AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (2.1) the light shines red like blood (daley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: (2.1) the light shines red like blood (daley)   Ven 3 Mai - 22:18


“ the light shines red like blood ”
when the devil came to visit me
he said son, i am your enemy fear me.
Daley and Clive
--------------------------------------------
Clive devait partir. Il avait fait le tour du château, il avait redirigé Juliet vers Sofia, il ne lui restait plus qu’à plier bagage, quitter définitivement le château et rejoindre Cedrella pour s’enfuir avec elle. Depuis qu’il était revenu dans le château, depuis qu’il avait quitté Cedrella, quelques minutes plus tôt, Clive avait fait de son mieux pour ne pas croiser ses élèves. Il n’avait pas envie de croiser les visages de ceux qu’il laissait tomber ici. Il avait fait un choix. Il s’y tiendrait. Il avait promis à Cedrella qu’il viendrait avec elle, il n’était dès lors plus question de faire demi-tour et ce même si les remords commençaient déjà à s’emparer de lui. Il ne pourrait s’en débarrasser de façon définitive, mais, il savait qu’une fois qu’il retrouverait Cedrella, ils se retrouveraient enfouis au plus profond de lui, ainsi, il n’y penserait plus, ou du moins, presque plus. Ça reviendrait certainement, tôt ou tard. Pour l’instant, il se devait de ne pas essayer d’y penser afin de se concentrer sur ce qui importait vraiment. Faire ses affaires et quitter ce maudît château. Rapidement, il avait entassé quelques affaires dans un sac, il n’avait pas besoin de grand-chose et de toute façon, il était plus sage pour lui de ne pas s’encombrer s’il voulait rester discret le temps de quitter le château. Alors qu’il enfouissait le reste de ses affaires dans son sac, il posa son regard sur l’horloge au fond de la pièce. L’heure était bientôt arrivée. Il devait se dépêcher, quitter le château dès le début du dîner à cette heure où les couloirs étaient bien plus déserts que d’habitude. Les élèves étaient tous dans la grande salle, les mangemorts n’avaient donc pas besoin de trop tourner dans les couloirs. Il arrêta tout mouvement alors que quelques coups contre la porte de son bureau se firent entendre. Il ne savait pas qui pouvait bien venir le voir à cette heure, mais par principe, ça lui semblait être un bien mauvais signe. Lentement, il se dirigea vers la porte qu’il n’ouvrit pas entièrement, juste suffisamment pour voir qui venait le déranger alors même qu’il n’avait que très peu de temps devant lui. L’image du mangemort face à lui fit crisper la mâchoire. « Ò Donnell. » Il s’agissait probablement de la dernière personne qu’il avait envie de voir en cet instant. « Que puis-je faire pour toi ? » Il essaya de lui adresser un léger sourire, bien qu’il soit, de toute évidence incapable de faire preuve de la moindre courtoisie envers les mangemorts, d’autant plus que ce n’était, vraiment pas le bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) the light shines red like blood (daley)   Lun 13 Mai - 3:18

Daley avait la rancune tenace et il détestait qu'on lui tienne tête, surtout lorsqu'il s'agissait de cette école qu'il avait appris à apprécier en tant que professeur. Et malheureusement, quand la colère de Daley se dirigeait vers quelqu'un il valait mieux pour cette personne qu'elle fasse mine basse et qu'elle ne vienne pas l’énerver davantage. Mais cette fois, c'était Daley qui partait à la confrontation d'un pas décidé mais aussi énervé. Depuis la mort de cet élève, depuis que les mangemorts avaient exécuté ce né-moldu, c'était le chaos à Poudlard, ce que le jeune mangemort n'appréciait pas vraiment. Les sorciers prenaient la fuite et il savait que nombre d'entre eux avaient l'intention de quitter le château pour ne pas se retrouver entre les mains de leurs ennemis. Et il avait l'oreille très pendue, il savait écouter ce qu'il devait et il savait garder ses informations pour lui et aujourd’hui, il allait entamer une énième action pour déjouer les plans de ceux qui voudraient les défier. Voilà la mission qu'on lui avait confié et qu'il était obligé d’exécuter. En frappant à la porte de Clive, Daley savait parfaitement ce qu'il allait dire et ce qu'il allait faire, il était dans un état assez instable, il avait soif de sang, ce qui ne lui était pas arrivé depuis quelques jours déjà et pourtant, cela se déclenchait aujourd'hui, alors que le professeur lui ouvrait la porte sans pour autant le laisser entrer ou voir le reste de la pièce. « Ò Donnell. » Daley répondit par un simple hochement de tête, pas le temps en salutations inutiles ni politesses en tout genre. « Que puis-je faire pour toi ? » Clive n'était, d'habitude, pas aussi aimable, du moins, pas depuis la dernière fois qu'ils s'étaient parlés au sujet d'une petite poufsouffle de sa maison. « J'ai quelques questions à te poser, je peux entrer ? » Demanda-t-il, par pure politesse mal placée puisque, une main déjà sur le battant indiquait clairement qu'il était prêt à forcer le passage. « C'est à propos de Juliet Moseley, je suppose que tu n'as pas envie d'avoir cette conversation dans le couloir. » Déclara-t-il un peu plus froidement pour l'inciter à le laisser passer, parce qu'il était prêt à garder pour lui ce qu'il avait appris, si Clive jouait le jeu de la discrétion lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) the light shines red like blood (daley)   Lun 13 Mai - 20:52


“ the light shines red like blood ”
when the devil came to visit me
he said son, i am your enemy fear me.
Daley and Clive
--------------------------------------------
Juliet savait que si Clive ne venait pas, il faudrait qu’elle retrouve Sofia. Il ne s’inquiétait pas trop pour elle, entre les mains de la sorcière, elle serait en sécurité, il le savait parfaitement. Il faisait confiance à Sofia. Pour le moment, il s’inquiétait surtout pour lui-même. Il devait retrouver Cedrella. Il n’avait pas une minute à perdre et voilà qu’on venait le déranger, que Daley qui plus est, venait le déranger. Il n’avait pas de temps à perdre avec le mangemort. Il voulait juste retrouver Cedrella et quitter ce maudit château. Ce n’était pas l’envie qu’il avait eu ce matin, ce n’était pas ce qu’il avait dit à Cedrella dans un premier temps, mais le fait été qu’il avait pris une décision et que, poser un lapin à Cedrella, c’était bien la dernière chose dont il avait envie. Il n’aurait jamais du ouvrir la porte, se contenter de faire comme s’il n’était pas dans son bureau, après tout, c’était plausible c’était l’heure du diner. Il aurait du être dans la grande salle avec les autres. Maintenant il avait bien envie de lui refermer la porte sur les doigts, mais c’était sans doute une mauvaise idée s’il ne voulait pas s’attirer ses foudres. Il lui adressa un nouveau sourire, qui sonnait plutôt faux avant d’ouvrir la porte pour qu’il puisse rentrer. « Très bien. » Il laissa le mangemort entrer avant de refermer la porte derrière lui. « Alors, Juliet ? Qu’est-ce que tu lui veux ? » Pas du bien, il s’en doutait bien. Il jeta un coup d’œil rapide à l’horloge au fond de la pièce, à l’heure. Elle n’allait pas tarder à rejoindre Sofia, alors il n’avait qu’à gagner un peu de temps, avec un peu de chance, il serait juste en retard à son rendez-vous avec Cedrella, elle comprendrait, il en était sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) the light shines red like blood (daley)   Sam 25 Mai - 14:20

Depuis la mort du jeune garçon à Poudlard, c'était un peu la cohue dans les murs du château et les mangemorts commençaient à avoir du mal à y mettre un terme. Ils courraient de partout depuis quelques temps pour chasser des élèves, des membres du corps professoral, ils avaient la tête et les oreilles partout. Et Daley était très satisfait d'avoir laissé les siennes traîner dans les parages, il avait des informations et entendait bien s'en servir, de toute manière, il n'avait pas le choix. On lui avait donné l'ordre de mener son enquête, il ne pouvait faire autrement que d'achever sa mission dans les plus brefs délais et avec efficacité. Et malheureusement pour le professeur de d'arithmancie qui lui faisait face, c'était lui qui allait être sa seconde victime, après Lyse. « Très bien. » Voyant le sorcier céder à sa requête, Daley s'engouffra dans le bureau de son collègue sans pour autant lui tourner le dos, il était loin d'être fou et suicidaire. Il commençait à comprendre qui était Clive et sa mission au sein du château. Il allait donc s'amuser un peu simplement parce que le professeur avait eu le malheur de le contrarier. « Alors, Juliet ? Qu’est-ce que tu lui veux ? » Daley ne répondit pas tout de suite, il se contenta de jeter un œil circulaire à la pièce, son œil inquisiteur ne tarda pas à trouver un sac qui semblait bien rempli. Il esquissa un sourire en coin en tournant la tête vers Clive. « J'ai interrompu un départ ? » Il aurait voulu avoir l'air navré mais il aurait sonné trop faux de toute façon. Il scrutait Clive avec méfiance et surtout tout en calculant ses chances face à lui. Il avait les deux mains jointes derrière le dos mais il semblait pourtant parfaitement menaçant. Il finit par répondre à sa question. « Il faut être très prudent quand on entend se moquer des gens Clive, et il faut surtout faire attention aux murs qui ont des oreilles. » Un avertissement inutile, tout le monde savait ça mais Clive ignorait que son secret était ébranlé. D'un geste de la tête, il désigna le sac de son collègue avant d'ajouter. « J'ai entendu dire que tu prévoyais de prendre le large et pas tout seul. Vois-tu, ça me pose un souci, je t'aime bien et je serais triste de te voir quitter le château. » Son petit sourire en coin indiquait qu'il était loin d'être triste mais ravi d'être celui qui le retiendrait entre les murs de Poudlard. Il était très clair, il n'était pas question qu'il parte, il allait s'amuser un peu avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) the light shines red like blood (daley)   Lun 27 Mai - 12:31


“ the light shines red like blood ”
when the devil came to visit me
he said son, i am your enemy fear me.
Daley and Clive
--------------------------------------------
S’il n’y avait pas eu Juliet, Clive serait parti du château depuis longtemps, peut-être qu’il ne serait même pas revenu récupérer ses affaires. Il ne partait pas en vacances de toute évidence, il n’avait pas franchement besoin de ses vêtements et de toute évidence, sa vie était à ses yeux beaucoup plus importante que n’importe quel truc pouvait se trouver dans son bureau. Il n’avait aucune raison de revenir, si c’est Juliet. Juliet qu’il ne pourrait finalement même pas aider puisque Daley risquait d'empiéter un peu trop sur le peu de temps qu’il avait pour la rejoindre, puis retrouver Cedrella. Il aurait peut-être du prévoir plus large, quitte à sacrifier un peu des instants qu’il avait passé avec sa fiancée plus tôt dans la soirée. Maintenant, il était coincé avec Daley et il devait bien admettre qu’il y avait beaucoup de personnes dans ce château avec qui il préférerait être coincé. Daley n’était certainement pas un ami, même pas un collègue. La matière qu’il enseignait – bien que le terme soit selon Clive peu adapté – n’était même pas une matière et ça n’avait certainement pas sa place dans une école telle que Poudlard. Daley n’était qu’un mangemort de plus qui salissait les couloirs de Poudlard. « Pas vraiment. Je préparais juste mes affaires pour les prochaines vacances, j’ai l’intention de partir quelques temps. Tu sais, à la montagne, skier un peu. C’est bientôt les vacances de février non ? » C’était le mois de février et il n’avait pas encore eu de vacances aux dernières nouvelles, donc, ça devait être plus ou moins bientôt. Un départ en vacances venant de lui, ce n’était pas impossible, après tout il été resté à Cardiff pendant celles de noël. Un mensonge qui tenait assez bien la route et une chance pour lui, il était plutôt bon menteur, c’était peut-être la seule chose qu’il devait à sa famille ça. Il haussa les épaules aux répliques du mangemorts. « Les vacances c’est mieux à deux. Tu es jaloux, tu aurais voulu que je t’invite toi ? » Il avait très bien compris l’ironie dans les paroles de Daley, alors autant en rajouter une couche. Il semblait qu’il ne quitterait pas le château ce soir, ni même pour les prochaines vacances alors autant essayer d’aborder la situation avec des pseudos blagues, ça rendrait les choses moins difficiles, si tant est que ce soit vraiment possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) the light shines red like blood (daley)   Jeu 30 Mai - 14:03

Daley n'aimait pas vraiment qu'on se moque de lui, qu'on lui mente pour s'en sortir, qu'on le prenne pour un idiot et quand Clive ouvrit la bouche pour lui répondre, il sut presque instantanément que c'était ce qu'il allait faire. « Pas vraiment. Je préparais juste mes affaires pour les prochaines vacances, j’ai l’intention de partir quelques temps. Tu sais, à la montagne, skier un peu. C’est bientôt les vacances de février non ? » Et il ne fut pas déçu, il pencha légèrement la tête sur le côté, un sourire ironique sur les lèvres. Il savait que Clive mentirait pour sauver sa vie et pour se protéger, ce n'était pas ce qui l'embêtait, au contraire, ça semblait plutôt l'amuser. Il hocha légèrement la tête, ses mains jointes derrière son dos, il continuait de faire le tour du bureau de son collègue, nonchalamment. « Tu devrais le savoir puisque tu prévois de partir. » Fit-il remarquer puisqu'il demandait confirmation. Il n'ajouta rien, ne souligna pas le fait que son mensonge n'était pas passé inaperçu et finalement, il se retourna pour lui faire face. « Les vacances c’est mieux à deux. Tu es jaloux, tu aurais voulu que je t’invite toi ? » Il eut un sourire. « Bien sûr, je suis toujours ravi de partir en vacances avec une née-moldue et son billet pour la liberté. » Répondit-il sur le même ton chaleureux malgré sa révélation, il entendait faire comprendre à Clive qu'il était au courant de sa petite escapade mais il n'avait pas encore l'air franchement menaçant. Ce qui le rendait d'autant plus dangereux. Il se caressant légèrement la barbe naissance qu'il portait au menton tout en reprenant son tour du bureau. « Mais en tant que mangemort, ça me pose quelques soucis de conscience tu vois, je suis déchiré entre mon affection pour toi et mon devoir. » Lâcha-t-il un peu plus froidement avant de s'approcher légèrement de Clive. « Tu ne quitteras pas le château Clive, je vais y veiller personnellement. » Finit-il par lui avouer, un léger sourire en coin. Il n'avait plus aucune chance d'attraper Juliet, il le savait, il se contenterait de Clive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) the light shines red like blood (daley)   Sam 1 Juin - 2:43


“ the light shines red like blood ”
when the devil came to visit me
he said son, i am your enemy fear me.
Daley and Clive
--------------------------------------------
Des mangemorts envahissant Poudlard, c’était une terrible chose aux yeux de Clive il avait toujours détesté l’idée dès le premier jour de la rentrée. Il n’avait pas hésité à leur tenir tête parce que c’était une école, pas un donjon de torture ici. Enfin les mangemorts ne voulaient pas comprendre la notion d’école ni même d’enfants, ils étaient vraiment insupportable et Clive devait bien l’admettre et sans la moindre honte, il les détestait. En cet instant plus que jamais sans doute, c’était Daley qu’il détestait le plus parmi tous les mangemorts présent dans le château. Il venait en un rien de temps de foutre en l’air tout ses plans. Il ne s’inquiétait pas pour Juliet, elle savait quoi faire. Il s’inquiétait pour Cedrella qui, dans quelques minutes se rendrait dans cette taverne toute pourrie qu’était la tête de sanglier pour le retrouver et il n’y serait pas. Forcément, elle allait penser qu’il était revenu sur sa décision puisqu’il avait l’air particulièrement hésitant à partir avec elle au début de leur conversation. Il ne la laissait pas tomber, il était retarder par un mangemort. « Je perds un peu la notion du temps en ce moment et j’aime préparer mes affaires en avance. » Ça ne servait à rien, même avec un mensonge qui aurait mieux tenu la route Daley était venu parce qu’il savait ce qu’il avait l’intention de faire, il ne s’en sortirait pas si facilement, il en avait bien conscience. « Ce serait incroyablement cool des vacances comme ça. » Ou pas. Déjà partir au ski, il préférait éviter, il était sûr de revenir avec une jambe dans le plâtre. Encore avec Juliet pourquoi pas, mais avec Daley. Non, vraiment sans façon. Il posa son regard sur le mangemort. « Tant pis pour mes vacances je suppose. Au moins je viens d’apprendre que tu avais de l’affection pour moi. C’est le plus beau jour de ma vie. Vraiment. » Il lui adressa un sourire qui n’appuyait que trop bien l’ironie de ses paroles. il était coincé à Poudlard, il ne savait pas comment il allait s’en sortir, il ne savait même pas s’il allait s’en sortir, mais il était de toute évidence bien décidé à continuer dans le sarcasme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) the light shines red like blood (daley)   Jeu 13 Juin - 22:28

« Je perds un peu la notion du temps en ce moment et j’aime préparer mes affaires en avance. » Daley fit légèrement claquer sa langue contre son palais, manifestant toute son impatience devant les marques d'humour de son collègue, il commençait doucement à en avoir assez de tourner autour du pot et il aurait préféré passer tout de suite aux réjouissances, au plat de résistance, quand il se mettait à faire ce qu'il rêvait de faire depuis qu'il connaissait Clive, parce qu'il l'avait toujours soupçonné d'être un traître, d'être un complice du bien, d'aider les nés-moldus et tout se confirmait aujourd'hui et il avait hâte de lui faire payer son arrogance et lui faire ravaler son humour douteux. « Ce serait incroyablement cool des vacances comme ça. » Daley arqua un sourcil, déjà plus amusé à présent, en effet, cela pouvait s'apparenter à des vacances de rêves mais il imaginait bien qu'ils ne parlaient pas de la même chose et qu'ils n'avaient pas le même rêve. « C'est vrai, je pourrais vous enfermer dans la cave d'un chalet et vous rendre visite deux fois par jour pour vous torturer et vous laisser aller sur les pistes de ski avec vos blessures tout en vous obligeant à réaliser les meilleures figures de vos vies. » Déclara-t-il avec le ton d'un gamin qui s'apprête à déballer ses jouets de noël. Une perspective fort peu réjouissante pour Clive, il n'en doutait pas mais qui le mettait clairement de meilleure humeur. « Tant pis pour mes vacances je suppose. Au moins je viens d’apprendre que tu avais de l’affection pour moi. C’est le plus beau jour de ma vie. Vraiment. » Il acceptait la chose bien plus facilement qu'il ne s'y était attendu et il l'observa un instant. Il n'allait donc par avoir à se battre pour le forcer à rester ? A le poursuivre dans Poudlard, à le torturer ? Voilà qui lui donnait envie de le faire davantage. Il s'avança légèrement vers Clive, toujours aussi calme, serein et dangereusement posé. Il observa un peu son bureau avant de lui adresser un sourire. « Et tu n'as encore rien vu. Je suis prêt à n'importe quoi pour te garder au château alors si j'étais toi, j'éviterais les petites sorties en douce et les tentatives de fuite. » Il allait déjà vers la porte quand il fut pris d'un léger rire et il se retourna vers son collègue, un large sourire aux lèvres. « Je suis tellement heureux que tu restes que j'en oublie que j'avais aussi l'intention de t'arracher quelques informations. » Annonça-t-il, le ton tout à coup plus froid, plus sombre, empli de promesses de souffrance. « Si tu étais en courant pour Juliet, je suppose que la présence d'autres nés-moldus ne doit pas t'être inconnue. » Ce n'était pas une question, une parfaite affirmation et tout en le demandant, il sortit sa baguette et verrouilla tranquillement le bureau du professeur. Ils n'en avaient définitivement pas terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) the light shines red like blood (daley)   Sam 15 Juin - 23:44


“ the light shines red like blood ”

when the devil came to visit me
he said son, i am your enemy fear me.
Daley and Clive
--------------------------------------------
Il aurait du retrouver Cedrella et s’enfuir avec elle, au lieu de ça, le voilà face à face avec Daley. Il n’avait pas franchement envie de passer la soirée en tête à tête avec le mangemort, tout comme il n’avait pas envie de poser un lapin à sa fiancée. Elle allait lui en vouloir, elle allait croire qu’il l’avait laissé tombée au profit des élèves du château. Elle ne saurait pas la vérité, elle ne pourrait se baser que sur des suppositions tirées des mots qu’il avait pu prononcer quelques instants plus tôt. Il n’aimait pas l’idée, mais elle restait préférable à celle de mener involontairement Daley jusqu’à Cedrella. La laisser tomber ce soir, c’était non seulement la meilleure chose à faire vu la situation dans laquelle il se retrouvait mais aussi la seule chose à faire. Daley ne le laisserait pas lui filer entre les doigts si facilement. « Waw. Les vacances selon toi c’est tellement amusant, j’imagine que quand on partage une fondue avec toi, faire tomber le pain dans le fromage ça doit être un peu comme jouer sa vie à la roulette russe. » Vu la façon dont le sorcier concevait les vacances mieux valait éviter quel genre de gage il pourrait donner. C’était la conception du monde selon les mangemorts, quelque chose de parfaitement désagréable de toute évidence. « Je suppose que tu dois vraiment tenir à moi pour accorder autant d’importance à ma petite personne, je m’en sens presque flatté. » Il n’en était rien en vérité. Il aurait préféré passer complètement inaperçu et s’enfuir comme ça avait été prévu. Pourtant, Daley avait été des plus clair, il ne quitterait pas le château. Clive n’était pas suffisamment fou pour douter des paroles du mangemort. Discrètement, il glissa la main dans la poche de sa veste pour enserrer le manche de sa baguette, tout en fixant le mangemort d’un regard assuré, s’il croyait lui faire peur avec ses menaces et ses regards sombres, il se trompait. Clive en avait vu des vertes et des pas murs depuis le début de l’année, ce genre de situation lui étaient presque habituelles, malheureusement pour lui. D’un coup de baguette, le mangemort verrouilla la pièce, il était vraiment coincé avec lui désormais. Génial. Il recula légèrement pour aller s’appuyer contre son bureau, s’assurant ainsi que la distance entre lui et Daley était suffisante. « Juliet est mon amie depuis longtemps. C’est pour ça que je savais pour elle. Pour le reste, je n’ai pas épluché les dossiers de chaque membre du personnel.» Sa baguette à présent entre les doigts, il croisa les bras sur sa poitrine. « Mais je suppose que quelqu’un à bien du le faire non ? » Quelqu’un qui s’était fait berner de toute évidence, parce que même s’il ne le disait pas, il savait bien qu’il y avait d’autres nés-moldus à Poudlard. Finalement les mangemorts étaient moins brillants, moins malins, moins supérieurs aux autres que ce qu’ils voulaient bien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) the light shines red like blood (daley)   Jeu 8 Aoû - 22:27

Daley n'avait pas l'intention de laisser Clive s'enfuir tout de suite, voire probablement jamais du château. Il avait reçu l'ordre de retrouver les nés-moldus qui résidaient encore à Poudlard sous le nez des mangemorts et il avait l'intention de mener à bien sa mission. Et il savait que Clive n'était pas un mangemort mais qu'en plus de cela, il se battait contre eux, il en avait l'intime conviction. Et il savait qu'il avait eu l'intention d'aider des nés-moldus à s'enfuir, ce qui était un acte de trahison, même s'il n'en avait pas la moindre preuve pour l'instant. Mais ça viendrait. Clive et Daley auraient pu s'entendre dans une autre vie, s'ils n'avaient pas été des ennemis jurés par leurs camps respectifs et si Daley n'avait pas une envie assez barbare de le forcer à rester dans les quatre murs de ce château par n'importe quel moyen utilisé. Il avait non seulement l'intention de faire avorter tous ses plans, même s'il n'avait pas pu mettre la main sur Juliet mais aussi lui faire payer cet échec cuisant et tous les autres que les mangemorts affronteraient. Depuis la mort du gamin que les mages noirs avaient assassiné, le château comptait un nombre incroyable de fuites, ce qui commençait à être reproché aux professeurs présents sur place. Il savait que certains avaient été arrêtés mais beaucoup avaient réussi à filer sous leurs nez, quelque chose d'inacceptable pour le Seigneur des Ténèbres et une erreur qui ne manquerait pas d'être impunie. Encore quelque chose qu'il pourrait reprocher à Clive et à ses manies de héros, il allait sentir passer la facture de ses échecs et c'était la faute de sorciers comme lui, prêts à tout pour aider les autres à fuir loin de la cruauté des serviteurs de Voldemort. « Waw. Les vacances selon toi c’est tellement amusant, j’imagine que quand on partage une fondue avec toi, faire tomber le pain dans le fromage ça doit être un peu comme jouer sa vie à la roulette russe. » Daley laissa échapper un petit rire, pas parce qu'il trouvait la vanne amusante évidemment, mais parce qu'il pouvait simplement rire des tentatives de Clive. Peut-être essayait-il de se cacher derrière l'humour pour masquer une part de nervosité, il ne pouvait pas réellement le lui reprocher. La justice magique n'était pas tendre avec les traîtres et Clive en était un, il ne pouvait pas vraiment en douter. Il savait ce qu'il risquait et pourtant, cela ne le gênait pas pour le provoquer ouvertement, sans la moindre envie de vivre paisiblement. « On pourra toujours essayer si tu y tiens, j'aime particulièrement le fromage. » Ironisa-t-il, parce que Clive n'avait pas tort, il pouvait être très inventif quand il s'agissait de donner des gages et de torturer, alors il se doutait bien qu'au jeu de la fondue, il saurait se montrer particulièrement sadique et cruel, surtout s'il avait quelqu'un comme le professeur en face de lui. Et s'ils étaient plusieurs, le jeu n'en serait que meilleur. Daley se sentait d'humeur particulièrement mesquine ce soir-là, il ne savait pas s'il devait mettre cela sur la frustration de ces derniers jours sans voir sa fille ou de ces récents échecs à trouver des membres de l'ordre et des nés-moldus parmi le personnel et les élèves de Poudlard. Il fallait que que ce n'était pas ce qu'il manquait en ce moment chez Daley : il était particulièrement frustré et énervé, ce qui ne penchait pas en faveur du professeur, il avait envie de se déchaîner sur quelqu'un et la première personne à passer sous sa baguette cette semaine, c'était ce cher Clive. Mais le sorcier avait un an de plus que lui et n'était pas un adolescent bon simplement à torturer. Il saurait se défendre et se battre, c'était justement ce dont Daley avait particulièrement besoin en ce moment. « Je suppose que tu dois vraiment tenir à moi pour accorder autant d’importance à ma petite personne, je m’en sens presque flatté. » Presque ? Daley arqua un sourcil, percevant toute l'ironie et la moquerie dans le ton du jeune homme. Il savait évidemment qu'il n'en pensait pas un mot, pas plus que lui disait la vérité en affirmant apprécier sa compagnie et regretter son départ s'il venait à avoir lieu. Mensonge et hypocrisie venaient orner leur conversation pour l'instant cordiale, ce qui ne durerait pas indéfiniment. « Tu peux, je ne prête pas ce genre d'attention à n'importe qui. Tu peux te vanter d'avoir suscité mon intérêt. » Et il pouvait en effet. Des victimes, Daley n'en avait pas beaucoup mais le fait que Clive soit le directeur de la maison des blaireaux y était sûrement pour quelque chose puisque Doraleen et Ainsley n'étaient pas étrangères à ses sortilèges. Et c'était peut-être sa façon de faire un doigt d'honneur à son bien aimé collègue d'une certaine façon.

La conversation prit une tournure un peu différente lorsque Daley lui expliqua ses réelles motivations, puisque Clive n'avait pas l'intention de lui dire quoi que ce soit à propos de Juliet, il ne pourrait pas la retrouver à temps, autant qu'il fasse comprendre à son collègue qu'il n'avait pas l'intention de s'arrêter là et qu'il le soupçonner d'être un traitre et donc, de connaître d'autres noms au sein de Poudlard avec un statut similaire à celui de sa regrettée infirmière. « Juliet est mon amie depuis longtemps. C’est pour ça que je savais pour elle. Pour le reste, je n’ai pas épluché les dossiers de chaque membre du personnel.» Daley observa la posture de son vis-à-vis, parfaitement conscient de la main qui devait tenir sa baguette dans sa poche. Il savait qu'il était dans l'attente d'une attaque et si Daley avait sorti sa propre baguette, il n'avait encore eu aucun geste menaçant pour l'instant, bien au contraire. Il n'avait fait que verrouiller le bureau de Clive, plus une démonstration de sérieux qu'une véritable intention de le coincer. Un simple sortilège le dégagerait de la sortie mais encore fallait-il passer par-dessus Daley qui n'avait pas l'intention de bouger et qui se positionna dans le parfait alignement entre le corps de l'ancien poufsouffle et la porte. Il l'observa alors tandis qu'il ajoutait. « Mais je suppose que quelqu’un à bien du le faire non ? »  Et cette personne avait dû bacler son travail, Daley était bien placé pour le savoir puisque lui-même détenait le secret d'une née-moldue au sein même de Poudlard et ne le révélait pas. Il comprenait donc parfaitement le désir de Clive de se taire, sans pour autant être capable d'apprécier le geste. Il aurait probablement eu un autre raisonnement si le jeune homme lui avait dit qu'il savait pour Eden. Il lui aurait probablement coupé la langue pour éviter qu'il ne divulgue l'information à un autre que lui. « Il est apparemment très facile de se faire passer pour quelqu'un qu'on n'est pas. Si Juliet l'a fait, n'importe qui a pu le faire et je ne crois pas un instant que tu puisses n'avoir qu'un seul nom. Il n'y avait pas que des professeurs à se cacher parmi nous. » Il se mit à regarder la pièce autour de lui quelques instants avant de reporter son attention sur son collègue. « Tu sais que cacher et aider les nés-moldus est un acte de trahison qui a valu la prison à bien des sorciers ? Il paraît qu'Askaban est un joli havre de paix, je suis sûre que si tu y séjournais, tu regretterais de ne pas partager une fondue avec moi. » Lui précisa-t-il, un sourire en coin aux lèvres. Être enfermé à Askaban avait détruit plus d'un homme et depuis que la prison était aux mains des mangemorts, l'endroit devait être encore plus lugubre. Si Clive avait l'intention de trahir plus encore la cause du nouveau gouvernement en place, il allait très rapidement le regretter, que ce soit en prison ou ici, dans son bureau et en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (2.1) the light shines red like blood (daley)   

Revenir en haut Aller en bas
 

(2.1) the light shines red like blood (daley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» A boire sans soif ! (Shweppes pêche light)
» reportage photo contours light
» Rose clair (Light Pink Colour Supplement)
» Qqs recettes light pour Mali et celles que ça intéresse
» Moelleux au chocolat light
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: troisième saison :: sujet abandonnés
-
Sauter vers: