour triomphe de tout. Le jeune serpentard la sortie alors de ses pensées.

Je suis désolée aussi. Ce que je comptais faire et bien jusqu'à aujourd'hui je l'ignorais et en ce qui concerne le début d'une relation, je crois que nous sommes entrain de commencer quelque chose, non ? fit-elle dans rire, bien sur cette question n'attendait pas de réponse, puisqu'il était évident qu'ils étaient dans le début de quelque chose. Bien sûr elle souhaitait plus que tout gardait dette relation si particulière qu'ils avaient au début et elle décida de lui en faire part, car pour elle c'était quelque chose de vraiment important. J'aimerais que l'on conserve également notre relation de départ. Maintenant nous formons un vrai couple en plus d'être des confidents, je veux que chacun confie ses craintes, ses joies, ses peines ou toutes autres choses à l'autre, sans jugement négatif quelques soit le sujet. Promet le moi Lorenzo, promet que notre relation de couple n'interféra pas avec ça ?

Bien sur ce qu'elle venait de dire avait une raison particulière. En effet elle était si inquiète pour sa famille qu'elle en faisait des cauchemars presque toutes les nuits, oh bien sûr Lorenzo savait très bien que les parents de la jeune fille était rentré dans les rangs de Lord Voldemort par crainte que leur famille soit détruite comme beaucoup de famille. C'est en pensant à ses parents que le visage de la jeune fille passa de la joie à la tristesse en un éclair. Son regard se figea dans le vide. Elle entendit Lorenzo lui parlait, lui demander ce qui se passait. Puis, elle sentit attirée contre lui, il la serrait dans ses bras, elle se sentait bien et en sécurité ainsi. Elle l'aimait. Les caresses du jeune homme dans ses cheveux sonnaient comme un appel à la libération. En effet peu de monde connaissait les craintes qu'elle avait pour sa famille. Mais elle savait qu'elle pouvait faire confiance aux jeunes hommes pour lui avoir dit plusieurs fois. D'ailleurs au début cela avait posé quelques problèmes car elle savait que les parents du jeune vert et argent avait était tuer par des personnes comme ses parents, mais au moment des faits les parents de Divine n'était pas encore entré dans les rangs du mage noir. Elle releva alors son visage qui avait était humidifier par quelques larmes.

Je suis inquiète. J'ai peur pour mes parents, j'ai peur qu'ils ne se fassent tué, j'ai peur que Tu-Sais-Qui découvre qu'au finale, ils ne sont pas d'accord avec ce qu'ils font. les Mangemorts ont tué mon grand-père moldu et par la suite mon pète à eu peur pour nous et je crains le pire si les autres découvre qu'en fait ils sont rentrés dans les rangs de l'ombre par peur et non par idéologie.

Elle serra ses bras autour de la taille du jeune homme, son corps était tremblotant, elle était terrifié à l'idée de perdre l'un de ses parents.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


Dernière édition par Divine A. Dragomir le Mer 19 Juin - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Mar 18 Juin - 22:29




>Divine & Lorenzo Հ + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...


En ce moment même le jeune sorcier était toujours auprès de celle qu'il aimait plus que tout. Il se sentait bien auprès d'elle, mais il voulait savoir si elle était prête à démarrer une relation avec lui, c'était un sujet sur lequel Lorenzo doutait, bien qu'il savait a présent que Divine l'aimait tout autant que lui. Cependant, la voir d'un coup triste, le regard vide, cela l'inquiétait vraiment et il voulait à tout prix qu'elle comprenne qu'il était là pour elle et qu'elle pouvait tout lui dire. Après tout avant qu'ils s'avouent tout deux qu'ils avaient des sentiments l'un pour l'autre, ils étaient confidents et il savait donc beaucoup de choses sur elle. Il pouvait lui faire confiance et c'était réciproque, la jeune femme le savait très bien, mais elle semblait vraiment triste, comme si elle avait peur de quelque chose. Alors que le jeune homme était auprès d'elle pour lui montrer qu'elle n'était pas seule, elle répondit à sa première question en lui révélant qu'elle voulait être avec lui, mais qu'elle voulait aussi qu'il soit son confident, ce qui ne dérangeait pas du tout Lorenzo. Tout ce qui comptait pour lui c'était d'être avec elle, de profiter de pouvoir passer du temps avec Divine, tout simplement. Le jeune Serpentard ne demandait rien d'autre pour être franc, il savait qu'après Poudlard, ils pouvaient être séparés et qu'ils n'allaient peut-être pas suivre le même chemin. C'est pour cette raison qu'il voulait profiter au maximum, tout en essayant de faire un bout de chemin avec elle, en espérant qu'il soit très long.

Il se mit à sourire légèrement tout en restant vers elle, ne voulant pas la laisser seule. Il la fixa donc, avant de caresser sa joue et de la rassurer sur la relation qu'ils allaient entretenir à partir de maintenant. Il attendit qu'elle aie finie de parler et prit à son tour la parole, toujours en la regardant droit dans les yeux, pour qu'elle voit dans ses yeux de la sincérité :

+ Je veux aussi qu'on garde ce même lien de confidents en plus du fait qu'on est à présent un couple. Tu sais que je serais toujours là pour toi et que tu pourras toujours me dire ce que tu veux, je te fais confiance et je sais que c'est réciproque. Rien ne pourra supprimer le lien qu'on avait depuis un moment et le nouveau lien, ce sera deux liens réunis.

Il recula un peu, attendant cette fois-ci la réponse à la deuxième question qu'il avait posée. Il voyait bien qu'elle n'était pas bien et qu'elle avait surtout peur de quelque chose ou même de quelqu'un, Lorenzo ne savait pas de quoi il s'agissait, mais il allait surement être au courant. Après tout, ils pouvaient tout se dire et Lorenzo allait de toute façon garder le secret, comme il l'avait toujours fait que ce soit avec elle ou avec ses amis et même sa famille. Il resta près d'elle, laissant la jeune femme souffler, car elle en avait besoin, il sentait bien qu'elle avait envie de pleurer, cela pouvait se lire sur son visage. Pour le jeune sorcier, voir celle qu'il aime dans un tel état était très dur et il ne savait pas quoi faire pour le moment, elle devait lui dire ce qui la faisait autant souffrir, il n'y avait pas d'autre solution. Lorsqu'il vît Divine pleurer et se jeter dans ses bras après lui avoir expliqué ce qui lui faisait autant de mal, Lorenzo la prit dans ses bras et la serra fort contre lui, embrassant son front.

Il comprenait maintenant pourquoi elle était comme ça, la peur de perdre ses proches, il savait déjà que ces parents étaient mangemorts, mais il ignorait qu'ils étaient rentrés dans les rangs de l'ombre par peur. Pour être franc, le jeune sorcier était vraiment surprit de cette révélation et continuait de rassurer la jeune femme en la serrant contre lui. Elle tremblait de tout son corps, Lorenzo essayait vraiment de la rassurer, c'est alors qu'il prit une nouvelle fois la parole :

+ Je vois... C'est une situation très compliquée, mais ils ne pourront pas savoir la raison de l'entrée dans les rangs de l'ombre de tes parents. De toute façon, je serais avec toi et je ferais tout pour aider tes parents si le danger se rapproche d'eux, je te le jure. Même si je dois sacrifier ma vie pour ceux que j'aime et pour tes parents je le ferais.

Il gardait toujours Divine contre lui, caressant ses cheveux, embrassant son front, avant de lui déposer un baiser sur ses lèvres, essayant de la mettre en confiance et de tout faire pour qu'elle ne pense plus à cela. Une chose était sûre, il était prêt a tout pour aider ceux qu'il aimait et surtout ceux qui en avaient besoin. Il voulait rentrer dans l'ordre du phénix à sa sortie de Poudlard et il ferait tout pour y arriver, même si pour cela il devait perdre la vie. Lorenzo sait qu'il œuvre pour une bonne cause et même s'il suit encore sa scolarité, cela ne l'empêchera pas de se battre pour défendre les autres.



made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Mer 19 Juin - 15:10



Lorenzo & Divine
Entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas.

A l'écoute des mots du jeune homme elle fût complètement rassuré car lui aussi souhaitait la même chose qu'elle. Ils allaient pouvoir être ensemble et garder cette relation si particulière qu'ils avaient au début. Le fait qu'il lui dise dans les yeux accentua cette confirmation car la jeune femme voyait  quand quelqu'un lui mentait et à ce moment là, il ne lui mentait, il était sincère avec elle. D'ailleurs elle se devait de lui révéler une certain vérité sur ses parents, bien sur il savait, mais il ne savait pas pourquoi et elle devait lui dire, car c'était quelque chose qui la dévorait de l'intérieur. Elle lui fit donc par de ses craintes, tremblante de peur. Elle des larmes coulèrent sur le visage de la jeune femme, le crayon noir qui entourait ses yeux se mit à couler sur ses joues et de longue traîné noir clair se formèrent. A cet instant, ses pensées étaient tourner vers sa famille, elle était vraiment perturbé. Lorsque son jeune ami prit la parole, elle écouta alors attentivement, tout en restant dans ses bras.
Les paroles du jeune homme furent comme un coup de poing dans le ventre pour la jeune femme, il voulait sacrifier sa vie si ses parents étaient en danger, mais la jeune femme ne le permettrait pas, même si elle s'était confier à lui, ce n'était pas son problème il avait déjà beaucoup à s'inquiéter pour sa propre famille. Divine ne pouvait pas laisser faire ça.

Non Lorenzo, tu ne dois pas te sacrifier pour mes parents, tu ne les connais même pas. Je n'accepterais pas que tu meurs par ma faute. Elle jeta son regard dans celui de jeune homme et elle espérait que se soit clair. Elle appréciait le dévouement du jeune garçon, mais il était hors de question pour la jeune rouge et or que son petit ami mette sa vie en danger. J'apprécie ce que tu dis, mais si tu meurs ou si il t'arrive quelques chose, que vais-je devenir ? Fit-elle en le regardant dans les yeux, son regard remplit d'un certain désespoir à l'idée de le perdre lui ainsi que sa famille. Il la serra de nouveau dans ses bras, elle sa laissa faire, il l'embrassa ensuite sur les lèvres. Elle s'abandonna de nouveau dans les bras du jeune garçon, les lèvres de Lorenzo étaient si douces et son baiser si rafraîchissant, elle adorait ça. Elle resserra son étreinte autour de la taille du jeune garçon. Les bras du serpentard l'entouraient, ils étaient si forts et l'étreinte paraissait si protectrice. A cet instant elle oublia se qui l'avait rendu si triste.

Tu sais Lorenzo, je ferais n'importe quoi pour te protéger. Elle lui souri et lui déposa un baiser sur les lèvres.  En effet, même si tout le monde savait qu'Hermione Granger était une élève très brillante, elle n'était pas la seule, Divine aussi était une brillante élève de Gryffondor et elle refaisait beau nombre de sortilège sans grosse difficulté, bien sûr elle s'entraîner beaucoup et passé énormément de temps à la bibliothèque de l'école pour s'informer et apprendre de nouveau sortilège. En ce qui concerne les sortilège impardonnable grâce au cour des mangemorts, elle les connaissait et savait les utiliser, mais éviter de mettre toute sa rage et son envie de faire mal lorsqu'il les lançait sur les autres élèves.

Que souhaites-tu faire à présent ? On ne vas pas rester assis là toute la journée. Elle eut un léger rire, elle préférait changer de sujet plutôt que de parler à nouveau de choses tristes et déprimante, elle avait besoin de changer d'air. Elle défroissa son uniforme de gryffondor et rajusta son insigne de préfète avant d'adresser un regard complice au jeune sorcier en face d'elle.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


HJ - J'espère que ça ira :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Mer 19 Juin - 16:27




>Divine & Lorenzo Հ + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...


Toute la colère qui l'animait il y a quelques minutes, était partie depuis que la jeune femme lui avait avoué les sentiments qu'elle avait pour lui. Lorenzo se rendait enfin compte qu'elle aussi ressentait la même chose que lui et qu'il l'avait fait souffrir à de nombreuses reprises, au fond il s'en voulait beaucoup de ce qu'il avait dû lui faire subir. Le climat entre les deux jeunes sorciers était devenu bien plus calme et apaisant, ils avaient finis par se rapprocher et c'était une très bonne chose. Cependant, quand la jeune femme lui avait dit qu'elle avait peur pour ses parents et qu'elle n'arrêtait pas de trembler, cela inquiétait le jeune homme qui voulait à tout prix l'aider le plus possible. Quand la jeune rouge et or prit une nouvelle fois la parole, elle ne supportait visiblement pas le fait que le jeune sorcier protège ses parents qu'il ne connaissait pas au risque de perdre la vie. Elle tenait visiblement énormément à lui et ne voulait pas le perdre. Il savait que dire cela était risqué, mais il le pensait réellement, mais il se devait de l'écouter et de tout faire pour ne pas qu'elle soit malheureuse. Lorenzo était toujours auprès de la jeune femme et quand il entendit les paroles de celle-ci, il remarqua très vite qu'elle ne voulait pas qu'il se sacrifie et qu'elle avait besoin de lui, qu'elle ne savait pas ce qu'elle allait devenir s'il n'était plus là. Comme le jeune Serpentard ne voulait pas lui faire de mal et qu'il ne voulait en aucun cas la voir souffrir, tout en prenant sa main, il prit la parole, la regardant dans les yeux :

+ Tu as sans doute raison, mais tu sais comment je suis et si toi tu es en danger ou même tes parents, je serais là pour aider. Je sais que c'est étrange, mais je suis comme ça, je peux par contre te promettre de faire attention. Pour être franc je ne veux pas te perdre et je veux être avec toi le plus longtemps possible, je ne risquerais pas ma vie pour les autres... En tout cas pour le moment.

Il se mit à sourire, caressant sa douce joue, tout en reculant ensuite un peu, restant tout de même très proche de la jeune femme. Alors qu'il reculait, Divine lui expliqua qu'elle pouvait faire n'importe quoi pour qu'il soit en sécurité, ce qui le fît légèrement sourire. Pour le jeune sorcier, c'était à lui de prendre soin d'elle et de tout faire pour qu'elle soit en sécurité et pas l'inverse, même s'il savait que Divine était vraiment très doué et efficace. Cependant, cela lui faisait vraiment plaisir et comme il ne voulait plus cacher ses sentiments en présence de celle qu'il aime, un large sourire se dessina sur ses lèvres. Avant, jamais il n'aurait pu se dévoiler comme cela, c'était un véritable changement pour le jeune sorcier, qui espérait que la jeune femme remarque que c'était pour elle et surtout grâce à elle qu'il arrivait à dévoiler un peu plus ses sentiments. Toujours près de sa petite amie, il prit une seconde fois la parole, toujours en la regardant droit dans les yeux, c'était une façon pour Divine de voir que Lorenzo était sincère et qu'il ne jouait pas du tout :

+ Tu sais Divine... Ce n'est pas à toi de me protéger, bien que je sais pertinemment que tu es vraiment très douée, là n'est pas la question. C'est à moi de te protéger, de te rendre heureuse et d'être là pour toi. C'est mon rôle et je ferais tout pour que tu sois bien avec moi. Je peux te promettre également de ne plus aller voir ailleurs, car c'est à cause de ça qu'on se disputait sans cesse, tu peux avoir confiance en moi, je te prouverais que je suis quelqu'un de bien et qui sera toujours là pour toi.

Quand il prononça ces quelques mots, le jeune sorcier voyait bien que la jeune femme devait être heureuse, voir soulagée d'entendre cela et cela lui faisait vraiment plaisir. Elle devait lui faire confiance, il avait certes une réputation, mais il voulait la faire disparaître. Tout simplement pour être qu'avec Divine et faire un bout de chemin avec elle, laissant ses mauvaises habitudes dans le passé. Au bout de quelques instants, la jeune rouge et or prit elle aussi la parole et lui demanda ce qu'il voulait faire. Très rapidement, le jeune sorcier lui ré"pondit ces quelques mots :

+ Peu importe ce que l'on fait, je veux juste être avec toi et profiter au maximum de toi. C'est à toi de décider ce que l'on fait, je te suivrais quoi que tu proposes, tout ce qui compte c'est de passer du temps avec toi et de te montrer que je suis là pour toi.

Tout en souriant, il déposa encore un baiser sur les lèvres de la jeune femme, le faisant cette fois-ci durer un peu plus longtemps. Il adorait le contact avec les lèvres de Divine, elles étaient vraiment parfaites et il se sentait vraiment bien. Avant de la laisser respirer un peu, il recula son visage avant de déposer cette fois-ci un court baiser sur le coin des lèvres. Suite à cela, il la laissa respirer et resta les bras croisés devant elle, attendant une quelconque réponse ou même réaction.



made by ℬlue ℐⅴy


Parfait comme à chaque fois ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Mer 19 Juin - 17:57



Lorenzo & Divine
Entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas.

J'ai toujours raison Lorenzo. Mais oui je te connais bien maintenant, je sais de quoi tu es capable.  Tu as intérêt de faire attention, car moi aussi je souhaite être avec toi le plus longtemps possible. Fit elle en réponse aux paroles du jeune homme. Le fait qu'elle avait toujours raison n'était peut-être pas entièrement vraiment, vu qu'elle avait dit ceci avec un léger rire dans la voix. Mais comme pour beaucoup de fille, il y a une règle a se sujet qui est : Règle numéro une j'ai toujours raison et règle numéro deux, si j'ai tord revoir la règle numéro une. Ensuite en ce qui concernait le reste de ses paroles, elle était très sérieuse, elle voulait être avec lui pour très longtemps, le plus longtemps possible. Lorsqu'il lui raconta qu'il n'allait pas risquait sa vie pour les autres, elle eut un soupir de soulagement. En tant que Gryffondor bon nombre de gens  s'attendre à ce que Divine prenne se genre de risque notamment lorsque les personnes voient les actions de Potter et ses ami(e)s, mais pour la jeune fille c'était diffèrent, au vue des événement actuels elle se demandait encore pourquoi la Choixpeau Magique l'avait envoyé dans la maison rouge et o réputé pour son courage, elle était tout sauf cela à présent, dans le passé, elle l'était mais la peur vous change, elle l'avait bien remarqué.  Moi non plus je ne compte pas risquer ma vie pour des inconnus. fit elle en baissant son regard sur ses pieds, un peu honteuse de peur que le jeune homme trouve ça anormal tout d'un coup.

Elle exprima alors ensuite tout son amour pour le jeune homme, en lui promettant de le protéger aussi quoiqu'il arrive, mais visiblement les paroles de la jeune adolescente avaient atteint l'orgueil du jeune garçon, puisque celui-ci eut un discours quelque peu machiste en disant que c'était à lui dans la protéger, visible ce dernier ignorait que dans un couple les deux se protègent mutuellement afin de préserver ce qu'ils ont de plus cher, leur amour, leur bonheur. Les mots suivants qui sortirent de la bouche du garçon, furent ensuite beaucoup plus importante pour elle, car il lui promettait de ne pas courir d'autre fille. En effet Lorenzo avait cette fâcheuse réputation de sauter sur tout ce qui bouge et elle espérait bien qu'il allait mettre cette vieille habitude au placard, chose qui ne serait peut-être pas facile vu le nombre de potiche qui lui courent après ces derniers temps, mais divine serait là pour veiller  au grain et la première qui l'approchait d'un peu trop prés connaîtrait le bout de la baguette de la jeun rouge et or.

Lorenzo dans un couple, les deux se protègent. Tu me protégeras et je te protégerais. Elle fit une pause et lui souri avant de reprendre. Je te crois quand tu me dis que tu n'iras plus voir ailleurs et je te fais confiance... C'est juste que... Je ne fais pas confiance aux potiches qui te courent après, si jamais l'une d'elle t'approche de trop peur je ne suis pas sûr de pouvoir répondre de mes actes à présent que je sais que tu es miens. Fit-elle d'un ton calme et posé tout en le regardant dans les yeux, pour qu'il comprenne qu'elle était tout à fait sérieuse et qu'elle ne rigolait pas sur ce sujet. Elle était vraiment contente et soulagé qu'il lui ait dit tout ça, car elle savait qu'il respecterait son engagement.  Après ces quelques mots, elle interrogeât le jeune garçon sur ce qu'il souhaitait faire et celui-ci répondit tout ce qu'elle voulait. Elle réfléchit alors un instant, puis jeta un œil sur la montre de son bien aimait grand-père paternel, elle avait gardait cette montre en souvenir de lui et pour se rappelait que les mangemorts, hormis ses parents, étaient des êtres sans cœur. Voyant l'heure, elle soupira, il était déjà tard et l'heure du dîner était bientôt là.
Il est bientôt leur du dîner, je crains qu'on ne puisse faire grand chose à cette heure ci. Que dis tu  de faire un ronde, afin de voir si tout le monde vas bien ou ne fait pas de bêtise ? Oui, une rond comme avant sauf que cette fois-ci, il serait main dans la main.


FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Mer 19 Juin - 20:10




>Divine & Lorenzo Հ + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...


Toujours près de la femme pour qui son coeur battait, le jeune sorcier se rendait compte qu'en sa présence, il oubliait tout ce qui était autour de lui, pour pouvoir se consacrer uniquement à Divine. Il ne l'avait jamais fait avant aujourd'hui, surement parce que Lorenzo n'avait jamais éprouvé ce sentiment si étrange qui te pousse à tout faire pour la personne en question. Quand il était avec une fille c'était juste pour un soir et encore, il n'arrêtait pas de briser des coeurs sans vraiment le vouloir, mais la jeune sang et or allait surement le changer. Il n'y aura plus aucune autre femme dans sa vie que Divine. Pour être franc, le jeune sorcier l'aimait vraiment plus que tout et il n'arrivait donc pas à décrire cet amour qui lui portait depuis quelques temps déjà. Le Serpentard se mit à rire lorsque la jeune femme confirma le fait qu'elle savait tout, car elle même ne pouvait pas s'empêcher de rire légèrement suite à ces paroles. Personne ne pouvait avoir toujours raison, mais le jeune homme comprit tout de suite que c'était en quelque sorte de l'humour et il était content de la voir plaisanter un peu, cela lui faisait oublier la situation difficile dans laquelle se trouvait ses parents en ce moment. Pour Lorenzo, cela n'avait aucun impact vu que ces parents étaient morts depuis un an environ, tués par des mangemorts.

Bien évidemment, le jeune sorcier pensait tout de suite à autre chose, pour ne pas montrer à celle qu'il aime qu'il souffre au fond de lui de la disparition tragique de ses parents. Il ne voulait surtout pas l'embêter avec ça, elle avait assez de problèmes comme ça, pour lui cela n'en valait absolument pas la peine d'en rajouter. Elle ajouta ensuite qu'elle n'allait pas non plus sauver des inconnus, ce que Lorenzo comprenait totalement. La situation en ce moment était très difficile et beaucoup essayaient de survivre. Au sein de Poudlard, il n'y avait pas encore de danger, il était à l'extérieur, mais il fallait se préparer à tout et il comprenait ce que voulait dire Divine. Il ne devait et ne voulait surtout pas la juger, c'était normal de réagir comme cela, elle avait peur pour ses parents et tout le monde sait que ce sentiment transforme une personne. Quand elle eu finie de s'adresser à lui, il profita alors du court silence pour prendre à son tour la parole, voulant la rassurer au maximum :

+ Tu sais la situation est critique en ce moment, je peux comprendre le fait que tu ne comptes pas sauver la vie d'inconnus, tu as d'autres soucis et tu as peur de beaucoup de choses. Je serais toujours là pour toi et je ferais tout pour que tu sois en sécurité et que tu sois la plus heureuse.

Il se mit à sourire, toujours près de la jeune femme, n'arrivant pas vraiment à rester bien éloigné d'elle. Il se sentait vraiment bien avec elle, jamais il ne s'était sentit aussi bien avec une fille, sauf bien sûr avec sa soeur, mais c'est une toute autre histoire. C'est alors que la jeune rouge et or reprit la parole. Apparemment, le fait qu'il dise qu'il voulait la protéger et qu'il disait qu'il devait le faire seul en quelque sorte, cela n'avait pas vraiment plu à la jeune femme, mais il pouvait comprendre. En aucun cas il voulait la blesser ou autre, mais il allait très vite réparer cette erreur, car il ne voulait pas que cela se transforme en dispute encore une fois, il avait assez souffert. Ensuite, il se mit à sourire quand elle lui prouvait qu'elle était jalouse et qu'elle n'avait pas confiances aux filles qui tournaient autour de Lorenzo. Il reprit très vite son sérieux et reprit la parole, toujours en la regardant dans les yeux :

+ Tu sais quand j'ai dis que je voulais te protéger et que toi tu n'avais pas à le faire, je ne voulais pas te contrarier ou même te blesser. Je voulais juste que tu saches que je serais toujours là pour toi, mais tu as encore une fois raison, on doit être deux à se protéger mutuellement, c'est ça un couple, mais je m'en voudrais tellement s'il t'arrivait quelque chose... Pour ce qui est des autres filles, je m'en fiche c'est toi que je veux, on est ensemble et je t'aime plus que tout.

Il la prit à nouveau dans les bras, la serrant contre lui, avant de l'embrasser sur le front et de caresser ses cheveux. Il se recula un peu, pour la regarder dans les yeux, un sourire au coin des lèvres. Il acquiesça de la tête quand Divine lui proposa de débuter leur ronde ensemble. Après tout ils étaient préfets, même s'ils n'étaient pas du tout dans la même maison. C'était une très bonne idée de sa part, le seul changement c'est que cette ronde allait se faire d'une manière différente. En effet, maintenant ils étaient ensemble et ils allaient surement le montrer. C'est pour cela que Lorenzo prit la main de celle qu'il aime et déposa un baiser sur ses lèvres, il était pour sa part, prêt pour débuter la ronde.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Jeu 20 Juin - 18:01



Lorenzo & Divine
Entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas.

La jeune rouge et or avait écouté avec attention tout ce que son jeune interlocuteur lui avait dit. Elle était vraiment rassurée par toutes  les paroles du jeune garçon. Elle savait qu'elle pouvait compter sur lui en toute circonstance et lui aussi pouvait compter sur elle. Elle était également ravi qu'il ne la juge pas sur le fait qu'elle ne souhaitait pas sauver des personnes qu'elle ne connaissait même pas. Après tout ce n'était pas son rôle, elle n'est qu'une simple étudiante de l'école de magie de Poudlard et elle n'a que seize ans, ce n'est pas possible de demander à une jeune fille de son âge de sauver des personnes alors qu'elle n'a aucune idée de comment le faire, c'est le rôle des  grandes personnes de faire cela, d'ailleurs elle ne comprend toujours pas pourquoi Harry Potter  tente de sauver le monde, même si il est cet Élu comme tout le monde le dit, pourquoi fait il tout cela ? Elle n'en avait aucune idée, mais la prochaine fois qu'elle le verrait, s'il y a une prochaine fois, elle lui demanderait. Depuis qu'elle avait avoué  ses sentiments au jeune homme celui-ci restait tout près d'elle, à la tenir et à la serrer contre lui comme si elle allait s'envoler, comme si ce qu'ils vivaient tout les deux étaient un rêve et qu'à tout moment ils allaient se réveiller et se rendre compte que finalement, tout ça n'était pas réel. A cette pensée, elle le serra un peu plus fort dans ses bras et lorsqu'elle se rendit compte que tout cela était bien réel, elle desserra son étreinte.

Lorsque le jeune homme prit la parole pour la seconde fois, la jeune fille prit ce qu'il dit comme la signature d'un contrat, en effet par les mots qu'il venait de dire, il scella leur relation. Il serait la l'un pour l'autre et se protégeraient. Toutes les personnes extérieur et qu'il leur voudrait du mal seront alors chasser de leur cercle d'intimité que se soit par Lorenzo ou bien Divine. La jeune fille lui proposa donc par la suite de faire une ronde, chose qu'il accepta tout de suite. En effet, ils auraient put braver le règlement et partir s'isoler dans un coin, mais la jeune rouge et or était une préfète dévoué et ce poste lui tenait vraiment à cœur. Elle lui souri puis lui prit la main et ils commencèrent à marcher ainsi dans le couloir en quête de fraudeur ou autre afin de les remettre dans le droit chemin ou de leur éviter des ennuis avec les Carrow. Ils croisèrent plusieurs élèves qu'ils ne connaissaient pas, sûrement des petits de première année vue leur taille. Mais ce fût au croisement d'un couloir que la chose ce compliqua légèrement. En effet une fille, d'environ leur âge venait dans leur direction ou plutôt dans la direction de Lorenzo, sûrement une de ses nombreuses fille d'un soir. Elle regarda la fille approchait et resserra son emprise sur la main du jeune garçon, elle pensait que cette fille passerait son chemin mais elle agrippa le jeune homme par le cou. C'est alors qu'elle réagi la premier lâchant la main du jeune homme au passage.

ENLEVE TON BRAS TOUT DE SUITE. Fit elle pointant le bout de sa baguette sur le cou de la jeune fille et en insistant bien sur chaque syllable pour leur donner plus d'impact. Voyant que celle-ci riait plutôt que d'avoir peur de la baguette la jeune fille et ne supportant pas la moquerie, ni une ni deux, Divine la repoussa d'un geste sec et violent l'autre fille en la plaquant contre le mur. Elle qui c'était juré de ne pas porter l'attention sur elle, manqua à la promesse qu'elle c'était faite, puisqu'avec cette action elle faisait l'inverse, mais sachant que Lorenzo était désormais à elle, elle ne supporterait pas ce genre de comportement surtout lorsqu'elle se trouvait à côté de lui.

Mais ça va pas tu es complètement folle !! Lâche moi ! Fit l'autre jeune fille, alors que divine la tenait avec sa main libre à l'épaule tandis qu'elle pointait sa baguette sur le cou de cette dernière. Lorenzo Aide-moifit-elle appelant à l'aide. Si tu l'approches encore, je t'étriperais de mes mains. Vous avez dis jalouse et possessive ? Oui, légèrement mais très légèrement. Elle l'avait regardait droit dans les yeux et avec un ton si menaçant que Divine se faisait peur elle-même et se surprenait d'avoir de telle parole. Elle fit signe alors à la jeune fille de partir lorsqu'elle la relâcha. La prénommé Dragomir secoua légèrement la tête comme si elle reprenait conscience à l'instant de ce qui venait de se passer et revenait à elle juste à l'instant. Elle regarda Lorenzo et elle fût tellement gênait qu'elle fût obligé de détourner son regard. Oh mon dieu, je suis vraiment désolée, je ne sais pas ce qui m'a prise. Fit elle les cheveux devant son visage, pour ce cacher tellement elle était honteuse de ce qu'elle venait de faire.



FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


Hj - je me suis un peu lâchée désolé lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Jeu 20 Juin - 19:45




>Divine & Lorenzo Հ + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...


Pour être franc, le jeune sorcier ne c'était jamais sentit aussi bien avec une fille, il fallait dire qu'il n'avait jamais ressentit de tels sentiments pour quelqu'un. Lorenzo n'avait eu que des conquêtes d'un soir et il n'était donc jamais vraiment sortit avec une fille, cela lui faisait bizarre, mais il aimait tellement la jeune rouge et or qu'il ne pouvait en être autrement. Toujours en gardant la main de Divine dans la sienne, il lui souriait pour lui montrer qu'il était heureux d'être avec elle et de pouvoir passer un moment en sa compagnie, même si c'était pour faire la ronde habituelle. Après tout, le jeune Serpentard était lui aussi un préfet et il prenait vraiment les choses au sérieux et cela depuis qu'il avait réussi à avoir ce poste si important à ses yeux. Cela lui permettait vraiment de se rendre utile et c'est justement ce qu'il recherchait. Au fond de lui, il savait pertinemment que lui prendre la main c'était comme une confirmation de leur couple, comme si ce lien était scellé. C'était peut-être une étrange sensation, mais elle était très positive et elle poussa le jeune sorcier à sourire légèrement, heureux d'être avec celle qu'il aimait.

Tout se passait pour le mieux et quand le jeune sorcier croisa le regard de la jeune rouge et or, il se mit à marcher avec elle, toujours en serrant sa main. Il ne voulait absolument pas cacher ce qu'ils étaient l'un pour l'autre et il n'avait en aucun cas honte d'elle, bien au contraire, il en était même très fier. Lorenzo continuait donc de marcher dans les couloirs, rencontrant des élèves sur son passage, qui devaient surement être des premières années, vu leur taille et le fait qu'ils étaient en quelque sorte timides et impressionnés par l'intérieur du château. Après tout, cela était arrivé aussi au jeune sorcier lorsqu'il avait leur âge, il ne pouvait donc pas vraiment les juger, il trouvait juste cela amusant. Cela lui rappelait de bons souvenirs tout de même, malgré le fait qu'au départ, atterrir dans une maison comme celle crée par un certain Salazar Serpentard, n'avait pas vraiment été facile pour lui. Pour être franc, il pensait que cette maison n'était faite que pour les sorciers de sang pur et ceux qui allaient rejoindre les mangemorts, il n'avait pas tout faux dans un sens, mais certains n'étaient pas comme cela et c'était son cas. Né dans une famille de sang-mêlé, il ne voulait absolument pas être comme eux et il se voyait bien devenir un membre actif de l'ordre du phénix. Depuis la mort de ses parents, il haïssait encore plus les mangemorts et son envie de rejoindre l'ordre était donc de plus en plus avancée.

Il continuait donc d'avancer, étant un peu dans ses pensées, il s'arrêta quand il rencontra une jeune femme avec qu'il avait eu une relation d'un soir, comme c'était arrivé à beaucoup d'autres filles avant Divine. Bien sûr, il ne ressentait à chaque fois aucun sentiment amoureux pour toutes ses conquêtes, il n'aimait que Divine et il voulait vraiment être avec elle, c'était donc une grande différence. Il avait promit de ne plus voir ailleurs et il était vraiment prêt à respecter ce pari, il le devait pour prouver que Divine pouvait avoir confiance en lui, mais aussi pour enterrer une bonne fois pour toute cette réputation de séducteur. Malheureusement pour la jeune femme qu'il connaissait, elle n'avait surement pas remarquée que Divine était à ses côtés ou faisait exprès pour la rendre folle, elle se jeta sur le jeune homme, mettant ses mains derrière sa nuque. Tout s'enchaîna très rapidement et il vît la jeune femme se faire plaquer par Divine, sans vraiment comprendre, il pouvait donc voir à quel point elle était jalouse et surtout qu'elle tenait vraiment beaucoup à lui, ce qui était tout de même un bon point. Aucun mot ne pouvait sortir de sa bouche, il restait pétrifié, comme si au fond elle n'allait rien faire d'impardonnable, il avait confiance en elle, mais sa réaction était très surprenante. Quand elle s'excusa après que l'ancienne conquête de Lorenzo partit, le jeune sorcier s'approcha donc de celle qu'il aime et prononça ces quelques mots :

+ Je... suis juste très surprit de ta réaction pour être franc, je ne pensais pas du tout que tu tenais autant à moi, mais cela me fait vraiment plaisir tu sais. Cependant, j'aimerais juste que tu n'étrangles pas toutes les filles que j'ai fréquenté...

Après ces quelques mots, il se mit à rire, avant de prendre celle qu'il aime dans ses bras et de l'embrasser tendrement, avant de la plaquer doucement contre le mur près d'un couloir. Toujours le visage près de celui de la jeune femme, il continuait de déposer des baisers sur ses lèvres et dans le cou, avant de se retirer un peu et de lui tendre la main, comme si de rien n'était. Comme pour lui prouver qu'elle était la seule qui comptait et qu'ils pouvaient continuer la ronde, mais il ne savait pas du tout qu'elle serait la réaction de la jeune femme qui venait vraiment d'encaisser plusieurs baisers plus ou moins langoureux, elle devait quand même respirer un peu. Cela fît sourire Lorenzo qui attendait patiemment une réponse, la regardant avec son sourire dont il avait le secret et qui pouvait faire craquer n'importe qui.




made by ℬlue ℐⅴy


PS : J'ai adoré (a)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   Ven 28 Juin - 10:57



Lorenzo & Divine
Entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas.

Même si elle était honteuse de ce qu'elle venait de faire, au moment où elle avait menacé la jeune fille elle s'était senti puissante, comme si elle aurait put l'écraser du petit doigt, mais Divine n'était pas mauvaise et cette sensation, le fait qu'elle avait appréciait ce qu'elle venait de faire la perturbait au plus haut point. Pendant que Lorenzo lui parlait, elle regardait l'autre jeune fille courir à travers son rideau de cheveux. Elle releva son visage vers lui, un peu moins honteuse de ce qui venait de se passer, elle lui souriait. Il était si beau qu'elle pourrait le regarder pendant des heures sans ce lassé. les derniers mots du jeune sorcier firent rire la jeune fille. Elle s'approcha alors doucement de lui et pointant son regard dans les yeux du jeune homme et lui dit alors d'un ton calme.

Alors dis leur de ne plus t'approcher, sinon je serais contrainte de leur faire comprendre moi-même. Jalouse ? Si peu voyons. Possessive ? A peine ! Elle est juste très attachée à Lorenzo, il est le seul rayon de lumière et la pointe de bonheur qui lui fait du bien en ce moment et elle ne veut pas perdre cela. Donc la première qui essaierait de lui enlevait la personne qui la rend heureuse aurait sûrement affaire à elle et ce ne sera sûrement pas autour d'une petite discussion avec une tasse de thé mais plutôt à coup de baguette magique et de sortilège puissant et peut-être aussi une bagarre à main nue pourquoi pas ? Je tiens énormément à toi Lorenzo et je n'accepterais pas que des filles sans cervelle vienne t'arracher à moi.

Elle releva doucement les pieds pour pouvoir déposer un baiser tendre et doux sur les lèvres de son petit ami. Elle plaça ses bras autour du coup du jeune garçon pour pouvoir tenir en appui sur ses pieds, car elle était légèrement plus petite que lui. Elle passa ses doigts dans les cheveux du jeune serpentard, c'est ainsi que le baiser doux et tendre se transforma en baiser passionné et fougueux. Lorsque les lèvres de la jeune fille touchaient celle du serpentard, elle semblait perdre le contrôle d'elle même et s'abandonnait alors au coin des lèvres du jeune homme. Se sentait alors suffoquait légèrement, elle s'arrêta à contre cœur afin de pouvoir respirer, elle se senti rougir légèrement et fit un sourire à Lorenzo. Elle se redressa sur la pointe des pieds et murmura au creux de l'oreille du jeune garçon. Je t'aime Lorenzo.

Puis elle lui prit la main, et ils partirent ensemble le long du couloir, pour continuer leur petit ronde, ils croisèrent plusieurs élèves, qui semblait étonné de les voir ainsi et d'autres qui ni firent pas attention. Soudain la grande horloge sonna, Divine regarda l'heure, leur du dîner venait de sonner, ce qui voudrait dire que les deux jeunes gens devraient se séparer pour aller à leur table respective, son cœur sembla s'arrêter à cette pensée, elle allait être éloigner de lui, même si elle pouvait garder un œil sur lui de là où elle était.



FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


Hj - Ton post' termine le RP ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: + entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )   

Revenir en haut Aller en bas
 

+ entre confidence et dispute, il n'y a qu'un pas...( Divine & Lorenzo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les loups ne se mangent pas entre eux
» Est-ce que votre BC ferme entre Noël et le Jour de l'an?
» Session hiver 2011 des ateliers "Rivalités entre frères et soeurs"
» Les difficultés de sommeil de nos enfants, entre douceur et fermeté
» Mini craquage mac, entre autre... (attention MEGA haul de l'été!!)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: Deuxième saison :: sujets abandonnés
-
Sauter vers: