AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (katie) ∞ you were wrong about me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: (katie) ∞ you were wrong about me.   Ven 31 Mai - 22:39


katie marissa bellquote, citation, lyrics, paroles.


NOM : bell.
PRÉNOM(S) : katie, marissa.
ÂGE : dix-huit ans.
STATUT DU SANG : née-moldue.
DATE DE NAISSANCE : 23 Juillet 1979.
LIEU DE NAISSANCE : londres.
STATUT AMOUREUX : célibataire.
EMPLOI : fugitive.
GROUPE : we are both.
CÉLÉBRITÉ : lucy hale.


WELCOME TO OLLIVANDERS ✲ Ollivander en a vendu des baguettes, pendant tout l'exercice de son métier au Chemin de Traverse. Mais nulle autre ne ressemble à celle de Katie qu'elle a obtenu à l'âge de onze ans : faite d'un bois de lila, mesurant vingt-sept centimètres, celle-ci est spécialisée en métamorphoses et sa magie tirée d'un ventricule de coeur de dragon, elle peut avoir la réputation d'être d'une grande finesse. Sans nul doute aucun, prenez garde au sorcier puissant qu'est devenue Katie avec sa baguette entre les mains.

TA MAISON A POUDLARD ✲ GRYFFINDOR
8 BUSES ✲ 9 ASPICS


→ 001. LORD VOLDEMORT EST DE RETOUR, L'AVIS DE TON PERSONNAGE : Katie fait parti de ceux qui ne sont pas ravis du retour du mage noir. La première raison de cette haine est des plus logiques : elle est née-moldue. Les valeurs que défendent Voldemort la mettent en danger, et dés ses premiers jours à Poudlard, elle a eu à supporter la bêtise des sang-purs qui l'insultaient ou se moquaient d'elle. Pour elle, le leader des mangemorts est le symbole parfait de cette vague anti-nés-moldus qu'elle déteste par-dessus tout. Elle a été l'une des premières à croire Harry Potter, lorsqu'il a crié le retour de Voldemort, et aussi l'une des premières à signer pour l'armée de Dumbledore. Dés sa sixième année, elle n'a eu qu'un but : se battre contre ceux qui partagent les valeurs de Voldemort et ses fidèles. Quand elle allait encore à Poudlard, les choses allaient encore plutôt bien, étant donné qu'elle était protégée par l'école. Mais depuis qu'elle en est sortie, elle a malheureusement du faire face à quelques mangemorts qui ont failli l'avoir, et est désormais en fuite. C'est aussi l'une des raisons pour laquelle elle déteste Voldemort : elle devrait être en train de faire des études supérieures, des formations.. Pourrait même avoir un travail. Le seigneur des ténèbres lui a volé sa vie de jeune adulte, et rien que pour ça, elle n'hésitera pas à se battre.

→ 002. L'ORDRE DU PHÉNIX, L'AVIS DE TON PERSONNAGE : L'Ordre du Phénix, Katie en a plus ou moins entendu parler quand elle était encore membre de l'armée de Dumbledore. Elle a également pu rencontrer quelques membres de cette vieille organisation pendant sa fuite, et après avoir discuté avec eux et compris qu'ils n'étaient pas juste un mythe, la jeune femme se revendique totalement pour. Les mangemorts forment bien une organisation dans le camp ennemi, pourquoi ne pas en avoir une aussi dans le camp des « résistants » ? Il ne fait aucun doute que Katie serait déjà membre de l'Ordre du Phénix si elle n'était pas contrainte de fuir. En tous cas, elle estime beaucoup tous ces gens de l'ombre qui aident la résistance sous couverture. Ils ont beaucoup de mérite, et sait qu'ils sont autant en danger que les fugitifs, parce que s'ils sont découverts, la sentence sera sûrement encore plus désagréable...

→ 003. TON PERSONNAGE FACE A LA SITUATION ACTUELLE : Bien entendu, Katie n'est pas tout à fait détendue. En fuite depuis sa sortie de Poudlard parce qu'elle est née-moldue, elle vit constamment sur ses gardes, avec la peur qu'on la trouve et qu'un rafleur la vende aux mangemorts. Elle fait tout ce qu'elle peut pour rester discrète avec sa cousine, Alanis, mais ce n'est pas toujours facile. Elle a du abandonner tous ses amis, et n'a pas beaucoup de nouvelles des gens qui étaient à Poudlard avec elle. Oui, elle maudit cette situation qui la coince dans une vie qu'elle n'a pas choisi. Elle espère juste que tout ça tournera dans le bon sens un jour, et qu'elle pourra enfin donner une chance à son envie d'être joueuse de Quidditch professionnelle. .



SUMMER. DAYS ✲ PRÉNOM : margot. ✲ PERSONNAGE : personnage de la saga, of course, cette très chère katie bell. ✲ PAYS : france. ✲ OU AS-TU TROUVÉ LE FORUM : ... Je ne sais déjà plus. Sur Bazzart, je pense, je dois l'avoir dit sur la fiche d'Ainsley (a). ✲ TON AVIS SUR PI : TROP BHDJHVJHVDJVDGHVD. ✲ UN DERNIER MOT : je suis trop contente que vous m'ayez donné ma katie ♥.



Dernière édition par Katie M. Bell le Dim 9 Juin - 18:35, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Ven 31 Mai - 22:39


the person i should have been.


« Maman, je vais chez Allie. » cria Katie de la porte d'entrée. Elle n'attendit pas que sa mère réponde : elle claqua la porte et courru à la maison voisine, sa petite robe d'été virevoletant autour de ses petites jambes frêles. Elle n'eut même pas besoin de sonner chez sa cousine : celle-ci était déjà assise sur les marches, devant sa porte, à l'attendre. Les deux petites filles s'envoyèrent de grands sourires et sans même se concerter, commençèrent à marcher jusqu'au petit bois, juste à côté de chez elles. Certes, elles avaient quelques années de différence, mais cela n'avait aucune incidence sur leur relation. Fusionnelles. Voilà ce qu'elles étaient. Inséparables, toujours fourrées ensemble. Comme tous les enfants, elles avaient leur propre langage, leurs propres jeux. La différence avec leurs camarades de classe était que leurs jeux prenaient des tournures réelles, des tournures auxquelles leurs parents ne croyaient pas, quand elles se vantaient de leurs réussite à table. Elles étaient des enfants, après tout, et tous les enfants voient les choses qu'ils veulent voir. Alanis et Katie n'étaient que cousines, oui, mais Katie présentait souvent Allie comme sa soeur, parce que c'était tout comme. Elle avait vu des frères et soeurs moins unies qu'elles deux. C'était l'époque où les responsabilités n'écrasaient pas encore leurs dos. L'époque où quelqu'un pouvait mourir dans la maison d'à côté sans qu'elles s'en rendrent compte. Elles vivaient dans une bulle, une bulle qui excluait tous les autres. Sans même se concerter, les deux petites filles prirent le chemin du petit bois qui bordait les maisons du fond de la rue. Elles marchèrent en silence, sans gène quelconque. Elles aurait bien assez à parler une fois cachées du monde. Elles mirent moins de dix minutes à retrouver la cachette qu'elles avaient élaborées au fur et à mesures de leurs après-midi ensemble. Le grand chêne, à gauche jusqu'à celui qui avait une cicatrice à la hauteur de Katie, puis encore quinze pas à gauche. Katie fonça comme une petite puce jusqu'aux bocaux qu'elle avait laissés la veille, et sans un mot, le sourire aux lèvres, les deux petites filles reprirent leur travail. « J'ai l'impression qu'il manque quelque chose. » fit la petite brune, une main sur la hanche, pour imiter sa mère qui prenait tout le temps cette pose quand elle réfléchissait. Puis, elle baissa les yeux et trouva à ses pieds un gland à moitié rongé. Il n'en fallut pas plus à Katie pour retrouver un grand sourire : elle gratta l'intérieur pour qu'il se déverse en poudre dans le bocal qu'elle avait déjà rempli d'eau et d'autres choses farfelues qu'elle appelait des ingrédients. Elle avait lu ce mot dans les recettes de sa mère. Les potions magiques, c'était pas si différent, si ? Tandis qu'Alanis s'affairait, assise en tailleur, sur un mélange qui avait une texture peu plaisante, Katie déversa sa nouvelle production sur le bébé chaîne autour duquel elles avaient construit leur petit campement de fortune. « Je suis suis sûre que ça va marcher. » fit-elle en se retournant vers sa cousine, qui ne répondit pas. Son regard, surpris, était fixé derrière la petite brune qui fit immédiatement volte-face. Non seulement le chêne avait grandi, mais il faisait désormais la taille de la plus jeune des Bell, qui entreprit une danse de la joie.

Recroquevillée sur son lit, les bras autour des genoux, Katie pleurait. Elle n'avait jamais autant pleuré, même après que ses parents l'aient grondée. Même après une dispute de routine avec quelqu'un qu'elle aimait bien. Elle n'avait même pas pleuré autant quand Chester Davenport lui avait mordu le doigt à l'école quand elle avait six ans. Son oreiller était littéralement trempé des larmes qu'elle venait de verser, et dont elle ne pouvait pas contrôler le flot. Elle ne cherchait pas à le contrôler, de toute manière, elle avait trop de chagrin et de colère pour cela. Quelqu'un frappa à la porte, ce qui la fit sursauter. Quelques secondes plus tard, sa mère et ses cheveux bruns entraient et se frayaient un chemin parmi les dessins et les livres jusqu'au lit de sa petite fille. Katie, dérangée dans un moment de solitude qu'elle voulait garder intime, pivota et tourna le dos à sa mère, raffermissant sa prise autour de ses genoux comme pour se protéger du monde extérieur, un monde extérieur qu'elle semblait découvrir depuis quelques heures, un monde qu'elle n'avait jamais vraiment voulu voir. « Katie » fit la douce voix de sa mère. Mais celle-ci n'obtint que le silence. Un silence qui était loin d'être naturel chez la petite Bell qui passait son temps à courir partout en chantonnant ou à faire des blagues à tous les membres de sa famille. Katie était un vrai petit soleil dans le coin, tous les adultes l'adoraient pour sa politesse et sa bonne éducation, elle souriait tout le temps et donnait l'impression d'être une petite fille épanouie. En plus de cela, elle avait de bons résultats à l'école, surtout en mathématiques où elle excellait à la grande surprise de ses professeurs. « Elle va revenir. » chuchota sa mère d'une voix qui se voulut rassurante, mais qui ne fit qu'amplifier la colère de la petite brune. Les choses ne seraient plus jamais les même, elle avait beau être jeune, elle le sentait. Peut-être était-ce cet instinct incroyable qu'on prête aux enfants. Inconsolable, elle resta un mur de mystères et de mutisme face à sa mère qui relâcha les épaules, exaspéré. Peut-être le temps ferait-il les choses. Peut-être Katie s'habituerait-elle. Mais Madame Bell n'en était pas si certaine. Alanis venait d'être appelée dans un monde incroyable, dans un monde qui jusqu'à aujourd'hui, n'avait été qu'un mythe à leurs yeux. Un monde dans lequel sa petite cousine n'entrerait sûrement jamais. Il allait falloir supporter ce fardeau pour des années encore. Ce n'était qu'avec Alanis à ses côtés que Katie était heureuse, et sans elle, les choses allaient être difficiles. Presque insurmontables, Madame Bell n'hésitait même pas sur les mots. Elle avait peur de cette nouvelle vie dans laquelle sa nièce s'était lancée, tout simplement parce qu'elle allait peut-être détruire le bonheur de sa fille qui allait désormais être seule, livrée à elle-même.

La sonnerie retentit un nombre incalculable de fois, entraînant une cacophonie qui réveilla toute la maison des Bell. Katie se réveilla en sursaut, la lumière du matin créant un halo irréel sur le mur contre lequel était installé son lit. Il était environ neuf heures du matin, honorable pour un dimanche. La jeune fille de onze ans rabatit la couverture rouge sur ses oreilles et s'enfonça un peu plus dans la chaleur de son lit. Ce début de mois de juillet n'était pas tel qu'elle l'avait espéré. Elle avait rêvé de beau temps, de jeux dans le jardin, de mondes incroyables... Mais désormais tout cela appartenait à sa cousine Allie. Celle qui avait eu droit à l'entrée dans le monde des sorciers, ce monde des sorciers qu'elle décrivait tous les ans avec plus de précision. Katie ne l'aurait jamais avoué à quiconque, mais elle était plus que jalouse. Depuis que sa cousine était entrée dans cette fabuleuse école de magie, elle était seule et complètement... vide. C'était comme si le soleil lui avait été arraché, comme si on lui avait fait des pâtes sans beurre. Rien n'était drôle. Elle n'avait plus personne à qui raconter des blagues stupide, et surtout, elle avait l'impression qu'autour d'elle tout le monde la prenait pour une idiote. Sa famille l'aimait à sa juste valeur, certes, mais à l'école, elle multipliait les maladresses et sa naïveté et son envie de se faire aimer avait fait d'elle une reine de la solitude. Personne ne comprenait son côté bizarre. La seule personne qui n'était pas de sa famille et qui semblait croire en elle, non sans pitié pour elle à cause des moqueries de ses camarades, était sa maîtresse. Mais ce n'était rien pour la plus petite des Bell qui avait l'impression que sans sa cousine, elle avait perdu toute son aura d'intérêt. Elle y pensa avec une tristesse qui l'habitait constamment, dans son lit, en attendant que la sonnerie ne cesse. Elle entendit sa mère grommeler et aller ouvrir, puis des cris et une voix qui lui était familière. Allie courut et débarqua en trombe dans sa chambre, l'éblouissant de la lumière du jour à laquelle Katie n'était pas encore acclimatée. La blondinette était presque essoufflée, et ses fossettes étaient creusées dans un sourire plus heureux que jamais. Katie comprit tout de suite que quelque chose était arrivé, et quelque chose de beau. « Je l'ai reçue. fit Alanis, entre deux respirations, ta lettre. » Katie ouvrit de grands yeux. « Ils l'ont envoyée via mon hibou parce qu'ils ont du penser que c'était la meilleure façon qu'elle arrive entre de bonnes mains. » La brune se releva brusquement, se sentant un peu tremblante sur ses jambes. Allie fit quelque pas et tendit la lettre à sa cousine avec ce sourire, toujours aussi éclatant. La benjamine prit le parchemin de ses doigts tremblants et en voyant l'écriture verte un peu penchée, comme dans les livres d'histoire, elle éclata en sanglots de bonheur.

Katie adressa un beau sourire à sa cousine qui partait de son côté. Elle en avait encore le coeur battant : elle venait d'être répartie à Gryffondor. Alanis avait voulu garder le secret de la manière dont les élèves étaient répartis, et la petite brune avait balisé pendant des jours à l'idée qu'on lui fasse un test qui la mette sur le carreau. Mais bien entendu, il n'en était rien. Le choixpeau s'était posé sur ses cheveux bruns et n'avait pas hésité. Pourtant, Katie ne s'était pas attendue à être envoyée dans la même maison de sa cousine. Allie lui avait décrit les différentes maisons, et les qualités qu'il fallait pour y être envoyé. Katie avait été persuadée qu'elle serait envoyée à Poufsouffle dés qu'elle avait eu sa lettre. Elle était loyale, un peu tête en l'air, trop naïve, et les gens de l'école la trouvaient un peu idiote, c'était sûrement la raison pour laquelle elle avait fait ce genre d'hypothèse. Non pas que les Poufsouffles soient des idiots, mais ils étaient dépeints comme les plus... relaxés et ailleurs. Le fait que le choixpeau l'ait envoyée à Gryffondor avait du mal à se faire une place dans son esprit : elle était loin d'être courageuse, au contraire : elle avait peur de tout. Le temps d'un instant, elle avait bien crut qu'il s'était trompé, mais les exclamations de la table des rouge avait complètement balayé cette idée de son esprit. Désormais, elle suivait la préfète de la maison Gryffondor en compagnie des autres élèves de première année, qui semblaient tout aussi.. émerveillées par l'école et tous les enchantements qu'ils avaient pu voir jusqu'à maintenant. Katie avait l'impression qu'elle ne commandait pas vraiment son corps, et que celui-ci était comme indépendant, suivant les ordres de la préfète indiquant les directions. Son regard et son esprit étaient tous deux trop occupés à observer ces tableaux dans lesquels les personnages se baladaient, mais aussi ces escaliers qui bougeaient grâce à la magie, sans aucun fil et sans aucun risque de s'écrouler. Tout ça était complètement fou. Sans qu'elle s'en rende vraiment compte, elle se retrouva dans un dortoir avec cinq lits à baldaquins, et l'une de ses nouvelles camarade de dortoir, une jolie petite black aux yeux profonds, laissa échapper un cri d'hystérie. Katie se tourna vers elle, et fit de même, avant qu'elles éclatent toutes les deux de rire. Une troisième élève les rejoignit, et poussa un même cri heureux et satisfait. Toutes les trois partirent dans un fou rire incontrôlable, tandis que les deux autres jeunes filles les regardaient, un peu sceptiques. « Alicia. » fit celle qui les avait rejoint en dernier. Katie lui envoya un sourire avant de donner son nom. Celle qui avait poussé le premier cri, toujours les yeux emplis de diamants, donna son prénom avec une voix des plus enthousiastes : « Angelina. On a toutes les trois des A et des I dans nos prénoms. C'est un signe. » Ce fut ce qui scella une amitié qui ne s'expliqua jamais entre les trois filles.

Trembler comme une feuille. C'était un sentiment que Katie connaissait par coeur. Vraiment par coeur. Et pourtant, elle avait osé. Osé passer les qualifications pour entrer dans l'équipe de Quidditch de Gryffondor. Dés qu'elle était entrée à l'école l'année dernière, elle s'était prise d'une passion sans limite pour ce sport, et avait rattrapé les coupes du monde des cinq dernières années grâce à son amie Angelina, qui avait tout enregistré chez elle et l'avait invité pendant l'été. Le Quidditch avait quelque chose d'un peu fou, et emplissait la jeune Bell d'un sentiment qu'elle ne connaissait pas vraiment : cette peur mêlée à de l'excitation. L'adrénaline, disait-on. Désormais elle était là, campée sur son balai, un peu stressée, tout comme Alicia et Angelina, nommées poursuiveuses elles aussi au départ des trois poursuiveurs précédents. Il y avait une autre recrue tout à fait spéciale dans l'équipe, cette année : Harry Potter. Katie n'avait fait qu'entendre parler de lui depuis la rentrée. Il était célèbre, paraissait-il. Elle n'avait pas encore eu l'occasion de se renseigner sur la raison de cette notoriété, encore, mais elle allait le faire. Surtout après avoir vu tous ces yeux braqués sur lui avant le coup de sifflet du match. Une vraie bête de foire. Quelque part, cela rassurait la jeune Gryffondor : les gens étaient tellement obnubilés par Harry Potter qu'ils ne le remarqueraient même pas, si elle était complètement nulle ou qu'elle faisait une faute impardonnable dans le jeu. Cela n'avait pas beaucoup de risques d'arriver étant donné qu'elle était devenue une pro, mais le stress pouvait parfois jouer de sacré tours. La jeune fille lança un regard à ses deux amies, qui semblaient tout aussi stressées qu'elle. Alicia mordait sa lèvre inférieure avec une force démente. La peur, l'excitation, ça y est, elles arrivaient. Les trois meilleures amies se lancèrent des regards et sourires confiants, puis Katie trouva Allie dans les gradins, qui criait son nom avec entousiasme, elle ne pouvait pas la décevoir. Elle jouerait bien ce match, au moins pour elle. Puis le coup de sifflet retentit, le souafle fut lancé. Et ce fut le chaos. Des cris, des balais qui volent à une vitesse folle. Katie démarra le plus vite possible puis vit que le souafle était déjà entre les mains d'Angelina. Quelques échanges se firent entre les autres membres de l'équipe et soudain, le souafle fut entre ses mains. Katie ne se posa pas de questions, et fila, évitant Marcus Flint sans même ciller. Elle n'avait qu'un but : mettre le souafle dans les anneaux, et ce le plus vite possible. Ils se rapprochaient, de plus en plus, elle allait le faire. Elle pouvait le faire. Puis ce fut le choc, et le néant.

« Décidément, mademoiselle Katie Bell, vous m'aimez beaucoup. » fit Madame Pomfresh en posant la potion sur la table de nuit à côté du lit dans lequel Katie était allongée. Cette dernière leva des yeux amusé vers l'infirmière, quittant sa lecture. « Des petites coupures par-ci, par-là, des sortilèges qui s'acharnent sur vous, un cognard en pleine tête lors de votre premier match de Quidditch... » Merci de me le rappeler, pensa Katie. Elle était encore honteuse à ce souvenir, bien qu'elle sache parfaitement que ce n'était pas de sa faute. Comment avait-elle pu louper ce cognard qui arrivait tout droit sur elle, ce jour-là ? « et maintenant, vous contractez les Oreillongoules ? » lança Pomfresh, comme pour elle-même. « Que voulez-vous Madame Pomfresh.. C'est la vie, je ne peux survivre à deux mois sans vous voir. » blagua Katie avant d'attraper la décoction et de l'avaler en deux temps trois mouvements. Les effets de la maladie se calmaient peu à peu, elle était capable de faire des phrases avec un sens désormais mais... Il lui arrivait encore de marmonner, surtout la nuit. Elle en avait plus que marre. Quand bien même sa convalescence touchait à sa fin, elle n'en voyait pas le bout. C'était la deuxième fois qu'elle lisait ce livre pathétique sur une histoire entre un loup-garou et une sorcière surdouée. Elle n'en pouvait plus, et les visites de ses amies, de sa cousine et de ses camarades de l'équipe de Quidditch ne suffisaient plus. Même les blagues de Fred et Georges n'avaient aucune incidence sur son humeur. Elle avait juste envie de sortir d'ici. L'infirmerie était de plus en plus désagréable à fréquenter, à cause de tous ces nés-moldus qui débarquaient pétrifiés. Le petit Colin Crivey, et même Hermione Granger, qui avait un an de moins qu'elle et qui était connue pour être prudente et je-sais-tout. Quelque part, Katie se sentait en sécurité à l'infirmerie, mais ce n'était pas une raison pour y rester. Elle rêvait de retrouver son dortoir, son lit à baldaquins et surtout ses deux meilleures copines qui lui manquaient dans la journée. Elle était maladroite et en plus de ça, elle était fragile. Katie Bell avait ce qu'on appelait : pas de bol.

Main dans la main avec Nathaniel dans la cour principale de Poudlard, Katie profitait du soleil de Mai. Elle se demandait encore comment elle faisait pour être toujours en couple avec lui après six mois. Katie était connue pour avoir eu plusieurs petits copains avec qui elle avait rompu parce qu'elle se lassait. Trop vite. A chaque fois, il leur manquait quelque chose : un grain de folie, un peu d'intelligence, ou alors elle tombait sur des mecs qui avaient trop confiance en eux... Tout ce qu'elle détestait. Perdue dans ses pensées, la jeune fille ne vit pas le bord de la fontaine du milieu qui se mit sur son chemin, et comme à chaque fois, elle se prit une gamelle des plus spectaculaires. Heureusement, Nathaniel la rattrapa avant qu'elle touche terre et se fasse vraiment mal. Mais comment pouvait-elle être aussi à côté de la plaque ? Franchement ? Elle offrit un sourire reconnaissant à son petit ami avant de jeter un regard autour d'eux et de remarquer que de nombreuses paires d'yeux étaient braquées sur elle. Elle épousseta tranquillement sa robe de sorcier et remit ses cheveux en place. Nathaniel était littéralement mort de rire, ce qui offensa légèrement la jeune fille de quinze ans. « Quoi ? » lança-t-elle d'une voix sèche et pleine de colère. « T'es la meilleure, Katie. » dit-il simplement. Elle haussa les sourcils, toujours un peu vexée. Il le remarqua et posa ses bras autour de sa taille. « Arrêtes, si je te dis ça, c'est parce que ta maladroitesse te rend encore plus mignonne. » Elle haussa de nouveau les sourcils. Visiblement, Nathaniel ne plaisantait pas. « Mignonne ? » demanda-t-elle un peu déconcertée. La maladroitesse n'était pas censé rendre quelqu'un mignon. « Je te promets, c'est ce qui m'a plu chez toi, et c'est sûrement ce qui a plu aux autres avant moi. » Katie ouvrit la bouche comme pour dire quelque chose, puis se ravisa. Après tout, pourquoi pas ?

Katie sortit des toilettes des Trois Balais sans vraiment s'en rendre compte. Dans ses mains, le paquet. Le carton était rugueux. Dans un petit moment de lucidité, elle se questionna sur qui lui avait donné le paquet, quelques secondes plus tôt... Mais ne put remettre les choses à leur place. Tout ce qu'elle avait à faire, c'était emener le cadeau à Dumbledore. C'était ce que ... ce qu'on lui avait dit. Et elle allait le faire. Sans prêter attention aux gens autour, elle marcha vers la sortie des trois balais, vite rejointe par son amie Leanne. « Katie mais qu'est-ce que tu fais, j'ai du laisser ma bièraubeurre sur la table, je suis certaine que quelqu'un va vouloir me la voler et- » Katie ne la regarda même pas et continua à marcher dans la neige comme si sa vie en dépendait. Il fallait qu'elle ramène ce paquet à Poudlard. C'était pour Dumbledore. Un cadeau. « Je dois ramener ça à Poudlard. » lâcha-t-elle machinalement, en continuant à marcher. « Mais enfin tu sais ce qu'il y a dedans au moins ? » Katie continua à marcher, ignorant la voix de Leanne qui se faisait de plus en plus insistante. « Katie, écoutes moi. » Elle continua à marcher, imperturbable. « Qui te l'a donné ? » La jeune Bell s'énerva soudain contre son amie, sans vraiment le vouloir. Un accès de rage lui dévora les entrailles et elle cria : « JE DOIS RAMENER CA A POUDLARD. » sans cesser de marcher. Leanne semblait inquiète, mais elle ne le remarqua même pas. Ce qu'elle remarqua, en revanche, c'est son amie, qui essaya de lui arracher le paquet des mains. « NE FAIS PAS CA. » cria Katie en tirant un peu plus le cadeau de son côté. Les deux jeunes filles se disputères quelques grosses secondes avant que le monde explose. Soudain, tout fut noir, et la douleur... La douleur. Elle était insupportable. Littéralement insupportable. C'était comme une noyade, comme si quelque chose s'infiltrait dans ses poumons et l'empêchait de respirer. Ses pensées se brouillèrent et le monde resta noir. La douleur, la douleur, la douleu...

« Mais enfin je ne comprends toujours pas comment j'ai pu faire une bêtise pareille. Comment ai-je pu me laisser berner aussi facilement, je- » Katie s'arrêta brutalement et se passa une main sur le visage. Elle n'avait toujours pas le droit d'utiliser la magie. Celle-ci avait déjà fait trop de dégâts sur son corps, son esprit, et ses aptitudes. Quatre mois qu'elle pourrissait à Sainte Mangouste. Quatre mois qu'elle n'avait pas touché sa baguette, et chaque jour était un peu plus dur. « Ne soit pas trop dure avec toi-même Katie, tu sais très bien que tu étais sous Impero. » Nathan, le stagiaire qui s'occupait des soins de base qu'il fallait lui prodiguer tous les jours, passait son temps à le lui répéter, mais la jeune femme ne pouvait pas se résoudre à cette réponse-là. « Quelqu'un qui te connaît un peu a du parler de ta foi en tout le monde et l'utiliser. » conclua-t-il avec un sourire amusé. « Que veux-tu dire ? » Il leva les yeux au ciel en finissant de moudre le dernier ingrédient de la potion guérissante, avant de la lui tendre. Puis il croisa les bras devant sa poitrine. « Tu sais très bien ce que je veux dire. D'après ce que tes copains ont dit quand j'étais là, tu es quelqu'un de très naïf et innocent. » Katie se sentit offensée. Alors comme ça, elle était niaise, stupide et maladroite. Elle se demandait encore comment les gens faisaient pour l'aimer si elle était si bête. Elle but la potion et la reposa d'un coup sec et plein de véhémence sur la table de préparation. « Sois pas fâchée little Bell, c'est pas une tare. » Elle toisa le stagiaire et prit une expression des plus fermées. « Tu crois ? » lâcha-t-elle de manière ironique, elle était en colère, c'était clair et net. « ça aurait pu arriver à n'importe qui, c'est juste que quelqu'un a du penser que tu étais la mieux placée pour croire en la bonté des gens, et que donc l'Imperium ne serait pas compliqué sur toi. » Katie préféra ne pas répondre. On ne l'y reprendrait plus, désormais. Elle se méfierait de tout. De tout le monde. Comment ne pas être sur ses gardes, après un événement pareil. Encore deux mois à Sainte Mangouste et elle pourrait retrouver les siens, les terrains de Quidditch. Plus que deux mois.

Assise sur le bord du canapé, Katie feuilletait la Gazette du Sorcier. Alanis allait arriver d'une minute à l'autre. Les premières semaines seraient sûrement les plus dures : elles devraient voyager en faisant attention à tout, et faire profil bas dans toutes les petites villes dans lesquelles elles allaient passer. Katie avait encore du mal à réaliser tout ça. Il y a quelques mois encore, elle était à Poudlard, certaine qu'elle allait pouvoir obtenir ce super stage chez les Harpies de Holyhead. Et voilà qu'elle était là, assise sur le canapé de sa cousine, dans un petit appartement à ne rien faire à part attendre qu'Allie revienne. Les deux sac à dos étaient là, juste à côté de la pile de Gazettes du Sorcier qui était plus haute chaque jour, mais aussi plus menaçante. Les nouvelles étaient loin d'être bonnes, et même si Katie avait cru Harry Potter quand il disait que Voldemort allait revenir, elle n'aurait jamais pensé que les choses allaient tourner aussi mal. Il y eut du bruit dans l'escalier, et Allie arriva en trombe dans la pièce avec deux sacs. Sans parler, les deux cousines sortirent les produits et remplirent leurs sacs de provisions. Elles avaient utilisé ce sortilège qu'Hermione avait appris à la brune en cinquième année, lors des réunions de l'armée de Dumbledore, ce sortilège qui agrandissait les sacs en les faisant passer pour des petits sacs à main de pacotille. Elle ne remercierait jamais assez sa camarade Gryffondor. Beaucoup de gens avaient disparu de la circulation, elle y comprit. Personne ne savait plus où était personne, et même les amis les plus proches se perdaient. Katie eut une moue triste en pensant à Alicia et Angelina qui faisaient toutes les deux des stages absolument merveilleux dans des entreprises sympa. Elles n'étaient pas nées-moldues, elles étaient sauvées. Mais pas Katie. D'un air entendu, Allie et Katie enfilèrent leurs manteaux, leurs chaussures. Puis, elles se dirigèrent vers la porte. La blonde éteignit la lumière, et ferma la porte à clé, avant de déposer celle-ci sur le paillasson de la propriétaire, qui habitait l'appartement adjacent. Main dans la main, elles dévalèrent les escaliers, l'air grave. La cavale commençait. Et elles ne savaient pas si elles reviendraient un jour.



Dernière édition par Katie M. Bell le Mar 11 Juin - 18:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Ven 31 Mai - 22:41

Re-bienvenuuuuue :love:

Bon courage avec cette nouvelle fiche :arcciel: L'avatar colle super bien à Katie je trouve ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Ven 31 Mai - 22:46

MERCI BEAUCOUP :puppy: ça fait très longtemps que je veux jouer katie bell et je n'ai jamais vu personne d'autre que lucy pour elle donc le compliment me va droit au coeur pour le choix :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Ven 31 Mai - 22:56

Re bienvenue ! C'est vrai qu'elle est jolie !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Ven 31 Mai - 23:19

Bienvenue I love you
Excellent choix d'avatar I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Sam 1 Juin - 1:37

C'est vrai que quand j'ai vu l'avatar je me suis dit "haaaaan ça va trop bien à Katie". Bref :arrow:. Welcome back, excellent choix à tout niveau, Katie est vraiment super cool (on a des prémices de lien avec Osha en plus, merci Alanis :héé:).

Bon courage pour ta fiche en tout cas :tong:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Sam 1 Juin - 3:12

Rebienvenue et bonne chance pour ta fiche :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Sam 1 Juin - 9:09

Rebienvenue et bon courage pour ta fiche. :coeur:
Pas de doute que tu vas super bien jouer Katie, vu comment t'étais à fond dedans et tout. :héé:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ❖ we are the champions
≡ ton pseudo : MARY-W. +marie.
≡ hiboux envoyés : 3452
≡ date d'arrivée : 17/01/2013
≡ tes points : 85 points.
≡ ta disponibilité rp : uc.
≡ ton avatar : john boyega.
≡ tes crédits : @shiya (avatar), tumblr (gifs), uc (quotes).

≡ âge du perso : vingt ans.
≡ amoureusement : célibataire, c'est pas comme s'il avait que ça à faire.
≡ son emploi : il est animateur radio pour la gazette du sorcier, section quidditch. il est actuellement en charge de "potterveille" la radio pirate de l'ordre du phénix.
≡ statut de sang : c'est un sorcier de sang-mêlé, qui a toujours été fier de l'être, et n'a jamais prétendu de rien.
≡ sa maison : les lions de gryffondor, évidemment, les grands vainqueurs des matchs de quidditch !
≡ sa baguette : bois de sorbier, avec pour cœur un crin de licorne, spécialisée en charme et d'une longueur approximative de vingt-huit cm.
≡ son patronus : un renard.
≡ son amortencia : uc.
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Sam 1 Juin - 15:44

Rahnlalalala, comment Aria m'a rendue allergique à Lucy :mdr:
Mais REBIENVENUE :puppy: :héé: :please: :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Sam 1 Juin - 18:29

Re-bienvenue :tong:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Dim 2 Juin - 17:34

MA COUSINE :red: Rebienvenue ma Margot, tu vas gérer en Katie :coeur:
Hâte de te lire :puppy:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Mar 4 Juin - 21:13

HAN la cousine de mon ex sous une future forme :coeur: Il faudra qu'on se trouve un lien dès qu'il sera créé I love you
Rebienvenue, courage pour cette nouvelle fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Ven 7 Juin - 9:15

Ce sera avec un énorme plaisir pour le lien :puppy:
Je suis un peu en retard pour ma fiche, je suis désolée, j'ai été assez prise irl, normalement je la finis d'ici à dimanche soir (samedi je suis en réunion toute la journée). Ne vous inquiétez pas, j'ai la grosse partie sur word déjà :bril:


Dernière édition par Katie M. Bell le Sam 8 Juin - 10:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Ven 7 Juin - 16:17

Re-bienvenuuuue :puppy: & bon courage pour cette fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Mar 11 Juin - 19:22

Merci !

Et elle est terminéééééééééééééée :puppy: :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Mar 11 Juin - 19:40

    bienvenue sur pi, bonne chance pour ta fiche! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Mar 11 Juin - 20:28

Ta présentation est parfaite, little Bell :héé: :puppy: :red:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Mar 11 Juin - 20:52

Merci (non, je ne vais pas t'appeler big bell, même si c'est tentant) :calin: :puppy: :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   Mer 12 Juin - 13:21

Je valide :bg:

ta fiche est validée


- hurray, te voilà lancé dans le grand bain
C'EST QUE TU ES MOTIVÉ DIS DONC ! Alors en cadeau, tu as le droit à un sourire de Snape (ou pas hein, :mdr:). Délire passé, je t'ajoute à ton petit groupe, de ton côté, pense à faire toutes les démarches nécessaires à ton arrivée sur le forum et il y en a, à faire :
Pour aider à la bonne marche des répartitions et du forum tout simplement, n'oublie pas non plus de recenser la maison et le rang de sang de ton personnage : ça peut toujours aider, et si tu as soudainement alzheimer, tu pourras toujours revenir dans ce sujet pour voir où se situe ton personnage. Petit bonus du hors jeu, tu auras bien entendu la possibilité de créer un scénario pour ton personnage, sans oublier de recenser l'avatar de celui-ci également (a). Pense aussi a remplir ton profil, au moins la partie concernant le personnage histoire que les autres membres puissent savoir son âge, sa maison et compagnie rapidement (a) Ceci dit, le remplir en intégralité, c'est encore mieux Rolling Eyes

Dans le monde de la magie, si ton personnage est un adulte, pense à recenser son emploi ainsi que sa place dans l'ordre du phénix s'il en a une. Ensuite si ton personnage est un élève érudit ou un adulte, pense à recenser son patronus ou sa capacité spéciale (facultative). A Poudlard, ton personnage a la possibilité de faire partie de l'armée de Dumbledore ou des préfets ou de l'équipe de quidditch de sa maison, à toi de voir (a). Qu'il soit élève ou sorcier accompli, si ton personnage a toute une famille, n'hésite pas à poster dans l'annuaire des familles afin que celle-ci soit affichée comme ouverte à de nouveaux visages.

Outre cela, n'oublie pas que tu peux également faire gagner des points à ton actuelle ou ancienne maison et gagner des cartes chocogrenouilles, essentielles à l'avenir du jeu, grâce à ton activité. Donc n'hésite pas à te lancer de le rp, nous rejoindre dans le flood, voter sur les topsites et de laisser un petit mot ici :coeur:


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (katie) ∞ you were wrong about me.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(katie) ∞ you were wrong about me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (katie) ∞ you were wrong about me.
» Transition précoce
» Katie Holmes et Tom Cruise : C'est fini !
» LAC TCHAD
» rhéa + am i wrong, for thinking that we could be something for real?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: Deuxième saison :: fiches
-
Sauter vers: