AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (2.1) i'll follow you into the dark (sofia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: (2.1) i'll follow you into the dark (sofia)   (2.1) i'll follow you into the dark (sofia) Icon_minitimeVen 26 Avr - 0:51

La nuit avait fini par vite tomber. Et c’était dans la tension que le château avait fini par s’endormir : personne encore n’était venu chercher Juliet, qui, d’un commun accord avec Clive, avait décidé de partir une fois Poudlard silencieux. C’était le cas à présent, comme elle pouvait l’entendre lorsqu’elle tentait l’oreille hors de ses appartements. Depuis un bon nombre de minutes déjà, elle avait éteint les dernières bougies de sa chambre, se plongeant dans le noir complet – rien que par précautions – afin de ne surtout pas attirer l’attention vers elle. Que ce soit celle des Mangemorts, des élèves ou de potentiels autres professeurs aventurant leurs pas jusqu’à elle : bien peu de gens ici savaient quel était son statut de sang, personne ne s’y intéressait vraiment jusqu’à aujourd’hui, mais tout pouvait toujours basculer en une fraction de seconde. A ce qu’elle avait compris, Clive partait également, ils devaient retrouver quelqu’un à Pré-Au-Lard avant de partir en direction du camp de Craik, où ils seraient en sécurité. Enfin, en sécurité. Ce sentiment, que Juliet n’avait pas ressenti depuis des lustres, s’avérait déjà grisant pour elle, tant il semblait atteignable et encore lointain à la fois : elle n’avait pas encore quitté les murs du château, ainsi que les serres acérées des Mangemorts qui, aujourd’hui, avaient affermi plus encore leur prise sur les lieux. Baguette en main, la sorcière tapotait le bout de celle-ci sur ses doigts. Vingt-trois heures dix-sept : elle devait y aller. D’un dernier regard vers sa montre, s’assurant qu’elle était à l’heure, elle attrapa ses affaires, esquivant tout sentiment de nostalgie pour se lancer silencieusement à travers les couloirs. D’un pas de velours, elle traversa le premier couloir, vide de toute surveillance, avant de se glisser dans la grande cage d’escaliers, descendant les marches à toute vitesse : elle devait se faire rapide et silencieuse pour rejoindre Clive où ils l’avaient décidé. Mais arrivée sur les lieux, force était de constater qu’il n’était pas là, et qu’il ne semblait pas être sur le point de venir – mais malgré tout, elle resta sur place quelques minutes, surveillant à droite, à gauche, puis de nouveau à droite et ainsi de suite. Rien. Rien hormis des pas trop lents pour être ceux de quelqu’un désirant quitter le château : peut-être par prudence excessive, Juliet disparut rapidement à l’angle d’un couloir, se cachant à l’embrasure d’une porte, tandis que c’était bien un des Carrow qui passait juste sous son nez. De longues secondes, elle resta immobile, prostrée comme une petite souris dans son trou, avant d’oser bouger à nouveau. Pour ne faire qu’un pas à peine, tentant un demi-tour pour retourner vers ses appartements, où elle serait plus en sécurité malgré tout – elle manqua cependant de percuter quelqu’un, reculant de plusieurs pas sous le coup de la surprise. Dans la pénombre, elle ne reconnut qu’à peine la silhouette qui lui faisait face. « Je suis désolée. Désolée, je ne vous avais pas vu. » S’aplatit-elle en excuses inlassables, dans l’espoir qu’on la laisserait tracer son chemin sans être plus regardant. A nouveau, dans un espoir, elle regarda la personne en face d’elle, tentant de reconnaître qui lui causait tant de problèmes, avant de hausser les sourcils sous une certaine surprise. « Hm… Sofia ? » Cette fois-ci elle chuchota, pinçant les lèvres devant la chance qui semblait lui sourire ce soir – ce n’était pas un Carrow, ni même un Mangemort, du moins, pas aux dernières nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'll follow you into the dark (sofia)   (2.1) i'll follow you into the dark (sofia) Icon_minitimeSam 27 Avr - 16:02

Je n'avais jamais vu mon meilleur ami dans un tel état. Si j'avais été effondrée quand Antoine m'avait repoussé lui il l'était encore plus depuis le départ de Juliet. Je ne comprenais pas pourquoi elle étai partie aussi vite. J'avais tenté toute la journée de glaner des informations auprès de l'Ordre mais aussi auprès d'ami au sein du ministère. Elle n'était pas vraiment en danger ou du moins pas en première ligne alors ce départ aussi soudain m'avait chamboulée. Je ne la connaissais pourtant pas plus de cela. Je savais juste que j'avais eu toujours à faire avec elle quand j'avais besoin d'un livre. Alors que j'étais à la table des professeurs ce soir là j'avais soudain vu plusieurs choses. Mon meilleur ami qui avait l'habitude de cela compris que j'avais eu une vision. Mais pour ne pas l'inquiéter je ne lui avais pas donné la vraie version de cette vision. Je lui avais dit que j'avais vu Antoine en danger mais ce n'était pas lui que j'avais vu mais Juliet. J'étais alors partie à sa recherche mais ne sachant pas où chercher je tournais un peu en rond dans ce grand château. « Je suis désolée. Désolée, je ne vous avais pas vu. » J'étais un peu sonnée. Visiblement quelqu'un venait de me rentrer dedans mais à en juger par sa façon de s'excuser ce n'était pas une mangemorte. Je souriais et replissais un peu les pans de ma robe. Je n'avais pas eu mal donc je ne comprenais pas pourquoi elle s'excusait autant. Ce n'est rien ça arrive à tout le monde. Je souriais dans le noir. Il était vrai qu'on y voyait rien dans cette pénombre. D'ailleurs je ne comprenais pas pourquoi elle n'avait pas sa baguette pour s'éclairer. C'était assez étrange comme comportement. D'ailleurs ma baguette avait du tomber dans le couloir car elle n'était plus dans ma poche. Je me baissais pour la chercher un peu à tâtons. C'était bien ma vaine. « Hm… Sofia ? » Alors que je venais juste de retrouver ma baguette je l'entendis chuchoter mon nom. Non, ce ne pouvait pas être elle ! Timothy m'avait dit qu'elle était partie. Je me redressais de suite alors et je lui prenais une main avant de la prendre dans mes bras. Mon dieu Juliet c'est bien toi ! J'ouvrais de grands yeux dans le noir et je prononçais un lumos pour la voir. Mais oui c'était bien elle ! Mais qu'est-ce que tu fais là ! Timothy m'a dit que tu étais partie. J'étais si inquiète pour toi ! J'espérais qu'elle n'avait pas eu de problème. J'éteignais ma baguette et je lui prenais le bras. Nous devions rester sur nos gardes. Elle ne devait pas avoir que des amis à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'll follow you into the dark (sofia)   (2.1) i'll follow you into the dark (sofia) Icon_minitimeMer 1 Mai - 21:49

Les couloirs de Poudlard étaient hantés par bien plus de démons à présent que jamais. Même le basilic, meurtrier et imprévisible, faisait moins peur à la jeune femme que de simples Mangemorts, guère différents d’elle, et uniquement munis de baguette. Elle serait sans doute de taille à se défendre, si elle le voulait mais à la nuit tombée, l’atmosphère était plus oppressante que tout le reste. Et Clive n’était pas là, Clive n’avait pas donné le moindre signe de vie depuis qu’elle l’avait vu pour régler leur départ. Le stress la gagnait déjà, s’infiltrant sous sa peau comme un poison glissant dans ses veines, stoppant brusquement son coeur alors qu’elle percutait quelqu’un de plein fouet. Percuter un Mangemort était sans doute la dernière chose dont elle avait besoin, pour ajouter à sa malchance ; celle-ci lui collait irrémédiablement à la peau, et voilà qu’elle avait le sentiment vertigineux de se condamner à Azkaban (ou pire, à la mort) en une fraction de seconde à peine. Quel ne fut pas soulagement lorsqu’elle reconnut Sofia, cherchant à tâtons sa baguette comme si elle ne craignait, elle, aucune réprimande de la part de quelque Mangemort. Prudente malgré tout, Juliet observa longuement autour d’elles, inspectant chaque recoin du château visibles à son oeil : elle aurait bien voulu s’enfermer dans une pièce ignorée du reste du monde, là, maintenant, alimentant le vain espoir que Clive finisse par arriver et la trouver. Ce qui lui semblait être une éternité s’écoula en une seconde à peine, alors qu’elle sentait vivement Sofia l’attraper pour la prendre dans ses bras : à son tour, Juliet ouvrit de grands yeux, surprise par cette marque d’affection venant d’une personne qu’elle connaissait à moitié. A moitié, puisque la jeune femme ne la côtoyait que lorsqu’elle venait chercher quelques livres, qu’elles échangeaient quelques paroles, toutes plus sympathiques les unes que les autres. Ca, et le fait qu’elle soit la meilleure amie de Timothy. Timothy qui était pour elle... Indéfini, quelque chose à quoi elle ne voulait pas penser, au risque de rester bloquée imprudemment à Poudlard, tandis que déjà, elle se sentait être restée au château depuis trop longtemps. La lumière de la baguette de Sofia l’éblouit, elle plissa les yeux, balbutiant avec une certaine perplexité. « C-C’est bien moi… » A nouveau, elle regarda autour d’elles, de peur que la voix de la jeune femme, ainsi que la lumière de sa baguette, n’attire quelqu’un. « Je cherchais Clive, on avait décidé de partir la nuit, pendant l’heure du dîner mais... » Mais il n’était pas venu. Elle pinça les lèvres. Elle suivait Sofia sans s’en rendre compte, tandis qu’elle l’avait prise par la main. « Tu sais où il est ? Qu’est-ce qu’il a ? » Elle était indéniablement inquiète pour Clive - et pour d’autres choses également, dont Timothy à qui Sofia semblait avoir parlé : elle aurait voulu lui demander comment il allait, ce qu’il pensait, comment il percevait son départ... Mais elle ne pouvait pas, au risque de ne plus savoir quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'll follow you into the dark (sofia)   (2.1) i'll follow you into the dark (sofia) Icon_minitimeMer 8 Mai - 21:24

C-C'est bien moi... Je n'avais jamais été aussi soulagée d'entendre la voix de quelqu'un. Je ne connaissais pas bien Juliet mais je ne pouvais pas la laisser seule. En tant que membre de l'Ordre du Phénix mais aussi en tant qu'amie fidèle de Timothy je ne pouvais pas permettre qu'il arrive quelque chose à Juliet. Il ne m'avait rien demandé mais je ne voulais pas laisser cette pauvrette seule. Je cherchais Clive, on avait décidé de partir la nuit, pendant l'heure du dîner mais... Tu sais où il est ? Qu'est-ce qu'il a ? Malheureusement je ne pouvais pas répondre à ses questions. Je savais juste que l'Ordre m'avait demandé de venir chercher Juliet parce que Clive ne pouvait pas partir de Poudlard. Ne t'inquiète pas Juliet ; il va bien. Je vais t'aider. Je lui prenais les mains et lui souriait gentiment. Je voulais qu'elle comprenne que j'étais son amie dans cette histoire et que je voulais l'aider. Si tu veux je peux t'aider à partir moi aussi je... Je regardais autour de moi et j'ajoutais tout bas : Je fais partie de l'Ordre, on m'a demandé de remplacer Clive pour ce soir. Je voulais qu'elle comprenne que je ne venais pas pour l'empêcher de partir bien au contraire. Pourtant elle devrait rester pour Timothy. Je savais qu'ils étaient fait pour être ensemble je le sentais. Je peux t'aider et aussi te cacher il faut juste que tu me fasses confiance. Je la regardais droit dans les yeux tout simplement en attendant son aval.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'll follow you into the dark (sofia)   (2.1) i'll follow you into the dark (sofia) Icon_minitimeLun 13 Mai - 16:38

Longtemps, Juliet avait porté avec elle le sentiment que les secondes, le temps passait trop lentement : il en était tout autre chose à présent. Les secondes filaient à toute allure, brutaux rappels de sa condition de captive dans ce château. Elle cherchait à le fuir plus qu’autre chose ce soir, alors qu’elle avait considéré cet endroit comme sa maison pendant bien longtemps. Poudlard avait changé à présent, Poudlard ne serait plus jamais le même qu’auparavant sous le joug des Mangemorts. Ils avaient tué un élève, un jeune élève et tout ce que Juliet pouvait répondre à cela, c’était la fuite - encore la fuite, toujours la fuite, détourner le regard pour se sauver avant de sauver les autres. Peut-être que dans l’immensité du monde, sans ce sentiment pesant sur sa poitrine, elle aurait le courage de faire plus que simplement fuir, de devenir autre chose qu’une fuyarde au milieu de cette guerre : un soldat, prêt à sacrifier sa vie pour en sauver d’autres, au fond, sa vie avait-elle un tant soit peu d’importance ? Aujourd’hui qu’elle avait fait la promesse à Timothy de rester en vie, elle comptait bien chérir son existence plus qu’elle ne l’avait encore fait auparavant : car jamais elle n’avait failli à l’une de ses promesses, et ce n’était pas cette guerre qui la ferait mentir aujourd’hui. Sofia représentait alors un point d’encrage rassurant, alors que l’inquiétude s’était tracée un chemin venimeux jusqu’à chaque fibre de son corps. Clive avait eu un problème, le château n’était plus sûr pour personne, et comment pourrait-elle finalement sortir d’ici ? Ses songes se percutaient à toute allure dans son esprit, mais les mains de Sofia serrant les siennes furent comme une attache à la réalité, à laquelle Juliet s’accrocha fermement en resserrant ses doigts sur cette prise. Sofia était l’amie de Timothy, il lui avait déjà bien souvent parlée d’elle et... « Je te fais confiance… Je sais que je peux te faire confiance. » Car Timothy le lui avait dit déjà bien souvent ; elle avait fini par le croire, bien entendu. Aussi elle hocha doucement la tête pour appuyer ses paroles quelque peu hésitantes malgré elle : elle aurait largement préféré que tout se passe sans imprévu et complication. « J-je peux aider. » Ajouta-t-elle finalement en sortant sa baguette ; elle savait plutôt bien se défendre contrairement à ce que certaines personnes pouvaient croire. Cependant elle savait dans un coin de son esprit que si Sofia avait pris d’office la relève de Clive, c’était que quelque chose lui était arrivé - au fond, elle faisait déjà confiance à quelqu’un qui la perdait dans une première vague de mensonges. Elle attarda longuement son regard sur la sorcière, l’insistance lui brûlant les lèvres, mais elle n’en fit rien cependant, gardant le silence : elles pourraient régler leurs comptes après, sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'll follow you into the dark (sofia)   (2.1) i'll follow you into the dark (sofia) Icon_minitimeDim 2 Juin - 10:37

« Je te fais confiance… Je sais que je peux te faire confiance. » Je souriais tout simplement. Elle ne me connaissait pas et je ne la connaissais pas. Je savais juste que Timothy tenait énormément à elle et que part conséquent je ne pouvais pas la laisser seule. J'avais bien sur été contactée par l'Ordre pour la rapatrier dans un camps ou dans un endroit sur et je comptais faire ce que l'Ordre m'avait dit. Je devais la protéger par mes propres moyens. Elle serait beaucoup plus en sécurité chez moi en Irlande que perdu dans les forêts. En plus de cela, j'avais des amis sur place qui pourrait la surveiller. Tout pourrait bien se passer si elle me faisait confiance. En toute logique je ne pourrai pas dire à Timothy que Juliet serait chez moi. Il n'aurait plus le droit de venir me voir. Il faudrait que je trouve un moyen pour qu'il croit que je ne voulais plus le voir. Il fallait que je trouve un moyen. Mon esprit était en ébullition comme souvent d'ailleurs. Mais il fallait que l'on sorte au plus vite de ce château. « J-je peux aider. » Je reprenais tout à coup mes esprits. Tu as tes affaires avec toi ? Tandis que j'attendais sa réponse je la sommais d'avancer en lui tirant sur le bras. Nous devions quitter le château au plus vite. Elle n'était pas vraiment en danger pour le moment du moins pas à ma connaissance. Je savais juste que pour elle, elle devait partir même si je n'approuvais pas ce choix je ne pouvais pas aller contre sa volonté. Nous allons passer par le lac c'est le chemin le plus sur, puis nous irons à Pré-au-Lard et je te transplanerai jusqu'à ton refuge. Tiens ta baguette levée Juliet, reste près de moi, ne lâche pas ma main d'accord ? Je lui souriais et j'éteignais ma baguette. Je connaissais Poudlard comme ma poche. Je la guidais jusqu'à l'extérieur et alors que nous étions en train de marcher au bord du lac je lui dis tout bas. Interdiction d'envoyer des hiboux à qui que se soit et surtout pas à Timothy. Si tu veux qu'il soit tranquille, tu ne dois pas le contacter Juliet. Je l'arrêtais et je la regardais droit dans les yeux. Le courage vient de ses actes et non pas du cœur Juliet. Je vais devoir me fâcher avec Timothy pour te protéger ça sera dure mais il le faut. Tu vas devoir rester cloîtrer un long moment et écouter ce que je te dis. Ça veut dire que si je te dis de courir pour sauver ta vie tu le fais, si je te dis de me tuer pour que les mangemorts te croient de leur côté tu devras le faire, suis-je assez clair Juliet ? Je lui serrai un peu plus la main tandis que je l’entraînais jusqu'à Pré-au-Lard. Je savais que c'était dur mais je ferais faire cette même promesse à toutes les personnes qui comptent pour moi. C'était le seul moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'll follow you into the dark (sofia)   (2.1) i'll follow you into the dark (sofia) Icon_minitimeMar 4 Juin - 1:11

Les événements se bousculaient à toute vitesse ce soir au château, si vite que Juliet ne savait même plus où elle était : dans la pénombre, au milieu d'un couloir, en danger incontestablement. Sur le départ. Parce qu'il le fallait : elle était censée retrouver Clive, et voilà que c'était Sofia qui l'emmenait à travers les couloirs de Poudlard, d'un pas aussi silencieux que pressé. L'esprit encore embrumé par des questions et une précipitation qu'elle n'avait pas l'habitude de côtoyer, Juliet regarda vivement autour d'elles, incapable de tout remettre en ordre : la sorcière lui avait posé une question. Une question... La jeune bibliothécaire sonda pour encore quelques secondes les traits qu'elle pouvait distinguer de l'amie de Timothy, soufflant doucement pour calmer les battements précipités de son coeur. Il était difficile de croire que quelques temps plus tôt à peine, elle était en train de faire ses adieux à Timothy, et que la veille à peine, elle s'était laissée emporter par le sentiment d'être sauve ici. « Oui, bien entendu que j'ai mes affaires. » D'un ton quelque peu stressé, elle venait de siffler ces mots entre ses lèvres, retenant sa respiration alors que le désir de se faire discrète se faisait plus pressant que jamais. Clive et elle étaient censés se retrouver pour disparaître en quelques minutes à peine, alors bien entendu qu'elle avait été assez prévoyante pour prendre ses affaires. Bien vite, d'une facilité déconcertante et ce, même si toutes les deux jetaient des regards vifs autour d'elles, elles se retrouvèrent près du lac ; des informations se bousculant à nouveau dans la tête de la sorcière, à mesure que l'autre les déblatérait. N'y tenant plus, l'inquiétude n'ayant de cesse de la ronger, des informations contraires parasitant sa soirée, Juliet accéléra le pas, se dégageant de la prise de Sofia pour la dépasser et s'arrêter devant elle ; elles avaient atteint une zone à couvert visiblement, et à moins qu'un Mangemort soit en promenade dans le parc, Juliet bénéficiait de quelques secondes pour au moins se défendre. « Ralentis un peu. J'étais censée retrouver Clive dans ce couloir et je tombe sur toi et tout ce que je sais de toi, honnêtement, c'est que tu es l'amie de Timothy. Sans offense, tout ce que j'ai demandé c'est qu'on m'aide à sortir de ce château, mais tu n'as aucun besoin de me dire ce que je dois faire ou ne pas faire. Je sais ce que je dois faire, il le sait aussi, on en a parlé. » Et Sofia savait pertinemment de qui elle parlait, un léger pincement au coeur, avant de trouver le regard de son interlocutrice. « C'est pour lui que je fais ça. Parce que je sais qu'il aurait été capable de... plein de choses, si je devais rester ici plus longtemps. » Elle ne savait pas, au fond, mais il passait beaucoup trop de temps dans ses appartements à essayer de la consoler, ce qui serait déjà assez mal vu. « Tu n'as pas à tout prendre sur toi. Je peux aider, je t'ai dit... et ça compte aussi pour après avoir quitté le château... Sans vouloir te blesser, je crois que je suis née-moldue depuis plus longtemps que toi. Et je ferai tout ce qui est nécessaire pour protéger Timothy. Et ceux à qui il tient. » Ils étaient tous dans la même guerre, que ce soit Sofia ou Juliet ou n'importe quelle personne qu'elles viendraient à croiser ; ils auraient tous à l'endurer, tôt ou tard, autant le faire ensemble. Reprenant son souffle, baguette levée dans un signe de paix vers la jeune femme devant elle, Juliet balaya toute volonté de prolonger ce débat ici, elles auraient tout le temps de se disputer - s'il le fallait - quand elles seraient toutes les deux en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'll follow you into the dark (sofia)   (2.1) i'll follow you into the dark (sofia) Icon_minitimeDim 16 Juin - 18:37

« Ralentis un peu. J'étais censée retrouver Clive dans ce couloir et je tombe sur toi et tout ce que je sais de toi, honnêtement, c'est que tu es l'amie de Timothy. Sans offense, tout ce que j'ai demandé c'est qu'on m'aide à sortir de ce château, mais tu n'as aucun besoin de me dire ce que je dois faire ou ne pas faire. Je sais ce que je dois faire, il le sait aussi, on en a parlé. » Je fronçais les sourcils. Elle se prenait pour qui pour me parler de la sorte ? Je prenais des risques pour la sortir du pétrin et c'était comme ça qu'elle me remerciait ? Je la laissais cependant continuer. « C'est pour lui que je fais ça. Parce que je sais qu'il aurait été capable de... plein de choses, si je devais rester ici plus longtemps. » Je fronçais les sourcils. Si je ne te conviens pas tu peux toujours retourner au château l'attendre ton Clive ! Je commençais vraiment à être en colère. Elle ne pensait qu'à Timothy alors que je risquait ma vie pour elle. Il fallait que je ralentisse alors que Poudlard était incruster de mangemort ! « Tu n'as pas à tout prendre sur toi. Je peux aider, je t'ai dit... et ça compte aussi pour après avoir quitté le château... Sans vouloir te blesser, je crois que je suis née-moldue depuis plus longtemps que toi. Et je ferai tout ce qui est nécessaire pour protéger Timothy. Et ceux à qui il tient. » Je la regardais droit dans les yeux en fronçant les sourcils. Je pouvais être vraiment méchante quand j'étais en colère et là elle arrivait à me mettre légèrement dans cet état. Tu es membre de l'Ordre ? Je ne crois pas non ! Tu es peut être une née moldue Juliet mais tu as été préservée à Poudlard  et toi tu as encore la chance d'avoir le moyen de te défendre ! Les nés moldus ont une chance de s'en sortir  pas les moldus ! Tu ne sais rien de moi et tu ne comprends pas réellement la situation. On doit partir et vite ! On a pas le temps de ralentir et Juliet et c'est à moi de te protéger et pas l'inverse ! C'est ma mission ! Timothy aurait du te prévenir que j'en faisais toujours qu'à ma tête car vois-tu tu n'es entre guillemet qu'une collègue pour moi. Je sais juste que Timothy tient à toi et donc je dois te protéger comme le veut aussi l'Ordre. J'aurai d'autres choses à faire comme notamment de protéger ma famille moldue restante, de mettre en sécurité mon frère ou même de protéger Timothy ! Mais non je suis avec toi parce que tu as besoin d'aide et que je veux te l'apporter ! Après si je ne te conviens pas Juliet tu peux toujours faire demi tour ! Moi je continue ! Et je passais à côté d'elle pour continuer ma route. J'avais les mains qui tremblaient tellement après m'être autant énervée. J'avais parlé en chuchotant et mes lèvres n'avaient pas vraiment bouger le temps de mon discours. Je poursuivrais ma mission.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (2.1) i'll follow you into the dark (sofia)   (2.1) i'll follow you into the dark (sofia) Icon_minitimeMer 19 Juin - 23:27


Juliet, la pauvre née-moldue naïve et trop gentille avait une certaine réputation qui la précédait, sûrement ; douce petite chose à la patience inépuisable, elle ne semblait pas faite pour un monde en guerre : mais si elle quittait Poudlard, c’était également pour se défaire de cette image ridicule tout autant qu’inutile. Elle pouvait se battre, elle voulait se battre, que ce soit pour sa famille, pour ceux à qui elle s’était attachée, pour Timothy. Certes, elle préférait se bercer de l’illusion de pouvoir ramener les choses telles qu’elles avaient été, il y a quelques mois, plutôt que de s’alimenter de la rage ou d’une quelconque peur constante. Elle était là, pourtant, sommeillant au fond de ses entrailles, l’obsession de ce qui pouvait arriver, que ce soit à sa famille, aux autres. Ce qui avait pu arriver à Clive. Alors qu’on lui dise comment se conduire alors qu’elle le savait parfaitement bien (mieux que personne, pour avoir vécu sous une oppression silencieuse pendant des mois), c’en était trop. Et cette Sofia était définitivement trop butée pour comprendre quoique ce soit. Sans vouloir dire qu’elle était affreusement arrogante, susceptible à l’idée d’être remise à sa place ; si elles partaient d’un tel pied, leur collaboration n’allait se solder que d’échecs, d’autant plus que la sorcière avait le don d’aggraver grandement les propos de la bibliothécaire. A son tour, elle serra les dents, habitée par un énervement qui lui était rare. Vivement, elle rattrapa la sorcière, l’incitant d’un geste à lui faire face à nouveau ; elles étaient à couvert de toute manière, Pré-Au-Lard n’était plus très loin et elles pourraient transplaner : quand bien même elles échappaient aux Mangemorts ici, elles se feraient vite prendre si elles continuaient de fonctionner comme ça. « Tu ne sais rien de moi non plus. Ni pourquoi je suis restée à Poudlard, ni pourquoi j’en pars ce soir. Tu ne sais rien de combien je préférerais aider ma famille également plutôt que me retrouver ici, à crapahuter comme une fugitive ! Mais tu es une amie de Timothy, et je ne veux pas qu’il perde qui que ce soit par ma faute. » Elle avait chuchoté également, mais son ton était ferme, déterminé, tout comme la lueur brillant au fond de ses yeux. Juliet soupira finalement, rabaissant ses épaules. « Si tu te préoccupes de ma survie. Laisse-moi me préoccupe de la tienne... On peut le faire, toutes les deux en équipe, je ne veux pas être un boulet que tu dois traîner, ou un colis que tu dois délivrer pour le plaisir de Timothy. Née-moldue ou non, Ordre du Phénix ou non, je suis une sorcière. Et je veux agir dans cette guerre, si tu veux bien m’en laisser la possibilité. » Sinon, leurs chemins devraient se séparer ; Juliet n’avait pas l’intention de se terrer comme une lâche, quand bien même ça pouvait être le meilleur choix pour survivre. Si c’était ce que Timothy attendait d’elle, alors il serait forcément déçu ; mais aux dernières nouvelles, il avait voulu qu’elle se batte, elle était prête à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (2.1) i'll follow you into the dark (sofia)   (2.1) i'll follow you into the dark (sofia) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

(2.1) i'll follow you into the dark (sofia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRIOR INCANTATO :: 
MISCHIEF MANAGED
 :: Deuxième saison :: sujets abandonnés
-
Sauter vers: