AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  ❝ panic at misha's wedding ❞ avec Hanna & Rosà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: ❝ panic at misha's wedding ❞ avec Hanna & Rosà   Dim 26 Mai - 15:20

HANNA & ROSÀ & JASMINE

❝ panic at misha's wedding ❞
Elle était là, belle et ravissante dans sa robe de princesse, son regard pétillant, son sourire rayonnant. La mariée s'examinait dans un immense miroir. Tantôt de profil, tantôt de dos. Omisha était enfin prête pour le jour de son mariage. Jasmine, quant à elle, elle admirait sa sœur aînée avec des étoiles plein les yeux, adossée contre un mur, les mains croisées contre sa poitrine. La mariée se tourna vers sa demoiselle d'honneur. « Alors, comment tu me trouves ? » La jeune femme se détacha du mur pour se rapprocher de sa sœur. Elle la prit par les mains et la fit tourner telle une danseuse, les jupons de sa robe flottant dans les airs, sa longue natte manquant de lui fouetter le visage. « Magnifique ! Comme toujours ». Les deux sœurs s'enlacèrent tendrement sans se relâcher tout-de-suite. Jasmine déposa son menton dans le creux du cou d’Omisha lorsqu'elle sentit les larmes lui monter aux yeux. L'émotion semblait les empêcher de parler. « Tu sais Jasmine ... » Commença Omisha en serrant sa cadette plus fort dans ses bras. « ... Tu sais que je t'ai toujours soutenu et que tu es la personne la plus importante pour moi ... » D'épaisses larmes chaudes se mirent à couler le long des joues de la sorcière, elles vinrent mourir sur les épaules dénudées de la moldue qui ne sembla pas surprise de les sentir. « Mais j'aimerai bien que pour cette journée, tu ne sois pas une sorcière mais ma sœur, profites-en autant que moi et Bryan. Tu me le promets ? » La sorcière, qui avait toujours les larmes aux yeux, hocha péniblement la tête en signe d'approbation. Il est vrai qu'elle s'était opposée fermement à ce mariage et que, ces deux dernières semaines furent très difficiles à supporter pour les deux femmes. Le problème ne venait pas du fiancé de Omisha, qui soit dit en passant était un moldu parfaitement sain et digne de confiance. Ce qui bloquait l’engouement de Jasmine pour cette union venait des conjonctures actuelles. Elle avait peur qu'un incident magique vienne perturber le mariage de son aînée. Etait-ce un simple mauvais pressentiment ? En tout cas, Jasmine avait donné sa parole à Omisha, elle devait profiter de la cérémonie et de "l'after".

La cérémonie allait bientôt commencer. Omisha, Jasmine et les autres demoiselles d'honneurs attendaient dans une pièce. La mère du marié s'était incrustée parmi les autres femmes, suivie de près de personnes qui devaient faire partie de l'entourage proche du couple. Jasmine se plaça à l'écart en s'installant sur un petit tabouret, ses mains moites posées à plat sur ses cuisses. La tension et le stress se lisaient sur le visage de la sorcière, malgré les prérogatives imposées par la maitresse de la journée. Sa baguette était cachée sous sa robe, posée dans un étui discret accroché autour d'une cuisse. Elle ne pouvait pas ne pas l'emporter avec elle. La jeune femme observait le groupe qui s'agitait au fur-et-à-mesure que les minutes défilaient. Une femme d'un certain âge se posa à côté d'elle sur une chaise en bois, même si Jasmine ne connaissait pas son identité, cette femme était en fait la grand-mère paternelle du futur marié. « La mariée est très en beauté » S'exclama-t-elle de sa voix cassée. Jasmine tourna son visage en sa direction, elle lui souria poliment sans offrir de réponse à sa déclaration. « Je trouve ça dommage que les parents de la mariée ne soient pas là, c'est un jour important ». La phrase toucha Jasmine en plein cœur. Il est vrai que les parents Grant n'étaient pas présents car elle leur avait quasiment interdit de retourner sur le sol anglais. Elle fit mine d'arranger sa coiffure en replaçant quelques mèches de cheveux derrière ses oreilles. La vieille femme ne s'offusqua pas de ne pas avoir de réponse de la part de la demoiselle d'honneur, elle ne prit pas le risque d'engager une conversation avec elle et se contenta d'observer elle aussi l’attroupement qui s'était créé autour de la mariée. Jasmine admirait énormément sa sœur pour son courage et sa beauté. Elle portait une longue robe blanche à bustier qui contrastait avec ses traits hérités de leur mère aux origines indienne. Sa chevelure brune était nouée en une immense natte décorée de nombreuses perles et de fleurs. Omisha réussit à se défaire du groupe pour accoster Jasmine et la grand-mère de son fiancé. « Finalement tu ne portes pas le sari envoyé par maman » Dit-elle à sa sœur en hindi. Omisha esquissa un discret sourire. Leur mère avait envoyé pour l'occasion, il y a une semaine, un sari richement décoré qui, selon la lettre, lui tenait beaucoup à coeur. Il avait fait l'objet d'une discussion entre les deux sœurs ainsi qu'avec la famille du fiancé. « Il sera pour ton futur mariage qui, je l'espère, ne devrait pas tarder. Quand me présenteras-tu enfin un amoureux ? ». Jasmine se mit à pouffer de rire sous le regard interrogatif de la vieille femme qui, apparemment, ne parlait pas l'hindi. L'échange s'arrêta très rapidement lorsqu'une tête, qui ne lui était pas inconnue, passa par l’entrebâillement de la porte. « Hanna ? »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ❝ panic at misha's wedding ❞ avec Hanna & Rosà   Dim 26 Mai - 19:03

Hanna se demandait si la situation était amusante, idiote ou romantique. Peut-être un peu des trois. Tous les jours des moldus, sorciers ayant des parents moldus ou des sorciers traitres à leurs sang - comme les appellent les mangemorts - mourraient. Et malgré tous ces horribles meurtres, certains pensaient à leur bonheur et se mariaient. Hanna trouvait ça plutôt mignon et beau d’être capable d’oublier les malheurs du monde. Mais, en ce qui ce la concerne, elle ne se voyait pas se marier avec tout ce qui se passait. Evidemment, le fait que l’homme dont elle est amoureuse soit hautement recherché par les mangemorts compliquerait les choses. Mais elle ne sait pas si elle aurait le courage de se marier dans de telles conditions, elle veut que ce jour soit véritablement heureux, et pas seulement une illusion. Ca ne ferait que la faire souffrir inutilement. « Tu es magnifique. » Elle se retourna avec un sourire à l’homme qui lui avait fait ce compliment et qui se trouvait à moins d’un centimètre d’elle. « Merci, Ian…J’aurais tant aimé que tu viennes mais… » Une vision triste et douloureuse s’empara de son esprit. Que se passerait-il si les mangemorts trouvaient Ian? Il le tuerait, à coup sur. Hanna ne voulait pas à vivre ça, se serait trop douloureux, trop impossible à vivre. Elle avait tant de fois imaginer cette terrible scène, en particulier avant qu’il abandonne les mangemorts. Elle se demandait ce qu’il se passerait pour lui s’il n’accomplissait pas à bien une mission que lui confiait Voldemort. Tout de façon, ça ne changeait pas vraiment grand-chose. Il s’était enfui et était recherché pour quelque chose comme trahison pour avoir abandonné ses anciens camarades. « Mais je ne dois pas me montrer pour l’instant parce que les m… » « Les mangemorts te cherchent, oui je sais. J’espère juste que tu ne seras pas obligé de te cacher trop longtemps, tu comprends? » Ils se sourirent. La situation aurait pu paraitre dramatique pour n’importe qui d’autres. Mais eux n’avaient pas oublié qu’elle avait été bien pire, et ils étaient heureux de s’être retrouvé. Que se serait-il passé si les mangemorts l’avait retrouvé dans sa fuite? Ils le savaient très bien et préféraient ne pas y penser. Ils étaient ensemble et l’horreur qui se déroulait sous leurs yeux leur semblait moins terrifiante que lorsqu’ils étaient seuls, chaqu’un de leur côté. Il lui susurra « Je comprends très bien. » avant de l’embrasser. « Dépêche-toi. Tu vas être en retard. » Elle regarda l’heure. En effet, elle allait l’être. « Oui, je vais transplaner, elle lança un dernier regard à sa robe, elle est jolie, hein? » Il lui lança un regarda amoureux, accoudé contre un mur. « Je te l’ai dit, tu es magnifique. La mariée va être raide dingue de jalousie, c’est tout. » Ils se sourient et s’embrassèrent avant qu’elle transplane.

Hanna transplana pour aller à un mariage. Celui de la sœur d’une ancienne camarade de classe, qui était une né-moldue et sa sœur une moldue. Ca ne l’inquiétait pas vraiment. Les mangemorts prenaient toujours plaisir à tuer quelques moldus mais Hanna ne pensait pas les voir intervenir dans cette joyeuse cérémonie. C’est pour ça que Ian n’était pas venu. Pour éviter l’arrivée des mangemorts. Il étaient à sa recherche et se rendre à ce mariage les aurait à coup sur amener à la cérémonie. Hanna était magnifique, comme Ian l’avait souligné. Elle portait une magnifique bleue marine qui affinait bien ces courbes. Elle était magnifique, aucun autre mot n’aurait pu la décrire. La salle du mariage était aussi magnifique que ce que l’était Hanna. Tout le monde portait de jolies tenues et tout semblait avoir été préparé au mieux, comme s’il n’y avait pas de guerre sanglante à l’extérieur. Hanna ne pouvait - malgré tout - oublier ce qui se passait à l’extérieur. Il était surement rassurant pour Jasmine, son amie et ex-camarade de classe de savoir qu’un membre de l’ordre du phénix était présent au mariage de sa sœur. Hanna ne pensait pas qu’il pouvait y avoir une attaque de mangemorts mais elle pouvait comprendre l’inquiétude de Jasmine. Elle aussi était sœur. Et elle n’avait cessé de s’inquiéter que ces deux jeunes frères cracmols soient attaqués. Ce n’était pas encore arrivé. Les mangemorts ne s’était attaqué ni à Hanna ni à sa famille, ce qui l’avait assez surprise puisque les Anderson était des cracmols depuis plus d’un siècle. Il arrivait à Hanna de se demander si elle engendrerait des cracmols ou des sorciers. Enfin, Hanna n’avait pas l’intention de fonder une famille dans une aussi terrible période. Ce n’était en rien le bon moment. Hanna aperçut Jasmine et sa sœur, Omisha . Elles étaient toutes les deux magnifique. Omisha portait une très belle robe blanche, typique de la mariée. Quand à Jasmine, elle était rayonnante dans sa robe. « Hanna ? » Hanna et Jasmine s’étaient connu à Poudlard, elle étaient devenues amies et elles l’étaient restés. Et maintenant, Hanna était invitée au mariage de la sœur de Jasmine. Ca lui faisait très plaisir de se trouver dans un lieu où il y avait autant d’amour et de bonheur. « Salut les filles! Ta robe, Osha, elle est juste…magnifique, mais tout aussi Jasmine et féli… » Hanna avait le sourire aux lèvres mais s’arrêta en entendant un grand bruit derrière elle.

Tenue d'Hanna/Ashley

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ❝ panic at misha's wedding ❞ avec Hanna & Rosà   Ven 31 Mai - 2:35



❝ panic at misha's wedding ❞
Jasmine - Hanna & Rosà-Lynn.







Vous connaissez le moment le plus amusant dans un mariage ? Eh bien c’est indubitablement celui où l’homme de foi demande si quelqu’un veut s’opposer à cette union et où un badaud se manifeste, ou une en cloque… Cela rend tout de suite cette cérémonie si solennelle bien plus amusante digne des soaps que l’on pouvait voir. Malheureusement ce genre d’évènement ne se produisait qu’à dose exceptionnelle et bien sûr ce n’était jamais à celui auquel Rosà devait assister. L’extrême privilège d’être l’unique héritière d’une riche famille de sang-pur, riche et influente, était de recevoir des invitations à tire-larigot et pire de devoir y assister… Elle avait toujours eu un problème avec les « happy end », tout simplement parce qu’elle était persuadée que ce n’était là qu’une chimère inaccessible que l’on faisait miroiter aux enfants pour leur éviter de voir la réalité. Passant les mains sur sa robe pour en défaire le moindre pli, la jeune femme s’observa dans le miroir qui lui faisait face, remontant ses mains elle déposa délicatement la capuche sur sa tête recouvrant ses magnifiques cheveux bruns avant de transplaner pour rejoindre le reste des autres mangemorts. Honnêtement lorsqu’on lui avait présenté le projet, ça n’avait été que dans les grandes lignes et cela ne l’avait nullement attiré. Partir à la recherche d’un fantôme très peu pour elle, le coup de se démener pour rien, comme essayer de se battre contre le vent sachant pertinemment qui gagnera… Son temps était bien trop précieux pour le gâcher avec de telles futilités.

Et puis on avait réussi à l’avoir au moment où elle avait entendu ces quelques mots magiques : « massacre ; moldu ; mariage ». Là, et seulement là, toute cette mascarade prenait une tout autre tournure… Il aurait fallu commencer par ceci. Le but principal était de retrouver un déserteur des rangs de mangemorts, mais pour Rosà c’était plus le secondaire qu’elle aimait : foutre un bordel dans un mariage et moldu qui plus est ! Cela ressemblait à une sorte de cadeau de noël avant l’heure ! La peur, l’effroi qu’elle pouvait lire dans le regard de ses victimes avait le goût le plus exquis de tous les mets. De plus, depuis quelques jours elle devait jouer les méchante repentie pour cause de prise de conscience, tout ceci était bien sûr une partie d’un plan qu’elle avait mis en place, alors laisser sa véritable nature s’exprimer ne serait pas de trop. Un frisson d’excitation lui parcouru l’échine à mesure qu’elle voyait les personnes entrer dans l’église, ne se doutant pas une seule seconde qu’ils ressemblaient à des agneaux entrant dans un abattoir. Le responsable de la mission énonça une nouvelle fois les objectifs, que Rosà écouta distraitement, elle avait un besoin irrépressible d’action, de cri et de sang. Recouvrant d’un geste son visage d’un masque, elle suivit docilement le groupe en transplanant à l’intérieur de l’édifice. Comme toujours la réaction fut la surprise, toute l’assemblée regardait à présent le spectacle surprenant de personnes dissimulés derrière masques et longues robes, venant apparaître par la volonté divine, du moins c’est ainsi que Rosà le pensait et s’amusait de son propre sarcasme.

Le plus amusant était ce moment de flottement, ce moment où vous vous saviez ce qui allait se passer, mais où votre auditoire ne se doutait pas une seule seconde du piège se refermant doucement sur eux. Ils n’étaient que la partie visible de l’iceberg, d’autres surgiraient de toutes les sorties, une sorte de prise en étau. L’une des personnes assises au premier rang s’avança vers eux, tentant d’avoir une explication, tout en agitant frénétiquement les bras en guise colère et de mécontentement. La jeune femme lâcha un soupir, et à la fin de celui-ci, telle une scène de théâtre pleinement répété, de la baguette de son voisin surgit un éclair vert percutant l’homme qui tomba à la renverse… Mort… Celle qui devait être a priori sa femme vint le rejoindre prenant son pouls, hurlant qu’il n’en avait pas, qu’il était mort. Nouveau moment de flottement, tous avaient les yeux rivés sur eux, eux sortant leurs baguettes les uns après les autres. « Bouh ! » Rosà n’avait pu s’en empêcher et c’est surtout cela qui démarra les hostilités, comme un signal de départ que la fête pouvait commencer. La panique saisissant la salle, la premier réflexe fut bien sûr de se diriger vers les portes, bien évidemment qui ne s’ouvraient plus. « Pardaillant trouve la fille, si tu la trouve, on le trouve… » La jeune femme acquiesça d’un signe de la tête « Au pire il accouera comme un lapin pour venir délivrer sa bien-aimée du méchant dragon ! ». L’avantage d’avoir une assistance composée de moldu, c’est qu’il serait d’une facilité déconcertante de trouver les sorciers.

Qui laisserait une assemblée entière se faire décimer ainsi par des mangemorts sans scrupule… Personne voyons ! Du moins pas quelqu’un avec le « cœur héroïque », la « bravoure infuse » et toutes ses conneries de personne « bien ». Aider les autres au lieu de se sauver les fesses, il n’y avait rien de plus idiot. Transplanant jusqu’à la mezzanine au-dessus de l’entrée Rosà s’y posta à la recherche d’une baguette magique signe qu’elle avait trouvé ce qu’elle cherchait…




@destiny & Matrona.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ❝ panic at misha's wedding ❞ avec Hanna & Rosà   Ven 31 Mai - 18:49

HANNA & ROSÀ & JASMINE

❝ panic at misha's wedding ❞
Ce rassemblement de bonnes femmes faisait sourire Jasmine. Elles parlaient ensemble comme si elles se connaissaient depuis toujours, pourtant elle était certaine qu'une grande majorité ne s'était même jamais rencontrées. C'est fou ce qu'un tel évènement peut ressouder les rangs et mettre du baume au cœur, cela permettait sûrement d'oublier les sombres jours qui ne cessaient de ce succéder sans le moindre grain de folie. Au final Omisha avait peut-être eu raison de célébrer leur union. Peut-être était-elle plus lucide que Jasmine ? En tout cas, la sorcière était ravie de voir son aînée radieuse, à un tel point qu'elle en arrivait presque à se détendre et à oublier toutes ses inquiétudes qui semblaient être parties bien loin.

L'arrivée de Hanna avait étonné l'ancienne Serdaigle. Pourquoi faisait-elle partie des invités ? Quelle relation entretenait-elle avec le couple pour en arriver à se retrouver à la cérémonie ? Jasmine n'avait jamais entendu son ancienne camarade de Poudlard lui parler de sa sœur. Il serait plus judicieux de lui demander directement, pensa-t-elle. La jeune femme se tourna vers son amie qu'elle accueillit à bras ouvert en abordant un grand sourire. « Hanna ! Comme je suis contente de te voir ». Elle échangea une étreinte avec Hanna puis s'apprêta à lui faire un compliment quand un bruit la stoppa dans son élan. Que se passait-il ? Elles échangèrent un regard lourd de sens sans prononcer le moindre mot. Les traits du visage de la mariée se tirèrent en une expression d'effroi. Que se passait-il ? Les femmes dans la pièce murmurèrent des phrases incompréhensibles sous le coup de l'interrogation et de l'inquiétude. Que se passait-il ? On entendait au loin les cris des invités dans la petite chapelle ? Mais que se passait-il bon sang ? Jasmine prit sa sœur par ses épaules et la déplaça dans un coin de la pièce, loin du brouhaha qui s'était installé et empêchait toute conversation sensée. « Tu crois que c'est eux ? » Jasmine hocha positivement de la tête. Les yeux d’Omisha s'écarquillèrent et la couleur de son visage vira au blanc pâle malgré les couches de maquillage. Encore un bruit, ce dernier ne lui était pas inconnu. Une voix, profonde, rauque prononça une incantation pour un sortilège funeste, impardonnable. « Tu restes ici, je t'interdis de bouger tant que je ne t'ai pas dit de sortir. Si c'est ce que je pense, il ne faut pas tenter le diable en jouant la carte du courage. Ta vie et tes fesses seront mieux protégés ici ». La sorcière n'ajouta rien, elle laissa sa sœur pour aller voir Hanna qui semblait avoir compris la situation mieux que toutes les femmes de l'assemblée réunies. Il fallait en parler avec elle car, après-tout, Jasmine n'avait presque aucune expérience en combat et elle était beaucoup plus habituée à soigner des gens qu'à être sur le terrain avec les membres de l'Ordre et autres participants à la rébellion. Hanna saurait mieux qu'elle quoi faire dans cette situation. « Je m'en doutais qu'ils allaient venir, je le craignais ... » Lui avoua-t-elle en murmurant. « ... Pourtant je ne comprends pas comment ils ont pu avoir vent de cette cérémonie et pourquoi ils viennent maintenant ... » Un craquement puis un hurlement strident se fit entendre. « ... Spécifiquement à ce mariage alors qu'ils en célèbrent un presque toutes les semaines, c'est étrange. Justement le jour où il y a 2 sorcières présentes, ce n’est pas commun du tout. As-tu entendu parler de quelque chose durant tes réunions avec l'Ordre ? Rechercheraient-ils quelqu'un en particulier ? » Tant de questions. Tout ce qui se bousculait dans l'esprit de la jeune femme venait à sortir de sa bouche. Un sentiment très désagréable l'envahi. Deux sorcières pouvaient-elles faire face à des mangemorts ?

Jasmine entrouvrit la porte pour leur permettre d'observer discrètement la scène. La pièce, dans laquelle elles étaient actuellement, se trouvaient juste à côté de la porte d'entrée, sous la mezzanine. Elles avaient une vue globale de la nef de l'église, ce qui était plutôt pratique compte tenu de la situation. « Ils sont plusieurs ... » Commença-t-elle. Son regard vagabondait, elle essayait de compter mentalement pour donner une idée à sa camarade sorcière de ce qu'elles devraient affronter. « Deux, trois, peut-être quatre. Avec tout ce fouillis ce n'est pas possible, il y a des gens partout ». Il y eu un moment pendant lequel Jasmine ne fit aucun commentaire puis, sans la moindre stupeur elle nota un premier corps inerte. « Ils ont déjà fait une victime. Je ne le connais pas. Comment on s'organise ? Il faut faire sortir les moldus de là sinon ... C'est pas possible, il ne va tout de même pas ... ». La jeune femme dû froncer les sourcils. Non, ce n'était pas possible, il n'était tout de même pas aussi stupide. Elle crut au départ se tromper de personnage. Pourtant s'était réel. Au loin une silhouette masculine enveloppée dans un costume de dandy noir et blanc avançait pas-à-pas vers les intrus, les jambes légèrement tremblantes. « Qui êtes-vous ? » Déclama le marié sur un ton tiraillé par la peur mais soutenu par une espèce de courage de masochiste. « Expelliarmus ! » Lança-t-elle, cachée à moitié par la porte. Le sortilège catapulta le marié derrière l'autel, ce qui tomba au bout moment car il évita de justesse un autre sortilège, celui-ci moins joli-joli, qui lui était destiné. L'action réfléchie de la jeune femme eut pour effet négatif de dévoiler la position des deux sorcières. Jasmine savait que la mort de son fiancé aurait détruit Omisha, il avait fallu réagir vite. Les deux sorcières ne pouvaient plus se cacher, elles étaient découvertes.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ❝ panic at misha's wedding ❞ avec Hanna & Rosà   Sam 1 Juin - 21:45

Le mariage se passait à merveilles. Tout le monde semblait très heureux. Enfin, rien d’étonnant. La plupart des invités de ce mariage ignoraient tout ce qui se passait à l’extérieur. Ils voyaient bien qu’il y avait plusieurs morts et autres choses mystérieuses, mais ils n’étaient surement pas très inquiets. Tant mieux pour eux. Savoir ce qui se passait ne les aiderait pas à survivre, ça les rendrait simplement malheureux. Et le bonheur était plus important que la connaissance parfaite des faits, selon Hanna. Hanna ne savait pas si elle aimerait ne pas savoir la cause de ce qui se passait autour d’elle. Maintenant qu’elle faisait partie de l’ordre du phénix, elle voulait se battre pour la destruction de Voldemort jusqu’à la fin, jusqu’à ce qu’il ne soit plus poussière, jusqu’à ce qu’Harry Potter en finisse ave lui, jusqu’à ce que le survivant mène sa dernière bataille. Et Hanna sera là. Elle verra le jeune Potter détruire l’horrible mage noir. Elle sera là jusqu’à la fin. Mais elle aimait se rappeler que Voldemort avait beau être puissant, il n’avait pas encore réussi à éteindre l’amour dans le cœur des hommes. Il n’avait pas réussi à l’éteindre dans le cœur d’Hanna, il n’avait pas réussi à l’éteindre dans le cœur de la sœur de Jasmine. « Hanna ! Comme je suis contente de te voir ». Les deux amies échangèrent une étreinte. Hanna était très contente de revoir Jasmine. Elle l’avait toujours beaucoup apprécié, mais les deux amies se voyaient de moins en moins. Dommage… Hanna entendit un ploc! derrière elle, et d’autres ploc! suivirent. Etrange…Hanna avait la sensation que c’était exactement que le même son que lorsqu’un sorcier transplanait. Mais c’était impossible. Les seuls sorciers du mariage étaient Hanna et Jasmine. Pendant que Jasmine donnait des instructions à sa petit sœur moldue, sans doute celle de ne pas bouger - du moins, c’est ce qu’Hanna lui aurait dit s’il s’agissait d’un membre de ses famille - Hanna s’avança vers l’endroit où elle avant entendit les ploc!. Elle entrouvrit légèrement la porte. Elle n’eut pas besoin de l’ouvrir énormément, que de quelques centimètres, pour qu’une lumière de couleur verte lui aveugla les yeux. C’était sans doute un effet de technologie des moldus. Ca ne pouvait être ce que ça pouvait sembler être pour un sorcier. Mais Hanna savait bien que c’était ça. Elle vit le corps d’un homme tomber. Mort. Elle referma un peu les portes. Deux sorcières à un mariage moldu, et des mangemorts faisaient leur apparition. Hanna n’aimait pas ça, ça sentait mauvais. Qu‘est-ce que des mangemorts pouvaient faire à ce mariage? Que pouvaient-il bien chercher? « Pardaillant trouve la fille, si tu la trouve, on le trouve… » Hanna se sentit comme effondrer. Elle s’était efforcer de combattre les mangemorts, de protéger les moldus. Et en cet instant, elle se rendit compte qu’elle était la cause de la mort d’un moldu, et de peut-être plus. Il n’y avait aucun doute à avoir. La fille était Hanna. Ils cherchaient Ian. D‘une manière ou d‘une autre, ils ont du savoir qu’Hanna viendrait à ce mariage et dans la toute logique des choses, ils se sont permis de supposer que Ian viendrait aussi. Mais ils s’étaient trompés. Ian n’était pas. Il n’était pas venu pour éviter la mort de moldus mais ce plan avait échoué. Le mal était fait. Hanna n’aurait jamais du venir. Elle avait fait plus de mal que de bien. On peut même affirmer qu’elle n’avait fait que du mal, et aucun bien. « Au pire il accouera comme un lapin pour venir délivrer sa bien-aimée du méchant dragon ! » Pardaillant se trompait. Ian n’accouerait pas comme un lapin pour délivrer sa bien-aimée du méchant dragon. Il n’était pas là, et Hanna ne lui enverrait rien pour qu’il vienne à son secours. Elle savait très bien que s’il venait, les mangemorts le tortureraient et le tueraient. Et Hanna refusait qu’une telle chose se produise, elle allait combattre les mangemorts. Jasmine rejoignit Hanna.  

« « Je m'en doutais qu'ils allaient venir, je le craignais ... » Comment pouvait-elle se douter que les mangemorts viendraient? Hanna ignorait même si Jasmine été au courant de la condition de son petit ami. Surement pas. Elle ignorait pourquoi les mangemorts étaient venu.  « ... Pourtant je ne comprends pas comment ils ont pu avoir vent de cette cérémonie et pourquoi ils viennent maintenant ... » Hanna ne le savait pas non plus. Enfin si, elle savait pourquoi les mangemorts venaient mais pas comment ils avaient pu avoir vent de cette cérémonie ni même de où elle se déroulait. Tout s’embrouillait dans l’esprit d’Hanna, les mangemorts ne devraient pas être là, ils ne devraient savoir qu’Hanna était là. Mais ils le savaient, ils la cherchaient et ils allaient tuer, ils avaient déjà tuer. « « ... Spécifiquement à ce mariage alors qu'ils en célèbrent un presque toutes les semaines, c'est étrange. Justement le jour où il y a 2 sorcières présentes, ce n’est pas commun du tout. As-tu entendu parler de quelque chose durant tes réunions avec l'Ordre ? Rechercheraient-ils quelqu'un en particulier ? » Hanna était amie avec Jasmine. Elle l’avait toujours beaucoup appréciée. Et aujourd’hui, elle était la cause d’une opération mangemorts qui avait lieu au mariage de la sœur de celle-ci. Jamais, elle ne pourra se le pardonner. Jamais, elle n’aurait du participer à ce mariage. Mais, elle ne pouvait plus revenir en arrière, elle devait affronter la vérité. Aussi dure soit-elle. « Je…à vrai dire…c’est ma faute, Jasmine…Je…je n’aurais jamais du venir…C’est entièrement ma faute. » Hanna se sentait mal. Elle avait toujours haït les mangemorts mais aujourd’hui, elle avait l’impression de leur avoir permis de pouvoir faire un massacre de moldus, ce qui était leur petit passe-temps favori. Elle n’arrivait pas à y croire. Elle avait mis la vie de tant de personne en danger. Ca ne lui ressemblait tellement pas. « Ils sont plusieurs ... » Rien d’étonnant. Aucun mangemort ne serait venu seul pour chercher Ian ou torturer sa petit amie sous ses yeux. Ian était parti, mais il était fort et il n’aurait sans doute fait qu’une bouchée du mangemort.  « Deux, trois, peut-être quatre. Avec tout ce fouillis ce n'est pas possible, il y a des gens partout » Elle n’avait pas tort. Les moldus devaient sans doute être coincé entre un sentiment de confusion et de terreur. Du moins, c’est ce qu’Hanna aurait ressenti si elle avait été une cracmolle et que son père ne lui aurait pas dit qu’ils avaient des ancêtres sorciers. « Ils ont déjà fait une victime. Je ne le connais pas. Comment on s'organise ? Il faut faire sortir les moldus de là sinon ... ». Hanna, se sentant horriblement coupable de ce qui se déroulait, en avait complètement oublié qu’elle faisait partie de l’ordre et que si quelqu’un devait être capable de gérer la situation, ça devait être elle. Elle réussi à prendre un ton d‘assurance, elle devait être capable de les sortir de cette situation critique. « Oui, il faut que les moldus sortent de là avant qu’il y ait d’autres morts. » Hanna savait pertinemment que Jasmine ne voudrait pas la laisser les affronter toute seule mais le fait que tout soit son unique faute qu’en plus de ça, elle fasse partie de l’ordre la poussa à déclarer. « Après t’être occupée des moldus, je veux que tu partes avec ta sœur. Pendant ce temps-là, je m’occuperai des mange… » Hanna s’arrêta au milieu de sa phrase, en apercevant le marié. Qu’est-ce qu’il faisait là? Il devrait être avec la sœur de Jasmine, prenant soin d’elle. « Qui êtes-vous ? » Quel crétin! Mais quel crétin! Il fallait qu’il dégage de là! Ils allaient le tuer! Le courage d’une personne pouvait être quelque chose d’impressionnant mais là, son courage, n’était qu’une chose parfaitement stupide. « Expelliarmus ! » Le marié était sauvé, de justesse. Hanna poussa un soupir de soulagement. « Bien joué, Jasmine! » chuchota-t-elle à son amie. Jamais Hanna n’y aurait pensé. Il fallait bien l’avouer. « Maintenant occupe-toi des moldus. Quand il n’y aura plus aucun moldu. Je veux que tu transplanes avec ta sœur et le marié, c’est clair? Ah oui, il faut penser à effacer la mémoire des moldus, ce serait préférable, tu comprends? Pendant ce temps, je vais m’occuper des mangemorts. Ne t’inquiète pas pour moi, j’ai la situation bien en main. » En réalité, Hanna n’avait rien du tout en main. Mais elle ne voulait pas que quelqu’un d’autre meurt par sa simple présence. Ni e marié, ni Jasmine, ni personne d’autre.

Et Hanna n’attendit pas que Jasmine put la contredire ou lui dire quoi que ce soit. Hanna poussa la porte et s’avance vers les mangemorts. La baguette fixée sur eux. Il y a plusieurs mois de ça, sa main aurait tremblé mais aujourd’hui, elle était bien plus sûre d‘elle. Elle ne savait pas si c’était une bonne idée, ils gagneraient peut-être bien mais elle se battrait jusqu’au bout. « Pardaillant? Je crois que vous me vouliez? » Elle regarda chaque mangemort avec un grand mépris. C’est avec ces personnes que Ian avait vécu un véritable enfer. Il avait détesté être un mangemort plus que tout au monde. Se retrouvait face aux mangemorts produisaient une étrange sensation. Ils devaient eux aussi ressentir un étrange sentiment face à celle qui avait fait que Ian ait quitté les mangemorts. « Je vais vous décevoir mais vous perdez votre temps ici. » Hanna avait une certaine envie d’éclater de rire. Les mangemorts avaient échoué dans leur mission.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ❝ panic at misha's wedding ❞ avec Hanna & Rosà   Mar 25 Juin - 1:52



❝ panic at misha's wedding ❞
Jasmine - Hanna & Rosà-Lynn.








Rien n’était plus réjouissant qu’une scène de panique générale ! Le meilleur aphrodisiaque qui soit, Rosà en avait l’épiderme qui se dressait de délice. Finalement l’idée de ce mariage n’était pas si horrible que cela, elle qui ne voulait pas venir… Elle aurait été déçue de n’avoir assisté à cette magnifique scène dont elle n’aurait eu que les récits rythmés par quelques éclats de rire destinés à se moquer outrageusement de l’infériorité des moldus et surtout de leur incapacité à se débrouiller tout seul ! Et un experlliamus un ! Un experlliarmus traduisant inévitablement la présence de sorcier autre que les mangemorts, ce qui n’était absolument pas une surprise ! Le but de cette manœuvre était bien évidemment de dénicher cette maudite sorcière et son copain, qu’importe le nombre de victime qu’il faudrait, ou le temps que cela prendrait… Surtout avec Rosà, elle avait une tendance à faire durer ses interrogatoires, la torture faisait partie intégrante de ses attributions, non pas par nécessité mais par simple plaisir sadique. Rosà de son perchoir désigna le coin d’où était provenu le experlliarmus à l’encontre des mangemorts à un de ses acolytes qui levait les yeux vers elle. Elle aurait pu y aller elle-même, mais elle n’était pas aussi stupide que cela ! Déjà il fallait savoir combien de sorcier se dissimulait parmi la foule, elle ne plongerait pas tête baissée pour se prendre un mur, non elle préférait de loin envoyer les autres à l’abattoir. Elle d’abord les autres ensuite cela avait toujours été ainsi, on appelait ça l’instinct de survie paraissait-il…

« Pardaillant? Je crois que vous me vouliez? » Oh c’était tellement beau, tellement facile, encore mieux que d’aller à la fête foraine ! Serait-ce noël avant l’heure ? Le plus amusant dans cette situation, était le regard que la blondinette projetait sur les mangemorts présents et devant elle… Mais pas au-dessus derrière elle, la position où se trouvait Rosà-Lynn. Un sourire satisfait arborait son visage alors qu’elle était encore appuyée sur la balustrade de la mezzanine « Je vais vous décevoir mais vous perdez votre temps ici. ». Rosà transplana avec élégance juste derrière la jeune femme venant planter sa baguette sur sa gorge et surtout lui parler à proximité de son oreille. « Venir agiter cette foule insipide et misérable n’est jamais une perte de temps très chère. » C’était une évidence ou non l’estime qu’elle avait à l’encontre des moldus ? Non parce qu’elle n’était pas sûr d’avoir bien marqué son dégoût envers eux et ceux qui disent les protéger ou pire ceux qui devenaient « sorciers ». Rosà disait toujours qu’ils n’étaient pas des sorciers à part entière ce n’était que des parasites venant manger à tous les râteliers. Les désavantages des cafards et autres déchets du genre c’est qu’ils se multipliaient extrêmement vite prenaient la place de leurs hôtes qui les avaient accueillis si gentiment et sans se soucier du mal que cela engendrerait… Mais ils pouvaient faire comme les sang-pur, penser être à leur niveau, jamais ils ne les égaleraient ! C’était le même cas de figure pour l’individu qu’ils recherchaient activement, ils avaient fait partie de leurs rangs et une fois qu’il en eut marre, monsieur avait décidé de tout laisser tomber !

Si peu de gratitude cela se payait durement. « Il n’est pas là c’est cela ? Tu vois je suis de ces personnes préférant massacrer toutes les personnes présentes pour voir par moi-même qu’effectivement la personne que l’on cherchait n’était pas là ! On ne sait jamais quelqu’un pourrait savoir quelque chose, consciemment ou inconsciemment… C’est fou ce que l’on peut trouver lorsque l’on s’amuse avec l’esprit… » Rosà eut un léger rire, rien de tel que d’aller trifouiller au fin fond de l’esprit humain pour en découvrir certaines choses fortement intéressantes. Parfois on en s’attendait pas du tout à ce que l’on allait en tirer, et cela s’avérait bien plus intéressant et utile. Les séquelles en étaient souvent nombreuses, mais c’était simplement parce que Rosà n’avait aucune envie de faire un effort ! Elle était une parfaite femme du monde, élégante, distinguée, après tout elle était française, mais elle était tout aussi délicate et fragile qu’il pierre pouvait l’être. Et puis elle n’en avait strictement rien à faire des conséquences, et la détresse qui suivait, voir la personne se perdre dans un délire qu’elle avait elle-même provoqué était d’une hilarité sans prix. « Tu vois ma belle, ce n’est pas parce qu’il n’est pas là, qu’on aura perdu notre temps, la preuve tu es là… Tu arriveras à vivre avec ta conscience en sachant que tout ce qui arrive est de ta faute et celle de ton amant fuyard ? Tu pourrais arrêter tout ça, il suffit juste de nous dire ce que l’on veut savoir… Où est-il ? C’est tout ce que l’on désire, tu nous dis où il est et on s’en va aussi vite que l’on est arrivé, sans faire des dégâts supplémentaires… ».

C’était un marché honnête non ? Au moins elle montrait qu’elle pouvait faire preuve de… Comment on disait ça déjà ? Bonté d’âme ? Oui un truc dans le genre, du moins elle utilisait la manière douce… Avec sa baguette pointé juste sur la carotide de la blondinette il y avait mieux c’est sûr, mais elle aurait essayé d’être… Diplomate ! Voilà c’était le mot qui convenait ! Bien sûr qu’elle respecterait sa parole, elle était mangemort, mais n’en restait pas moins éduquée ! Rosà savait pertinemment que les pensées de la jeune femme devaient fourmiller et converger vers une seule question, est-ce qu’elle serait plus rapide que Rosà, est-ce qu’elle arriverait à lui lancer un sort et se libérer de son étreinte avant qu’elle n’ait le temps de faire quoique ce soit. Rosà en jubilait même d’avance, championne de duel durant toute sa scolarité, baguette rapide et spécialisée dans les sortilèges… Ca laissait une mince chance de survie ! Mais l’espoir était là, il l’était toujours et il était bien plus mortel que ce que l’on pouvait en penser, la preuve par l’exemple… Une fillette se dressant face à des mangemorts bien plus expérimentés qu’elle et tout ça pour le salut de moldus… Profondément répugnant ! Oh elle ne disait pas qu’elle était infaillible et que la jeune femme ne pourrait pas s’en sortir, Rosà haïssait profondément énormément de chose, mais jamais elle ne sous-estimerait un adversaire ou les ailes que pourraient lui fournir une bonne poussée d’adrénaline !





@destiny & Matrona.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ❝ panic at misha's wedding ❞ avec Hanna & Rosà   

Revenir en haut Aller en bas
 

❝ panic at misha's wedding ❞ avec Hanna & Rosà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Que faire avec des coings ?
» Jojo petit bébé de 3 semaines avec une SPR
» Navires Belge avec équipage Anglais
» Configurer le pare-feu pour PG avec Norton Internet Security
» difficulté avec Eliott à table ...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: Deuxième saison :: sujets abandonnés
-
Sauter vers: