AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 OKSANA (+) when oblivion is calling out your name

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 13:33


oksana artémis hawkinsbut i turn back, when i see where you go.


NOM : Hawkins, qu'elle partage avec ses parents et ses deux soeur. Une famille parentée aux Delacour.
PRÉNOM(S) : Oksana. Original, mais qui lui convient terriblement. Et aussi Artémis. Déesse de la chasse. Elle n'a jamais réellement compris pourquoi ses parents l'avaient dotée de ce prénom si particulier.
ÂGE : Vingt-sept ans. (et toute mes dents)
STATUT DU SANG : Sang mêlé. Son père était un sang-pur et sa mère une demi-vélane.
DATE DE NAISSANCE : 05/05/70.
LIEU DE NAISSANCE : SParis, France.
STATUT AMOUREUX : Ni célibataire ni en couple. Tout du moins, elle est officiellement seule.
EMPLOI : Joueuse de Quidditch professionnelle, aux Puddlemere United.
GROUPE : Order of the phenix.
CÉLÉBRITÉ : Amber Heard.


WELCOME TO OLLIVANDERS ✲ Ollivander en a vendu des baguettes, pendant tout l'exercice de son métier au Chemin de Traverse. Mais nulle autre ne ressemble à celle d'Oksana qu'elle a obtenu à l'âge de onze ans : faite d'un bois de sequoia, mesurant vingt-neuf centimètres, celle-ci est spécialisée en sortilèges et sa magie tirée d'une ventricule de dragon, elle peut avoir la réputation d'être d'une grande rudesse. Sans nul doute aucun, prenez garde au sorcier puissant qu'est devenue Oksana avec sa baguette entre les mains.

TA MAISON A POUDLARD ✲ GRYFFINDOR
09 BUSES ✲ 09 ASPICS


→ 001. LORD VOLDEMORT EST DE RETOUR, L'AVIS DE TON PERSONNAGE : C'est révoltant. Pas effrayant, je n'ai pas peur. J'estime juste que des gens tels que lui et ses partisans ne devraient pas exister. Répandre à feu et à sang pour obtenir le pouvoir. C'est sous la menace que nous nous soumettons. C'est de la peur qu'ils tirent leur pouvoir. Alors je peux le dire haut et fort : je n'ai pas peur. Et je me battrai coûte que coûte pour les valeurs en lesquelles je crois. Même contre Voldemort lui-même - non je n'ai pas peur de prononcer son nom. Qu'ils tentent de nous renverser... Nous riposterons. Toujours. Pas pour attaquer, pas pour trouver un prétexte. Simplement pour protéger.

→ 002. L'ORDRE DU PHÉNIX, L'AVIS DE TON PERSONNAGE : J'en fais moi-même parti, que voudriez vous que je vous dise ? C'est la meilleure organisation dont le monde magique puisse être doté en ces temps durs. Loyale, pas moins courageuse. Des plans organisés et réfléchis. Des ripostes. Tout ce dont nous avons besoin en temps de guerre pour fournir une armée crédible : tout ce qu'Albus Dumbledore a su créer. L'ordre du Phénix est la chose la plus bénéfique pour le monde magique, sans aucun doute. Car elle prône des valeurs d'égalités. Choses que les opposants n'imaginent et ne comprennent pas.

→ 003. TON PERSONNAGE FACE A LA SITUATION ACTUELLE :e suis membre de l'Ordre, prête à me battre. Je n'ai pas peur. J'estime même qu'il s'agit de mon devoir. Bien que pour des raisons personnelles je puisse imaginer que les partisans de Voldemort ne sont pas tous des monstres, je reste tout de même intimement convaincue que la plupart ne sont dotés d'aucune empathie. Ils n'éprouvent aucun remord à prendre la vie, aucune peine face à ces regards desquels ils ôtent l'innocence et la joie. Même si la guerre est difficile, et que les temps sont réellement durs - devoir surveiller ses arrières à chaque sortie n'est pas spécialement à mon goût - l'enjeu n'en est pas moindre, et la motivation non plus. Ainsi, qu'importe les douleurs que l'on puisse m'infliger. Pourvu que d'autres profitent de mon combat.



blindsdreams ✲ PRÉNOM : Manon. ✲ PERSONNAGE : Scénario d'Osha I love you ✲ PAYS : France. ✲ OU AS-TU TROUVÉ LE FORUM : Bazzart, of course. ✲ TON AVIS SUR PI : Le forum est vraiment génial ! Sinon je serais pas ici :héé: ✲ UN DERNIER MOT : BANZAÏ ! :calinchou:



Dernière édition par Oksana A. Hawkins le Mer 22 Mai - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 13:34


step by step, never forget who you are

Once I was kid,
Elle n'avait attendu que cela, généreuse qu'elle était. Qu'une nouvelle personne à aimer, qu'une nouvelle personne à choyer et dont elle pourrait s'occuper. D'un nouveau membre, d'une nouvelle partie d'elle-même et de sa famille. Ainsi le regard émerveillé de ces mille désirs qui soudainement avaient pris la forme d'un bébé terriblement fragile, Oksana n'avait pu réprimer un sourire terriblement heureux. Cette sensation lui allait à ravir. Cet état de plénitude complet, tel que l'enfant qu'elle était à cet instant pouvait le ressentir. D'une innocence et d'une pureté inégalable. Jamais la cadette des Hawkins ne pensait avoir été si heureuse un jour. Ni lorsque dans les champs près de leur demeure elle s'était allongée aux côtés de son aînée, ni durant les veillées que son père leur offrait parfois, à elle et Orphée, leur racontant mille et uns contes qu'il connaissait par coeur. Non, jamais. Elle avait la certitude que ce pincement au coeur ô combien bénéfique n'appartenait qu'à cet instant, ce maintenant, cette seconde. Celle qu'elle passait à observer sa petite soeur d'un air malicieux, quand bien même son aspect puisse lui paraître suspicieux. Inspectant encore plus précisément le visage de sa jeune soeur tout juste née, elle fronça les sourcils, interloquée. Pourquoi diable Osha était-elle d'une telle couleur ? Formulant ses interrogations à haute voix d'un ton inquiet, Oksana tenta de se rapprocher encore un peu. Protéger. Toujours protéger. Et tandis que sa mère, d'un air peut-être trop détaché lui expliquait la raison de la couleur du visage de sa soeur, Orphée elle restait un à ses côtés, silencieuse en premier lieu, quand, une fois que leur mère eut terminé ses explications, elle aussi posa une question des plus déstabilisantes. Tournant instantanément la tête une nouvelle fois vers le visage de sa petite soeur, elle réprima un léger cri de surprise et entrouvrit quelque peu la bouche, désarçonnée face la chevelure du nourrisson, changeant de couleur de manière imprévisible. Alors l'enfant qu'elle était s'imagina les futurs traits de caractères de la benjamines. Imprévisible, elle aussi bien entendu. Mais aussi différente. Différente de tout ce qu'elle avait pu voir jusqu'ici, différente du reste du monde mais plus encore : de leur famille. Passé l'effet de surprise, un léger rire s'échappa d'entre ses fines lèvres, amusée qu'elle était par une telle situation, quand bien vite elle se reprit et se contenta de conserver un sourire insouciant sur le visage. Définitivement joyeuse. Jamais elle n'avait pensé pouvoir être si heureuse un jour. Et en cet instant, ce malgré la surprise que venait de leur faire Osha, elle ne pensait pas pouvoir l'être plus un jour.

+++
Oksana avait eu la chance - elle en avait conscience - d'avoir grandi dans une famille équilibrée. Un père et une mère présente, des soeurs soudées - tout du moins lorsqu'elle était enfant, de l'amour et de la tendresse que nul part ailleurs elle ne pensait pouvoir retrouver. Tout cela était ce qu'elle pensait posséder. La vérité, et la sincérité. Pourtant encore trop jeune pour l'imaginer, toujours derrière quelques mots maladroits se glissaient des sous-entendus entre leurs parents, souvent au détour d'une porte entrouverte se murmurait un secret. Et même si, grandissant elle avait pu s'en rendre compte, elle ne s'en souciait que très peu. Qu'importe les mensonges ou les erreurs, qu'importe faux-semblants. Tant qu'elle avait la possibilité de protéger ceux qu'elle aimait.
Les yeux clos, le visage chatouillé par les herbes folles, la peau frappée par le soleil à son zénith, les rires enfantins qui toujours plus mélodieusement s'échappaient entre les fleurs sauvages, les blés et les arbres. Doucement, Oksana se redressa, les yeux plissés tant l'intensité de la lumière se faisait forte en cette journée d'été. Orphée, rentrée pour les vacances échangeait quelques sourires à leur petite soeur, un peu plus loin. Et elle profitait de la chaleur, de l'amour, des retrouvailles, de la famille. Elle n'avait jamais été du genre à se plaindre, et même si souvent l'absence d'Orphée se faisait douloureusement ressentir lors des nuits d'insomnie de la cadette, elle n'y apportait aussi que très peu d'importance. Les moments à ses côtés compensaient bien ceux où elle n'était pas là.


Hogwarts is your home,
Elle s'était imaginée maintes et maintes fois ce jour. Tantôt ensoleillé, tantôt pluvieux, tantôt de bon matin, tantôt dans la journée. Oksana en avait rêvé. Parfois des disputes éclataient, la plupart du temps sa famille se réjouissait à cette idée. Pourtant depuis sa plus tendre enfance un doute avait naquit dans son esprit, germant lorsqu'elle était encore très jeune, bourgeonnant jusqu'aujourd'hui. Et si. Et si la lettre qu'elle recevrait l'année de ses onze ans ne provenait pas de Poudlard, mais de Beauxbatôns ? La cadette des Hawkins, n'étant pourtant pas de nature soucieuse n'avait cessé depuis le jour de son anniversaire de retourner cette question dans tous les sens imaginables et possibles, imaginant des scénarios, formulant des hypothèses diverses et originales. Elle n'était pas inquiète pour son avenir. Elle n'avait en réalité que faire de sa future école, tant qu'elle pouvait y apprendre la magie. Non, ce n'était pas de cela qu'elle avait peur. Résidait en l'impact que pourrait avoir un tel événement sur sa famille la cause de ses inquiétudes. Elle imaginait déjà du haut de ses onze ans sa mère se disputer avec le maître de famille afin qu'au moins un de ses filles se rende à l'école française. Elle imaginait déjà du haut de ses onze ans son père protester, jurer même que tant qu'il serait vivant jamais aucune des soeurs Hawkins n'irait à Beauxbatôns. Lui qui avait toujours prôné les valeurs de Dumbledore, s'était chaque jour adonné à l'éloge de son école ne pourrait tolérer qu'Oksana n'y soit pas inscrite. Là était ses peurs. Au creux de cette plaie profonde qui depuis qu'elle était enfant déjà lacérait sa poitrine de violents coups douloureux. Là où le doute d'un hypothétique déchirement de sa famille avait toujours demeuré. Tout contre son coeur. En elle. Silencieusement, caché par les battements d'un coeur juvénile semblant trop insouciant pour s'imaginer de telles choses.
Il était midi. Osha et Oksana s'occupaient tranquillement dans la chambre de la benjamine lorsque soudainement un cri inconnu à la jeune fille se fit entendre. Se redressant subitement, la blondie dévala les escaliers, manquant à plusieurs reprises de tomber et se rendit dans la cuisine familiale où sa mère déjà, ouvrait la lettre close par un sceau rouge. Fascinée plusieurs secondes par le papier usé, son regard finit par se poser sur le hibou présent, posé sur une chaise en bois. Esquissant instantanément un sourire excité lorsqu'elle reconnut l'animal, le regard de l'enfant s'illumina de mille espoirs tandis que sa mère revêtait peu à peu un léger sourire triste. Lorsque finalement elle lui donna la lettre, Oksana s'appliqua à lire correctement chaque ligne, chaque mot, les relisant parfois même afin d'être certaine qu'il ne s'agissait pas d'une erreur. Même si depuis toujours elle savait qu'elle serait prise dans une école, tenir le papier entre ses mains, l'officiel était le plaisir le plus savoureux auquel elle pouvait goûter. Elle allait aller à Poudlard. Poudlard l'attendait.

+++
Bien des veillées son père lui avait conté des histoires sur la grandeur des lieux, la magie qui en émanait sans même qu'un sort ne soit jeté. Souvent, Oksana étant enfant, s'endormant sous la voix harmonieuse de son père, aux creux des histoires de la fameuse école de Dumbledore avait rêvé de l'enceinte, des murs, même parfois des couloirs et des salles respectives des maisons. Rien n'avait été tel, pourtant. Jamais elle n'avait imaginé si grand, si beau, si imposant. Et c'est le regard émerveillée que la cadette des Hawkins découvrait à son tour la magie de Poudlard sans même avoir touché à sa baguette. Ballottée sur le lac dans la barque, la blondie ne pouvait détacher son regard des fenêtres allumées, des forêts environnantes, de toutes ces choses qui rendaient le lieu si unique, et savourait, capturait chaque détail dans l'espoir de s'en souvenir toute sa vie.

Elle s'était contentée de rester silencieuse lorsque le professeur les avait accompagnés jusqu'à la salle commune, écoutant avec amusement les soupirs d'étonnement qui à chaque détours se faisaient plus nombreux et bruyants. Non pas par timidité, simplement par discrétion. Elle voulait profiter. Honorer sa famille, se souvenir de chaque endroit pour le décrire à ses propres enfants plus tard. Pourtant lorsque finalement le groupe des premières années se retrouva face aux différents professeurs de l'école, Oksana angoissa pour la première fois de la journée. La cérémonie de répartition. Le choixpeau. Tout ce que cela pouvait engendrer. La fierté de son père, ou sa déception. Elle qui depuis toujours avait entendu parler des rouges et ors ne pouvait s'imaginer être répartie dans une autre maison, quand bien même elle puissent posséder des vertus différentes.
Les élèves défilèrent, et de manière presque équitable les sorciers furent envoyés dans une des quatre maisons. Le regard vif, explorant toujours chaque table, chaque visage, elle finit par croiser le regard d'Orphée à celle des Griffondor et lui adressa un sourire anxieux. Quand celle-ci le lui rendit, cependant, Oksana ne put se sentir que plus rassurée, et lorsque finalement son nom fut appelé, c'est la tête haute et confiante qu'elle s'avança vers le siège sous les regards de toute l'assemblée. Lorsqu'elle s'assit et sentit le choixpeau se glisser sur ses cheveux blonds, elle resta de marbre, impassible, priant pourtant intérieurement de ne pas aller à Serpentard, tandis que lui, hésitant finit par lui glisser à l'oreille.
- Une Hawkins ? Hhm, étonnant... Laisse moi réfléchir...
Elle ne répondit pas, resta muette, patientant sans ciller qu'il fasse son choix - elle ne voulait pas l'influencer en lui faisant part de ses souhaits et voulait que celui-ci soit impartial. Finalement, au terme de longues secondes durant lesquelles un silence de plomb régna dans la salle, il finit par se redresser tout en ajoutant.
- Griffondor !
Cette fois-ci, Hawkins esquissa un sourire ravi - un petit rire s'échappa même d'entre ses lèvres, à vrai dire - et rejoignit la table de sa maison, s'asseyant aux côtés de sa soeur après l'avoir embrassée. Elles étaient deux. Elles étaient ensemble. Enfin.

+++
- Oksana fut un bon élément pour les Griffondor. Un très bon, même. Excellente élève, attentive et très peu perturbatrice, rapidement la cadette des Hawkins était parvenue à se faire un nom, et même à se faire respecter grâce à sa gentillesse mais aussi à sa beauté. Bonne dans toutes les matières, dans une d'elles pourtant elle excellait particulièrement : le vol sur balais, et plus précisément encore : le quidditch. Très vite passionnée par ce sport, elle s'entraîna d'arrache pied afin d'entrer dans l'équipe, et ce fut sans grande difficulté qu'elle parvint à son objectif. Prise en tant que poursuiveuse, ce nouveau statut ne fit qu'accroître sa réputation déjà plutôt importante. -

+++
La lune de sa lumière éclatante traversait aisément les fenêtres du dortoir des filles. Assise sur le rebord de la fenêtre depuis des heures déjà, Oksana contemplait avec fascination l'étoile blanchâtre, perdue dans ses pensées. Elle n'avait jamais réussi à dormir les soirs de pleine lune. Elle avait toujours été perturbée par la simple connaissance d'un tel fait. Ainsi, après des années de tentative elle avait fini par se résigner, et passait chaque nuit comme celles-ci à observer les astres qui la préoccupaient tant.
Dévorant du regard les étoiles, Hawkins poussa un discret soupir triste lorsque soudainement le visage d'Osha lui apparut. Vivement, son cœur se serra dans sa poitrine et ce ne fut qu'en inspirant profondément qu'elle parvint à atténuer la douleur, un peu. Bien qu'elle ait toujours été plus proche d'Orphée, il fallait avouer que la benjamine de la famille lui manquait, de temps en temps. Souvent. Elle et son don. Elle et ses particularités. Jamais Oksana ne l'avait considérée comme inférieure à elle, ni même dénuée de moindres capacités. Elle était elle. Et, secrètement elle aurait aimé elle aussi parvenir à être différente. Quelqu'un d'autre. Pas qu'un modèle tiré des Delacour, calqué sur les Hawkins. Sans réellement savoir pourquoi ni comment ce besoin de sortir des rangs depuis quelques années déjà s'était vicieusement frayé un chemin dans son esprit. De ces désirs incontrôlables, qui, inévitablement empoisonnaient le sang et le cœur. Pourtant jamais elle n'en avait rien fait. Elle restait ce qu'on attendait d'elle. Une Hawkins. Une griffondor. Une bonne élève. Une personne à qui tout semblait réussir. Mais si une fois dans sa vie, elle ratait quelque chose... N'en serait-elle pas plus vivante, finalement ?
Perdue dans ses pensées, elle finit cependant par reprendre ses esprits, revêtant un dernier sourire triste en pensant une ultime fois à sa sœur. Se relevant et enfilant un gilet, Oksana sortit du dortoir sans faire un bruit et descendit dans la salle commune, s'asseyant sur le canapé face à la cheminée dans laquelle les braises réchauffaient toujours les cœurs. Recroquevillant ses genoux contre sa poitrine, elle posa son menton sur ceux-ci et ferma les yeux quelques instants. Elle resta ainsi quelques dizaines de secondes, lorsque finalement quelques mots la firent sursauter et se relever rapidement.
- Oksana Hawkins, insomniaque. Qui l'aurait cru ?
Cherchant du regard son interlocuteur mystérieux, elle fut paniquée un millième de seconde puis finit par reprendre ses esprits, un peu moins sur ses gardes lorsque finalement le jeune homme sortit de la pénombre. Ses cheveux bruns tombant sur son visage possédaient ce charme particulier à la lumière du feu : celui de paraître cendrés. Le détaillant ainsi de longues secondes, elle s'appliqua sur chaque détail, restant toujours silencieuse pourtant, les bras croisés sur la poitrine. Délicatement le regard de l'adolescente se glissa sur sa mâchoire imposante, dans ses yeux profonds, puis descendit, parcourant son torse pour finalement arriver jusqu'à ses pieds. Elle le connaissait. De vue, simplement, cependant elle était persuadée de l'avoir déjà vu. Sûrement dans la salle commune, d'ailleurs.
- Tu ferais mieux de retourner te coucher, tu risques de louper ta préparation de potion demain si tu es fatiguée.
Un sourire narquois se glissa sur son visage à moitié caché par les ombres. Décroisant les bras et se mettant d'aplomb, Hawkins le fusilla du regard sans aucune gêne. Que diable pouvait-il faire à Griffondor avec un tel caractère ?
- Et toi tu ferais mieux de retourner te coucher aussi, car tu risques d'être encore plus énervant demain si tu es aussi fatigué que moi !
À son tour elle s'arma d'un sourire satisfait, et celui-ci s'élargit lorsque le jeune homme sûrement surpris de sa réponse, haussa les sourcils. Déconcerté quelques instants, il finit cependant par lui répondre d'un ton sarcastique à son tour, s'avançant doucement vers elle.
- Du calme la lionne, t'as pas mangé assez de viande aujourd'hui ? Je te conseillais juste, tu sais. Il faut écouter et respecter ses aînés. Tu devrais le savoir pourtant.
Poussant un soupir d'exaspération, Oksana se rassit sur le canapé rouge face aux braises et reprit sa position initiale afin de remettre une distance respectable entre elle et son charmant interlocuteur. Ne lui adressant pas un regard supplémentaire, elle reprit pourtant.
- Oh et bien je te remercie de tes conseils je pense qu'ils me seront très utiles. Quant au fait de respecter ses aînés, je tiens à te rappeler que le respect se doit d'être mutuel, sinon il n'a aucune valeur.
Il resta debout, alors, probablement à la regarder - elle n'en était pas certaine car elle refusait de lui montrer un quelconque intérêt. Une minute ou deux passèrent, dans un silence total, lorsque finalement il vint s'asseoir à ses côtés, sortant sa baguette de sa poche.
- À force de jouer avec le feu tu risquerais de te brûler, tu sais. Les masques sont de ceux qui à la moindre étincelle forment un véritable brasier.
Et soudainement les braises de la cheminée reprirent de leur grandeur sans qu'il n'ait rien eu à formuler. Sursautant légèrement, Hawkins tourna la tête vers lui un instant, lui adressant un nouveau regard noir. Sortant sa baguette, elle l'agita sans autre forme de cérémonie, en ajoutant.
- Aqua Erupto.
Se relevant alors, elle remonta dans son dortoir, se glissa sous ses couvertures. Pourquoi avait-il parlé de masque ? Pourquoi s'était-elle emportée alors qu'elle était pourtant si calme et gentille de nature ? Plongée dans des réflexions intenses, elle finit pourtant par s'endormir.

+++

- Tu vas te rendre malade à force de réviser tu sais Sohan !
Réprimant un léger rire, elle vient pourtant s'asseoir aux côtés de son ami, lui adressant un sourire dont il était le seul maître. Lorsque finalement il sortit le nez de ses bouquins, Oksana se laissa tout le loisir de l'observer quelques secondes. Il en était toujours ainsi, entre eux. Ils passaient leur temps à tenter de connaître encore l'autre un peu plus par coeur.
Lui rendant son sourire, Sohan lui adressa cependant aussi une grimace, ajoutant quelques mots suite à cette dernière.
- C'est pas facile pour tout le monde tu sais.
Baissant la tête, Hawkins rougit légèrement. Evidemment que cela n'était pas facile. Jamais elle ne se faisait de soucis à propos de ses cours, tout comme sa soeur aînée, elle avait été dotée d'une capacité scolaire remarquable. Ce qui n'était pas son cas. Ainsi quelques instants, ils restèrent encore silencieux, jusqu'à ce qu'il vienne glisser son index sous le menton de la jeune femme, la forçant à redresser la tête.
- Arrête de culpabiliser pour la moindre chose, c'est pas de ta faute. Mais t'as raison, je m'accorde une pause de... 10 minutes.
S'armant de nouveau de son sourire naturel - bien que maintenant teinté d'une légère tristesse -, elle finit par redresser le regard. Il était de ceux qui trouvaient les mots. Malgré sa réputation importante et ses nombreuses connaissances, Oksana ne s'était fait qu'un réel ami ici. Et c'était lui.
Tirant ses cheveux en arrière par signe de nervosité, elle détourna finalement de nouveau le regard. Depuis qu'ils s'étaient rencontrés, une question la taraudait, chaque jour étrangement tant l'impact de ses mots avait pu être fort. Cependant jamais jusque là elle n'avait osé le formuler à haute voix. Ainsi, la gorge soudainement nouée, elle tritura le bout de ses manches discrètement, ajoutant doucement.
- Tu te souviens, le jour où on s'est rencontrés, ici même ? T'as parlé de masque. J'ai jamais compris pourquoi. T'avais l'air plein de sous-entendus...
Il poussa un léger soupir, attrapant la main d'Hawkins entre ses doigts. Elle n'avait jamais été très tactile, pourtant au fil des années à ses côtés elle s'était habituée à ces simples gestes qui d'habitude étaient réservés à ses soeurs. Alors elle se laissa faire, le regard toujours baissé tandis que lui doucement caressait le dessus de sa main de son pouce - il la savait soucieuse, et la connaissait assez pour savoir que, finalement tout ce dont elle avait besoin était un peu de tendresse.
- J'avais l'impression que t'étais pas vraiment toi. Et c'était le cas, d'ailleurs. Même si tu l'es toujours. Tous ces gens, tu les aimes pas, pas vrai ? Enfin, bien sûr ils comptent, bien sur tu les défendrais si un problème arrivait, mais parfois tu n'as pas envie de les voir. Et je le savais. Ca se sentait. Je voulais juste que tu sois... Comme avec moi maintenant. Toi.


Time of our lives
Oksana avait achevé sa scolarité à Poudlard avec brio. Suite à ses études, elle s'était fait recrutée en tant que poursuiveuse dans une équipe de Quidditch, et avait rejoint l'Ordre du Phénix. Elle était toujours très proche de ses deux soeurs mais surtout d'Orphée. Après avoir appris son mariage c'est elle qui l'a annoncé à Osha. Et ce qu'elle avait toujours redouté arriva. Leur famille, finalement se brisa.

+++

Les invités avaient été conviés malgré leurs divergences d'opinion. Toujours sur ses gardes, la baguette à portée de main, Oksana observait chaque geste suspicieux, chaque regard trompeur, chaque murmure. Tous s'observaient ainsi, immobiles. Durant le moment supposé être le plus heureux pour une femme, chacun semblait avoir la détermination que nous sommes supposés avoir face à la guerre, ou à la mort. Sans faille. Sans trahison. Aucun sourire ne se dressait, aucun geste ne semblait sortir du contexte. Aux côtés des membres de l'Ordre, la cadette des Hawkins se détendit un instant. Un seul. Une fraction de seconde, un battement de cil, et le monde s'arrêtait de tourner lorsqu'Orphée s'avança vers l'autel. Qu'elle était sublime avec sa robe blanche. Jamais elle ne l'avait vue aussi belle. La messe se déroula sans aucun incident, quand bien même la tension puisse être palpable et le silence pesant. Un sourire alors, fier se dressa sur le visage d'Oksana tandis que la messe s'achevait. Elle n'avait d'yeux que pour sa soeur. Lorsque soudainement quelqu'un s'abattit sur elle, la maintenant au sol durant quelques secondes avant de lui hurler de se défendre, de se relever. Obéissant sans réfléchir, la jeune femme inspecta un infime instant la situation et se redressa vivement, abattant sur chaque mangemort un sortilège tant qu'elle le pouvait. Elle se battit alors, à découvert, tâchant les chemises de ces messieurs de rouge et la peau de ces dames. Lorsque soudainement elle fut celle qui fut tâchée. Soudainement propulsée au sol, elle ne put bouger durant une dizaine de seconde. Pourtant personne ne la tua. À croire que quelqu'un l'avait couverte. Et lorsque finalement, elle reprit possession de ses esprits le calme s'était fait. Le silence en ces instants avait ce goût particulier du faux. Le calme avant la tempête. Se redressant doucement, Oksana passa sa main sur son bras sanguinolent et décida de ne pas y prêter attention. Elle était juste blessée. Simplement cela.
Prenant soudainement conscience de la réelle situation, elle se releva vivement et chercha du regard, paniquée Orphée lorsqu'elle reconnut plusieurs voix dans son dos. Toujours troublée, elle ne parvint qu'à attraper quelques bribes de ce qu'il se disait.
- Orphée... Traître... Tout était prévu.
Un tel coup de fouet lui avait été nécessaire. Finalement elle se remit en quête de sa soeur, et ce furent ses sanglots qui l'amenèrent à elle. Un instant sous le choc face au corps d'Anselme au sol, elle tenta pourtant de ne pas se déstabiliser - elle l'était déjà bien assez - et posa une main sur son épaule, derrière elle.
- Tu dois partir... Ils pensent que tu nous a trahis... Que c'était un piège...

+++
- Qui nous dit que tu n'étais pas au courant ?
Et toujours les même questions. Sans cesse. Perpétuellement, par les même personnes. Les hauts de l'Ordre. Les dirigeants. Et toujours elle répondait la même chose, la vérité. Bien sûr qu'elle n'avait pas été au courant. Sa crédibilité en avait pris un coup. Plus aucune responsabilité ne lui était confiée. On la regardait de travers, on murmurait sur son passage. Et le cygne se transformait en vilain petit canard. Le processus avait été inversé. La risée de tous. La femme à abattre, la traître. Elle n'avait rien fait. Orphée non plus, elle le savait. Pourtant parfois se surprenait-elle à souhaiter qu'elle se fasse attraper. Sa soeur représentait tout pour elle et jamais elle ne l'aurait trahie. Pourtant elle lui en voulait. Elle lui en voulait d'avoir aimé, d'avoir cru, d'avoir été humaine, et aveugle. Elle lui en voulait d'avoir été elle. Et l'innocence des Hawkins avait fini par leur coûter cher. Leur statut. Leur importance. Mais surtout leur vie. Alors qu'Orphée passait son temps à fuir, Oksana était enfermée dans une chambre au quartier général, et Osha... avait disparu. Plus de nouvelles. Les peurs de la cadette étaient devenues réelles. Ses seules craintes, pourtant minimes s'avéraient aujourd'hui être vraies. Leur famille était déchirée. Elle était seule. Et dans un monde ou plus personne ne vous croit, ou ceux que vous chérissez vous abandonnent, ne croyez vous pas qu'il est nécessaire pour survivre de finalement égoïste ? Vivre pour elle. Elle y avait pensé. Ne plus se soucier des autres. Elle avait trop souffert. De ces couteaux qui lacéraient les chairs et les muscles, plus souvent encore les organes. Elle était seule, oui. Et possédait cette terrible impression d'avoir été l'unique personne à tenter de conserver le peu d'équilibre que les Hawkins avaient auparavant. L'ultime soeur à toujours croire que les autres pensaient à elle.


Dernière édition par Oksana A. Hawkins le Jeu 23 Mai - 22:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ❖ we are the champions
≡ ton pseudo : sweet poison.
≡ hiboux envoyés : 14042
≡ date d'arrivée : 04/04/2012
≡ tes points : 125 points.
≡ ta disponibilité rp : free.
≡ ton avatar : aidan turner.
≡ tes crédits : jukebox joints (avatar).

≡ âge du perso : 30 ans.
≡ amoureusement : veuf d'un premier mariage, déjà fiancé de nouveau.
≡ son emploi : rafleur.
≡ statut de sang : sang-pur.
≡ sa maison : poufsouffle.
≡ niveau d'études : études terminées avec 11 buses et 10 aspics.
≡ sa baguette : bois de chataîgné, vingt-sept centimètres, crin de licorne.
≡ son patronus : il est incapable de créer un patronus suite au décès de son épouse, mais avant c'était un corbeau.
≡ son amortencia : l'odeur de la prairie, celle si familière des sucreries de chez honeydukes ainsi qu'une teinte de chocolat.
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 13:38

AMBER :puppy:
Bienvenue, bonne chance pour ta fiche :puppy: si tu as des questions, n'hésite pas :angel:

_________________
uc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 13:38

Haaaaaw Amber :puppy: :coeur: Elle est magnifique :fall:
Bienvenue parmi nous ! :arcciel: Très bon choix de scénario ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 13:42

Encore merci de prendre ce scénario, je t'aime déjà :puppy:. Si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas ! :tong:. Bon courage pour ta fiche I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 13:46

La dernière Hawkins I love you Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 13:52

Bienvenue :calinchou: Bon courage pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 13:52

Petite soeuuuuuuur !!!! je t'aime déjà aussi !!! <3<3<3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 13:56

Bienvenue parmi nous :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 14:05

Bienvenue parmi nous, courage pour la suite I love you
Très bon choix de scénario :fall:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 16:28

Ohhh vous êtes tous trop mignons :red:
Doraleen et Oberyn > Et c'est Accola et McFassy qui me disent ça ? :puppy: :please:
Beatrice > Merci à toi de l'avoir fait, jotem et te vénère déjà I love you
Wolfgang et Lincoln > Merci beaucoupppp, vous êtes tous bgs ici en fait :angel:
Orphée > Moi aussi je t'aime grande soeur ! :love: Ca va rockser entre Hawkins :héhé:
Severus > Merci, dieu que j'adore Sevy :please:
Margaery > Marchi beaucoup I love you Et oui ce scénario c'de la bombe :red:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 16:49

AMBER :sexe: BIENVENUUUUUE :arcciel: :bave: :lolove:
bonne chance pour ta fiche (a) si tu as des questions, n'hésite pas :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 17:25

Bienvenue I love you
Amber est un très bon choix I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 17:31

Bienvenue sur le forum :red: :spm:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 17:36

Sage > Nina :fall: cette fille est tellement belle ! Merci, pas de soucis I love you
Hanna > Merci c'est gentil, j'adore Ashley aussi :héhé:
Jamine > Merci. :bg: :puppy:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 17:52

J'te le fais pas dire :red:
Viens vite sauver mes fesses, j'mennuie dans la cambrousse à rien faire What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 18:48

Le choix de scénario :bave: et puis Amber quoi :bed:
Bon courage pour ta fiche :puppy:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 19:30

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 21:29

Bienvenue :tong:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Mer 22 Mai - 22:27

Orphée > J'vais te laisser élever des chèvres encore un peu, tu dois t'amuser :héhé:
Joshua, Juliet et Rosà-Lynn > Merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Jeu 23 Mai - 0:12

Ambeeer :héhé: bienvenue sur pi :sexe:
bon courage pour la fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Jeu 23 Mai - 15:47

Merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Jeu 23 Mai - 23:21

JE VALIDE A 2000000000% !!! :red:
Je t'aime sœurette :love:.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ❖ we are the champions
≡ ton pseudo : sweet poison (anaïs).
≡ hiboux envoyés : 2182
≡ date d'arrivée : 16/03/2013
≡ tes points : 280 points.
≡ ta disponibilité rp : libre.
≡ ton avatar : daisy ridley.
≡ tes crédits : tearsflight (avatar).

≡ âge du perso : dix-neuf ans.
≡ amoureusement : célibataire.
≡ son emploi : aucun, mais avant elle travaillait pour une chaine de radio sorcière.
≡ statut de sang : née moldue, une nouvelle tombée du ciel.
≡ sa maison : poufsouffle.
≡ niveau d'études : elle a obtenu 7 buses et 6 aspics.
≡ sa baguette : bois de cerisier, elle mesure 29 cm et contient un crin de licorne.
≡ son patronus : un loup.
≡ son amortencia : le parchemin usé, une odeur rappelant les couloirs de poudlard, quelques notes fruitées.
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   Ven 24 Mai - 11:47

Je valide I love you

bravo, ta fiche est validée !

- hurray, te voilà lancé dans le grand bain
C'EST QUE TU ES MOTIVÉ DIS DONC ! Alors en cadeau, tu as le droit à un sourire de Snape (ou pas hein, :mdr:). Délire passé, je t'ajoute à ton petit groupe, de ton côté, pense à faire toutes les démarches nécessaires à ton arrivée sur le forum et il y en a, à faire :
Pour aider à la bonne marche des répartitions et du forum tout simplement, n'oublie pas non plus de recenser la maison et le rang de sang de ton personnage : ça peut toujours aider, et si tu as soudainement alzheimer, tu pourras toujours revenir dans ce sujet pour voir où se situe ton personnage. Petit bonus du hors jeu, tu auras bien entendu la possibilité de créer un scénario pour ton personnage, sans oublier de recenser l'avatar de celui-ci également (a). Pense aussi a remplir ton profil, au moins la partie concernant le personnage histoire que les autres membres puissent savoir son âge, sa maison et compagnie rapidement (a) Ceci dit, le remplir en intégralité, c'est encore mieux Rolling Eyes

Dans le monde de la magie, si ton personnage est un adulte, pense à recenser son emploi ainsi que sa place dans l'ordre du phénix s'il en a une. Ensuite si ton personnage est un élève érudit ou un adulte, pense à recenser son patronus ou sa capacité spéciale (facultative). A Poudlard, ton personnage a la possibilité de faire partie de l'armée de Dumbledore ou des préfets ou de l'équipe de quidditch de sa maison, à toi de voir (a). Qu'il soit élève ou sorcier accompli, si ton personnage a toute une famille, n'hésite pas à poster dans l'annuaire des familles afin que celle-ci soit affichée comme ouverte à de nouveaux visages.

Outre cela, n'oublie pas que tu peux également faire gagner des points à ton actuelle ou ancienne maison et gagner des cartes chocogrenouilles, essentielles à l'avenir du jeu, grâce à ton activité. Donc n'hésite pas à te lancer de le rp, nous rejoindre dans le flood, voter sur les topsites et de laisser un petit mot ici :coeur:



_________________

It's just a shadow of my wound
You who wish to conquer pain, You must learn what makes me kind. The crumbs of love that you offer me, Are the crumbs I've left behind Your pain is no credential here, It's just a shadow of my wound. I have begun to long for you, I who have no greed; I have begun to ask for you, I who have no need. You say you've gone away from me, but I can feel you when you breathe. And do not love me quite so fiercely now, When you know that you are not sure. — avalanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: OKSANA (+) when oblivion is calling out your name   

Revenir en haut Aller en bas
 

OKSANA (+) when oblivion is calling out your name

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» OKSANA (+) when oblivion is calling out your name
» LONDON CALLING.
» ◊ it's the call of the wild calling you tonight.
» Clip Calling All Hearts Feat Robin Thicke & Jessie J
» (tom) oblivion. (délai jusqu'au 26/11)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: Deuxième saison :: Deuxième saison 2 :: fiches
-
Sauter vers: