AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Sam 18 Mai - 22:45


vera devon greendon't you understand, that I'm never changing who I am.


NOM :Green
PRÉNOM(S) : Vera Devon.
ÂGE : 26 ans.
STATUT DU SANG : Pur (du moins officiellement)
DATE DE NAISSANCE : 29 septembre 1971.
LIEU DE NAISSANCE : Londres, Angleterre
STATUT AMOUREUX : Célibataire.
EMPLOI : chercheuse en remèdes magiques, spécialiste de magie ancienne.
GROUPE : Like a Wizard.
CÉLÉBRITÉ : Carey Mulligan.


WELCOME TO OLLIVANDERS ✲ Ollivander en a vendu des baguettes, pendant tout l'exercice de son métier au Chemin de Traverse. Mais nulle autre ne ressemble à celle de Vera qu'elle a obtenu à l'âge de 11 ans : faite d'un bois de rose, mesurant 23 centimètres, celle-ci est spécialisée en sortilèges et sa magie tirée d'un centricule de coeur de dragon, elle peut avoir la réputation d'être d'une grande finesse. Sans nul doute aucun, prenez garde au sorcier puissant qu'est devenu(e) Vera avec sa baguette entre les mains.

TA MAISON A POUDLARD ✲ HUFFLEPUFF
9 BUSES ✲ 6 ASPICS


→ 001. LORD VOLDEMORT EST DE RETOUR, L'AVIS DE TON PERSONNAGE : On peut dire que Vera n'est pas particulièrement ravie de ce retour. Sa famille, c'est une autre histoire, les Green sont très fiers d'exhiber la pureté de leur sang et sont ravis de voir le Seigneur des Ténèbres prendre la place qui lui est dû. La petite blonde trouve ces balivernes ridicules mais tenant à sa tête, elle fait profil bas, travaille dur, retient une grimace quand on lui parle de la grandeur du Lord et essaie tant bien que mal d'allier une vie de tous les jours relativement tranquille et ses cas de conscience. Elle ne l'admet pas, mais elle a également peur pour sa tante Cracmol et le monde des sorciers en général. Et Vera est également très agacée de voir que les gens sont suffisamment stupides pour se laisser prendre par les discours de cet homme, qui n'a, à son humble avis, pas besoin de plus de soutien.

→ 002. L'ORDRE DU PHÉNIX, L'AVIS DE TON PERSONNAGE : Vera ne sait, concrètement, pas grand chose de cette organisation et des rumeurs plus folles les unes que les autres circulent sur leur compte. Elle a eu des échos assez négatifs de part sa famille et elle-même trouve l'initiative d'un tel groupe extrêmement risqué. La blondinette n'a jamais prétendu avoir un courage fou, néanmoins, elle sait que si le monde magique espère un jour se débarrasser du Seigneur des Ténèbres, il faut bien des gens pour le combattre. Elle n'est pas encore vraiment prête à les rejoindre, tenant à sa façade de jeune fille de bonne famille pour le moment.

→ 003. TON PERSONNAGE FACE A LA SITUATION ACTUELLE : Vera essaie pour l'instant de rester calme et neutre face à la situation, mais elle est dans une position des plus délicates. Sa famille l'incite toujours plus à s'intéresser aux arts obscurs, à soutenir le Seigneur des Ténèbres et à épouser ce qu'ils considèrent comme un homme bien. La pression est de plus en plus forte, plusieurs de ses cousins ont déjà rejoints les Mangemorts et Vera résiste comme elle le peut. Pour l'heure, c'est en s'enterrant sous une montagne de travail et en évitant les problèmes, en repoussant l'échéance d'une prise de décision. La jeune sorcière peut paraître un peu froide et détachée, ne manquant pas de répliques sarcastiques. Mais Vera ne ferme pas les yeux sur la situation et donne un coup de main à ceux qui en ont besoin quand elle le peut.



KILLER QUEEN ✲ PRÉNOM : Tara ✲ PERSONNAGE : inventé✲ PAYS : France (occasionnellement Irlande, mais y a qu'une heure de décalage horaire donc ça n'affecte en rien ma présence) ✲ OU AS-TU TROUVÉ LE FORUM : C'est une amie qui m'en a parlé (j'ai oublié le nom de son personnage ici, elle a Astrid Berges machin chose en avatar xD) ✲ TON AVIS SUR PI : Ben si j'ai craqué pour m'inscrire c'est que voilà, ça déchire sa maman en string à paillettes :puppy: ✲ UN DERNIER MOT : Merci à Ainsley pour sa proposition de liens quand je suis venue en invité (et aux autres qui m'ont répondu d'ailleurs) et pour son enthousiasme :red:



Dernière édition par Vera D. Green le Ven 24 Mai - 23:51, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Sam 18 Mai - 22:45


it matters not what someone is born, but what they grow up to be.



. . .

« Entendu mère. » Vera inclina doucement la tête, obtempérant aux ordres que sa mère donnait pour préparer la réception de Noël annuelle des Green. L'hiver était rude, neigeux et froid, mais cela n'empêchait pas l'esprit festif de s'infiltrer dans les demeures. Enfin dans la plupart d'entre elles. Ici, tout était tristement logistique et le rôle de chacun était distribué avec tant de précision que cela tenait presque du plan de bataille. Evidemment, la douce enfant n'avait pas de dur labeur à faire, mais Antonia Green estimait qu'il ne fallait pas que sa fille bascule dans l'oisiveté. On pourrait discuter sa notion du travail, puisqu'elle se contentait de le distribuer aux autres. L'elfe de la famille, Tiny, s'affairait aussi vite que possible sur ses petites jambes, saluant sa jeune maîtresse au passage. Cette dernière se rendit dans le hall d'entrée de l'immense maison, où sa tante installait une guirlande sur l'un des deux grands arbres ornant le bas de l'escalier. Juchée sur un escabeau, elle semblait éprouver quelques difficultés à faire faire le tour de l'arbre à l'ornement. August Green fit alors son apparition en haut des escaliers, couvant sa fille d'un regard plus appréciatif que tendre, ignorant royalement sa soeur.

Gigi trembla et cogna dans une série de boules décoratives qu'elle avait soigneusement installées un peu plus tôt. Une première, puis une deuxième glissèrent des branches et commencèrent à tomber, sous l'oeil haineux de son frère. Mais les ornements tombaient anormalement lentement, flottèrent gracieusement dans l'air avant de se déposer sur le sol de marbre plutôt que de s'y fracasser. Les guirlandes s'étaient également enroulées toutes seules sur le sapin et les lumières étincelaient avec une splendeur disons, magique. Un silence de mort s'abattit dans le hall, les employés de maison occupés à nettoyer les ornements de quelques coups de baguettes cessèrent leur bavardage discret et tous s'immobilisèrent. Les yeux d'August brillèrent d'une flamme inquiétante et sa soeur tremblait de tout son être, descendant péniblement de l'échelle. Vera était toujours plantée, droite comme un I, au milieu du hall. « Georgina... » commença Mr Green, clairement partagé entre la colère et une certaine excitation. Mais la belle brune secoua vigoureusement la tête, les larmes aux yeux. Elle coula un regard en coin à sa nièce, ce qui n'échappa pas à August. Ses sourcils se froncèrent et il demanda « C'était toi? » La gamine ne se laissa pas démonter et soutint le dur regard paternel et répondit, avec une élocution et une fluidité étonnante pour ses sept ans. « Je le crois oui. J'ai voulu aider Tante Gigi et quand j'ai tendu la main, les décorations ont commencé à ralentir et à se ré-arranger. »

Un nouveau silence se fit et son père prit finalement la parole, pesant ses mots avec un regard assassin pour sa soeur « Georgina, te rends-tu compte que ma petite fille de sept ans est plus douée en magie que toi? C'est répugnant. Immonde Cracmole ! Tu es l'opprobre de notre famille, une pourriture, je te permets de loger dans MA maison et tu me remercies en essayant de la saccager? » Menaçant, il s'avança vers Gigi, qui terrorisée était bien incapable d'esquisser un geste. Vera avait appris il y a longtemps à ne pas s'interposer quand Père était en colère. Elle frotta distraitement sa joue pour se le rappeler et l'observa avec ses petits yeux perçants. « Tu me fais honte, tu mes dégoûtes, abjecte catin ! Retournes cacher ta face puante dans ta chambre, HORS DE MA VUE ! » Dans un couinement pathétique, parfaite réponse au rugissement formidable de son frère, Georgina ne se fit pas prier et s'échappa en vitesse, regagnant sa petite chambre, juste en dessous de l'étage des domestiques.

Finalement, August s'agenouilla à hauteur de sa fille et lui expliqua, droit dans les yeux « Je suis très fier que tu montres tes talents magiques mais tu ne dois pas t'en servir de cette façon. Ta magie est un don, elle te rend supérieure aux gens comme ta tante Georgina. Ta magie est pure, ton sang est pur et tu dois donc les honorer. Tu ne dois utiliser tes pouvoirs que pour la grandeur des sorciers, des sorciers purs et nobles. Comprends-tu? » Ayant baigné depuis l'enfance dans cette mentalité et ayant appris très vite que la lecture était la distraction idéale pour les filles uniques aux parents distants, Vera avait parfaitement compris. Elle éprouvait l'envie d'objecter quelque peu, estimant par exemple que Gigi était infiniment plus sympathique et douce avec elle que sa mère et donc méritait bien qu'elle utilise sa magie pour elle. Mais c'était une petite fille observatrice et intelligente qui avait vite compris ce qu'il fallait dire ou ne pas dire. « Oui Père. »


. . .

« Poufsouffle. Te rends-tu compte de la honte que cela apporte à notre famille Vera? L'ignominie que cela représente pour des gens comme nous? Bon Serdaigle, passe encore. » August toussota, exprimant clairement son désaccord, mais sa femme continua sur sa lancée, ses prunelles glaciales rivées sur le visage de poupée de sa fille. « Mais Poufsouffle... Tu es notre fille unique, tous nos espoirs reposent sur toi et toi seule. Tu dois nous faire honneur. Nous sommes tous de fiers représentants de l'héritage de Salazar Serpentard et toi tu.. tu te retrouves dans cette infâme maison d'incapables et d'adorateurs de moldus. » Antonia crachait son venin avec une hargne grandissante, son masque de froideur imperturbable se fissurant à chaque mot, sa chevelure blonde parfaitement maintenu en un ensemble de boucles sophistiquées semblait se dresser sur sa tête. Même Vera, habituée aux tempéraments pour le moins antipathiques de ses parents était étonnée de la rage maternelle. C'était son père d'habitude, qui se lançait dans des colères sans fin. « Tâche au moins de tenir la réputation de travailleurs de ces... blaireaux ! Et obtiens des résultats excellents. Je te veux dans les premiers de ta classe ou je ne te veux pas. » Les mots claquèrent, de nouveaux froids et maîtrisés. Son père ajouta une petite couche, se disant, déçu, trahi par la chair de sa chair, ce qui amusait presque la jeune enfant. La fibre dramatique de son père était un sujet de distraction inépuisable. Elle hocha néanmoins la tête d'un air penaud, promettant monts et merveilles pour faire pardonner cet intolérable répartition. Le plus drôle dans tout ça était sans doute que le Choixpeau avait hésité, voyant en elle de quoi faire une bonne Serdaigle, voire une Serpentard. Mais le jugement final ne déplaisait pas à la petite, qui avait trouvé un moyen d'agacer ses parents sans avoir l'air d'y toucher.

La toute jeune écolière fit un crochet par la bibliothèque, où elle récupéra la version familiale de L'Histoire de Poudlard, avant de rejoindre discrètement la petite chambre du quatrième étage. « Tante Gigi? » souffla-t-elle en frappant à la porte. Une voix douce lui intima d'entrer et après une brève embrassade, la blondinette se mit à raconter les trois mois fabuleux qu'elle avait passé à l'école, l'imposant et amusant directeur, les cours fascinants, les tours que jouaient le château, avant de finalement en venir à la conversation qui venait de se dérouler dans la salle de musique. Sa tante secoua tristement la tête, puis avec un mince sourire dit « Vera, connais-tu l'histoire de ton arrière grand-mère Anthea? » La gamine fit non de la tête, ne pouvant s'empêcher de noter la tendance qu'avait les femmes Green à porter des prénoms se terminant par un a. « C'était une sorcière vraiment extraordinaire, une Serdaigle. Elle avait une intelligence sans pareille, elle a contribué à pas mal de découvertes en Potions, une femme de génie vraiment. Mais qui avait des moeurs légères, un goût pour le vin et la bonne chère indigne d'une dame de sa condition et la famille l'a reniée sans ménagement après son vingt-septième anniversaire. » La petite fille attendit une seconde puis, entrant dans le jeu, demanda « Pourquoi? » Sa tante sourit et répondit simplement « Elle s'est enfuit en France avec un bel homme qui, malheureusement, n'était pas son mari. Elle l'a a ensuite quitté, a épousé un peintre sorcier de renom, l'a quitté également puis s'est consacrée à ses travaux, en entretenant une relation assez ouverte pour l'époque avec un de ses collaborateurs t a fini par l'épouser, alors qu'elle avait bien soixante ans. Tu aurais du mal à prouver que c'est une Green, elle a changé de noms et de pays tellement de fois. Et sa famille en était ravie à l'époque. Mais au vu de l'héritage qu'elle a laissé, tu conçois que c'est dommage. » Vera hocha la tête, ne comprenant pas encore parfaitement où sa tante voulait en venir. Gigi dû le comprendre, puisqu'elle ajouta « Donc tu vois, la maison où tu es répartie ne définit pas qui tu es. Du moins pas vraiment, pas entièrement. Tu es plus que ton nom, ta maison... ton sang. Tu es toi, Vera, petite fille intelligente, passionnée de lecture, de vieilles légendes, qui sait tenir sa langue quand il le faut et apprends très vite. Tu es une petite personne merveilleuse et tu seras une femme extraordinaire. Ne les laisse pas te convaincre d'autre chose. » Avec une certaine gravité, la petite fille hocha lentement la tête puis serra sa tante dans ses bras, avec une force et une émotion qui ne lui était pas commune. Gigi y répondit avec tendresse, puis incita sa nièce à filer, avant que quelqu'un ne se rende compte qu'elle était venue.

Toutefois, la blondinette s'arrêta sur le seuil et se retourna, pour poser une question qui lui semblait importante « Il y a d'autres gens comme Anthea dans notre famille? Des gens qui n'ont pas fait comme les autres? Des gens... comme toi? » Georgina eu un sourire triste avant de soupirer. « Je n'ai rien de cette chère Anthea. Les Cracmols de mon espère étaient tués dans les familles comme la nôtre, il n'y a pas si longtemps. Ou cachés, comme moi. Certains se sont rebellés, enfuis. Peu. Souvent ils partaient après l'école, ou même avant et on ne les revoyait pas. D'autres sont rentrés dans le rang de gré ou de force. » Elle savait la vérité cruelle à entendre pour une fillette de onze ans, mais Vera connaissait déjà le pire que les Green avait à offrir. Elle était la fille d'August. « Nous ne sommes pas que des Sang-Purs, tu l'as bien compris j'imagine. Mais jamais il ne faut dire ce genre de choses devant tes parents, leurs amis, le reste de la famille. Jamais. Notre histoire est celle racontée dans nos arbres généalogiques, fièrement affichée sur les murs, celle que raconte les tableaux de nos ancêtres dans le grand escalier. » Gigi sembla hésiter puis ajouta « Fais attention à toi Vera. Je ne voudrais pas que tu deviennes une des Green disparues. » Dans un dernier hochement de tête déterminé, la jeune enfant ferma la porte et regagna sa propre chambre, deux étages plus bas, pensive.


. . .

Plongée dans son devoir de runes, une traduction difficile pour la débutante qu'elle était encore, Vera ne remarqua pas quelques-unes de ses camarades assises près d'elle. Elle ouvrit son livre et le feuilleta rapidement, cherchant avec aisance précisément ce qu'il lu fallait et ne perdant pas de temps. Les recherches, les vieux livres et le travail avancé dans les heures de la nuit, c'était son élément sans aucun doute. La blonde fit courir sa plume à vive allure sur le parchemin, avant qu'un toussotement insistant ne la force à relever la tête. « Quoi? » lâcha-t-elle un peu sèchement. Laci eu un léger mouvement de recul, mais continua néanmoins, sourcils quelque peu froncés « Hum... Est-ce que tu veux bien nous aider pour le devoir de Potions? On sait que tu es douée pour ça et que tu t'y connais dans... » Elle s'interrompit face au regard explicite de son amie Caroline. La jeune Green ne rata pas l'interaction et demanda, faussement innocente « Oui? Va au fond de ta pensée. » Laci sembla hésiter puis n'y tenant plus, répondit « Et bien, les potions c'est ton truc et tu aimes bien tester des choses, tu sais plein de trucs sur la vieille magie et même... et bien même la magie noire. Et ce devoir est super dur et il faut connaître plein de trucs. » Ca faisait beaucoup de trucs. Caroline l'observait d'un air inquiet, craignant sans doute qu'elle ne s'offusque en se voyant accusait de connaître ces fameux trucs. Vera eu un mince sourire et répondit un peu froidement. « Tout d'abord Caroline, ne t'inquiète pas, je n'ai pas le goût familial pour la magie noire et mes intérêts en la matière sont purement théoriques. » L'autre blonde fit mine de vouloir répondre, voulant sans doute expliquer que ce n'était absolument pas ce qu'elle voulait dire. Mais sa camarade leva une main autoritaire qui lui cloua le bec « Ensuite, je ne pense pas que vous ayez besoin de moi, tout ce qui est nécessaire pour remplir ce devoir a été vu en cours et il y a plein de livres très complets qui peuvent vous être bien plus utiles que moi. Je vous prête mon exemplaire des 100 Grandes Potions du Siècle, si vous voulez. »

Joignant le geste à la parole, elle plongea dans son sac pour en sortir le vieux livre. Laci la remercia vaguement mais Caroline ne se priva pas pour exprimer ce qu'elle pensait « Tu ne veux juste pas nous aider et avoir la meilleure note, t'es une égoïste Vera ! » L'intéressée releva la tête d'un air songeur, ignorant les quelques regards que le ton de sa camarade avait attiré et répliqua simplement « Cela se pourrait oui. Par exemple, je ne partage pas un cerveau avec ma meilleure amie, c'est peut-être égoïste, mais c'est plus pratique pour réfléchir. » Une part d'elle-même s'en voulu quelque peu d'être aussi mesquine, mais elle n'avait absolument pas apprécié les sous-entendus de cette idiote. Il n'y avait rien de mal à être curieux. La magie ancienne était fascinante, l'Histoire des sorciers recelaient mille secrets et les Potions étaient un art fascinant que ces abruties ne cherchaient même pas à comprendre. Qu'y pouvait-elle si elle était douée pour l'étude et attirée par les branches plus secrètes, moins évidentes de la magie? Elle était également très douée en Sortilèges, mais ça bien sûr, ça n'intéressait personne. Ils préféraient spéculer sur le pourquoi du comment Vera Green, héritière d'une famille tristement célèbre, aimait à lire des ouvrages anciens et inhabituels et avait demandé un laisser-passer pour la Réserve de la bibliothèque. La curiosité était saine. Ce n'était pas parce qu'elle lisait des livres sur la magie noire chez elle ou qu'elle était fascinée par les vieux rites égyptiens qu'elle allait succomber aux arts obscurs. Si?


. . .

Penchée sur le berceau du nouveau né, de presque quinze ans son cadet, Vera arbora un air songeur. Sa mère tournoyait autour du bébé avec une bonne humeur pour le moins inhabituelle. La blondinette n'était pas sûre d'avoir déjà vu sa mère dans un tel entrain. Elle se serait presque mise à chantonner. Son père lui aussi, arborait une fierté sans pareil et somma Gigi de les prendre en photo. « Ce sera un parfait portrait de famille ! » s'exclama Antonia, son précieux fils à demi endormi dans ses bras. La blondinette lança un regard peiné à sa tante, qui fit mine de n'avoir rien entendu et obéit à sa belle-soeur sans broncher, quand elle lui réclama de la prendre, elle et son bébé d'amour. Vera retint un soupire, sachant parfaitement pourquoi ses parents étaient aussi heureux d'avoir ce deuxième enfant, il faut l'avouer inespéré. August et Antonia étaient encore jeunes, beaux et vigoureux, mais ils s'étaient fait à l'idée qu'il n'aurait rien de mieux qu'une fille ratée, à Poufsouffle.

Oh il s'en étaient remis en voyant l'excellence des résultats scolaires de Vera, en entendant les mots flatteurs de ses professeurs et surtout, en la découvrant la tête dans des ouvrages de magie très avancée et passablement obscure. Ils ne comprenaient, ni n'écoutaient, les explications de leur fille, qui s'évertuait à leur faire comprendre qu'elle aimait la magie sous toutes ses formes, aimait la comprendre, l'analyser, était passionnée par l'Histoire, le temps des premiers sorciers, le temps où la magie faisait pleinement partie du monde. Son père n'avait guère écouté le discours enflammé qu'elle lui avait fait quand il l'avait surprise en train de lire un traité de magie chinoise complexe. Il pensait, tout comme sa femme, que leur petite gagnait la voie qui lui était dû, par le chemin des arts obscurs et d'une magie noire inquiétante, puissante. C'était de cet aspect - erroné - de sa personnalité, qu'ils étaient le plus fier. Vera avait abandonné l'idée d'expliquer ses motivations et ses intérêts, hormis à sa tante bien sûr, qui n'était pas foncièrement rassurée. Elle servait quelque peu de garde-fou à l'enthousiasme juvénile et curieux de la jeune fille, qui savait que c'était pour le mieux.

Maintenant, ils avaient enfin le fils béni qu'ils avaient toujours voulu, celui qui transmettrait leur nom, leur héritage, qui perpétuerait dignement la lignée des Green. Maintenant, ils pouvaient délaisser un peu leur cause perdue de fille, qui ne se plaignait pas de ce détachement. C'était l'année de ses BUSE et elle était ravie de pouvoir rester au Château pour les vacances, même si sa tante Gigi allait lui manquer. L'inépuisable bibliothèque de Poudlard n'attendait qu'elle et ne pas voir le visage béat de sa mère avant Pâques lui faisait on ne peut plus plaisir.


. . .

Des années s'étaient écoulées, Vera avait brillamment obtenu ses BUSES et ses ASPICS avec rien de moins qu'un E en Métamorphose, ce qui avait satisfait ses parents sans pour autant les enjouer. Son petit frère avait après tout respiré, fait pipi tout seul, marcher, parler, fait voler son assiette de soupe dans la figure de l'elfe de maison, bref, il y avait de quoi s'occuper. Leonard August Green, perle de la famille, don du ciel etc etc. Sa soeur aînée éprouvait pour lui cette sorte d'affection distante que la plupart des gens ont pour les cousins qu'ils ne voient jamais ou leur grande-tante Margaret. Elle prenait en compte le lien qui les unissait, s'attendrissait parfois de voir le petit garçon mener sa vie de petit prince, était prête à le protéger et à en prendre soin, mais ce n'était pas cet amour fraternel débordant qu'on pouvait voir chez d'autres. Bien entendu, la blonde s'était demandé si cela faisait d'elle une mauvaise personne, une soeur indigne, si ses fameux gênes diaboliques qui effrayaient certains de ses camarades à Poudlard faisait finalement surface. Mais il fallait aussi admettre qu'elle n'éprouvait pas de jalousie pour l'enfant, qui pourtant, en cinq ans d'existence avait été plus choyé qu'elle depuis sa naissance. Ce n'était pas parce que ses parents ressemblaient enfin à des êtres humains dotés d'émotion que Vera allait revoir leur jugement sur eux. Ce n'était pas tant Leo qu'ils aimaient, mais plutôt son nom, son sang, ce qu'il représentait. Ils aimaient leur propre fierté d'une certaine manière. SI elle-même avait été une Green plus conventionnelle, une Serpentard, qu'elle avait crié à qui voulait l'entendre que les Moldus, les Sang-de-Bourbe et les Carcmols n'étaient bon qu'à l'esclavage ou à l'extermination, qu'elle s'était pâmé devait les prétendants que ses parents essayaient de lui présenter et qu'elle avait fait carrière au Ministère, peut-être l'auraient-ils aimer aussi.

Mais Vera travaillait présentement à Ste-Mangouste, en tant qu'assistante et préparatrice de remèdes pour l'instant. Bientôt, elle grimperait les échelons et deviendraient plus indépendante et obtiendrait le titre de chercheuse en remèdes magiques. Elle était toujours affiliée à l'hôpital et ils avaient l'exclusivité de ses découvertes, mais étant donné que la blonde avait ses propres horaires et une certaine liberté d'action, elle exerçait également une activité de consultante pour le Ministère, des organismes étrangers, des particuliers... Cela lui permettait de concilier sa passion pour l'Histoire et la magie ancienne avec son don pour les Potions et ses connaissances en Botanique. C'était un parcours relativement atypique et qui ne la plaçait pas dans une position trop difficile à maintenir. En effet, travailler au Ministère quand on vient d'une famille comme la sienne, cela revient à verser les bons pot de vins aux bonnes personnes pour obtenir des faveurs, faire passer les décrets qui nous arrange. Et la corruption, ce n'était pas vraiment sa tasse de thé. Elle préférait largement le calme et la tranquillité du laboratoire, de sa bibliothèque. Car bien sûr, la jeune femme avait fini par quitter le manoir familial pour emménager dans un loft plus que spacieux dans le coeur de Londres. Les lieux avaient été soumis à diverses protections, plus pour ses voisins qu'elle-même. Qui plus tes, un chaudron qui explose ou des volutes de fumée violets, cela peut paraître suspect.


. . .

Tout est infiniment compliqué depuis le retour du Seigneur des Ténèbres. Bien sûr, Vera n'avait pas tellement douté des propos de Potter et l'excitation de sa famille n'avait fait que la conforter dans ses pensées. Toutefois, elle avait soigneusement fait mine de ne pas comprendre les sous-entendus que son père lui lançait, sachant très bien qu'il voulait qu'elle offre ses services assez inhabituels à leur Maître. Bien sûr, Vera Green n'avait, comme qui dirait, ni Dieu, ni Maître. Elle s'était donc contentée de faire la sourde oreille, d'esquiver les repas de famille dominicaux. Mais maintenant, ce n'était plus possible. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était garder la tête basse. Elle avait bien essayé de réduire un peu ses services pour le Ministère, travaillant sur un nouveau traitement contre les brûlures magiques et prétextant ne pas avoir de temps à consacrer à autre chose. Ce n'était pas entièrement faux, la tâche était rude, mais elle voulait surtout diminuer autant que possible son aide au nouveau régime. Elle ne pourrait pas y échapper indéfiniment, la jolie blonde le savait très bien. Mais étant donné que les services qu'on lui demandait était toujours assez particuliers, exigeait de longues recherches, des processus de magie complexe, ancienne et oubliée, comportait parfois des informations, des ingrédients ou des formules difficiles à obtenir, Vera en jouait autant que possible et ralentissait considérablement son efficacité. Peut-être même serait-elle prête à aider l'autre camp...



Dernière édition par Vera D. Green le Dim 26 Mai - 16:14, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ❖ we are the champions
≡ ton pseudo : MARY-W. +marie.
≡ hiboux envoyés : 7022
≡ date d'arrivée : 14/04/2012
≡ tes points : 0 points.
≡ ta disponibilité rp : 0/3 pris.
≡ ton avatar : alexandra dowling.
≡ tes crédits : @alaska (avatar) ; tumblr (gifs) ; birdy, wings (quotes).

≡ âge du perso : uc.
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Dim 19 Mai - 2:51

CAREY C'EST TELLEMENT MIEUX QUE KIRSTEN :potté: :héhé: :red: DW TEAM :love: bienvenuuuuue I love you :héé: bonne chance pour ta fiche (a)
si tu as des questions, n'hésite pas :bril:

Et le pseudo de ton amie c'est Beitris :bg:

_________________

------------------------------------------
all that pain and misery and loneliness. and it just made her kinder. faded into the setting sun, slipped away. but i won't cry 'cause i'll never be lonely. for you are the stars to me, you are the light i follow.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Dim 19 Mai - 7:53

CAREY :bave:
Bienvenue et bon courage pour ta fiche. :puppy:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Dim 19 Mai - 9:44

Bienvenue sur le forum :angel:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Dim 19 Mai - 12:42

Bienvenue parmi nous ! Bon courage pour la rédaction de ta fiche :puppy:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Dim 19 Mai - 13:25

Ohh, une amie de ma Beitris chéri :héé: Il nous faudra un lien, parce Carey quoi, elle est tellement parfaite :fall:
Bienvenue ici, courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Dim 19 Mai - 13:56

Beitris, voilà je savais qu'il y avait un B quelque part :arrow: Et haha, tout ce DW, je me sens comme à la maison :puppy:

Merci à touuuus I love you contente de voir que mon changement d'avatar attire les foules :héé:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Dim 19 Mai - 13:59

DW c'est la vie :puppy: j'aime trop Carey, très bon choix :coeur:
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche :puppy:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Dim 19 Mai - 17:45

Bienvenue parmi nous :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Dim 19 Mai - 19:48

carey baby omg je l’aime tellement que je peux succomber à la tentation :arrow: TARAAAA YOU HERE :puppy: :red: bienvenue sur pi bon courage pour ta fiche :héé: :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Lun 20 Mai - 0:37

Merciiiii à tous I love you

MARINA :red: Pouah, je te tente, je suis vile :héé:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Lun 20 Mai - 0:41

Bienvenue ici et bonne chance pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Lun 20 Mai - 10:53

merci pour ton petit mot dans la fiche il me fait chaud au coeur :puppy: :coeur:
saches que je suis ravie de compter un nouveau membre à la famille Green. bienvenue, officiellement, et bon courage pour ta fiche, j'espère de tout mon coeur que tu te plairas sur PI et que tu resteras là pour toujouuuuuuuurs :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Lun 20 Mai - 12:26

CAREY :potté:
Bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Mar 21 Mai - 20:27

Bienvenuuuuuue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBER ❖ mischief managed
≡ ton pseudo : April Rain (Emma)
≡ hiboux envoyés : 5305
≡ date d'arrivée : 03/08/2012
≡ tes points : 340 points.
≡ ta disponibilité rp : 1/3 rp dispo.
≡ ton avatar : Holland Roden
≡ tes crédits : faith (avatar), acidbrain (codes sign), tumblr (gifs)

≡ âge du perso : 23 ans
≡ amoureusement : Célibataire, en proie à certains sentiments naissant qu'elle essaye de refouler.
≡ son emploi : Elle est couturière dans une petite boutique qui ne paye pas de mine. Un travail très éloigné de ses ambitions premières, dont elle n'a aucun souvenir.
≡ statut de sang : Sang-mêlé, rien de transcendant ni de particulièrement honteux.
≡ sa maison : Ancienne Poufsouffle, ce que personne ne parvenait à comprendre quand elle était encore à Poudlard.
≡ sa baguette : Bois d'aubépine, ventricule de dragon, parfaite pour les sortilèges.
≡ son patronus : Elle n'en possède pas, ses anciennes ambitions étouffant toute possibilité de créer un tel sortilège.
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Mar 21 Mai - 22:05

Bienvenuuuuue :arcciel:
Bon courage pour ta fiche :yay:

_________________
Too much love will kill you
Just as sure as none at all. It'll drain the power that's in you, make you plead and scream and crawl, and the pain will make you crazy, you're the victim of your crime. Too much love will kill you every time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Jeu 23 Mai - 21:18

Mais c'est normal Ainsley, je suis contente de rejoindre la famille aussi :puppy:

Et merci à vous touuus :yay:

Je finis ma fiche ce soir ou demain, j'ai des idées et tout mais faut que je mettes ça bien en ordre :soldier:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Jeu 23 Mai - 23:19

CAREEEEEEY :fall: :red:
Bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ❖ we are the champions
≡ ton pseudo : sweet poison (anaïs).
≡ hiboux envoyés : 2182
≡ date d'arrivée : 16/03/2013
≡ tes points : 280 points.
≡ ta disponibilité rp : libre.
≡ ton avatar : daisy ridley.
≡ tes crédits : tearsflight (avatar).

≡ âge du perso : dix-neuf ans.
≡ amoureusement : célibataire.
≡ son emploi : aucun, mais avant elle travaillait pour une chaine de radio sorcière.
≡ statut de sang : née moldue, une nouvelle tombée du ciel.
≡ sa maison : poufsouffle.
≡ niveau d'études : elle a obtenu 7 buses et 6 aspics.
≡ sa baguette : bois de cerisier, elle mesure 29 cm et contient un crin de licorne.
≡ son patronus : un loup.
≡ son amortencia : le parchemin usé, une odeur rappelant les couloirs de poudlard, quelques notes fruitées.
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Ven 24 Mai - 12:00

Il ne te reste plus qu'un jour pour finir ta fiche, si tu as besoin d'un délai, n'hésite pas :puppy:

_________________

It's just a shadow of my wound
You who wish to conquer pain, You must learn what makes me kind. The crumbs of love that you offer me, Are the crumbs I've left behind Your pain is no credential here, It's just a shadow of my wound. I have begun to long for you, I who have no greed; I have begun to ask for you, I who have no need. You say you've gone away from me, but I can feel you when you breathe. And do not love me quite so fiercely now, When you know that you are not sure. — avalanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Ven 24 Mai - 15:06

Oui, je veux bien un petit délai, au cas où :hide: Je devrais finir aujourd'hui mais mieux vaut prévenir que guérir ^^ De toute façon ce serai fait ce weekend car après j'entre dans une brève absence (dit la fille à peine arrivée, c'est pas bien Rolling Eyes )

edit: ah et étant donné que mon personnage est adulte, dois-je passer le test du Choixpeau?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ❖ we are the champions
≡ ton pseudo : sweet poison (anaïs).
≡ hiboux envoyés : 2768
≡ date d'arrivée : 27/03/2013
≡ tes points : 185 points.
≡ ta disponibilité rp : free.
≡ ton avatar : sophie turner.
≡ tes crédits : jukebox joints (avatar).

≡ âge du perso : dix-sept ans.
≡ amoureusement : fiancée, contre sa volonté.
≡ son emploi : étudiante, 7ième année à poudlard.
≡ statut de sang : sang-pur.
≡ sa maison : poufsouffle.
≡ niveau d'études : 7ième année, elle a déjà 7 buses.
≡ sa baguette : bois de noyer. Elle mesure 20,5 cm et contient une plume de phénix.
≡ son patronus : un panda roux.
≡ son amortencia : l'odeur de la cire à polir les balais, de l'herbre fraichement coupée et cette délicieuse odeur qui caractérise la grande salle de poudlard lors des repas.
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Ven 24 Mai - 23:01

d'accord, tu as jusqu'au 30 mai du coup I love you
pour le test, oui, même en étant adulte, il faut le passer pour déterminer ton ancienne maison :angel:

_________________
uc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Ven 24 Mai - 23:09

Merci beaucouup !

Ah moi qui était partie dans mon délire Serdaigle, je vais aller le remplir de ce pas haha xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Sam 25 Mai - 2:02

Bienvenue :tong:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   Dim 26 Mai - 16:15

Merci :puppy:

Bon finalement, j'ai réussi à terminer ma fiche. Je séchais un peu sur la fin et ça se ressent, mais j'espère avoir réussi à dépeindre au mieux mon personnage !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vera - It is our choices, that show what we truly are, far more than our abilities.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: Deuxième saison :: fiches
-
Sauter vers: