AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GAME MASTER
MEMBER ❖ mischief managed
≡ hiboux envoyés : 88
≡ date d'arrivée : 01/05/2013
≡ tes points : 0 points.
≡ tes crédits : iridescent (avatar).
(2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali. Tumblr_mpmwo4v1GM1qeeqito6_250
MessageSujet: (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali.   (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali. Icon_minitimeLun 13 Mai - 0:28

2.2 saireann & cali

Un groupe de réfugiés aurait été repéré, quelque part à l'est des profondeurs de la forêt de Dean - autant faire d'une pierre deux coups, estiment les Mangemorts qui envoient alors un groupe quelques rafleurs à leur poursuite. Celui-ci est d'ailleurs commandé par Saireann, qui sait parfaitement bien que c'est une grande responsabilité qui lui est donnée là. Mais de l'autre côté, l'Ordre a également reçu l'information à toute allure, et c'est Cali qui, au commande d'un petit groupe également, se rend sur les lieux. Voilà que la vie de plusieurs personnes dépendent des épaules bien frêles de Cali Mangrover et Saireann O'Leirigh, il va falloir faire preuve de fermeté, de puissance et de capacité à commander ses hommes pour parvenir à mettre la main sur le groupe de réfugiés.


- instructions et explications.
+ saireann ayant fait le plus grand nombre au lancé de dés, c'est lui qui commence le rp et qui met la main sur le groupe de réfugiés en premier : c'est alors à cali de trouver un moyen de contrer les "plans" de saireann sans blesser qui que ce soit : ruser ou foncer dans le tas, disons que beaucoup de possibilités lui seront offertes, si elle sait ouvrir l’œil.
+ l'ordre de passage se fait comme donné dans le titre, le sujet commence au moment où saireann trouve le groupe de réfugiés, et c'est saireann qui commence en premier, puis ce sera au tour de cali de répondre.
+ d'autres informations pourraient être fournies par la suite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali.   (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali. Icon_minitimeLun 13 Mai - 6:45


On a river of tears
février 1998


L’adrénaline s’infiltre en moi à la manière d’un poison, alors que je lâche enfin le bras de l’autre rafleur, les pieds enfin posés au sol. Pas du tout honteux de ne pas être en mesure de transplaner par moi-même alors que je guide une patrouille, je suis plutôt anxieux en ce qu’il s’agit de savoir pourquoi c’est à moi que l’on a demandé de tenir les rennes de celle-ci. Depuis la perte de Cersei – ou plutôt son départ précipité –, l’on évite généralement de me confier quoi que ce soit. On ne m’a plus confié quoi que ce soit depuis cette période d’ailleurs. Enfin, j’imagine que si personne n’est en mesure de mener à bien cette mission chez les rafleurs, c’est bien à moi que l’on va la confier, quitte à ce que quelqu’un la rate, autant ne pas attiser la haine du Harkness sur quelqu’un d’autre. Alors que moi, il ne sait déjà pas me voir. Je déglutis alors que je me mets à avancer sans un mot, les autres m’emboitant le pas. Ainsi, nous commençons à encercler le campement des quelques réfugiés présents, nous glissant telles des ombres furtives derrière les troncs d’arbre, essayant de ne pas nous faire voir, jusqu’à l’arrivée du moment propice. Instant qui arrive bien plus vite que je ne l’aurais cru, alors que le réfugié ayant l’air de monter la garde jusque là, s’engouffre à l’intérieur de la tente. D’un simple clignement des paupières, j’intime aux autres rafleurs qu’ils peuvent y aller. Et aussitôt, ils se précipitent en direction de la tente, en déchirant les pans du tissu alors que les sortilèges se mettent à fuser, autant du côté des fugitifs que de celui des rafleurs. Restant quelque peu en retrait, j’observe un instant la scène avant de m’avancer à mon tour, baguette en main. « Stupéfix ! » Un corps s’écrase au sol, inerte, frappé de plein fouet par l’éclat de lumière qui jaillit de ma baguette. Je ne m’attarde pas, préférant aller aider à maitriser les autres. Pour l’instant, ça va, les choses ne me semblent pas trop compliquées à gérer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali.   (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali. Icon_minitimeLun 13 Mai - 13:23


forêt de bean, intrigue 2.2, mission pour l’Ordrex x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x


Tout était allé très vite. Elle avait été convoquée de toute urgence, avait transplané sur le champ, puis encore, dès que l'ordre avait été formulé. Elle n'avait pas eu le temps de s'inquiéter des raisons, au début, mais à présent qu'elle était là, c'était loin de la rassurer. Elle avait subi un échec, quelques semaines auparavant, et Sage lui avait mis celui-ci sur le dos quand elle n'était en rien fautive. Lui confier une équipe à présent était dénué de toute logique. Cherchait-on à la jeter dans la gueule du loup ? Elle avait moins de mal à imaginer cela que d'envisager la possibilité qu'ils soient clairvoyants à son sujet. Enfin, devant eux s'étendaient les bois, la pénombre les enveloppait, la nuit berçait de son silence les guerriers angoissés, et à présent, c'était à autre chose qu'il fallait songer. Ils avançaient avec prudence, sous le joug d'un sortilège d'insonorisation qui les poussaient à avancer le plus groupés possible, mais bientôt, un grand fracas au loin leur parvint, celui des sortilèges qu'on lançait, des corps qui tombait, et le cœur de Cali se mit à tambouriner dans sa poitrine, la générosité de son âme l'emplissait en cet instant de terreur, et elle se mit à courir, pour ne s'arrêter qu'au bord du campement. « Pitfoy, Malengris, je compte sur votre discrétion pour rassembler tous ceux qui sont suffisamment à l'écart pour être soustraits aux Mangemorts sans qu'ils s'en aperçoivent. Ils ne doivent pas vous voir, ou vous mettrez chacun d'entre nous en péril. Vous ramenez ceux que vous pouvez trouver, vous briefez les plus forts pour qu'ils soient prêts à nous rejoindre sur le terrain, vous mettez à l'abri les autres. Crampton et Gully, vous passez derrière nous afin de vérifier l'état de ceux qui sont déjà tombés, éventuellement soigner rapidement ceux qui peuvent l'être. Les autres... J'en veux quatre pour monter une tente piégée de l'autre côté du campement et les prendre par surprise, quatre autres dans les arbres, un sur chaque point cardinal, là où vous aurez le moins de chances d'être atteints, et où vous pourrez fréquemment nous faire des rapports, ceux qui restent, avec moi, on va essayer au maximum de conserver l'effet de surprise, mais ne soyons pas trop longs tout de même, nos amis s'effondrent un peu plus chaque seconde qui passe. » Joli petit discours, elle ne savait pas d'où lui était venue l'inspiration. Mais elle n'était qu'une enfant, une enfant en train de donner des ordres à des sorciers sûrement bien plus expérimentés. Aussitôt dit, aussitôt fait pourtant, elle se hâta de rejoindre le bord du campement et de faire un état des lieux dans l'ombre. Ils étaient plutôt dispersés, mais leur sentiment de supériorité pouvait les trahir. « Tant que vous le pouvez, ne vous faites pas voir. » Et elle y alla. « Petrificus totalus ». Son premier mangemort à terre. La nuit allait être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali.   (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali. Icon_minitimeLun 13 Mai - 22:22


On a river of tears
février 1998


Autour de moi, les choses s’enchainent à une vitesse ahurissante. Les sortilèges virevoltent dans les airs à toute vitesse, manquant à plusieurs reprises de m’atteindre de plein fouet alors que je ne les esquive que de justesse. Ces fugitifs ont véritablement l’air de tenir à la vie. Mais dans un autre sens, il serait complètement idiot de leur part, de ne pas tenter de se défendre alors qu’ils n’ont plus aucune chance de s’en sortir. Nous les encerclons et la plupart des rafleurs avec moi, se montrent être de véritables fous-furieux. Et si les réfugiés auraient pu tenter de m’amadouer pour que je les libère, comme tant d’autres l’ont bien fait, je crains qu’avec eux, ils n’ont véritablement aucune chance. A côté de moi, je vois l’un d’entre un, un grand homme – physiquement parlant tout du moins – devant sûrement avoir des gênes de demi-géant quelque part, faire jaillir un éclat de lumière vert de sa baguette qui, en percutant l’un des fugitifs, le fait tomber au sol. Et le corps inerte de celui-ci, laisse planer une atroce odeur de mort. Envoyant un énième stupéfix, après avoir alterné entre ce sortilège et celui de petrificus totalus, je me jette sur le côté pour lui agripper le bras. Le demi-géant se retourne vers moi, me lorgnant d’un œil mauvais. « Pas de mort ! Je les veux vivants. Ils nous seront bien plus utiles vivants. » Il me toise quelques instants, avant de me repousser d’un geste brusque, n’ayant visiblement que faire de mes ordres. Quelle idée de m’avoir mis à la tête d’une troupe de rafleurs en même temps ? Ils savent tous que j’ai laissé échapper la fille du Harkness et doivent par conséquent me considérer comme non-apte à mener cette mission. Certains sont peut-être même sûrement frustrés de se retrouver sous mes ordres. « Petrificus totalus. » Le sortilège retentit de derrière moi, pour venir frapper le demi-géant face à moi. A l’endroit exact où je me trouvais quelques instants auparavant. Sûrement m’a-t-il fait épargner en me repoussant brutalement, s’il avait attendu quelques secondes de plus, ce serait moi qui me serait étalé au sol. Je fais rapidement volte-face, ma baguette toujours serrée dans mon poing, alors que je perçois enfin quelques silhouettes se découper derrière moi. « Rafleurs ! Derrière vous ! » je hurle à l’attention des miens alors que, pointant ma baguette face à moi, je lance de nouveau des sortilèges de stupéfixion. Pourtant, autour de moi, ce sont des sortilèges impardonnables qui fusent. Avada. Doloris. Je n’entends que ça, les mots me résonnant inlassablement dans la tête. Moi qui me montre incapable de lancer le moindre sortilège de ce genre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali.   (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali. Icon_minitimeVen 31 Mai - 12:08

Son sort avait frappé une bête à moitié humaine, un monstre de chair qui s'étala de tout son long sur le sol, le faisant trembler alentour. Elle n'avait rien contre les hybrides, mais force était d'admettre qu'ils en imposaient. Quoiqu'il en soit, ce n'était pas le flot de pensées le plus adapté au moment présent. Il avait éjecté sur le côté quelqu'un, un quelqu'un qui semblait aux commandes, un quelqu'un qui semblait seul, pourtant, à ne pas user sa baguette afin d'emplir de douleur ceux qui l'entouraient. Amusant. Elle aurait voulu s'approcher, songea à un face à face, mais dans la cohue, l'agitation, les choses ne se passaient pas ainsi, ils étaient encore trop nombreux. « Mangrover ! » Un corps tomba tout près d'elle, manquant de l'entraîner dans son sillage. « Oups. » Elle se retourna et vit un de ses camarades furieux de l'avoir prise en telle posture. « Merci. » Masque froid. Ne pas montrer de failles. Les apparences, toujours, même auprès des vôtres, si l'on devait les appeler ainsi. Cet incident lui avait au moins mis un coup de fouet. L'effet de surprise n'avait pas duré bien longtemps, ils avaient vite été repérés, et on évoluait plus dangereusement alors. Elle n'aimait pas ça. Elle se lança à corps perdu dans la bataille qui faisait rage, tout en tentant tant bien que mal de suivre l'avancée de ses « troupes ». Tâche difficile : il était peu aisé de reconnaître dans ce noir les visages, les silhouettes, d'autant que chacun se liait, courait, disparaissait, sombrait, se relevait. Un, deux, trois. Elle ne cherchait même pas à identifier ceux qui s'écroulaient sous ses mots. Qui menait la danse, pour l'instant ? On n'aurait su le dire. Enfin, les premiers de ses compagnons à s'être détachés étaient parvenus aux arbres, et des sorts furent jetés depuis les hauteurs. Cali jeta un coup d’œil là-haut et fut rassurée : ils avaient de quoi se dissimuler, tant que l'aube ne naissait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali.   (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali. Icon_minitimeDim 2 Juin - 9:29


On a river of tears
février 1998


Dans l’obscurité, il semble assez difficile de reconnaitre qui se trouve avec qui. Les camarades d’un camp, deviennent subitement de simples étrangers, aux visages baignés dans l’ombre, au même titre que les ennemis. Je déglutis face à cette constatation, la baguette brandit dans une main sans lancer le moindre sort. J’ai peur de toucher les miens. Mais les autres rafleurs ne semblent avoir aucun scrupule, balançant des sortilèges à l’aveuglette, des épais jets de lumière sortant de leurs baguettes. Je jette un rapide coup d’œil au colosse étendu sur le sol, me disant que c’est moi qui devrait être à sa place, s’il ne m’avait pas poussé. Je sais bien qu’il n’a pas eu la présence d’esprit de me mettre en retrait pour me sauver la mise, mais je lui dois tout de même bien ça. Serrant un peu plus fort ma baguette entre mes doigts, je grince légèrement des dents alors que mon regard croise celui d’une brune de l’autre côté. Un instant, j’hésite à avancer dans sa direction, prenant tout de même mon rôle de meneur suffisamment à cœur pour tenter de débusquer le meneur – la meneuse, pour le coup – adverse. Mais avant que je n’aie eu le temps d’esquisser le moindre geste, je perçois des éclairs de lumière qui jaillissent d’entre les feuilles des arbres, pour venir percuter le sol un peu partout. Je ne prends même pas le temps de voir s’ils ont percuté qui que ce soit, déglutissant alors que je bats en retraite vers les dernières personnes présentes dans la tente. « Prenez les eux et on se casse ! » je hurle, espérant m’être fait entendre malgré le brouhaha qui monte crescendo. « Si vous arrivez à mettre quelques uns de ces enfoirés à terre avant de partir, faites-le. Mais ce n’est pas notre priorité. » j’ajoute en direction de deux autres rafleurs, disposés non loin. Ils secouent doucement la tête en signe d’approbation avant de partir je-ne-sais-où. Peu importe. Si l’on ne met pas à mal l’Ordre du Phénix alors que ses membres nous ont attaqués, je sais que je vais me faire sévèrement réprimander. Mais cela n’en est pas plus notre mission principale dans l’histoire, à moins qu’il y avait quelque chose d’écrit entre les lignes et que je n’ai pas su percevoir au premier abord.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali.   (2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

(2.2) “ on a river of tears w/saireann + cali.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: Deuxième saison :: sujets abandonnés
-
Sauter vers: